logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/12/2008

ILS SONT NES UN 31 DECEMBRE .....

Jean-Pierre Rives - Joueur de rugby et sculpteur français - 

Né à Toulouse le 31 décembre 1952

Grand meneur d'hommes, Jean-Pierre Rives est l'un des joueurs de rugby les plus populaires en France. Le 'casque d'or' toulousain est arrivé dans le XV de France en 1975 et a marqué de sa chevelure blonde les grands matches. En dix ans de carrière et cinquante-neuf sélections internationales, il est trente-quatre fois le capitaine de l'équipe de France. Vainqueur du Grand Chelem en 1977 et capitaine lors de celui de 1981, son courage sur le terrain et son travail de coordination de l'équipe lui valent le respect unanime du rugby international. Blessé à plusieurs reprises, Jean-Pierre Rives s'est reconverti en sculpteur et apparaît désormais sur le circuit international de l'art. Il a exposé ses 'ferrailles', comme il les appelle, dans les jardins du Sénat. Il est le premier sculpteur depuis Rodin à avoir ce privilège. Coprésident de la candidature à la Coupe du monde 2007, le mythique Jean-Pierre Rives vient d'ajouter une pierre à l'édifice de ses rêves.

-0-0-0-0-0-0-

 Suzy Delair - Actrice et chanteuse française -  

 Née à Paris le 31 décembre 1916

 Ses parents espéraient qu'elle devienne une sage-femme, mais Suzy Delair voulut être comédienne. Apprentie modiste à treize ans, elle n'abandonne pas ses rêves et fait des figurations dans des pièces et des films. C'est grâce à Clouzot que Suzy Delair parvient à se faire un nom dans le monde du cinéma. Il crée pour elle le personnage de 'Mila Malou', compagne gaffeuse du commissaire Wens dans 'Le dernier des six' en 1941 de Georges Lacombe. Le public est ravi. Clouzot, devenu réalisateur, la rappelle pour 'L' assassin habite au 21' (1942) et 'Quai des orfèvres' (1947). Deux ans plus tard, Henri Jeanson lui confie un très beau rôle dans son unique film, 'Lady Paname'. Après avoir beaucoup fait rire dans 'Souvenirs perdus' de Christian-Jaque, elle retrouve des rôles à la mesure de son talent dans des oeuvres comme 'Gervaise' de René Clément ou 'Rocco et ses frères' (1960) de Luchino Visconti. Après ce film, les réalisateurs ne font plus appel à cette actrice au fichu caractère. On la revoit en 1973 en épouse de Louis de Funès dans 'Les Aventures de Rabbi Jacob'. Suzy Delair a aussi été danseuse et chanteuse : elle a participé à de nombreuses revues avec Mistinguett ou Marie Dubas. Elle fait ensuite des tours de chant ou des opérettes à l'Européen, à Bobino, à Marigny. Elle a enfin mis son talent au service du théâtre en interprétant notamment 'La Périchole', 'La Vie parisienne' ou 'L' Ours'.

 -0-0-0-0-0-0-

Anthony Hopkins - Acteur américain - 

 Né à Port Talbot le 31 décembre 1937

De son nom complet Philip Anthony Hopkins, l'acteur américain d'origine britannique est mauvais élève, mais l'école lui permet néanmoins de s'essayer au théâtre. Ainsi s'inscrit-il dans un club d'art dramatique et envisage de faire carrière dans la comédie. Diplômé de la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Art de Londres, membre du Phoenix Theather Company de Leicester, il rejoint en 1965 sir Laurence Olivier au Théâtre national britannique. C'est en Richard Coeur de Lion qu'Anthony Hopkins se fait connaître au cinéma en 1968 dans 'A Lion in Winter' d'Anthony Harvey, aux côtés de Peter O'Toole et Katharine Hepburn. Avec une centaine de films à son actif, Anthony Hopkins devient mondialement célèbre en 1991 grâce à son interprétation du terrifiant psychiatre cannibale Hannibal Lecter dans 'Le Silence des agneaux' de Jonathan Demme, rôle qui lui vaut un oscar. Il reprend avec délectation ce personnage fascinant dans 'Hannibal' et 'Dragon rouge' de Brett Ratner, et assure enfin la narration du film 'Hannibal Lecter : les origines du mal'. Outre cette interprétation, il est dirigé par les plus grands. On retiendra en particulier 'The Elephant Man' de Lynch, 'Dracula' de Coppola, 'Nixon' et 'Alexandre' d'Oliver Stone, 'Amistad' de Spielberg ou encore 'Howards End' et 'Les Vestiges du jour' de James Ivory. Légende du septième art, actif et éclectique, Anthony Hopkins garde intacte sa soif de jouer, du drame à la fresque historique en passant par la comédie.

-0-0-0-0-0-0-

Gong Li  - Actrice chinoise -  

Née à Shenyang le 31 décembre 1965

Reine incontestée du cinéma chinois, Gong Li est la benjamine d'une famille d'intellectuels. Enfant, elle rêve de devenir chanteuse et brille dans la chorale scolaire. N'ayant pu intégrer une école de chant, elle entre à l'académie dramatique de Pékin en 1985 et en ressort diplômée quatre ans plus tard. C'est celui qui deviendra l'homme de sa vie, le réalisateur Zhang Yimou, qui lui offre son premier rôle en 1988 dans 'Le Sorgho rouge', Ours d'or à Berlin. De leur collaboration naîtront de nombreux films, parmi lesquels 'Ju Dou' en 1989, le sublime 'Epouses et Concubines' en 1991, 'Qiu Ju une femme chinoise' - qui lui vaut la coupe Volpi de la meilleure actrice à Venise en 1992 - 'Vivre' en 1994 et 'Shanghai Triad' en 1995. Actrice talentueuse, Gong Li joue tour à tour la femme soumise, la révoltée, la paysanne ou la chanteuse de cabaret. Victime de la censure et de la pression en Chine, le couple qu'elle forme avec Zhang Yimou tient bon de longues années avant de se briser. La carrière de Gong Li prend alors un virage. Elle travaille avec Wayne Wang pour 'Chinese Box' en 1997 ou encore avec Chen Kaige pour 'Adieu ma concubine' - Palme d'or à Cannes en 1993 - et 'L' Empereur et l'assassin' en 1999. En dehors du cinéma, elle est ambassadrice de charme de la marque L'Oréal. En 2004, le réalisateur Wong Kar-Wai fait appel à elle pour '2046', puis Gong Li accepte pour la première fois un rôle dans un film américain, 'Mémoire d'une geisha', de Rob Marshall, expérience qu'elle reproduit en 2006 avec 'Miami Vice - Deux flics à Miami' et en 2007 avec 'Hannibal Lecter : les origines du Mal', avant de revenir à ses premières amours chinoises pour 'La Cité interdite' de Zhang Yimou.

-0-0-0-0-0-0-

Matisse - Peintre, graveur et sculpteur français -

Né à Le Cateau-Cambrésis le 31 décembre 1869

 Décédé à Cimiez le 03 novembre 1954

Décidé dès 1891 à se consacrer à la peinture, Henri Matisse se rend aux Beaux-Arts de Paris. C'est le portrait de la 'Femme au chapeau' en 1905 qui lui vaut de s'imposer comme le chef de file du fauvisme, cet art caractérisé par l'usage de couleurs franches et criardes, l'énergie des coups de pinceau, et l'atmosphère joyeuse des toiles. Les séjours de Matisse au Maroc lui permettent de découvrir l'art islamique, et il est profondément marqué par cette esthétique de l'arabesque et de la ramification. Il entame dès lors la série des 'Odalisques' et des 'Intérieurs' lumineux. Progressivement, il simplifie et géométrise ses formes, se rapprochant ainsi de l'abstrMatisseaction. Il réalise intégralement la décoration de la chapelle de Vence, et notamment le chemin de croix. En 1941, une grave opération altère sa santé et il doit se ménager. Ses dernières oeuvres sont des collages de papiers peints à la gouache, une entreprise audacieuse et innovante, saluée par le public. Deux musées lui sont consacrés, au Cateau et à Nice. Ils incluent également l'oeuvre sculptée de Matisse.

 -0-0-0-0-0-0-

Siné - Dessinateur et caricaturiste politique français -  

 Né à Paris le 31 décembre 1928

En grandissant dans le quartier de la Goutte d'Or à Paris, le jeune Maurice Sinet se forge une force de caractère et une personnalité hors du commun. Il exprime ses talents de dessinateur dès ses 14 ans alors qu'il suit des cours pour être maquettiste à l'école Estienne. Revenu du service militaire obligatoire, il reprend ses crayons et couche des croquis sur le papier, tout en s'amusant à retoucher des photographies trouvées dans des magazines pornographiques. L'année 1952 marque la première parution de l'un de ses dessins dans France-Dimanche et, trois ans après, il est récompensé par le Grand prix de l'humour noir suite à son ouvrage 'Complaintes sans paroles'. Il devient célèbre grâce à son travail sur les chats, dans lequel il allie jeux de mots et dessins. Pari gagné, les chats lui ouvrent grand les portes du succès. L' Express fait appel à celui qui signe ses oeuvres 'Siné' et il peut alors laisser parler sa mine en écorchant gaiement le monde de la politique. Fidèle à ses idées et anarchiste dans l'âme, il lance Siné Massacre en 1962, un journal dans lequel il se place contre la colonisation, le capitalisme et la religion. Jean-Jacques Pauvert et lui, créent L' Enragé en mai 1968 avant qu'il ne rejoigne la rédaction de Charlie Hebdo en 1981. Il charme - avec son travail - Michel Polac qui l'engage sur son émission 'Droit de réponse'. L'aventure s'arrête en 1987 mais Siné ne chôme pas. Il rejoint Loup sur 'L' Événement du jeudi'. Cinq années passent et Siné retrouve Charlie Hebdo et sa rubrique 'Siné sème sa zone'. Mais entre le dessinateur et la nouvelle direction, les relations ne sont pas au beau fixe. Remercié par Philippe Val en juillet 2008 suite à la parution de l'un de ses textes, Siné s'envole, avec ses dessins, vers de nouveaux horizons. Jamais censuré, toujours critiqué ou adulé, Siné est familier avec les procès mais son intégrité ne le quitte jamais.

30/12/2008

ILS SONT NES UN 30 DECEMBRE.....

Tiger Woods - Golfeur américain -  

Né à Los Angeles, Californie le 30 décembre 1975

 De son vrai nom Eldrick Woods, Tiger Woods revendique des origines afro-américaines, asiatiques, amérindiennes et caucasiennes. Il se passionne très tôt pour le golf en regardant son père frapper des balles. Il remporte le Optimist International Junior World aux âges de 8, 9, 12 et 13 ans, le Insurance Youth Golf Classic (Big I) National à 14 ans, le US Junior Amateur Championship de 1991 à 1993, ainsi que de nombreux honneurs de 'golfeur de l'année' au niveau national. Il joue pour la première fois dans un tournoi professionnel à l'âge de 16 ans, et passe aux tournois professionnels - toujours en tant qu'amateur - l'année suivante. En 1994, après l'attribution d'une bourse d'études à l'université de Stanford, il remporte le US Amateur Championship et intègre l'équipe américaine au championnat du monde d'équipes amateurs à Versailles. Il quitte l'université à l'âge de 20 ans pour devenir professionnel. Il remporte son premier tournoi de Grand Chelem l'année suivante, puis se voit décerner le titre de meilleur joueur au monde quelques mois plus tard. Par la suite, il multiplie les victoires, que ce soit au sein de l'US Open, de l'Open britannique ou des Masters. En 2006, il remporte son quatrième Open britannique, ainsi que le championnat de la PGA et son douzième tournoi du Grand Chelem. Tiger Woods est réputé pour avoir popularisé le golf aux Etats-Unis et dans le monde.

-0-0-0-0-0-0-

 Robert Hossein - Metteur en scène français -  

Né à Paris le 30 décembre 1927

 De son vrai nom Robert Hosseinhoff, Robert Hossein est le fils d'un compositeur d'origine persane et d'une danseuse russe. Dès son plus jeune âge, le cinéma prend dans sa vie une place importante. Après la guerre, il fréquente les cours d'art dramatique et le cours Simon notamment. Il n'a que 19 ans quand il écrit et joue sa première pièce, 'Les Voyous'. En 1964, il acquiert une renommée internationale grâce à son rôle de Geoffrey de Peyrac dans la saga 'Angélique'. Grand amateur de nouvelles sensations, il prend en charge en 1970 la maison de la Culture de Reims afin de 'marcher au devant du public qui n'était jamais venu au théâtre'. La réussite est totale. Pour cet humaniste, il faut donner aux gens la possibilité de voir du grand spectacle. Pari réussi avec ses représentations légendaires au Palais des sports et au Palais des congrès. En 2000, Robert Hossein réalise son rêve : diriger un théâtre. Il jette son dévolu sur Marigny dont il assure la direction artistique. Pendant sa présidence, il participe à plusieurs pièces jouées dans son théâtre, dont 'Huis Clos' de Jean-Paul Sartre ou 'Antigone' de Jean Anouilh. Il reste à ce poste jusqu'en 2008, date à laquelle Pierre Lescure lui succède .

-0-0-0-0-0-0-

Jean-Paul Malaval - Ecrivain et journaliste français -

Né à Brive le 30 décembre 1949

Ecrivain aux romans étudiant la nature humaine comme un vaste microcosme d'insectes, Jean-Paul Malaval raconte la France pittoresque, celle du Bordelais et de la Corrèze. C'est pourtant sur le tard qu'il se décide à prendre la plume, après des années passées dans le journalisme, d'abord pour Centre Presse en 1970, puis pour L' Echo du centre. Il collabore aussi avec Le Nouvel Observateur. C'est en 1982 que paraît son premier roman, 'Deux journées à Bassora'. A partir de là, Jean-Paul Malaval ne va cesser d'écrire, rattrapant les années. Suivront des romans où la terre et les travers humains ont une grande place. Parmi sa prolixe littérature, on retiendra 'Les Caramels à un franc' en 1995 ou 'Les Encriers de porcelaine' en 1988. Qualifiés souvent de romancier de terroir, il publie 'Les Vignerons de Chantegrêle' en 2000, 'Le Carnaval des loups' - dans lequel il parle de la Bête du Gévaudan - ou 'Les Césarines' en 2004. Jean-Paul Malaval doit son inspiration à son enfance corrézienne. Pourtant, il lui arrive de faire un détour par le Sud de la France, avec par exemple 'Une reine de trop' en 2006, roman presque entomologique où deux femmes se disputent le même homme et luttent, comme des abeilles, ultime clin d'oeil aux comportements primitifs des humains.

-0-0-0-0-0-0-

Patti Smith - Musicienne américaine -  

Née à Chicago, Illinois le 30 décembre 1946

Icône rock du XXe siècle, Patti Smith devient une artiste culte dès l'apparition de son premier album, 'Horses', en 1975. La jeune fille est élevée dans le New Jersey et s'intéresse très vite à la musique. Les Rolling Stones, The Velvet Underground, Jimi Hendrix et James Brown sont ses références. D'abord passionnée de poésie, elle enregistre une version d'un poème de Jim Morrison – le chanteur des Doors – sur un album solo de Ray Manzarek. Son inspiration lui vient de poètes comme Arthur Rimbaud. En 1971, sa lecture à l'église Saint Mark est marquée par l'accompagnement à la guitare de Lenny Kaye. Le duo, qui est vite rejoint par Richard Sohl au piano, forme le Patti Smith Group. En 1975, le groupe, que deux nouveaux musiciens rejoignent, enregistre 'Horses' suivi de 'Radio Ethiopia' en 1976. En 1977, la chanteuse se brise la nuque en tombant sur scène. La récupération est très longue, ce qui ne l'empêche pas de cosigner le tube 'Because The Night' avec Bruce Springsteen dans l'album 'Easter' en 1978. La sortie de 'Wave', en 1979, ne connaît pas le succès escompté. La carrière de la chanteuse est aussi marquée par ses nombreuses collaborations – dans trois albums – avec le groupe Blue Oyster Cult. Elle se retire de la scène musicale à la suite de son mariage avec l'ancien guitariste de MC5, Fred 'Sonic' Smith. Ce n'est qu'en 1988 qu'elle revient avec 'Dream Of Life', mais sa carrière est à nouveau interrompue par la mort de son mari. Son album 'Gone Again', sorti en 1996, est perçu comme étant réalisé pour exorciser cette période noire de sa vie. En 1997, le Patti Smith Group sort 'Peace and Noise', un véritable retour aux sources. S'ensuivra 'Gung Ho' en 2000 et 'Trampin'' en 2004, album très marqué par la guerre en Irak. Loin d'avoir terminé de faire parler d'elle, comme en témoigne encore 'Twelve' - album de reprises sorti en 2007 -, Patti Smith est une artiste indispensable pour découvrir le rock'n' roll.

29/12/2008

ILS SONT NES UN 29 DECEMBRE.....

Marianne Faithfull - Auteur, compositeur, interprète et actrice anglaise -

Née à Londres le 29 décembre 1946

 Née d'une mère baronne autrichienne et d'un père officier, Marianne Faithfull reçoit une éducation très rangée. Introduite dans le show-business par le manager des Rolling Stones, elle construit sa carrière sur une vie personnelle tumultueuse parsemée de drogues, de tentatives de suicide. En 1965 sort son premier single, 'As Tears Go By', signé par Mick Jagger et Keith Richards. Son style souvent triste et plaintif remplit sa musique d'émotions. Les titres 'Summer night', ou 'Come and Stay With me' contribuent à sa reconnaissance internationale. Mais sa notoriété s'accroît réellement avec le titre 'Sister morphine' dont elle écrit les paroles pour les Stones en 1969. Sa personnalité singulière, sa voix âpre et envoûtante lui assurent un succès certain grâce à des albums sporadiques mais intéressants. Son plus gros succès des années 1980 reste l'album 'Strange Weather' en 1987. Figure triste, innocente ou sauvage, sensuelle et rebelle, elle traverse les années, les modes avec facilité. Mais c'est grâce à la société permissive des années 1960 qu'elle se façonne une identité, une vie, une musique qui marque sa carrière jusque dans ses dernières productions.

-0-0-0-0-0-0-

 Laurent Gerra - Imitateur et humoriste français -

Né à Mézériat le 29 décembre 1967

Le début de la carrière artistique de Laurent Gerra se fait d'abord dans des cabarets lyonnais en 1989. Il poursuit en parallèle ses études en communication. Il étendra ensuite ses prestations sur les planches parisiennes. Par la suite, il fera ses débuts à la radio sur France Inter. En effet il est découvert par Laurent Ruquier qui le fait participer dans son émission 'Rien à cirer'. C'est grâce à cette émission qu'il fera la connaissance de Virginie Lemoine. Il apparaît également à l'émission 'Studio Gabriel', de 1994 à 1997. Il se relance sur scène en compagnie de cette dernière, ce qui leur permettra de gagner en mai 1997 le Molière du meilleur spectacle à sketches. Puis il fait un retour à la radio, sur Europe 1 et coanime avec Jean Jacques Perroni l'émission 'En route pour l'an débile'. C'est un véritable succès. Il entreprend, ensuite, des spectacles qu'il présente à l'Olympia en 1999 et au Théâtre Marigny en 2000. Son one-man show 'Laurent Gerra Flingue la Télé' (2005-2006) est un triomphe. Trois ans après la mort du créateur du célèbre cow-boy Lucky Luke, Laurent Gerra devient le scénariste de la célèbre bande dessinée alors que le dessin est toujours signé Achdé. Il prête sa voix pour les films 'Le Plus Beau Pays du monde', 'Nos voisins, les hommes', 'Tous à l'ouest, une nouvelle aventure de Lucky Luke'. Le style élégant et l'insolence de Laurent Gerra sont autant de facteurs de réussite.

-0-0-0-0-0-0-

Jude Law - Acteur anglais -  

 Né à Londres le 29 décembre 1972

 Charisme évident, regard ensorcelant, Jude Law séduit les spectateurs grâce à son élégance naturelle. C'est également un acteur capable de se réaliser pleinement dans des rôles très différents. S'il débute par 'Shopping', directement sorti en vidéo, 'Bienvenue à Gattaca' demeure son premier grand film, grâce à son rôle d'éminence grise. La science-fiction en fait son acteur fétiche, puisque le jeune acteur joue tour à tour le rôle d'un gamer dans 'eXistenZ', de David Cronenberg, et celui d'un androïde dans 'A.I. intelligence artificielle' de Steven Spielberg. Jean-Jacques Annaud lui offre son premier personnage de héros, avec le sniper de 'Stalingrad'. Parallèlement à ces grosses productions, Law se fait remarquer dans un cinéma plus indépendant, avec une composition de nanti dans 'Le Talentueux M. Ripley' d'Anthony Minghella, qu'il retrouve avec 'Retour à Cold Mountain', ou celle d'un écrivain raté dans 'Entre adultes consentants' de Mike Nichols. Les réalisateurs tirent partie de son côté mystérieux même si c'est pour mieux casser cette image. Ce caractère lui vaut tout de même d'être choisi par Wong Kar-Wai pour son premier film aux Etats-Unis, dans lequel Norah Jones lui donne la réplique dans une romance légère. Acteur indépendant, depuis courtisé par la mode, Jude Law continue de surprendre par ses choix.

-0-0-0-0-0-0-

 Pablo Casals - Violoncelliste et compositeur espagnol -  

Né à Porto Rico le 29 décembre 1876

 Décédé le 22 octobre 1973

Initié dès le plus jeune âge à la pratique de nombreux instruments, Pablo Casals débute le violoncelle à 12 ans, se fait repérer par la reine alors qu'il joue dans un café pour subvenir à ses besoins : elle lui donne une bourse. .. et devient l'instrumentiste le plus emblématique de l'histoire du violoncelle, avec Rostropovitch, faisant évoluer considérablement ses possibilités techniques, notamment à l'archet, et inspirant de multiples compositeurs, dont Fauré et Schönberg. Ses interprétations des suites pour violoncelles de Bach, notamment, restent légendaires, de même que sa collaboration avec Jacques Thibaud et Alfred Cortot. Il est également compositeur, ses pièces pour ensemble de violoncelles étant les plus marquantes parmi son oeuvre. Personnage charismatique, son énergie et sa foi dans les valeurs que peuvent véhiculer la musique se retrouvent dans ses interprétations. Par ailleurs, il est un opposant notoire au fascisme en général, et au franquisme en particulier : il refuse de jouer en Allemagne sous le régime nazi, cesse de donner des concerts pendant 5 ans pour protester contre l'indulgence occidentale envers Franco. Après avoir grandi en Espagne, il aura vécu en France, à Prades, avant d'aller vivre à Porto Rico à 90 ans, où il mourra peu avant la fin de ce régime politique abhorré.

-0-0-0-0-0-0-

 Louis-Simon Auger - Journaliste et auteur dramatique français -

Né à Paris le 29 décembre 1772

Décédé à Paris le 02 janvier 1829

 Louis-Simon Auger a été journaliste et auteur dramatique. Il fut rédacteur à la 'Biographie universelle' et fit éditer six ouvrages entre 1800 et 1826 dont 'Arlequin odalisque, comédie', 'Éloge de Corneille', ou encore 'Essai sur la vie et les ouvrages de Cervantes'. Censeur royal en 1814, il fut élu à l'Académie le 11 avril 1816 en remplacement de Lucien Bonaparte. Devenu secrétaire perpétuel le 1er janvier 1826, l'homme exerça une grande influence dans les élections et fut un adversaire passionné de l'école romantique. En 1827, il s'insurge contre la proposition Lacretelle. Membre de la Commission du Dictionnaire, Louis-Simon Auger fait tirer à soixante exemplaires la lithographie de 177 membres de l'ancienne Académie. Malgré une vie enrichissante et engagée, Louis-Simon Auger se révèle surtout être un homme fragile qui met fin à sa vie en se jetant dans la Seine du haut du Pont des Arts, le 2 janvier 1829.

27/12/2008

ILS SONT NES UN 27 DECEMBRE...

Michel Piccoli - Acteur et réalisateur français -  

Né à Paris le 27 décembre 1925

Issu d'une famille de musiciens avec une mère pianiste et un père violoniste, Michel Piccoli évolue, à son tour, dans la voie artistique mais vers le cinéma. A vingt ans, il est figurant dans un film de Christian Jaque. Sa carrière peut se résumer par des évolutions constantes, des expériences enrichissantes, des rencontres multiples. Dans les années 1960, il tourne pour Roger Vadim ou encore Hitchcock. D'autres grands réalisateurs croiseront sa route tels qu'Oliveira, Godard ou Sautet. Dans les années 1970 et 1980, Michel Piccoli interprète des personnages plus troubles, quitte à déplaire au public qui le découvre noir, cynique, voire méprisant comme dans 'Les Noces rouges'. En 1991, l'acteur passe de l'autre côté de la caméra avec le court métrage 'Contre l'oubli', puis 'Train de nuit', en 1994. En 1997, sort son premier long métrage, 'Alors voilà'. De cette expérience, Michel Piccoli tire une certitude : 'Je ne veux pas être élitiste, mais je sais que je serai incapable de réaliser quelque chose qui plairait au plus grand nombre.' Depuis quelques années, l'acteur réalisateur monte sur les planches, notamment pour une pièce de Sacha Guitry intitulée 'Jalousie'. Michel Piccoli, c'est avant tout 170 films (dont 'Le Mépris', 'Cent et une nuits'), 60 ans de carrière et 80 ans... Une figure emblématique du cinéma français qui revient à la réalisation en 2006 avec 'Ce n'est pas tout à fait la vie dontj'avais rêvé'. Alliant ses deux passions, Michel Piccoli continue de tourner pour de grands noms : Jacques Rivette (' Ne touchez pas la hache'), Manoel de Oliveira pour 'Belle toujours', 'Le Miroir magique' ou Jane Birkin pour 'Boxes'.

 -0-0-0-0-0-0-

Serge July - Journaliste français - 

 Né à Paris le 27 décembre 1942

Homme de gauche engagé, Serge July devient vice-président en 1965 de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), en charge de l'information. Il enseigne pendant trois ans au collège Sainte-Barbe. Il participe aux mouvements de mai 1968, puis fait partie des fondateurs de la Gauche prolétarienne, dissoute par le gouvernement en 1972. Au journal Libération, il est nommé 'responsable politique', puis devient directeur de la rédaction du quotidien. Depuis 1981, il est gérant de la Société nouvelle de presse et de communication (SNPC). Editorialiste, il travaille sur Europe 1, sur TF1 dans l'émission 'Le Débat', avec Michèle Cotta et Philippe Alexandre, puis sur France 3 dans 'A la une sur la 3', 'Dimanche soir', 'Politique dimanche', 'France Europe express'. Depuis 1994, il est chroniqueur pour L' Express. Serge July a également écrit de nombreux livres dont en 1980 'Dis maman, c'est quoi l'avant-guerre ?', 'Les Années Mitterrand' et 'Entre quatre z'yeux', en collaboration avec Alain Juppé. Il réalise en 2004 un documentaire pour France 5 intitulé 'Il était une fois... Tchao Pantin'. Au mois de juin 2006, alors que Libération subit comme les autres quotidiens nationaux les conséquences d'une importante crise sectorielle, Serge July se résigne à quitter le journal. Il espère ainsi, en laissant Edouard de Rothschild, actionnaire principal, libre de gérer comme il l'entend la recapitalisation du titre, assurer la survie de Libération.

-0-0-0-0-0-0-

Gérard Depardieu - Acteur français -

Né à Châteauroux le 27 décembre 1948

 A la hauteur d'un Belmondo ou d'un Gabin, Gérard Depardieu apparaît comme un colosse du cinéma français. Son impressionnante filmographie accompagne plusieurs générations de spectateurs. C'est auprès de Bertrand Blier que le jeune homme réussit haut la main son premier vrai test : 'Les Valseuses', ou la vie de trois marginaux dans la société pompidolienne, dévoile toute la gloutonnerie d'un homme entier. Blier continue d'exploiter son charisme pour 'Préparez vos mouchoirs', 'Buffet froid' ou 'Tenue de soirée' avec à la clé des personnages intenses. Cette période couronne Depardieu dans tous les pans du cinéma français : 'Le Dernier Métro' ou 'La Femme d'à côté' de François Truffaut démontrent ses capacités pour des rôles psychologiques, tandis que Weber et ses tandem - 'Les Compères', 'Les Fugitifs' ou 'La Chèvre', tous avec Pierre Richard - lui permettent d'entrer sur le terrain du film populaire. En 1987, on remarque fortement son interprétation proche du génie du personnage bernanosien de 'Sous le soleil de Satan' dirigé par Maurice Pialat. Le cinéma français le confirme pour ses adaptations de prestige : 'Jean de Florette' et 'Germinal' de Claude Berri, ou 'Cyrano de Bergerac', de Rappeneau. Dans les années 1990, le solide gaillard apparaît sous toutes les capes, celle de Christophe Colomb chez Ridley Scott, du colonel Chabert chez Yves Angelo ou de mousquetaire dans 'L' Homme au masque de fer'. Les budgets importants demeurent son terrain de jeu : en témoignent 'Les Anges gardiens', 'Astérix et Obélix contre César' et ses deux suites, ou 'Tais-toi !'. Depuis les années 2000, il aime à apparaître au détour de quelques plans, dans des rôles démiurgiques ou paternalistes comme 'La Môme', 'Babylon AD' ou 'Vidocq'. Ses nombreuses apparitions pour des téléfilms, notamment de Josée Dayan, systématisent son association à des personnages littéraires ou historiques. Cette alternance de rôles et de genres jalonne la carrière de Gérard Depardieu, synthèse parfaite du comédien populaire et de l'artiste exigeant.

 -0-0-0-0-0-0-

Laurent Romejko - Journaliste et présentateur de télévision français -  

Né à Meulan le 27 décembre 1963

L'oeil pétillant, poli et discret, Laurent Romejko a tout du gendre idéal aux yeux des français. Diplômé de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, il débute sa carrière à la télévision en créant le service Minitel Les enfants du rock sur l'actuelle France 2. Son parcours passe ensuite par la radio de 1987 à 1989. Il entre au populaire magazine quotidien Télématin où il présente la chronique Les Métiers d'avenir. Puis, il passe sur Canal J, se retrouvant aux commandes d'une émission pour jeunesse Cajou, fais un passage sur Paris Première avec Selecto. Depuis 1992 où il a fait une percée toute en finesse sur France 2 en animant l'indétrônable 'Des Chiffres et des Lettres', relevant le difficile pari de succéder à Patrice Lafont. Au delà de son statut en apparence placide de présentateur météo tiré à quatre épingles, il a su manifester humour et fantaisie en participant aux deux productions consécutives d'Olivier Minne 'Un fil à la Patte 'ainsi que l'opérette télévisuelle à succès 'Trois Jeunes Filles nues' où il joue le rôle d'un groom. Sorte de Peter Pan du PAF, Laurent Romejko semble conserver son éternelle jeunesse.

-0-0-0-0-0-0-

Marlène Dietrich - Actrice américaine d’origine allemande -  

Née le 27 décembre 1901

 Décédée le 06 mai 1992

Marie Magdalène Dietrich, de son vrai nom, a failli embrasser la carrière de violoniste avant de devenir la grande actrice que nous connaissons. Autoritaire et indépendante, elle décide à l'âge de 11 ans de changer son prénom pour Marlène. En 1928, elle obtient son premier rôle au cinéma dans 'La Tragédie de l'amour' de Joe May, avant d'incarner le personnage qui fera d'elle un mythe, celui de Lola dans 'L' Ange bleu'. Mais la passion de la musique ne quitte pas Marlène. Ainsi, l'actrice naturalisée américaine n'hésite pas, pendant la Seconde Guerre mondiale, à aller chanter sur le front pour réconforter le moral des combattants. Dès 1953, Marlène délaisse le cinéma pour se produire dans les music-halls de Las Vegas. Celle qui a renié haut et fort le régime hitlérien revient pour la première fois à Berlin en 1960. La population lui fait un accueil mitigé. C'est pourtant là qu'elle sera enterrée, trente ans plus tard, conformément à son souhait.

-0-0-0-0-0-0-

Louis Pasteur  - Chimiste et biologiste français -

Né à Dole le 27 décembre 1822

Décédé à Villeneuve-l'Étang le 28 septembre 1895

Passant ses dimanches avec un préparateur en chimie, Louis Pasteur acquiert des connaissances en chimie, physique et cristallographie. Il débute ses travaux sur la fermentation alors qu'il occupe le poste de doyen de la faculté des sciences de Lille. Il découvre alors que les levures sont des êtres vivants responsables de la fermentation et non des sous-produits de celle-ci. En 1857, Pasteur devient administrateur de l'Ecole Normale Supérieure et directeur des études scientifiques. Poursuivant ses travaux sur la fermentation, il s'oppose alors à Pouchet et sa thèse de la génération spontanée (la naissance d'organismes spontanément dans l'air), qu'il réussit à vaincre. Il travaille ensuite aux côtés de Charles Chamberland et d'Émile Roux sur les maladies et leurs microbes (le choléra, la rage.. .) chez les animaux et chez l'homme. Leurs travaux ont permis le développement des vaccins. L'institut Pasteur est crée en 1888 pour lutter contre la rage et il en sera directeur jusqu'à sa mort.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique