logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/01/2009

LES ROIS MAGES .....

medium_Numériser0001.24.jpg

 

Dans le désert, la caravane.

Poussière poussière. La nuit

recouvre toute palmeraie.

Les rois s'en vont vers une étoile.

 

Princes de toutes les couleurs,

ne redoutez pas les simouns.

Ecoutez votre coeur limpide

vous parviendrez jusqu'à l'étable.

 

La bise redouble de fers,

de fouets, de poignards, de garrots. 

Les sables comme des mers folles

anéantissent l'horizon.

 

Vous marcherez rois blancs et noirs,

frères de toutes les partances,

frères de toutes les douleurs,

vers cette étoile de là-bas.

wtktop.jpg

Elle veille sur le berceau

sur la graine, sur la promesse,

sur le lis, l'iris, la pervenche,

sur le fruit qui dort dans mes bras.

 

Frères des Myrrhes, rois des dunes,

compagnons des pistes perdues

soyez heureux, la nuit s'efface,

l'étoile tremble sur l'enfant.

Pierre Gamara

 

 

07:45 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

30/10/2008

UN POEME ....

medium_Paul_Valéry.jpg

LE CIMETIERE MARIN

Temple du Temps, qu'un seul soupir résume,
À ce point pur je monte et m'accoutume,
Tout entouré de mon regard marin;
Et comme aux dieux mon offrande suprême,
La scintillation sereine sème
Sur l'altitude un dédain souverain.

Comme le fruit se fond en jouissance,
Comme en délice il change son absence
Dans une bouche où sa forme se meurt,
Je hume ici ma future fumée,
Et le ciel chante à l'âme consumée
Le changement des rives en rumeur.

Beau ciel, vrai ciel, regarde-moi qui change!
Après tant d'orgueil, après tant d'étrange
Oisiveté, mais pleine de pouvoir,
Je m'abandonne à ce brillant espace,
Sur les maisons des morts mon ombre passe
Qui m'apprivoise à son frêle mouvoir.


Paul Valery

 

 

 

08:10 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

30/08/2008

PAR UN BEL APRES MIDI D'ETE...

LE GOÛTER (Maurice Carême)

 

On a dressé la table ronde

Sous la fraîcheur du cerisier.

Le miel fait des tartines blondes,

Un peu de ciel pleut dans le thé.

 

On oublie de chasser les guêpes

Tant on a le coeur généreux.

Les petits pains ont l'air de cèpes

Egarés sur la nappe bleue.

 

Dans l'or fondant des primevères,

Le vent joue avec un chevreau ;

Et le jour passe sous les saules,

 

 Grave et lent comme une fermière

Qui porterait sur son épaule,

Sa cruche pleine de lumière.

07:40 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

20/08/2008

ECOUTEZ.....

LE CHANT DE L'EAU (Emile Verhaeren)

L'entendez-vous, l'entendez-vous,

Le menu flot sur les cailloux ,

Il passe et court et glisse

Et doucement dédie aux branches,

Qui sur son cours se penchent,

Sa chanson lisse.

Là-bas,

Le petit bois de cornouillers

Où l'on disait que Mélusine

Jadis, sur un tapis de perles fines,

Au clair de lune, en blancs souliers,

Dansa ;

Le petit bois de cornouillers

Et tous ses hôtes familiers

Et les putois et les fouines

Et les souris et les mulots

Ecoutent

Loin des sentes et loin des routes

Le bruit de l'eau

07:35 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique