logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/09/2009

PAS BRILLANT DANS LA CHAUMIERE....

mais avec Dany on chasse les soucis.

07/09/2009

CA FAIT UN BAIL .....

Il y a quarante ans, un demi-million d'amateurs de rock se retrouvaient au festival de Woodstock à BETHEL exactement,

affiche1.jpg

à une centaine de kilomètres de New York pour écouter de la musique, dire non  à la guerre du Vietnam.  Ils devaient être 100 000. Ils sont venus  à 500 000.

Woodstock_redmond_stage.jpg

Pour ceux qui étaient là, Woodstock a été un moment magique. Il n'y avait plus de règles, les hippies avaient pris le pouvoir et des géants du Rock comme Jimmy HENDRIX étaient à leur zénith.

070818_blog_uncovering_org_hendrix-woodstock.jpg

Les routes étaient  tellement bouchées que beaucoup y abandonnèrent leurs véhicules.

woodstock.jpg

L'organisation prévue devient vite chaotique et tous, organisateurs, leaders de la contre-culture, esprits conservateurs du coin, les milliers de fans de rock rassemblés pour l'occasion se sont serré les coudes. Les habitants ont fourni des provisions,  des cargaisons d'assiettes en carton livrées rendant possible le fameux "petit-déjeuner au lit " servi dans un champs inondé par la pluie.

woodstock 2.jpg

Prévu initialement sur trois jours, à partir du 15 août 1969, le festival a été prolongé d'une demi-journée jusqu'au 18. Une bonne partie de cet esprit "PEACE AND LOVE" tenait sans doute aux nuages de marijuana qui flottaient . 

Woodstock_redmond_crowd 2.jpg

Tout au long des trois jours du festival, 32 artistes se succèdent sur scène...

435px-Jimi_Hendrix,_portrait_by_Paolo_Steffan.jpg
Jimmy HENDRIX

  

800px-Who_-_1975.jpg
THE WHO

 

Neilyoung2.jpg

Neil YOUNG 

 

419px-Janis-Joplin-1969.jpg
 Janis JOPLIN
mais encore  THE BAND, COUNTRY JOE Mc DONALD,  CROSBY STILLS NASH § YOUNG , Arlo GUTHRIE, MOUNTAIN, Richie HAVENS et bien d'autres...
*
Les hippies de Woodstock ont dansé nus, fait l'amour dans la boue, chanté au milieu de  nuages de marijuana
woodstock 3.jpg
 ... et puis un jour ils se sont coupé les cheveux et ont commencé à travailler. Hormis la musique et les pantalons pattes d'éléphants, l'héritage de Woodstock, son effet direct aura probablement été la mainmise de l'industrie musicale sur les concerts de rock, transformés depuis en machine à dollards. Pour la première fois, affirme Stan Goldstein, l'un des organisateurs historiques du concert, on a réalisé que les artistes pouvaient attirer non seulement des foules, mais des foules avec de l'argent.
*
*
TOUTE UNE EPOQUE !!!

15/08/2009

IL REVIENT !!!!

Pour mon plus grand plaisir et celui de blogueuses que je connais ....

IL EST REVENU....

NON PAS LUI !!!

NI  LUI  !!! 

LAISSONS LUI LE TEMPS DE FAIRE SON ITINERAIRE

ET DE CHARGER SON TRAINEAU !!!

PATIENCE SON TEMPS VIENDRA !!!

ET ALORS

  ET ALORS 

ET ALORS 

 

Jean François ZYGEL

et sa BOITE A MUSIQUE

 

Hier soir  pour ce troisième rendez-vous de la saison, après la musique baroque, les musiques de l'Est, au travers de surprenantes rencontres, c'est avec beaucoup d'originalité qu'autour du célèbre accordéoniste Richard Galliano en compagnie de Manuel Valls, Khaled Arman,  Lara Fabian, Henri Demarquette, La Grande Sophie, Wei Wu, le Quatuor Barbaroque,  qu'une nouvelle fois, Jean-François Zygel lance d'étonnantes passerelles par dessus les fossés qui séparent parfois les différents registres musicaux en nous emmenant dans un extraordinaire voyage musical ...  

 

UN RENDEZ-VOUS D'ETE A NE PAS MANQUER

-0-0-0-0-0-0-

Jean-François Zygel (né le 23 novembre 1960) est pianiste, compositeur français, professeur d'écriture musicale et d'improvisation au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il apprend le piano avec Magdeleine Panzéra-Baillot, femme du baryton Charles Panzéra. Il entre en 1976 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, à l'âge de 15 ans. Il devient pianiste à l'orchestre philharmonique de Radio France  entre 1985 et 1988 et fonde en 1994 l'Ensemble Phoenix consacré à la musique contemporaine. En 1997, il donne sa première Leçon de musique, dans une salle de la mairie du XXe arrondissement.

Il a exercé la fonction de critique musical dans la revue Diapason entre 1989 et 1993. Il a écrit plusieurs œuvres dont La Ville pour grand orchestre en 1993 et Malaga pour quatuor à cordes et à bois et piano (1994).

Il anime depuis l'été 2006 l'émission La Boîte à Musique  sur France 2 vendredi soir. Chaque émission est consacrée à un thème. L'émission recevra le "Laurier de l'émission culturelle musicale" remis par le Club Audiovisuel de Paris en mai 2009. Jean-François Zygel est également présent depuis plusieurs années dans plusieurs émissions de France Musique : ses « leçons de musique », des séances d'improvisation, et en 2006 et 2007 dans l'émission Cabaret Classique,

28/05/2009

LE SAVIEZ-VOUS ???

La  chanson  « Le temps des cerises » 

 est  née  de  l’association  du  chansonnier et révolutionnaire J.B Clément et d ‘Antoine Renard.

Ce dernier mit en musique ce poème écrit un an auparavant en 1866. 

Quand nous chanterons, le temps des cerises
Et gai rossignol, et merle moqueur
Seront tous en fête !
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux, du soleil au coeur !
Quand nous chanterons le temps des cerises,
Sifflera bien mieux le merle moqueur.
Mais il est bien court, le temps des cerises,
Que l'on s'en va deux, cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles...
Cerises d'amour aux robes pareilles,
Tombant sous la feuille en gouttes de sang...
Mais il est bien court, le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant !
Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour,
Evitez les belles.
Moi qui ne crains pas les peines cruelles,
Je ne vivrai point sans souffrir un jour...
Quand vous en serez, au temps des cerises
Vous aurez aussi des peines d'amour !
J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au coeur
Une plaie ouverte !
Et dame Fortune en m'étant offerte
Ne pourra jamais fermer ma douleur...
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au coeur !

JB Clément


podcast


  Cette chanson fut dédicacée à postériori, à son retour d’exil en 1882 à « la vaillante citoyenne Louise, l’ambulancière de la rue Fontaine-au-Roi, le dimanche 28 mai 1871 ».

 

En effet J.B Clément fut incontestablement un des grands acteurs de la Commune de Paris, et il se trouvait ce jour là sur la dernière des barricades

avec Eugène Varlin et Charles Ferré, ainsi que Louise Michel « la vierge rouge de la Commune ».

 

Varlin et Ferré furent tous deux plus tard fusillés.

 

 

Clément a exercé de grandes responsabilités sous la Commune avec une ardeur toute révolutionnaire. Il avait été incarcéré plus tôt dans sa vie dans les prisons impériales de Napoléon III, notamment en raison d’attaques de ce type contre le pouvoir en place : « A bas les exploiteurs ! A bas les despotes ! A bas les frontières ! A bas les conquérants ! A bas la guerre ! Et vive l’égalité sociale ! ». Ses engagements lui imposeront plus de 8 années d’exil, il fut condamné à mort par contumace en 1874, amnistié en 1879 et rentra finalement à Paris en 1880.

Délégué à la Propagande par la Fédération des Travailleurs Socialistes, il parcourt la province et constate les conditions de vie des ouvriers encore dégradées depuis 1871; chômage, bas salaires, règlements draconiens, gosses mourant de faim... Infatigable organisateur de réunions et grand propagandiste, créateur de dizaines de syndicats et de cercles d’études politiques, il rédige quasiment seul le journal « L’émancipation » devenu « L’émancipateur » en 1891.

 

Il fonde également, notamment, la Fédération Socialiste des Ardennes, et meurt, épuisé par toute une vie de luttes et de combats politiques le 23 juin 1903 à l’âge de 66 ans.

File:Tombe J-B Clément.jpg

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique