logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/06/2008

UNE MAILLE A L'ENVERS, UNE MAILLE A L'ENDROIT.... JOURNEE MONDIALE DU TRICOT

 

 

Ce samedi 14 juin, de Chine en Catalogne, d’Ile de France en Nouvelle Zélande, de Francfort à Toronto,de Paris (France) à Paris (Texas) ils ont été des milliers à jouer des aiguilles.

 Le tricot ? Ringard, dites-vous ! Vous plaisantez. L'activité n'a jamais été aussi à la mode qu'en ce moment. Les podiums des grandes capitales de la mode lui déroulent le tapis rouge. Des créateurs succombent les uns après les autres à la grosse maille. Les actrices Julia Roberts ou Sharon Stone, qui se sont érigées en activistes du tricot, ont largement contribué à redorer l'image de cette activité manuelle. Qu'on se le dise, le tricot est tendance. Et en plus, il présenterait des vertus sociales et thérapeutiques.

"Tant que les mains sont occupées,

 l'esprit est en veille".

En France, il y a 300 clubs de broderie, 400 clubs de patchwork, des sites internet à foison et même des scissions dans certains clubs de point de croix ! Le retour en grâce des aiguilles serait dû à une envie "de devenir son propre créateur, le porte-drapeau de ce qu'on a fait soi-même. Il y a une fierté, un amusement à "customiser" ses vêtements avec des broderies par exemple mais avec le tricot, cela va plus loin. Il y a en plus une relation sensuelle avec la laine" affirme Jean-Charles Durand, concepteur du salon annuel "l'aiguille en fête".

 A Orléans c'est sur les quais de Loire qu'un rendez-vous avait été proposé, à celles et ceux que l'aiguille démange, et proposition avait été faite de tricoter de la layette pour l'association "bébé plume".

Mes doigts douloureux ces jours-ci ne m'ont pas permis d'y participer, mais ce n'est que partie remise pour reprendre les aiguilles.

(Sources journal République du centre - ouvrages perso - pulls- écharpes - layette)

 

07:25 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

20/03/2008

OUF !!!!!

J moins 4 et c'est la fête pour les 70 ans du Papy Miel. Pour moi la déco des tables est prête. J'y ai mis du coeur à l'ouvrage,  je me suis éclatée et je suis très contente du résultat. J'ai hâte de voir la surprise de notre ami Philippe.

medium_100_3613.JPG
la récolte 2007 de calebasses
du jardin extraordinaire de Philippe
Les mêmes aujourd'hui.

07:55 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

12/11/2007

DU RIRE, DE L'HUMOUR.....

Une après midi bien sympathique en ce 11 Novembre avec une visite à un festival très humoristique.

medium_Numériser0017.4.jpg
Cette année l'invité d'honneur était
 Laurent  DELOIRE 
 le thème de cette 8ème édition
"la Coupe du Monde de rugby 2007".

"..... Pourquoi ce choix et quel rapport ? Pas si loin que cela ... le respect !

RESPECT des joueurs sur le terrain ... Malgré la violence qui pourrait être aperçue dans le jeu, les rugbymans ont, semble-t-il, beaucoup de  considération pour leurs adversaires. Pour preuve : mains serrées, accolades et autres clins d'oeil complices que l'on a pu apercevoir tout au long de cette compétition.

 RESPECT des dessinateurs pour leur modèle, pour la situation... ils saisissent d'un regard aiguisé plein de malice, le trait, la circonstance, le mot et nous renvoient une image qui nous apostrophe, parfois nous dérange, mais qui n'est jamais irrespectueuse..." (La présidente du Comité de quartier Orléans St Marceau organisateur de ce festival)

23 invités à ce festival tous faisant preuve de beaucoup de talent et sachant regarder l'actualité différemment pour nous faire réfléchir sur les grands sujets du moment. Pour ma part mes préférences ont été à Laurent DELOIRE qui m'a si gentiment caricaturée, à NALAIR, à Jean-Michel RENAULT qui m'a croquée d'une façon magistrale (voir Album), à VOMORIN l'Orléanais dont le rêve est que "l'humour se lève d'un bond et sauve le monde"..... mais en fait je les ai TOUS apprécié pour leur humour, leur talent et leur dextérité à "piéger" du regard et du crayon les visiteurs qui le désiraient avec comme sympathique slogan "la caricature n'est pas gratuite, elle est offerte."

QUELQUES LIENS

Deloire - Biz - Eno - Gruet - Nalair - ballouhey - Vomorin - Ydel - Pijet

 

-0-0-0-0-0-0-0-

-0-0-0-0-0-

-0-0-0-

-0-

08:35 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

29/07/2007

UNE GRANDE DAME .....

une après midi de calme.... un DVD enregistré un soir très tard ..... un plaisir...... un grand moment de tendresse....OSCAR ET LA DAME ROSE d'après le roman d'Éric-Emmanuel Schmitt...... avec la merveilleuse Danielle DARRIEUX

medium_oscar-dame-rose.jpg


"Le gentil petit Oscar est un enfant de dix ans, atteint de leucémie, qui vit à l'hôpital. Comme la chimiothérapie et la greffe de moëlle osseuse ont échoué, il n’y a plus d’espoir qu'Oscar survive au cancer. Pendant que le jeune garçon attend la mort tranquillement et presque stoïquement, les médecins et les adultes autour de lui ont peur de parler de la maladie et de la mort. Cela rend l’atmosphère très tendue (« Si tu dis « mourir » dans un hôpital, personne n'entend »). Oscar a l'impression que ses parents ont peur de lui, aussi ne veut-il plus leur parler.
Une bénévole des dames roses, « Mamie Rose », est la seule adulte qui communique avec Oscar. Elle l'accompagne durant ses douze derniers jours de vie et elle lui donne le conseil d'écrire des lettres à Dieu, dans lesquelles il peut décrire ses sentiments et faire un vœu par jour. Au début, Oscar, qui a eu une éducation athée, ne croit pas que Dieu existe. Mais il essaye quand même d'écrire à Dieu : « Si je m'intéresse à ce que pensent les cons, je n'aurai plus de temps pour ce que pensent les gens intelligents. » Dans les lettres, avec la lucidité d'un enfant qui va mourir, Oscar parle de la vie, de la mort, de l'amour et de la foi.
Grâce à un jeu de Mamie Rose, où chaque jour compte pour 10 ans, il va construire cette vie qu'il n'aura jamais. Alors Oscar vieillit chaque jour de dix ans et passe par toutes les périodes de la vie : l'enfance, la puberté avec ses problèmes de couple, le mariage avec Peggy Blue — une autre petite fille malade de l'hôpital, l'âge adulte, le démon de midi, la vieillesse avec sa sagesse et la mort."

medium_9782226155092.jpg


J'avais lu le livre, un livre plein de tendresse et d'amour, un livre insouciant à l'image de l'enfance pour un sujet dur: la mort . Un récit d'une grande délicatesse, débordant de spontanéité et d'émotion, d'humanité et de bonheur. Une histoire formidablement belle et attendrissante, mais aussi terriblement cruelle et poignante. Dans un style léger et vivant, au travers de ce récit extrêmement poétique, le petit Oscar nous donne une formidable leçon de vie. Il était donc tout naturel que j'aille voir la pièce adaptée de ce roman. Le rôle était magnifiquement interprété par Anny DUPEREY lors d'une saison théâtrale à ORLEANS. Pour autant l'interprétation de Danielle DARRIEUX m'a également énormément touchée. Une performance émouvante de cette grande comédienne qui a obtenu en 2003 le Molière de la meilleure actrice pour "Oscar et la dame en rose".

medium_9782210754904.jpg

UN GRAND COUP DE COEUR ET AU COEUR POUR OSCAR ET DANIELLE

08:30 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique