logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/11/2006

IL EST NE A DIJON

HENRI VINCENOT l'un des chantres de la Bourgogne

medium_vincenot-ph.jpg

Henri Vincenot naît à Dijon en 1912 et meurt à Dijon en 1985. Petits-fils d'un maréchal-ferrant de Châteauneuf-en-Auxois qui devient ensuite mécanicien de locomotive à vapeur, fils de Charles Vincenot, dessinateur et peintre au talent académique qui est dessinateur-projeteur au P.L.M., Henri passe son enfance dans la région de Châteauneuf. Diplômé de H.E.C., il fait son service militaire au Maroc, puis suit aux Beaux-Arts de Dijon des cours de dessin et de sculpture. Il débute comme cheminot en 1935 et se fait remarquer par un article sur l'expédition des volailles bressanes qu'il illustre lui-même et devient journaliste à LA VIE DU RAIL, où il fait aussi les dessins illustrant ses articles.
medium_couv3fb8b034609f8.jpg

Il rédige des ouvrages historiques comme La vie quotidienne des paysans bourguignons au temps de Lamartine (1976), et des romans comme Le Pape des escargots ou la Billebaude, chroniques terriennes où Vincenot manifeste une nostalgie de la vie rustique d'autrefois.
medium_essai_vincenot.jpg

Toujours attaché à la région de Châteauneuf, installé dans le village de Commarin, ce personnage plein de verve, à la silhouette pittoresque avec son costume de velours côtelé et son gilet brodé, conserva toujours une plume aussi alerte pour dessiner que pour écrire.
Ce Bourguignon de race et d'âme montra dans la Pie saoule en 1956, dans Les chevaliers du Chaudron en 1958, les mutations provoquées en Bourgogne par la construction des premières voies ferrées au XIXème siècle.




A Rebrousse-poil en 1962
Contrainte d'abandonner ses études supérieures, Catherine Lorriot a accepté un poste d'institutrice près de Paris. Cette fille de paysans bourguignons se réjouit de vivre près du ' peuple '. Mais bien des déconvenues l'attendent dans cette banlieue du début des années soixante. Ces ' blousons noirs ' de dix à quatorze ans qui jurent, chapardent, perturbent la classe, ne lui témoignent aucun respect, sont-ils du même ' peuple ' qu'elle ? Il lui faudra faire un grand effort pour comprendre ces gamins livrés à eux-mêmes et pris aux pièges de la société de consommation à sa naissance... Dans ce roman paru en 1962, l'auteur analyse avec lucidité et drôlerie des problèmes d'une surprenante actualité.

Dans Le Pape des escargots en 1972
le truculent vagabond prophète surnommé La Gazette entraîne le lecteur sur tous les hauts lieux de la Bourgogne, tandis que Gilbert, sculpteur inspiré, déçu par un bref passage à Paris, regagnant la terre de ses origines, apprend à déchiffrer le symbolisme secret des grands sanctuaires de Bourgogne.

En 1978, il publie La Billaude
VINCENOT crée ici une langue pimentée de termes dialectaux pour vagabonder (la billebaude, c'est la liberté d'aller à l'aventure) à travers ses souvenirs de jeunesse. Il dépeint sa région et évoque, avec tendresse et nostalgie, la vie rude et simple de ses grands-parents, sous un climat dur, dans un hameau presque perdu. Un sagesse toute terrienne s'exprime dans cet ouvrage.
En 1980, il publie Mémoires d’un enfant du rail
Les étoiles de Compostelle en 1982
Plus qu'un roman historique médiéval, une description réflexive du "compagnonnage" des constructeurs des grandes cathédrales. Style dru et savoureux rendant bien l'atmosphère à la fois précisément réaliste et profondément merveilleuse qui anima cette époque. Beau récit qui requiert la complicité du lecteur en faisant appel à son imagination mais aussi à sa curiosité scientifique

En 1987 paraît dans des écrits posthumes Le Maître des Abeilles
Le Bourguignon de Paris Louis Châgniot assiste en rêve à l'effondrement de sa vieille maison familiale. Il y voit un signe prémonitoire et décide de " vivre sa vie ". Il retourne à Montfranc-le-Haut, avec son fils Loulou, étudiant à la dérive, toxicomane. Il retrouve dans son village natal une pléiade de personnages hauts en couleur, que domine la figure de Balthazar, le maître des abeilles. Celui-ci fera découvrir à Loulou à la fois les valeurs fondamentales de l'existence et l'amour, en la personne de la radieuse Catherine. Tout le roman se passe pendant la semaine sainte, au moment de l'explosion du printemps, ce qui permet à Vincenot de marier l'ancienne culture païenne et la spiritualité chrétienne, et de célébrer ainsi pleinement sa Bourgogne, de nous en communiquer jusqu'à la sensation physique. Premier tome d'une chronique interrompue par la mort de l'auteur qui, une fois encore, marie culture païenne et spiritualité chrétienne et illustre les bienfaits de la vie rurale et villageoise.

Suivit de :
Le Livre de raison de Claude Bourguignon - 1989
J'ai chassé la dahut, conte gaulois- 1990
Récits des friches et des bois - 1997
Du côté des Bordes - 1998
Nouvelles ironiques - 1999
Toute la Terre est au Seigneur - 2000
VINCENOT fut aussi un poète dans Psaumes à Notre-Dame en faveur de notre fils – 1980.
La partie la plus ancienne de l'oeuvre de Henri VINCENOT fut sans doute quelques pièces de théâtre , dont
Ceux du Vendredi: la Nativité - Pièce représentée en 1952
Par l'étoile et par le feu - Pièce représentée en 1955
Les Paraboles - Pièce représentée en 1956
La Main enchantée - Pièce représentée en 1980 à Commarin
VINCENOT écrivit aussi pour les enfants
Pierre, le Chef de gare -1967
Robert, le Boulanger - 1971
De nombreux ouvrages sur le Chemin de fer
La Vie quotidienne dans les chemins de fer au XIXe siècle - 1975
Locographie , photogr. de Pierre Terbois - 1976
L'Age du chemin de fer - 1980
Mémoires d'un enfant du rail : le Rempart de la Miséricorde - 1980
Les Voyages du Professeur Lorgnon (2 vol.) - 1983-1985
Sur la Bourgogne
La Vie quotidienne des paysans bourguignons au temps de Lamartine1976
Cuisine de Bourgogne (en collaboration avec la famille Vincenot) - 1979
Ma Bourgogne : le toit du monde occidental - 1979
Les Canaux de Bourgogne, photogr. de Alain Turpault - 1984
Henri VINCENOT fut également préfacier pour de nombreux ouvrages.

J'ai vraiment découvert cet écrivain lors de vacances en Bourgogne il y a un certain nombre d'années. J'ai tout d'abord lu le Pape des escargots, puis le bonhomme m'ayant particulièrement intéressée j'ai poursuivi ma découverte par le Maître des Abeilles. Ce fut à Rebrousse-poil, suivi de La Billaude . Plus tard , un ami partant faire le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle je me suis plongée dans les Etoiles de Compostelle que je prends énormément de plaisir à relire actuellement. Ne vous en privez-pas , c'est un véritable bonheur de lire Henri VINCENOT......

10:30 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

25/08/2006

S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !

Cherchant dans les livres d'enfants je suis tombée sur ce magnifique livre d'Antoine de ST Exupéry me rappelant l'avoir lu avec ravissement. Mes filles a leur tour en on fait leurs délices. Ce sera EVAN et LANDRY dès qu'il le pourront qui prendront la relève. C'est vraiment le livre qui se passera de génération en génération.

medium_2992.jpg

Le Petit Prince est l'œuvre la plus connue d'Antoine de Saint-Exupéry. Publié en 1943, c'est un conte philosophique et poétique qui, sous l'apparence d'un conte pour enfants, aborde des thèmes profonds comme la vie et l'amour, la mort, l'amitié, les attitudes et préoccupations face à la vie, voire le suicide. En fait, chaque chapitre relate une des rencontres du petit prince et contient une moralité, une ou deux phrases simples sur l'amitié, la vie, etc.
L'œuvre est également illustrée par l'auteur lui-même. Ses dessins, simples et d'un style un peu naïf, sont tout aussi célèbres que le livre lui-même.
medium_200px-lepetitprince.jpg

« Voilà le meilleur portrait que, plus tard, j'ai réussi à faire de lui.»
Le Petit Prince, chapitre II.

Vous rappelez-vous de l'histoire ?
La rencontre d'un aviateur en panne dans le désert du Sahara avec un petit garçon qui se révèle être un petit prince arrivé des étoiles. " S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! ". Au fil des discussions, le petit prince raconte son histoire. Il vit sur un astéroïde appelé B612, à peine plus grand qu'une maison. Il a une fleur magnifique, mais très coquette et exigeante, à un tel point qu'elle rend malheureux le petit prince qui décide de s'enfuir. Il arrive d'abord sur un astéroïde habité par un roi raisonnable : il estime "qu' il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. L'autorité repose d'abord sur la raison ". Puis il passe sur une planète habitée par un vaniteux, qui croit que tout le monde lui est un admirateur. Après cela, il arrive sur un astéroïde habité par un buveur. Celui-ci boit pour oublier qu'il a honte... et ce dont il a honte, c'est de boire. Ensuite, le petit prince arrive sur la planète d'un businessman dont le seul bonheur est de compter les étoiles qu'il possède. La cinquième planète visitée par le petit prince est habitée par un allumeur de réverbères qui doit allumer et éteindre son réverbère une fois par minute tant sa planète tourne vite. La sixième planète, beaucoup plus grande, est habitée par un géographe, qui dit au petit prince qu'il "est trop important pour flâner". Celui-ci lui conseille d'explorer la planète Terre, qui a une bonne réputation ...
Sur Terre, c'est la rencontre avec un serpent qui ne parle que par énigmes, puis une petite fleur de rien du tout, puis l'écho des montagnes qui ne fait que tout répéter et l'arrivée dans un jardin de roses. Peu après, il rencontre un renard dont le seul souhait est d'être apprivoisé par le petit prince. Au moment de se séparer, le renard donne un conseil simple au petit prince devenu son ami: « on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux ». Il apprend ainsi que l'on « est responsable de ce que l'on a apprivoisé ». Plus tard, le petit prince rencontre successivement un aiguilleur et un marchand avant de rencontrer l'aviateur. Guidé par la fragilité et la candeur du petit prince, il finit par découvrir un puits dans le désert. Peu après, le petit prince lui explique que ça fait presque un an qu'il est arrivé sur terre, tout près de là. Il lui apprend aussi que le lendemain, il doit rentrer sur sa planète pour s'occuper de sa fleur dont il se sent responsable. En compagnie de l'aviateur, le petit prince revient sur le lieu exact où il était arrivé sur Terre et attend qu'un « éclair jaune » le touche à la cheville. Puis, « il tombe doucement comme tombe un arbre ».
medium_petitprince3.jpg

Il y a plus de 160 traductions du Petit Prince, avec plus de 500 éditions.
Ce livre a donné lieu à de très nombeuses adaptations
1954 : adaptation phonographique, avec Gérard Philipe dans le rôle du récitant, Jacques Grello dans le rôle du renard et Georges Poujouly dans celui du Petit Prince
1966 : film soviétique (Malenkiy prints) du réalisateur lituanien Arünas Zebriünas
1972 : adaptation phonographique, avec Jean-Louis Trintignant dans le rôle du récitant et Éric Damain dans celui du Petit Prince
1973 : adaptation phonographique, avec Marcel Mouloudji dans le rôle du récitant et Éric Rémy dans celui du Petit Prince
1974 : film américain (The Little Prince) de Stanley Donen
1978 : adaptation phonographique, avec Jean-Claude Pascal dans le rôle du récitant
1978: série animée japonaise (Hoshi no Ojisama: Puchi Puransu) de 39 épisodes
1979 : dessin animé américain (The Little Prince) de Susan Shadburne
1990 : téléfilm allemand (Der kleine Prinz) de Theo Kerp
1990 : adaptation phonographique, avec Pierre Arditi dans le rôle du récitant et Benjamin Pascal dans celui du Petit Prince
1990 : adaptation filmique française de Jean-Louis Guillermou avec Guy Gravis, Daniel Royan et Alexandre Warner
1996 : Émouvante « intégrale » numérique (Radio-Canada, 101 min.) sur une trame musicale de Robert Normandeau. Le comédien Michel Dumont (narrateur / aviateur) est entouré d'une panoplie de personnages, dont le jeune Martin Pensa qui incarne le rôle-titre
2002 : comédie musicale (Le petit prince) de Richard Cocciante
2003 : opéra américain (The Little Prince) de Rachel Portman

10:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/08/2006

VOYAGE VOYAGE !!!!!

3 août 1958 Au-delà du réel
Le sous-marin américain, Nautilus, réussit le passage du pôle Nord en plongée, sous la calotte glacière, sans remonter une seule fois à la surface. Auparavant, un autre Nautilus avait accompli cet exploit mais il s'agissait du Nautilus imaginaire du capitaine Némo, héros du livre de Jules Verne "20.000 lieues sous les mers".

medium_180px-jules_verne.jpg

«Ce que j'ai écrit sera réalisé à la fin du siècle»
Jules Verne

La mer était au coeur de l'inspiration de Jules Verne, un des plus grands écrivains du XIXe siècle. Qui, enfant ou adulte, n'a pas un jour été emporté en imagination dans ses voyages extraordinaires ? A la suite du capitaine Nemo et de son Nautilus
Il est né le 8 février 1828 à Nantes, mort le 24 mars 1905 à Amiens. C'est un écrivain français, dont une grande partie de l'œuvre est consacrée à des romans de science-fiction. 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur
medium_54.jpg

LES JEUNES ANNEES
Jules Verne est né à Nantes, dans le quartier de l'île Feydeau, le 8 février 1828. Il est le fils de Pierre Verne (originaire de Provins), exerçant la profession d'avoué, et de Sophie Allote de la Fuÿe, d'une famille bourgeoise nantaise de navigateurs et d'armateurs. Jules Verne est l'aîné d'une famille de cinq enfants,
La légende affirme qu'en 1839 âgé de 11 ans, le petit Jules se serait embarqué sur un long courrier à destination des Indes, en qualité de mousse. Son père l'aurait alors récupéré in-extremis à Paimbœuf. On dit que Jules Verne aurait avoué qu'il était parti pour rapporter un collier de corail à sa cousine, Caroline Tronson, dont il était amoureux. Rudement tancé par son père, il aurait promis de ne plus voyager qu'en rêve
Mais ce n'est qu'une légende enjolivée par l'imagination familiale. Dans ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse, on apprend qu'il ne s'est qu'échappé, est monté à bord d'un voilier, qu'il l'a exploré, tourné le gouvernail, etc., ce en l'absence d'un gardien. Ce qui lui vaudra la répression du capitaine
LES DEBUTS LITTERAIRES
Il fait ses études de rhétorique et de philosophie au lycée de Nantes, puis des études de droit. Après le baccalauréat il commence à écrire, des poèmes, une tragédie en vers. Il va terminer son droit à Paris en novembre 1848, bien plus intéressé par le théâtre. Il y fait la connaissance d'Alexandre Dumas, qui accepte en 1850 de monter sa pièce Les Pailles rompues dans son Théâtre-historique où elle y est jouée douze fois. Malgré le succès tout relatif de l'œuvre, Jules Verne, qui vient de terminer son droit, refuse de succéder à son père à sa charge d'avoué. Il fréquente la Bibliothèque nationale, se passionnant pour la science et ses découvertes les plus récentes et se lie avec un ancien explorateur, Jacques Arago, devenu aveugle
Il publie ses premières nouvelles dans la revue Le Musée des familles : Les Premiers navires de la marine mexicaine et Un Drame dans les airs en 1851. En 1852, Jules Verne est engagé comme secrétaire au Théâtre-lyrique. Il publie Martin Paz, Maître Zacharius, Un Hivernage dans les glaces, ainsi que la pièce Les Châteaux en Californie et continue son œuvre théâtrale, avec, notamment, Colin-Maillard, une opérette écrite avec son ami Michel Carré sur une musique d'Aristide Hignard. Représentée en 1853, l'œuvre a un succès relatif (quarante représentations
En 1856, il fait la connaissance de sa future épouse, Honorine Morel, veuve du Fraysne de Viane, âgée de vingt-six ans et mère de deux enfants. L'unique enfant de Jules Verne, Michel, naît le 3 août 1861
medium_180px-jules_verne_algerie.jpg

LES VOYAGES EXTRAORDINAIRES
En 1862, Jules Verne soumet à l'éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son roman Cinq semaines en ballon qui paraît en 1863, connaissant un immense succès, au-delà des frontières françaises. Il signe alors avec Pierre-Jules Hetzel un contrat qui le lie pour 20 ans avec l'éditeur, dans lequel il s'engage à fournir des romans notamment pour la revue le Magasin d'éducation et de récréation destinée à la jeunesse. C'est dans ce journal que paraîtront les Aventures du capitaine Hatteras avant d'être publiées en roman. En fait, Verne travaille pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront cinquante-quatre volumes . En 1863, toujours, Jules Verne écrit Paris au XXe siècle, qui ne paraîtra qu'en 1994.En 1864, Jules Verne consacre un ouvrage à Edgar Poe (Edgar Poe et ses œuvres), il publie les romans Les Aventures du capitaine Hatteras et Voyage au centre de la Terre, quitte son emploi d'agent de change, et déménage à Auteuil. Le 16 mars 1867, en compagnie de son frère Paul, il embarque sur le Great Eastern à Liverpool pour les États-Unis, il tirera de sa traversée le roman Une ville flottante (1870). En 1872, Il s'installe à Amiens, ville natale de son épouse, publie Le Tour du monde en quatre-vingts jours.. C’est son ami Nadar, qui servit de modèle au Michel Ardan, héros de ses romans De la Terre à la Lune et Autour de la lune.
medium_54_livre.jpg

LES DERNIERES ANNEES
En 1886, le neveu de Jules Verne, Gaston, venu semble-t-il lui demander de l'argent, tire sur Jules Verne deux balles de revolver, qui le blessent aux jambes et lui causeront une boiterie définitive. En 1888, Jules Verne est élu au conseil municipal d'Amiens sur une liste républicaine (gauche modérée), il y siègera quinze ans. Il est atteint de cataracte en 1900
Au début de 1903, Jules Verne présida le groupe espérantiste d'Amiens. Ardent défenseur de cette toute jeune langue internationale, il promet à ses amis d'écrire un roman où il décrirait les mérites de l'espéranto. Mort prématurément, son livre ne sera pas achevé. Le brouillon sera repris par son fils Michel, mais l'œuvre finale (L'Étonnante Aventure de la mission Barsac) ne fera pas allusion à l'espéranto
Pourtant, des manuscrits retrouvés plus tard, nous font découvrir le véritable titre de ce roman (Voyage d'étude) et que l'espéranto devait y tenir une place centrale. Il y faisait dire à l'un de ses héros, "L’espion" : « L'espéranto, c’est le plus sûr, le plus rapide véhicule de la civilisation. » Il avait dit aussi, dans son entourage : « La clé d'une langue commune perdue dans la tour de Babel ne peut être refaite que par l'utilisation de l'espéranto ».
Malade du diabète, Jules Verne s'éteindra le 24 mars 1905 à Amiens dans sa maison du 44, boulevard Longueville (aujourd'hui boulevard Jules-Verne). Ses obsèques attirent plus de cinq mille personnes et la famille reçoit des centaines de messages .Plusieurs livres de Jules Verne paraîtront après sa mort, publiés par son fils Michel Verne, qui prendra la responsabilité de remanier certains manuscrits
HERITAGE
Jules Verne laisse derrière lui une œuvre riche d'une extraordinaire créativité. C'est l'un des premiers auteurs à mêler avec autant de succès science-fiction, aventure et fantastique. Son intérêt pour la science et le fait qu'il aborde dans ses romans des thèmes qui se concrétiseront dans le courant du XXe siècle (voyage sur la lune, sous-marin, etc.) lui confèrent le statut de visionnaire.
medium_54_nouv.jpg

Une bibliographie fantastique, des romans, des nouvelles, des pièces de théâtre…… Cinq semaines en ballon, Voyage au centre de la Terre, De la Terre à la Lune, Les Enfants du capitaine Grant, Vingt mille lieues sous les mers, Autour de la Lune, Le Tour du monde en quatre-vingts jours, L'Île mystérieuse, Michel Strogoff, Un capitaine de quinze ans, Les Tribulations d'un chinois en Chine, Les Cinq Cents Millions de la Bégum, Le Rayon vert, L'Étoile du sud, Deux ans de vacances, Le Superbe Orénoque, Le Phare du bout du monde.... parmi d’autres tout aussi passionnant.
medium_v09122.jpg

Ses romans seront fréquemment adaptés au cinéma, leur récit à grand spectacle se prêtant parfaitement aux productions hollywoodiennes. Ses personnages sont des icônes de l'imaginaire populaire (tels Phileas Fogg, le capitaine Némo ou Michel Strogoff)
medium_207623.jpg


(sources internet )

13:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/07/2006

EN V'LA UN AUSSI QU'J'ADORE

Un autre écrivain pour qui j'ai beaucoup de sympathie et qui me donne beaucoup de plaisir à la lecture de ses livres.

medium_micheletbrive.jpg
Claude MICHELET est né en 1938 à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. Il n'a que sept ans quand il suit ses parents à Paris en 1945. Edmond Michelet, son père, est alors ministre des Armées dans le gouvernement du général de Gaulle. À quatorze ans, il choisit d'arrêter ses études parisiennes et entre à l'école d'agriculture de Lancosme, en Indre, puis se consacre à l'élevage. Agriculteur le jour, la nuit il écrit. Son premier roman, La Terre qui demeure , paraît en 1965. Succède un second, La Grande Muraille en 1969, suivi une année plus tard d' Une fois sept où il raconte ses souvenirs d'enfance, et Mon père Edmond Michelet qui reçoit en 1972 le prix des Écrivains combattants. Rocheflame (1973). Le succès vient en 1975 avec J'ai choisi la terre Prix des Volcans et avec Cette terre est la vôtre (1977) sur le même thème. Il entre dans la toute jeune École de Brive. Son succès ne fera que grandir notamment avec l'histoire de la famille Vialhe et la consécration en 1980, quand le prix des Libraires et le prix Eugène ROY couronnent Des grives aux loups (paru en septembre 1979). La suite de ce roman, Les palombes ne passeront plus paraît à l'automne de 1980 réunissant à chaque nouvelle parution des lecteurs supplémentaires et fidèles, des amoureux de la terre comme lui, dont le nombre dépassera le million lors de la sortie du premier volume. La série télévisée réalisée par Philippe Monnier a accru encore la diffusion de cette suite romanesque.
medium_11288-0.jpg
BIBLIOGRAPHIE : Les Promesses du ciel et de la terre - Avec ce roman, Claude Michelet nous entraîne loin de la France: en Amérique du Sud, au Chili, il y a plus d'un siècle, dans les années 1870 - Pour un arpent de terre Les Promesses du ciel et de la terre tome II - Le Grand Sillon - Les Promesses du ciel et de la terre, tome III - L'Appel des engoulevents Des grives aux loups, tome III - Quatre saisons en Limousin - La nuit de Calama - Cette terre qui m'entoure - Histoires des paysans de France - La Terre des Vialhe Des grives aux loups Tome IV - l'Or du temps - Un jour de bonheur - Les Défricheurs d'Éternité - Pour le plaisir - Des maisons au coeur

08:35 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique