logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/02/2010

C'EST L'AMERIQUE - 4ème épisode

Mandat : 1825-1829  Parti : Républicain-démocrate           

John Quincy Adams a surtout marqué les Etats-Unis avant son mandat, comme diplomate, et après, comme représentant à la Chambre. Convaincu de l'unité des Etats d'Amérique, il tentera de créer une université, une banque et d'autres instituions à l'échelle nationale. Ce qui lui vaudra l'opposition des représentants des États, favorables à plus d'indépendance et estimant qu'il n'avait pas obtenu une majorité suffisante pour être élu.

John_Quincy_Adams.jpg

_________________

Mandat : 1829-1837  Parti : Démocrate      

Andrew Jackson est le premier président à ne pas avoir pris part à la guerre d'indépendance ou à la rédaction de la constitution. Il nourrit d'ailleurs une haine contre les "politiciens" ce qui lui vaudra toujours une bonne image dans l'opinion. Une fois élu, il mènera une politique sévère contre les Indiens, expropriant les Cherokees de leurs terres riches en or. Il votera aussi une loi pour la déportation des Indiens de l'Est au-delà de la plaine du Mississippi.

-Andrew_Jackson.jpg

_________________

Mandat : 1837-1841 Parti : Démocrate      

Le très libéral Martin Van Buren est confronté dès les premiers mois de son mandat à une crise économique, la crise monétaire de 1837, qu'il ne parviendra pas  résoudre. Sa présidence sera aussi marquée par l'expulsion effective des Indiens de la côte est  et leur fuite vers les régions de l'ouest. Une conséquence plus ou moins assumée de la politique d'Andrew Jackson. Homme  de diplomatie, Van Buren réussira cependant à éviter un nouveau conflit avec le Royaume-Uni au sujet des frontières avec le Canada.

-Martin_Van_Buren.jpg

_________________

Mandat : 1841 Parti : Whig   

Alors qu'il est gouverneur du territoire de l'Indiana, William H. Harrison met fin dans le sang au rêve de rébellion et d'unification des Indiens d'Amérique lors de la bataille de Tippecanoe. Ce fait d'arme lui vaut d'être promu général puis d'être élu président en 1841. Mais l'histoire raconte qu'Harrison contracta une pneumonie lors de son discours d'investiture prononcé pendant une heure et demie sous une pluie glaciale. Il meurt un mois après avoir été élu président des Etats-Unis

William H Harrison.gif

_________________

Mandat : 1841-1845  Parti : Whig   

John Tyler est le premier vice-président à prendre la place d'un président décédé en 1841. Défenseur acharné des Etats du sud et de leur droit à maintenir l'esclavage, il marquera les  Etats-Unis par son obstination. C'est elle qui, d'ailleurs, lui sera fatale lorsqu'il mettra son veto à la création d'une banque fédérale, provoquant la démission de son gouvernement. John Tyler sera ensuite l'un des meneurs de la "sécession" des Etats du sud lors de la guerre de 1861.

John_Tyler.png

 

(à suivre)

08:19 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

03/02/2010

C'EST L'AMERIQUE - 3ème épisode

Mandat : 1789-1797 Parti : Fédéraliste

Frappé par les taxes et les contraintes commerciales britanniques, comme beaucoup de riches propriétaires terriens installés sur les colonies, Georges Washington prend la tête de "l'Armée continentale" en 1775. Il restera à ce poste tout au long de la guerre et offrira, en 1783 et avec l'aide des Français, l'indépendance aux Etats-Unis d'Amérique. Elu Président en 1789, il bâtit ensuite la toute première administration américaine et devient l'un des Pères fondateurs des "Etats-Unis".

Portrait_of_George_Washington.jpg

____________________

Mandat : 1797-1801 Parti : Fédéraliste

John Adams a été la figure de la Révolution américaine, mais aussi de la paix avec la Grande-Bretagne en 1783. Fidèle vice-président de George Washington, il sera le premier à s'installer à la Maison Blanche pour jeter les bases de la fonction de président des Etats-Unis. Alors que les puissances Européennes (notamment la France et l'Angleterre) se déchirent sur le continent, il tentera jusqu'à la fin de son mandat de maintenir la neutralité du pays. Il sera finalement battu en 1801 par son rival et ami révolutionnaire : Thomas Jefferson

Johnadamsv.jpg

____________________

 Mandat : 1801-1809  Parti Républicain-démocrate

C'est l'homme de la déclaration d'indépendance de 1776, proclamée le 4 juillet. Mais ce n'est que cinq ans plus tard que Thomas Jefferson devient président des Etats-Unis. Ses deux mandats sont aux antipodes : le premier, couronné de succès, est marqué par le rachat de la Louisiane à la France en 1803 ; le second, plus difficile, par un embargo commercial désastreux contre le Royaume-Uni. Bien que propriétaire d'une plantation, Thomas Jefferson est aussi resté dans l'histoire comme un grand défenseur des droits de l'homme et des Lumières. Il était aussi un amoureux de la France.

Thomas_Jefferson.jpg

____________________

Mandat : 1809-1817 Parti : Républicain-démocrate           

James Madison est l'un des principaux auteurs de la Constitution américaine dans laquelle il s'assure de l'équilibre entre les pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif. Mais sa présidence sera surtout entachée d'une guerre contre le Royaume-Uni au Canada et par la marche des forces britanniques sur Washington. Madison avait en effet opté pour une alliance avec les Français et Napoléon pour assurer la sécurité du commerce dans les Grands lacs.

 

James_Madison.jpg
____________________

Mandat : 1817-1825  Parti : Républicain-démocrate           

James Monroe, considéré comme l'un des meilleurs présidents des Etats-Unis, a laissé deux grands souvenirs aux Américains. Le "compromis du Missouri", d'abord, fixe pour la première fois une ligne entre Etats esclavagistes au sud et Etats abolitionnistes au nord et calmera les tensions pendant près de 40 ans. La "doctrine Monroe", ensuite, constitue le premier acte d'indépendance du continent Américain face aux velléités colonialistes de l'Europe.

-James_Monroe_.jpg

(à suivre)

07:58 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

02/02/2010

C'EST L'AMERIQUE - 2ème EPISODE

* Les Etats-Unis ont connu 18 Présidents républicains  14 démocrates, 4 Whig, 4 républicains-démocrates, 2 fédéralistes et 1 sans étiquette.

 Parti fédéraliste : Alors que les Etats-Unis sont confrontés à un choix crucial à leur naissance (une fédération puissante ou des Etats indépendants), les fédéralistes sont favorables à un renforcement des pouvoirs de l'Etat fédéral. C'est cette vision du pays qui permettra l'union des Etats d'Amérique du Nord. 

Parti démocrate-républicain : Les démocrates-républicains ou républicains-démocrates,  dits "jeffersoniens", s'opposent à tout pouvoir central accordé à l'Etat fédéral et privilégient des Etats forts, libres de leur politique. Les démocrates-républicains donneront naissance au Parti démocrate après quelques décennies.

Parti Whig : Parti à la durée de vie extrêmement courte, le Whig a été créé en réaction à la politique autoritaire d'Andrew Jackson dans les années 1830. Calqué sur son prédécesseur britannique, il regroupe des déçus du Parti démocrate, partisans d'une politique libérale.

Parti démocrate : Aujourd'hui plutôt classé à gauche de l'échiquier politique américain, le Parti démocrate de Barack Obama était à l'origine un parti réactionnaire et anti-fédéraliste. Il provoquera notamment la guerre de sécession en défendant par la violence l'esclavagisme. Il a radicalement évolué vers le centre sous les présidences de Roosevelt, de Kennedy et de Bill Clinton.

Parti républicain : Le Parti républicain a été fondé au milieu du XIXe siècle par des dissidents nordistes du Parti Whig pour combattre l'esclavage et le protectionnisme des Etats du sud. Supplantant progressivement le Whig, il est devenu, avec le Parti démocrate, le principal courant politique des Etats-Unis. 

(à suivre)

 

 

07:40 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

01/02/2010

C'EST L'AMERIQUE !!! 1er épisode .

J'avais initié ces notes lors de l'élection de l'actuel président des Etats Unis, Barack OBAMA dans un but purement historique loin de toutes polémiques politiques ou politiciennes qui pouvaient se rattacher à chacun de ces personnages . Les évènements familiaux et médicaux de 2009 m'ont éloignée de leur parution sur mon blog. "Passées aux oubliettes" comme on dit. C'est  dernièrement en dépoussiérant mes fichiers  que je les ai retrouvées.  Alors pourquoi pas  aujourd'hui .... 

___________________________

Et si on faisait un peu d'histoire ? Et si on refaisait ou faisait connaissance avec tous les Présidents des Etats Unis d'hier à aujourd'hui ?  C'est parti .....

LA NAISSANCE DES  ETATS-UNIS

La guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique opposa les colons britanniques d'Amérique du Nord, à leur métropole, la Grande Bretagne  de 1775 à 1783 .

 

Soldats américains de la guerre d'Indépendance
Soldats de l'armée continentale américaine
combattant, à partir de 1775,
 pour l'indépendance des Treize Colonies d'Amérique.

Le 4 juillet 1776, le Congrès continental proclame la Déclaration d'Indépendance, stipulant que les colonies "sont et doivent de droit être des États libres et indépendants".

La déclaration d'indépendance
signée par les 56 députés américains

Les Américains ne se considèrent plus comme des sujets britanniques rebelles mais comme des citoyens d'une nation souveraine repoussant l'invasion d'une puissance étrangère.

remise de la Déclaration d'indépendance au Congrès
par la Commission des Cinq 
Les troupes américaines sont formées d'hommes qu'on appelle désormais les INSURGENTS. 

L'esprit de 1776

L'année 1777 marque le tournant de la guerre en faveur de la cause américaine : avant, la France, battue par le Royaume-Uni en 1763, envoyait secrètement de l'argent et du ravitaillement aux colons depuis le début du conflit. Ainsi, à l'été 1777, le jeune marquis de La Fayette, avec une troupe de volontaires équipée à ses frais, s'est porté aux secours des Insurgents.

Marquis de Lafayette

La Fayette, après avoir combattu aux côtés des soldats de Virginie, revient provisoirement en France et soutient Benjamin Franklin dans sa négociation pour obtenir le soutien officiel de la France à la Guerre d'Indépendance américaine.

Fichier:BenjaminFranklin.jpeg

Benjamin Franklin

convaincu de la solidité de la cause américaine grâce à la victoire des Insurgents à Saratoga,

Fichier:Surrender of General Burgoyne.jpg
reddition du Général Burgoyne à Saratoga
par John Trumbull

 Louis XVI, qui a reconnu l'indépendance des colonies britanniques d'Amérique le 17 décembre 1777,

Fichier:Thirteen Colonies 1775 map-fr.svg

signe deux traités le 6 février 1778. Le premier est un traité d'amitié et de commerce, le second prévoit l'alliance des deux nations en cas de déclaration de guerre du Royaume-Uni à la France.

Fichier:Washington Crossing the Delaware.png
Georges Washington traversant le Delaware

C'est le  30 novembre 1782 que le Royaume-Uni reconnaît l'indépendance totale de ses anciennes colonies et leur abandonne même tous ses territoires au sud des Grands Lacs jusqu'au Mississippi.

Fichier:Yorktown80.JPG

La reddition de lord Cornwallis à Yorktown (17 octobre 1781) 

la reddition de  lord Cornwallis à Yorktown le 17 octobre 1781.

 Le traité de Paris signé le 3 septembre 1783  met un terme à la guerre d'indépendance des tats-Unis . Il est signé entre les représentants des treize colonies américaines  et les représentants britanniques. La Grande-Bretagne reconnaît l'indépendance des Etats Unis d'Amérique.

Fichier:Treaty of Paris by Benjamin West 1783.jpg
Traité de Paris par Benjamin West 1783
Le commissaire britannique  ayant refusé de poser
 le tableau ne fut jamais terminé.

Le Traité de Versailles  fut signé en 1783 entre la France, l'Espagne et la Grande-Bretagne et complète le Traité de Paris. Le Canada est maintenant en possession Britannique.

(à suivre)

 

 

 

 

 

07:39 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique