logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/12/2008

ILS SONT NES UN 12 DECEMBRE....

Richard Galliano - Musicien français -

Né à Cannes le 12 décembre 1950

 Né d'un père accordéoniste originaire d'Italie, Richard Galliano commence à jouer de l'accordéon et du piano à l'âge de 4 ans. Passionné de jazz, le jeune homme fait ses études musicales au conservatoire de Nice. Parallèlement, l'artiste participe à des concours internationaux d'accordéon, en interprétant des légendes comme Jean-Sébastien Bach. En 1973, il quitte le sud pour s'installer à Paris, où il fait la rencontre de Claude Nougaro, Barbara et Serge Reggiani. De nombreuses collaborations naissent de ces rencontres. En 1983, c'est Astor Piazzolla qui invite le musicien à venir faire part de son talent dans 'Songe d'une nuit d'été' de William Shakespeare. Entre 1983 et 2003, le jazzman partage la scène avec de grands musiciens tels que Michel Petrucciani, Jan Garbarek ou encore Manu Katché. Il continue dans sa lancée et sort pas moins de trois album en 2007, dont 'Hymne a l amour'. L'accordéoniste est maintes fois nominé, et récompensé lors de cérémonies consacrées à la musique. Réalisant de nombreux concerts sans jamais s'arrêter, Richard Galliano s'affiche aujourd'hui comme l'un des accordéonistes les plus populaires.

-0-0-0-0-0-0-

Manu Dibango -  Chanteur camerounais -  

Né à Douala le 12 décembre 1933

Emmanuel N'Djoké Dibango grandit dans une famille protestante du Cameroun, avant de partir pour la France en 1949, une fois son certificat d'études en poche. Accueilli dans une famille de Saint-Calais dans la Sarthe, Manu va au lycée de Chartres et prend ses premiers cours de saxo. En 1956, alors qu'il échoue au bac, son père lui coupe les vivres. Il part alors en Belgique tenter sa chance : c'est sur les scènes bruxelloises qu'il fait ses débuts de musicien de jazz et qu'il rencontre le chanteur Joseph Kabasélé qui l'engage comme saxophoniste dans son groupe, L'African Jazz, pour jouer de la musique congolaise. Les deux compères enregistrent plusieurs 45 tours, tous bien reçus en Afrique, où ils partent en tournée. Mais le succès vient en 1972 avec le tube 'Soul Makossa', vendu à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde, véritable hit aux Etats-Unis. Dans les années 1970 et 1980, Manu Dibango enregistre de nombreux albums, mélanges de jazz et de musiques africaines, parmi lesquels 'Super Kumba' (1974), 'Africadelic' (1975), 'Mélodies africaines' (1983), puis des opus afro-électro-funk dont 'Abele Dance' (1984). Enchaînant tournées et enregistrements, Manu Dibango n'oublie pas d'où il vient et s'engage régulièrement pour la cause africaine. Celui qui ne cesse de jeter des ponts entre les continents et les genres musicaux a produit depuis le début de sa carrière plus de trente disques, dont 'Manu Dibango joue Sidney Bechet' en mars 2007.

-0-0-0-0-0-0-

Jennifer Connelly -  Actrice américaine -  

Née à Catskill Mountains le 12 décembre 1970

 Née d'un père ouvrier et d'une mère commerçante, Jennifer Connelly passe son enfance entre Brooklyn et Woodstock. A l'âge de dix ans, un ami de la famille, agent publicitaire, lui propose de participer à un casting pour devenir mannequin. Sa beauté naturelle lui permet de décrocher plusieurs contrats publicitaires pour des spots télévisés et des magazines. Elle quitte le mannequinat pour réaliser son rêve, devenir actrice. Elle obtient son premier rôle au cinéma, à l'âge de quatorze ans, dans 'Il était une fois en Amérique' de Sergio Leone, film dans lequel elle incarne une danseuse. Un an plus tard, elle est l'héroïne de 'Phenomena' de Dario Argento. Elle joue dans quelques films à petit budget, puis se fait connaître du grand public en 1986 grâce au film 'Labyrinthe' de Jim Henson, avec David Bowie. Quatre ans plus tard, elle tourne dans 'The Hot Spot'. Parallèlement, elle décide de reprendre ses études d'art dramatique à l'université, mais abandonne ses cours deux ans plus tard pour se consacrer au cinéma. Elle joue dans des films qui n'obtiennent pas de grands succès : 'The Rocketeer', 'Les Chutes de Mulholland', 'Retour à Brooklyn'. Elle se fait remarquer dans 'Requiem for a Dream' dans lequel elle incarne une femme droguée. Son rôle dans 'Un homme d'exception' lui vaut le golden globe et l'oscar du meilleur second rôle féminin. En 2003, Jennifer Connelly, actrice peu reconnue, est Betty Ross dans 'Hulk', puis Dahlia Williams dans 'Dark Water'. Elle revient début 2007, à l'affiche coup sur coup de 'Little Children' puis de 'Blood Diamond', confirmant une nouvelle fois son talent éclectique.

-0-0-0-0-0-0-

René Pétillon - Scénariste et illustrateur de BD français -

Né à Lesneven le 12 décembre 1945

 Dès ses débuts, René Pétillon fait preuve d'éclectisme en travaillant pour le relativement sage Pilote à partir de 1972, puis, quelques années plus tard pour l'underground Echo des savanes. Il collabore aussi à Penthouse, Fluide glacial, Elle, Le Point, Télérama... entre autres. En 1993, il intègre Le Canard enchaîné, qui publie, chaque mercredi, au moins cinq de ses dessins, (très) inspirés de l'actualité. Parallèlement, il publie aussi des bandes dessinées, avec, comme personnage fétiche, l'Inspecteur Jack Palmer (' L' Affaire corse'). Cet autodidacte collectionne les prix : Grand Prix du Festival d'Angoulême en 1989 et 2001, il est aussi lauréat du prix de l'Humour vache en 2002 au Salon international du dessin de presse et d'humour de Saint-Just le Martel (Haute-Vienne). Bref, entre les caricatures de presse et ses séries en BD, le pétillant Pétillon n'a pas le temps de coincer la bulle. En 2006 sort 'L' affaire du voile', un autre enquête (d' actualité) de Jack Palmer.

-0-0-0-0-0-0-

 Bill Nighy  - Acteur anglais -

Né à Caterham le 12 décembre 1949

 Il ne faut pas se fier au regard bleu pâle ni à la blondeur délavée typiquement 'british' de Bill Nighy. Que ce soit en rocker sur le retour ou en pirate crustacé affrontant le mythe Jack Sparrow, il surprend toujours ! Dans le garage tenu par ses parents le jeune Nighy rêve de ressembler à ces bad boys qui embrasent la scène, les Rolling Stones, et voue au rock sa première passion. Ado rebelle, il fugue dans le sud de la France, revient penaud au domicile familial et finit par quitter l'école sans aucun diplôme. Il exerce des petits boulots et se prend un temps pour le nouvel Hemingway... la bohème, une touche d'Earl Grey en plus. Coureur de jupons, il finit à la Guilford School of Acting. Porté par le hasard, il joue dans une troupe itinérante et à la fin des années 70, et fait sa première apparition dans la série 'Softly Softly'. Après quelques jobs à la radio, avoir rencontré l'amour avec Diana Quick, Bill Nighy entame sérieusement une carrière malgré son penchant pour le Bourbon et autres drogues. Dès 1981, il tourne d'abord dans 'Agony', puis enchaîne avec 'L' Héritier de la Panthère rose' et 'Le Fantôme de l'opéra'. Courtisé par la télévision, les années 90 sont très cathodiques pour Bill Nighy. Il excelle aussi dans des rôles plus déjantés les uns que les autres, comme dans 'Still Crazy', 'Lucky Break' ou 'Underworld. Mais c'est surtout en 2003 qu'il fait un carton dans 'Love Actually', ce qui lui permet de tourner dans le film d'horreur décalé 'Shaun of the Dead' en 2004, suivi du très populaire 'H2G2' et l'émouvant 'The Constant Gardener'. Méconnaissable en Davy Jones dans 'Pirate des Caraïbes II', il est aux côtés de Judi Dench dans 'Chronique d'un scandale' en 2007.

-0-0-0-0-0-0-

 Frank Sinatra - Acteur et chanteur américain  -

Né à Hoboken, New Jersey le 12 décembre 1915

Décédé à Los Angeles, Californie le 14 mai 1998

 Fils d'immigrés italiens, produit errant des rues de Hoboken, le jeune Frank Sinatra n'a qu'un but en tête : égaler la voix d'or de l'Amérique des années 1930, Bing Crosby. Après quelques années de précarité passées entre petits boulots et contrats misérables, le jeune époux de Nancy Barbato gravit peu à peu les marches de la gloire : il rencontre en 1939 le trompettiste virtuose Harry James et chante à ses côtés pendant six mois, avant de devenir le chanteur vedette de l'orchestre réputé de Tommy Dorsey. Consacré meilleur chanteur de l'année 1942, il remplace son idole dans les coeurs de milliers d'adolescentes et de jeunes femmes américaines. Le succès de celui qu'on appelle 'The Voice' n'a plus de limites : il règne sur le Paramount Theatre de New York et Hollywood lui ouvre ses portes. Il connaît pourtant quelques revers dans les années 1940 : sa carrière de chanteur s'essouffle au rythme des accents rock'n roll venus d'outre-manche, ses déboires sentimentaux se multiplient, le Hit Parade et les producteurs le boudent. Son second rôle dans le film 'Tant qu'il y aura des hommes', qui lui vaut un oscar en 1954, le propulse à nouveau sous les feux de la rampe : de tournage en tournage, d'enregistrement en enregistrement, il forge et entretient sa légende. Interprète mythique de 'My way' et de 'Strangers in the night', Frank Sinatra incarne le symbole de la réussite américaine, l'image de la séduction et de la sensualité vocale.

11/12/2008

ILS SONT NES UN 11 DECEMBRE ...

Jean-Louis Trintignant - Acteur français -  

 Né à Piolenc le 11 décembre 1930

Après avoir suivi des études de droit à la faculté d'Aix-en-Provence, Jean-Louis Trintignant change de voie lorsqu'il assiste, à l'âge de dix-neuf ans, à la pièce de théâtre 'L' Avare', mis en scène par Charles Dullin. Il décide alors d'assister au cours du metteur en scène à Paris. Il fait son entrée au théâtre en 1951 dans 'A chacun selon sa faim'. Souhaitant devenir réalisateur, il rejoint pendant quelques temps l'IDHEC. Il apparaît pour la première fois au cinéma dans 'Si tous les gars du monde' en 1955. Mais il se fait connaître du public grâce au film 'Et Dieu créa la femme' de Vadim. Il tourne ensuite dans deux films politiquement engagés : 'Le Combat dans l'île' de Cavalier et 'Z' de Costa-Gavras. En 1966, 'Un homme et une femme' de Claude Lelouch lui offre sa notoriété. Il enchaîne les rôles dans 'Ma nuit chez Maud' de Rohmer, 'Le Mouton enragé' de Michel Deville, 'Vivement dimanche !' de Truffaut, 'Bon Plaisir' de Girod, et entre autres 'Ceux qui m'aiment prendront le train' de Chéreau. Acteur au charisme envoûtant, Jean-Louis Trintignant ne délaisse pas le théâtre : en 2004, il lit sur scène, derrière son pupitre, des poèmes d'Apollinaire.

 -0-0-0-0-0-0-

 Jim Harrison - Ecrivain américain -  

 Né à Grayling, Michigan le 11 décembre 1937

 Issu de la petite bourgeoisie du Michigan, c'est à l'âge de 16 ans que Jim Harrison décide de devenir écrivain 'de part mes convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class'. Il quitte le sud et part étudier la littérature à Boston et à New York. En 1965, il obtient son master de lettres et voit son premier recueil de poésie, 'Plain chant', publiait. Ainsi, il abandonne très vite son poste d'assistant d'anglais à l'université de Stony Brook, dans l'état de New York, pour se consacrer à l'écriture. C'est l'époque de ses premiers romans, mais aussi celle où il écrit des recueils de poésie, des scénarios et des articles de journaux. A partir de 1967, il retourne dans le Michigan et publie ses premiers succès littéraires: 'Wolf', 'Oulyers and Ghazals', 'Un bon jour pour mourir', 'Farmer'. En 1975, il rencontre Jack Nicholson qui le pousse à écrire pour Hollywood. En 1979, 'Légendes d'automnes' est son premier véritable succès littéraire, suivront 'Sorcier', 'Faux Soleil', 'Dalva'... Avec Thomas Mc Guane, il écrit plusieurs scénario pour Hollywood. En 1989, il adapte sa nouvelle 'Une vengeance', et en 1994, il écrit le scénario de 'Wolf'. Le retour de Jim Harrison à l'écriture s'opère par un 'Retour en terre', en 2007 qui vient appuyer la réputation de Kim Harrison n'étant plus à faire depuis bien longtemps.

-0-0-0-0-0-0-

 John Kerry - Homme politique américain -

Né à Denver, Colorado le 11 décembre 1943

 John Kerry, candidat du Parti Démocrate américain, est le rival de Georges W. Bush pour les élections présidentielles de 2004. Issu de l'aristocratie de la Nouvelle Angleterre, il est diplômé de Yale en 1966, s'engage dans la Navy et part comme volontaire pour le Viêt-Nam, alors que l'année précédente dans le discours de fin d'année il avait reproché la politique extérieure américaine. Homme de contradictions, c'est d'ailleurs sur cet aspect que les républicains les plus farouches s'acharnent contre lui, dans leur campagne offensive. En 1991, en tant que sénateur du Massachusetts, il avait voté contre la guerre en Irak, 10 ans plus tard John Kerry vote pour l'intervention américaine mais contre le collectif budgétaire pour les dépenses militaires. Marié à l'héritière des ketchups Heinz, Teresa Heinz, il bénéficie grâce à elle d'un large fond de campagne. Malgré ses retournements de vestes, il est désormais la seule alternative à la politique de Georges W. Bush pour les Américains. Visant à redonner à l'Amérique confiance en son avenir, il ne voit pas l'intervention étrangère comme une croisade pour la liberté et la démocratie mais bien plus comme une aide à apporter. Résultat le 6 décembre 2004, quand les grands électeurs choisiront le futur président des Etats-Unis.

 -0-0-0-0-0-0-

 Alexandre Soljenitsyne -  Romancier russe -  

Né à Kislovodsk le 11 décembre 1918

Décédé à Moscou le 03 août 2008

 Après une enfance heureuse à Rostov sur le Don, au sud de la Russie, et malgré la disparition de son père avant sa naissance, Soljenitsyne entreprend des études de sciences et de lettres. Il est ensuite mobilisé pour toute la durée de la guerre et devient capitaine. En janvier 1945, il est arrêté pour avoir émis dans une lettre privée des doutes sur la stratégie politique de Staline, qualifié par ailleurs de 'caïd'. Il est condamné sans appel à 8 ans de 'redressement' dans un camp pour complot antisoviétique, une expérience qu'il relatera dans 'Une journée d'lvan Denissovitch'. En 1962, Khrouchtchev autorise la parution de cette description crue du goulag. La publication fait sensation et lui attribue une reconnaissance immédiate. Cependant, à partir de 1964, il est la cible d'une vaste campagne de dénigrement orchestrée par les services de la sûreté et l'Union des écrivains. Après un dernier appel à la résistance, il est arrêté et déchu de sa nationalité. Contraint de s'exiler en Suisse puis aux Etats-Unis, il publie ses oeuvres à l'étranger : 'Le Premier Cercle', 'Le Pavillon des cancéreux' et 'L' Archipel du goulag' (1973). Alexandre Soljenitsyne, qui a toujours plaidé pour l'abolition de la censure et subi l'ostracisme des autorités de l'URSS, obtient le prix Nobel de littérature en 1970. Huit ans plus tard, il prononce le 'Discours de Harvard' où il fustige le monde occidental dont il déplore l'effondrement moral, l'industrialisation à outrance et le 'bazar mercantile'. Après vingt années d'exil, il rentre dans son pays en 1994. En 2007, il reçoit des mains de Vladimir Poutine le prix d'Etat russe avant de se retirer de la scène médiatique. Alexandre Soljenitsyne s'éteint le 3 août 2008 des suites d'une insuffisance cardiaque. Fondée sur l'expérience du totalitarisme, son oeuvre, qui a acquis les dimensions d'une grande fresque sociale, s'attache à révéler les falsifications de l'histoire.

 -0-0-0-0-0-0-

 Elliott Carter  - Compositeur américain -  

Né à New York City, New York le 11 décembre 1908

 Marqué très jeune par la musique européenne, Elliott Carter rencontre Stravinsky à New York qui admire son 'Double concerto pour clavecin, piano et deux orchestres de chambre' et de son 'Concerto pour piano', crées par Carter en 1961 et 1967. Son 'Concerto pour hautbois' et celui pour violon marquent une évolution dans l'écriture et lui apportent la notoriété internationale. Il reçoit alors beaucoup de commandes et ses morceaux sont joués par les grandes formations internationales comme le Chicago Symphony Orchestra. Son premier opéra 'What next ?' commande du Staatsoper de Berlin a été crée en 1999 par Daniel Barenboim et salué unanimement par la critique. Son activité s'est intensément poursuivie ces dernières années aux Etats-Unis comme en Europe. Elliott Carter reçoit de prestigieuses distinctions et en 1987 la Fondation Paul Sacher acquiert la totalité de ses manuscrits afin d'en garantir la distinction, aux côtés de ceux des grands maîtres de la musique d'aujourd' hui.

 -0-0-0-0-0-0-

Enrico Macias -  Auteur, compositeur et interprète algérien -

Né à Constantine le 11 décembre 1938

Gaston Ghrenassia passe une enfance en Algérie, bercée par la musique. Son père est violoniste dans l'orchestre de Cheick Raymond. Séduit par cet univers magique, il intègre l'orchestre prestigieux à 15 ans. Il y développe un talent incontestable aux côtés de son père spirituel : Cheick Raymond Leyris. Malheureusement la mort de Cheick Raymond s'ajoute au climat politique hostile en Algérie. Gaston Ghrenassia opte pour l'exil. Accompagné de sa femme, il vaque vers Paris. Après avoir arpenté les terrasses de café, il fait une rencontre : Raymond Bernard de chez Pathé. Sa carrière est amorcée, son disque, 'Adieu mon pays', en témoigne. Les concerts se multiplient, les inconditionnels l'adulent, une star est née : Enrico Macias. Il entame alors une tournée internationale : Liban, Turquie, Moscou, Japon, Israël, Etats-Unis... Depuis son exil, Enrico Macias n'a eu de cesse de lutter en faveur de la paix et des droits de l'Homme. Il recevra d'ailleurs le titre de 'chanteur de la paix' puis la Légion d'honneur en 1985, il sera même ambassadeur de la paix de l'ONU. Son album 'Oranges amères', sorti en 2003, révèle un artiste engagé.

-0-0-0-0-0-0-

 Christine Dejoux - Actrice française -  

Née le 11 décembre 1953

C'est dans le film 'Un moment d'égarement', en 1977 et aux côtés de Jean-Pierre Marielle, que Christine Dejoux fait ses premiers pas au cinéma. Très vite, on lui offre plusieurs rôles sur le petit écran ou sur la toile. Elle apparaît ainsi dans 'Le Bateau de mariage' en 1994, dans lequel elle donne la réplique à Florence Pernel et Marie Bunel. 'La Soupe aux choux' lui offre la possibilité de faire de Jacques Villeret et de Louis de Funès ses acolytes. La même année elle joue dans la comédie françaises culte 'Viens chez moi,j'habite chez une copine', dans laquelle elle s'acoquine avec Bernard Giraudeau, Michel Blanc et Anémone. En 1983, on peut apprécier son talent dans 'Les Sacrifiés', un drame sur les militants algériens. TF1 lui offre encore un rôle auprès de Pierre Arditi et Julie Bataille dans la série télévisée 'Sauveur Giordano', produite en 2001.

-0-0-0-0-0-0-

UNICEF - Organisation internationale -  

 Né le 11 décembre 1946

L'UNICEF, United Nations International Children' s Emergency Fund, a été fondé en 1946 au sein du système des Nations Unies. Il est présent dans 158 pays et territoires en 2003. C'est aussi et surtout, le principal défenseur des droits de l'enfant dans le monde. Promouvoir l'éducation des filles, développer des campagnes de vaccinations, lutter contre le VIH et protéger les enfants contre la violence, l'exploitation et aussi la discrimination. Plus de 7200 personnes sont employées et la plupart travaillent sur le terrain. C'est grâce aux contributions volontaires que l'Unicef progresse dans ses efforts d'aide internationale. En 1965, l'Unicef a reçu le prix Nobel de la paix et a également partagé ce prix en 2001 avec les Nations Unies et le Secrétaire général de l' ONU, Kofi Annan.

10/12/2008

ILS SONT NES UN 10 DECEMBRE ...

Jorge Semprun - Ecrivain espagnol - 

 Né à Madrid le 10 décembre 1923

 Très engagé dans le monde politique, Jorge Semprun adhère à l'organisation communiste de la Résistance des Francs Tireurs et Partisans et entre au parti communiste espagnol en 1942. Il coordonne les activités clandestines de résistance au régime de Franco et anime le travail clandestin du parti communiste sous le pseudonyme de Frederico Sanchez avant d'être arrêté et envoyé en Allemagne. Il est exclu du parti communiste en 1964 pour ses prises de position allant à l'encontre de la politique du parti. Ses écrits et témoignages sur la déportation et la vie dans les camps de concentration lui valent de nombreux prix : le prix Formentor pour 'Le Grand Voyage', le prix Femina pour 'La Deuxième Mort de Ramon Mercader'... Le Prix Femina Vacaresco 1994 ; Enfin, le prix littéraire des Droits de l'homme 1995 a récompensé son chef-d' oeuvre 'L' Ecriture ou la vie'. En 1996, Jorge Semprun, domicilié à Paris, a été élu à l'Académie Goncourt.

 -0-0-0-0-0-0-

 Olivier Messiaen - Compositeur français -  

Né à Avignon le 10 décembre 1908

 Décédé à Paris le 27 avril 1992

 Entré au Conservatoire de Paris à l'âge de onze ans, Olivier Messiaen suit les cours de Maurice Emmanuel, de Marcel Dupré - orgue et composition - et de Paul Dukas - composition et orchestration. A 22 ans, il devient organiste à l'église de la Trinité à Paris, et commence à composer de nombreuses oeuvres. Prisonnier de guerre en Allemagne en 1940, il compose 'Quatuor pour la fin du temps', dont il donne la première en 1941 - année de sa libération - dans le camp. De retour à Paris, il fait la connaissance d'Yvonne Loriod, qui deviendra la principale interprète de ses compositions pour piano. Il l'épouse deux ans après la mort de sa première femme, en 1961. Professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il compte parmi ses élèves des noms comme Pierre Boulez, Iannis Xenakis ou encore Kent Nagano. Sa classe d'analyse musicale deviendra d'ailleurs officiellement classe de composition en 1966. En 1978, il se voit décerner la médaille du Conseil canadien de la musique. Suivi par Naji Hakim, Olivier Messiaen a été titulaire du grand-orgue de l'église de la Trinité jusqu'à sa mort.

-0-0-0-0-0-0-

 Emily Dickinson - Femme de lettres américaine - 

 Née à Amherst le 10 décembre 1830

 Décédée à Amherst le 15 mai 1886

Emily Dickinson naît dans la petite bourgade d'Amherst, au nord-est des Etats-Unis, haut lieu du puritanisme. Elevée dans cette tradition, elle s'oppose à ce courant de pensée, et se heurte à son père, homme politique et célèbre avocat. Cherchant à se construire par elle-même, et non pas par une religion, elle trouve refuge dans l'écriture. Tentant de trouver des réponses aux questionnements universels, elle aborde souvent le thème de l'absence. Son style en retrait, empli d'ironie, n'aura quasiment eu pour seul public que l'auteure elle-même. Emily Dickinson n'a, en effet, rencontré le succès qu'après sa mort. Ne quittant jamais sa demeure, elle y écrit en permanence. Ses relations amoureuses sont également épistolaires. Durant toute sa vie, cette femme noircit des pages blanches, obsédée par la peur du vide. Très tourmentée intérieurement, Emily Dickinson doit également supporter les nombreux décès consécutifs qui se produisent dans sa famille : son père, sa mère, son neveu, son amant. Souffrant d'une maladie des yeux à partir de 1864, elle s'isole dans sa maison. En 1884, le juge Otis Lord, qu'elle devait épouser, décède, Emily plonge dans une profonde dépression, et meurt deux années plus tard.

-0-0-0-0-0-0-

 Michael Clarke - Duncan Acteur américain -  

 Né à Chicago, Illinois le 10 décembre 1957

 Après avoir suivi des études de communication à l'université du Mississippi, Michael Clarke Duncan commence par travailler dans une compagnie de gaz de Chicago, tout en étant occasionnellement videur pour les boites de nuit. C'est de cette manière que le futur acteur rencontre un producteur de théâtre qui l'engage en tant qu'agent de sécurité sur la tournée de la pièce 'Beauty Shop, Part 2'. A Los Angeles, il signe un contrat avec une agence et obtient des apparitions dans des spots publicitaires et un rôle dans 'Friday' de F. Gary Gray. A cause de son physique imposant et de ses 150 kilos, Michael Clarke Duncan est vite cantonné aux rôles de videur, de garde du corps ou de 'gros nounours', comme dans 'Armageddon' de Michael Bay. C'est grâce à son ami Bruce Willis que l'acteur sort de ce genre de rôles. En 2000, Bruce Willis lui permet de décrocher le rôle du gangster dans 'Mon voisin le tueur'. Il enchaîne alors avec un rôle dans 'La Ligne verte', qui lui vaut une nomination aux Oscars et aux golden globe. L'année suivante, il joue dans deux grosses productions : 'La Planète des singes' de Tim Burton et 'Le Roi Scorpion'. Profitant de la vague des adaptations de comics, on retrouve Michael Clarke Duncan dans 'Daredevil' (2002) et dans 'Sin City' en 2005.

09/12/2008

ILS SONT NES UN 9 DECEMBRE ...

Emmanuel Carrère  - Ecrivain français -

Né à Paris le 09 décembre 1957

Petit-fils d'immigrés russes, ancien étudiant à Sciences-Po, Emmanuel Carrère est d'abord critique de cinéma pour Positif et Télérama avant de publier son premier livre, 'Bravoure', en 1984. Il n'abandonne pas le septième art pour autant : il écrit les scénarios de 'Léon Morin, prêtre', 'Monsieur Ripois' et 'Denis' dans les années 1990. En 1998, il signe le scénario de 'La Classe de neige', adaptation du roman de Claude Miller récompensé par le prix Fémina en 1995. Fasciné par l'irruption du fantastique dans la réalité, il fait de l'affaire Jean-Claude Romand l'un de ses plus célèbres ouvrages, 'L' Adversaire', adapté au cinéma par Nicole Garcia en 2002. En 2003, il passe tout naturellement derrière la caméra et réalise 'Retour à Kotelnitch', ville russe qui à la fois est le lieu d'une enquête policière et d'une réflexion sur l'identité. Emmanuel Carrère se lance dans la fiction deux ans plus tard avec 'La Moustache', en tant qu'auteur, scénariste et réalisateur. 2007 et 'Un roman russe' marquent le retour attendu à la littérature d'un auteur atypique.

 -0-0-0-0-0-0-

Kirk Douglas -  Acteur, réalisateur et producteur américain - 

 Né à Amsterdam, New York le 09 décembre 1916

De son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, Kirk Douglas est issu d'une famille de juifs russes arrivée en 1910 sur le sol américain. De condition très modeste, le jeune garçon doit travailler dès l'enfance, notamment comme lutteur de foire, mais ne renonce pas pour autant aux études : à la St-Laurence University, il pratique le sport et le théâtre, activités qui lui tiennent à coeur. Accepté à l'American Academy of Dramatic Arts, l'armée l'enrôle en 1941, et il doit dire adieu à ses rêves. Mais en 1946, son amie Lauren Bacall l'aide à passer l'audition pour 'L' Emprise du crime', qui sera son premier film. En 1947, il est sur trois tournages, sa carrière s'annonçant prometteuse : nommé à l'Oscar en 1949 pour son rôle de boxeur dans 'Le Champion' et en 1956 pour 'Les Ensorcelés' et 'La vie passionnée de Vincent Van Gogh', il n'obtiendra la fameuse récompense qu'en 1996, pour couronner un demi-siècle de cinéma. Dans les années 50, il monte sa propre société, Bryna Productions. Ainsi débute sa collaboration avec Stanley Kubrick, dans 'Les Sentiers de la gloire' en 1956 puis 'Spartakus' en 1960. Rescapé d'un grave accident d'hélicoptère en 1991, d'une attaque cérébrale en 1994 et d'une crise cardiaque en 2001, Kirk Douglas incarne, à travers ses rôles de cow-boys solitaires ou de militaires courageux, le héros mythique du cinéma américain.

 -0-0-0-0-0-0-

John Malkovich - Acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain -

Né à Christopher, Illinois le 09 décembre 1953

Féru de théâtre dès son plus jeune âge, John Malkovich doit attendre l'université pour créer sa propre troupe. En 1976, ses études achevées, il rejoint le Chicago's Steppenwolf Theater pour six années de jeu, de mise en scène et de création de décors. Il se voit très vite décerner de nombreuses récompenses, comme le Obie Oward. Après deux apparitions dans des téléfilms, il interprète son premier rôle au cinéma dans 'La Déchirure' de Roland Joffé en 1984. La même année, il rafle une nomination à l'oscar du Meilleur second rôle masculin pour 'Les Saisons du coeur' de Robert Benton. Il se fait à nouveau remarquer trois ans plus tard dans 'L' Empire du soleil' de Steven Spielberg, avant d'interpréter en 1988 le rôle qui le propulsera au rang de star : Valmont, dans 'Les Liaisons dangereuses' de Stephen Frears. Dès lors, les films ne cessent de s'enchaîner : 'Des Souris et des hommes', 'Dans la ligne de mire', 'Le Couvent', 'Mary Reilly', 'L' Homme au masque de fer', ou encore 'Dans la peau de John Malkovich', témoin de son statut d'icône internationale. L'acteur jongle entre le cinéma d'auteur et les productions commerciales, puis passe en 2002 derrière la caméra avec 'The Dancer Upstairs' et 'The Hideous Man'. Trois ans plus tard, il tient le rôle principal de 'Rochester'. En 2008, il est à l'affiche d'un film de science-fiction, 'The Mutant Chronicles', adaptation d'un jeu de rôle suédois, et reçoit le molière de la Mise en scène pour son spectacle 'Good Canary'.

 -0-0-0-0-0-0-

 Felicity Huffman - Actrice américaine -  

 Née à Bedford, New York le 09 décembre 1962

 Plus jeune fille d'une fratrie de huit enfants, Felicity Huffman débute à l'âge de 16 ans dans le téléfilm 'A Home for Love'. Elle s'inscrit ensuite dans la célèbre New York University Tisch School of the Arts pour y suivre des cours de comédie. Après une longue absence de dix ans, elle tourne dans la série 'Lip Service', réalisée par William H. Macy, son futur mari. Sa carrière relancée, elle perce au cinéma avec 'Parrain d'un jour' de David Mamet, et le 'Mystère von Bulow', de Barbet Schroeder. Elle enchaîne ensuite à la télévision, dans 'The Heart of Justice', 'New York District', 'X-Files', 'Chicago Hope', ou encore 'Demain à la une'. Mais elle ne boude pas pour autant le grand écran et tourne ainsi dans 'La Prisonnière espagnole', 'Magnolia' (aux côtés de son époux) et 'Fashion Maman'. C'est cependant définitivement la télévision qui lui sourit le plus, comme en témoigne la série 'Desperate housewives', véritable carton dans le monde entier. Son rôle de Lynette Scavo, mère débordée et drôlissime, lui permet de rafler une nomination pour un emmy award et de remporter un golden globe. La consécration ne s'arrête pas là puisque son rôle de transsexuel dans le film 'Transamerica' lui vaut d'être nommée aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice.

-0-0-0-0-0-0-

 Alexandre Tharaud - Pianiste français -  

 Né à Paris le 09 décembre 1968

 L'aventure ultra médiatique d'Alexandre Tharaud commence avec le disque 'Rameau : nouvelles suites', que l'artiste enregistre pour Harmonia Mundi. Puis, en 2003, il se consacre à l'intégrale de Ravel, ce qui donne naissance à l'album éponyme acclamé par la presse. Le pianiste enregistre encore 'Arpeggione', qui reçoit les louanges de la presse, avec le violoncelliste Jean-Guihen Queyras. Pour tous ces travaux, le virtuose reçoit tous les prix les plus prestigieux, tels celui de l'Académie Charles Cros, le Diapason d'or, le Choc du Monde de la musique, le Stern des Monats Fono Forum ou le Prix du meilleur disque de l'année de Standaard. En 2005, ses 'Concertos italiens de Bach' sonnent comme un triomphe international. Ses récitals se donnent dans le monde entier : à Paris au théâtre des Champs-Elysées, à la Philharmonie de Cologne, d'Essen ou de Cracovie. Il se produit également à la South Bank de Londres, au Concertgebouw d'Amsterdam, au Kennedy Center de Washington et à la Cité de la musique. Séoul et Tokyo sont des étapes de ses tournées asiatiques. Suivront deux tournées en Europe et aux Etats-Unis. Soliste des plus fameux orchestres français et étrangers, Alexandre Tharaud travaille avec les plus grands chefs d'orchestres, tels que Yutaka Sado, Jean Fournet, ou Matthias Pintscher.

-0-0-0-0-0-0-

Anna Gavalda - Romancière française -  

Née à Boulogne-Billancourt le 09 décembre 1970

 Auteur à succès, Anna Galvalda occupe une place de choix dans les rayons de littérature populaire. Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à quatorze ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de Lettres à la Sorbonne. Profitant du calme de la Seine-et-Marne, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du Journal du Dimanche, de professeur de français, d'assistante-vétérinaire et de maman de deux enfants. Cette jeune femme dynamique reçoit le grand Prix R.T.L. - Lire pour son premier recueil de nouvelles 'Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part' en 1999. Mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s'essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfant. C'est durant l'été 2003 qu'elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, 'Ensemble, c'est tout', un véritable succès dans le monde littéraire, critique et public, adapté au cinéma en 2007 par Claude Berri.

-0-0-0-0-0-0-

Bixente Lizarazu - Footballeur français -  

 Né à Saint-Jean-de-Luz le 09 décembre 1969

Aimé des femmes pour son physique et son look de surfeur, Bixente Lizarazu est avant tout l'un des piliers de la génération 1998 du football français. Originaire du Pays basque, le garçon se partage entre deux passions : le surf et le football, qu'il pratique aux Eglantins de Hendaye. Très vite, le jeune homme démontre une grande agilité et se voit être la cible du Football Club des Girondins de Bordeaux. Bloqué un temps par le refus de ses parents, le joueur intègre le centre de formation de Bordeaux à 14 ans. En 1987, il devient professionnel et joue son premier match en première division en novembre 1988. Très vite, le petit arrière se fait un nom aux côtés de joueurs comme Christophe Dugarry et Zinedine Zidane. En 1996, il parvient à atteindre la finale de la Coupe UEFA face au Bayern de Munich, son futur club. Après une année à l'Athletic Bilbao, le 'gamin du sud' s'installe donc en Allemagne. Il y remporte pas moins de six titres d'Allemagne, une Ligue des Champions, quatre coupes d'Allemagne, cinq coupes de la Ligue et une Coupe Intercontinentale. Mais c'est bel et bien en équipe de France que le joueur se révèle comme l'un des meilleurs arrières du monde grâce, notamment, à Aimé Jacquet. Associé la plupart du temps avec Blanc, Desailly et Thuram, il remporte la Coupe du monde 1998 et l'Euro 2000. En 2004, le Basque fait un rapide passage à l'Olympique de Marseille avant de revenir au Bayern. Le 30 avril 2006, Bixente Lizarazu annonce sa retraite et se consacre à sa deuxième passion, le surf.

-0-0-0-0-0-0-

Fabrice Santoro - Tennisman français -  

 Né à Tahiti, Polynésie française le 09 décembre 1972

 Même si le palmarès de Fabrice Santoro n'a rien d'exceptionnel, son revers à deux mains lui a valu le surnom de 'Magicien' et il s'avère être un excellent joueur en double. Il commence en tant que professionnel sur les courts en 1989 et intègre l'équipe de France de Coupe Davis. Il remporte cette dernière en 2001. Celui qu'on appelle aussi Battling Fab en raison de sa force de caractère a impressionné en 2004 lors d'un match contre Arnaud Clément. Il remporte l'échange après six longues heures et trente-cinq minutes de jeu. Un record qui reste inégalé... Avec Michaël Llodra à ses côtés, il gagne l'Open d'Australie deux années de suite. Seul, il atteint les quarts de finale en 2006 ; ce qui reste son meilleur score en Grand Chelem. L'année 2008 marque un nouveau record pour le joueur : celui du nombre de participations aux tournois du Grand Chelem qui sont au nombre de 64 pour le Magicien du tennis. Il repart également champion du tournoi de Newport, prix qu'il avait déjà raflé l'année d'avant. Avec six titres en poche et une 59e place au classement mondial, Fabrice Santoro pense mettre bientôt fin à sa carrière.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique