logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/12/2008

ILS SONT NES UN 26 DECEMBRE ....

Jean Ferrat - Chanteur français - 

 Né à Vaucresson le 26 décembre 1930

 Jean Tenenbaum, plus connu sous le nom de Jean Ferrat, est contraint d'interrompre ses études lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate. Son père est déporté et à 15 ans, Jean quitte le lycée pour travailler afin d'aider un peu sa famille. Il commence parallèlement des études de chimie, mais il est déjà attiré pour la musique et le théâtre. Il chante pour ses amis, les chansons de Prévert et le répertoire de Montand. C'est alors qu'il compose ses premières mélodies. En 1956, il compose la musique des 'Yeux d'Elsa', le poème d'Aragon. Les choses changent lorsqu'il rencontre Zizi Jeanmaire en 1961 pour laquelle il écrit 'Eh l'amour', 'Mon bonhomme'. Elle l'engage comme vedette américaine dans son spectacle 'L' Alhambra'. C'est le premier Music-hall dans lequel chantera Jean Ferrat. Il y restera 6 mois abandonnant sa guitare. Les années qui suivent sont pour lui les meilleures, il accumule les prix et en 1962 fait sa première tournée. Il obtient le prix Henri Crolla pour sa chanson sur 'Federico Garcia Lorca', le prix Roger Seiller de la Société des Auteurs et le Grand prix du Disque de l'Académie Nationale du Disque pour 'Deux enfants au soleil'. En novembre 1963, son 33 tours obtient le Grand Prix du Disque de l'Académie Charles Cros. Jean Ferrat enchaîne les concerts dans le monde entier et reçoit pour son oeuvre en 1981 'Le Diamant de l'Année'. Il est ensuite reçu sur les plateaux de télévision et de nombreux hommages lui sont rendus par de jeunes artistes.

-0-0-0-0-0-0-

Jean Echenoz - Ecrivain français -  

Né à Orange le 26 décembre 1947

Grand nom de la littérature française contemporaine, Jean Echenoz s'impose avec un sens de l'observation unique et un style singulier. L'ancien étudiant en sociologie et en génie civil déclare être l'auteur de romans 'géographiques'. Il tâche en effet dans son oeuvre de tracer les conditions, les décors et les milieux qui fondent une existence, celle de personnages fictifs ou réels à l'instar de Ravel dans un roman éponyme ou d'Emile Zatopec dans 'Courir'. Amené à l'écriture suite à la découverte d''Ubu Roi' d'Alfred Jarry, Echenoz imprime sa propre empreinte avec un sens de la dérision hérité du dramaturge. Lauréat du prix Goncourt en 1999 pour 'Je m'en vais', l'auteur joue à détourner les codes du langage et les genres littéraires. Ainsi, il s'approprie le roman policier avec 'Cherokee' ou le roman d'espionnage avec 'Le Lac'. Ecrivain de la quête et de l'enquête, Jean Echenoz succède avec brio et innovation à la génération du Nouveau Roman, qui a fait la renommée de sa maison d'édition, Minuit.

 -0-0-0-0-0-0-

 Richard Widmark - Acteur et producteur américain - 

 Né à Sunrise, Minnesota le 26 décembre 1914

Décédé à Roxbury, Connecticut le 24 mars 2008 Après avoir suivi des études brillantes d'art dramatique dans l'Illinois, Richard Widmark l'enseigne un temps. Un jour, il suit l'un de ses amis à New York pour passer l'audition d'un soap-opéra radiophonique. Le casting est concluant, la pièce aussi, et le comédien fait rapidement ses débuts à Broadway : en 1943, il est à l'affiche de la pièce 'Kiss and Tell'. Logiquement, il passe de la scène au grand écran et ses débuts au cinéma sont très remarqués. Son rôle de méchant gangster dans 'Le Carrefour de la mort' marque les esprits du public et des professionnels, qui le nomment à l'oscar du Meilleur second rôle. Devant ce succès, la Twentieth Century Fox propose à Richard Widmark un accord de sept ans, qu'il signe. Sa carrière est alors cantonnée aux personnages de méchants, notamment dans 'La Femme aux cigarettes' ou 'La Porte s'ouvre'. Néanmoins, il parvient à jouer d'autres rôles et, dans les années 1950, il enchaîne les films dans des genres très différents : le film de guerre (' Okinawa'), la comédie romantique (' Père malgré lui') ou encore le western, genre dans lequel l'acteur paraît particulièrement à l'aise et montre l'étendue de ses talents, notamment dans les films de John Ford (' Les Deux Cavaliers', 'Les Cheyennes') et aux côtés de John Wayne dans 'Alamo'. Parallèlement, Richard Widmark se lance dans la production et livre 'La Chute des héros' ou 'Le Dernier Passage'. Dans les années 1960, l'acteur apparaît dans une quinzaine de films, dont 'Jugement à Nuremberg' avec Marlène Dietrich et 'Don Siegel, police de la ville', un polar qu'il rejouera également pour la télévision. La carrière prolifique de l'acteur se termine au début des années 1970. On continue néanmoins de l'apercevoir de temps en temps, souvent dans des interprétations marquantes, notamment dans 'La Théorie des dominos' avec Gene Hackman ou 'Morts suspectes' avec Michael Douglas. En 2008, à 93 ans, Richard Widmark décède des suites d'une longue maladie, laissant derrière lui une carrière impressionnante.

-0-0-0-0-0-0-

Henry Miller - Ecrivain américain -

Né à New York City, New York le 26 décembre 1891

 Décédé à Pacific Palisades, Californie le 07 juin 1980

 De son enfance à Brooklyn, Henry Miller s'inspire largement dans son oeuvre littéraire. Il suit des études au City College de NewYork, mais les abandonne rapidement et exerce divers métiers qui lui donnent l'occasion de rencontrer les types d'humanité les plus variés. Il se marie une première fois en 1917, et entreprend dès sa séparation un voyage dans l'Ouest au cours duquel il fait la connaissance d'Emma Goldman qui lui fait connaître Nietzsche, Bakounine, Strindberg, Ibsen. Il écrit son premier livre, 'Clipped wings' (inédit) en 1922, et épouse l'année suivante June Edith Smith : elle est la seule femme qui ait véritablement compté dans sa vie, et son influence est perceptible notamment dans 'Tropiques' et 'La crucifixion en rose'. A partir de 1930 et pendant une dizaine d'années, il s'installe à Paris et décide de se consacrer exclusivement à la littérature. Il rédige pendant cette période trois romans autobiographiques, 'Tropique du Cancer' (1934), 'Printemps noir' (1936) et 'Tropique du Capricorne' (1939) qui sont interdits aux Etats-Unis en raison de leur caractère pornographique. Fuyant la guerre, il se rend en Grèce sur l'invitation de Lawrence Durrell. A son retour aux Etats-Unis, Henry Miller se retire en Californie où il s'éteindra en 1980. Son oeuvre, très largement autobiographique, a souvent été jugée scandaleuse, parfois anti-féministe, mais a exercé une influence considérable sur ses contemporains et les écrivains de la Beat Generation.

23/12/2008

ILS SONT NES UN 23 DECEMBRE....

Albert Jacquard - Biologiste et écrivain français - 

 Né le 23 décembre 1925

Ancien élève de l'Ecole polytechnique de France, Albert Jacquard a d'abord travaillé comme ingénieur puis administrateur au SEITA, puis en tant que directeur adjoint du service de l'équipement du ministère de la Santé publique. C'est alors qu'il décide de se tourner vers une carrière scientifique. Entré à l'Institut national d'études démographiques (INED), il perfectionne sa formation de généticien à l'université de Stanford aux Etats-Unis et la complète par un doctorat en génétique et en mathématiques. C'est ce qui lui permet d'occuper, dès 1968, le poste de chef du service de génétique à l'INED. En 1998, l'auteur âgé de 69 ans compte plus d'une trentaine d'ouvrages à son actif, tous plus ou moins liés aux questions qui touchent l'avenir de l'humanité. On retrouve par exemple 'L' Eloge de la différence' en 1981, l'Abécédaire de l'ambiguïté' en 1989, 'Voici le temps du monde fini' en 1991 mais aussi 'L' avenir n'est pas écrit' en 2003, 'Dieu ?' et 'Halte aux jeux !' en 2004. Combattant les préjugés, Albert Jacquard tente de communiquer l'urgente nécessité de modifier nos valeurs et nos comportements par rapport à la vie sur terre.

 -0-0-0-0-0-0-

Dino Risi - Réalisateur et scénariste italien -  

Né à Milan le 23 décembre 1916

 Décédé à Rome le 07 juin 2008

 C'est en 1940 que Dino Risi effectue ses premiers pas dans le cinéma en tant qu'assistant de Mario Soldati pour le film 'Le Mariage de minuit', puis, peu de temps après pour Alberto Lattuada dans 'Giacomo l'idealista'. Après avoir abandonné l'idée de devenir médecin psychiatre, il se consacre à la critique cinématographique, en ces temps d'après-guerre où règnent un enthousiasme et une ferveur qui favorisent la reprise du cinéma italien. De 1946 à 1949, il contribue à l'écriture de scénarios et à la réalisation de documentaires avant de passer au long métrage en 1952, avec 'Vacanze col gangster'. Vient ensuite 'Pane, amore e ...', troisième volet de la saga initiée par Luigi Comencini. Les années 1960 marquent la déferlante des grands succès : les 'Commedie all' italiana', 'Le Fanfaron' (1962), 'Les Monstres' (1963), 'L' Ombrellone' (1966), 'L' Homme à la Ferrari' (1967). Son acteur fétiche n'est autre que Vittorio Gassman avec qui il tourne pas moins de quinze films. L'homme aux 80 films réalise encore quelques perles du genre dans les décennies qui suivent : le drame 'Au nom du peuple italien' (1971), 'Sexe fou' (1973), 'Parfum de femme' (1975), 'Les Nouveaux Monstres' (1978) et collabore avec Romy Schneider, enlaidie pour les besoins du rôle, dans 'Fantôme d'amour' en 1981. En 1993, le Festival de Cannes lui témoigne sa reconnaissance et organise une rétrospective de quinze de ses films. Dino Risi demeure l'un des 'derniers monstres' de l'âge d'or du cinéma italien.

-0-0-0-0-0-0-

Chet Baker  - Trompettiste et chanteur de jazz américain -  

Né à Yale, Oklahoma le 23 décembre 1929

Décédé à Amsterdam, Pays-Bas le 13 mai 1988

 Tout jeune déjà, Chet Baker est baigné dans l'univers de la musique : son père, joueur de guitare dans un groupe de country local, lui offre pour ses 12 ans un trombone qu'il s'empresse d'échanger contre une trompette, en raison de son admiration pour le trompettiste Henry James. Appelé à l'armée en 1946, il joue dans l'Army Band et découvre le be-bop. 1952 est l'année du succès naissant : grâce à une audition réussie, il joue avec Charlie Parker, mais surtout il entre dans le Gerry Mulligan' s Pianoless Quartet. Il forme en 1953 The Chet Baker Quartet et remporte un énorme succès avec le disque 'Chet Baker Sings' : il devient une véritable icône aux USA. Il commence à voyager en Europe à partir de 1955 et joue dans diverses formations, surtout françaises. Sa dépendance à la cocaïne et à l'héroïne se fait de plus en plus forte ; les poursuites judiciaires commencent. A Paris, il s'initie au bugle - un instrument proche de la trompette, mais au son plus doux et plus rond. Agressé par des dealers en 1966, il se fait casser la mâchoire et perd plusieurs dents : il se trouve dans l'impossibilité de jouer et ne réapparaît sur scène qu'à partir de 1973, après avoir appris à jouer avec un dentier. Il repart en Europe et enregistre de nombreux albums, notamment pour se payer sa drogue. Au début des années 1980, sa musique devient plus mature et plus profonde. Alors que ses qualités musicales sont au plus haut, Chet Baker décède en tombant mystérieusement de la fenêtre de sa chambre d'hôtel à Amsterdam.

-0-0-0-0-0-0-

Mikhail Kalatozov - Réalisateur russe -

Né à Tiflis le 23 décembre 1903

 Décédé à Moscou le 28 mars 1973

Mikhaïl Kalatozov débute en 1925 en tant qu'acteur sous son véritable nom, Kalatozichvili, dans un film de Perestiani. En 1927, il fait ses premiers pas dans la technique cinématographique comme cameraman dans les studios géorgiens et travaille à différents scénarios. En 1939 il réalise 'Le Courage' et entame une carrière de cinéma patriotique avec 'Valeri Tchkalov' en 1941, 'Les Invincibles' en 1943 et 'La Conspiration des condamnés' en 1950. En 1954 Mikhaïl Kalatozov réalise l'une des rares comédies soviétique de l'époque : 'Trois hommes sur un radeau'. Mais c'est en 1957 avec 'Quand passent les cigognes', une description sans complaisance de l'URSS pendant la seconde guerre, qu'il marque le réveil du cinéma soviétique. Il obtient en 1958 la Palme d'or pour ce film. Il a ensuite réalisé d'autres films et des reportages dont les plus connus sont 'Soy Cuba !' en 1964 et 'La Tente rouge' en 1971.

-0-0-0-0-0-0-

 Pierre Bérégovoy - Homme politique français -  

 Né à Déville-lès-Rouen le 23 décembre 1925

 Décédé à Nevers le 01 mai 1993

D'abord ouvrier fraiseur, Pierre Bérégovoy entre sur concours à la SNCF à l'âge de 17 ans. C'est là qu'il rencontre Roland Leroy avec lequel il participe à l'effort de résistance au sein du groupe Résistance-fer puis dans les Forces Françaises de l'Intérieur. En juin 1944, il participe à la libération de la banlieue rouennaise et adhère à la SFIO. Cinq ans plus tard, Pierre Bérégovoy entre au cabinet du ministre des travaux publics et des Transports en tant que chargé des relations avec les syndicats. Ayant quitté la SFIO en 1958, il participe à la création du PSU et devient un proche collaborateur de Pierre Mendès France. C'est en 1969 qu'il adhère au nouveau Parti Socialiste au sein duquel il effectue toute sa carrière politique. Dans les années 70, il est de toutes les négociations du parti de gauche, que ce soit pour le programme, la campagne présidentielle de 1974, ou les accords avec le Parti Communiste. Avec l'accession à la présidence de François Mitterrand en 1981, il accède aux plus hautes sphères du pouvoir. De 1981 à 1982 il est secrétaire général de l'Elysée, puis il enchaîne les ministères : les Affaires sociales de 1982 à 1984, l'Economie et les finances de 1984 à 1986 puis de 1988 à 1992. Il accède enfin au poste de Premier Ministre entre 1992 et 1993. Il est également député de la Nièvre et maire de Nevers. Le 1er mai 1993, Pierre Bérégovoy est retrouvé dans le coma, une balle dans la tête, près de Nevers : accusé de corruption et déprimé par la défaite des législatives, l'homme s'est suicidé.

-0-0-0-0-0-0-

 Giuseppe Tomasi di Lampedusa - Ecrivain italien -

Né à Palerme, Sicile le 23 décembre 1896

 Décédé à Rome le 23 juillet 1957

 Giuseppe Tomasi, duc de Palma de Montechiaro, prince de Lampedusa, est élevé dans une famille aristocrate sicilienne. Il étudie le droit et s'engage dans l'artillerie durant la première guerre mondiale, où il officie jusqu'en 1925. D'un caractère rêveur et oisif, il parcourt la planète et revient souvent s'isoler dans sa maison de Palerme. Erudit de littérature européenne, en particulier de son romancier préféré Stendhal, il commence à écrire un roman en 1956. Ce roman intitulé 'Il Gattopardo' revient sur le déclin de l'aristocratie sicilienne bouleversée par Garibaldi et les Chemises Rouges en 1860. Le roman est rejeté par les maisons d'édition. Parallèlement, il écrit trois nouvelles traitant de la société italienne ainsi qu'un long texte autobiographique, 'Le Professeur et la sirène', où il y révèle les sources d'inspiration du 'Guépard'. Di Lampedusa meurt d'une tumeur au poumon en juillet 1957. Roman posthume, 'Le Guépard' sort finalement en 1958, et reçoit en 1959 le Prix Strega. Le cinéaste Luchino Visconti rendra le roman mondialement célèbre en l'adaptant au cinéma en 1963 et reçu la Palme d'or au Festival de Cannes la même année. 'Le Professeur et la sirène' sort en 1961. Giuseppe Tomasi di Lampedusa reste aujourd'hui l'un des écrivains les plus mystérieux et secrets du XXe siècle.

22/12/2008

ILS SONT NES LE 22 DECEMBRE ....

Vanessa Paradis - Actrice et chanteuse française -  

 Née à Saint-Maur-des-Fossés le 22 décembre 1972

 A 14 ans, Vanessa Paradis arrive en tête des hit-parades en interprétant 'Joe le taxi' : débuts prometteurs ! Le parolier Etienne Roda-Gil et le compositeur Franck Langolff, à l'origine de ce succès, lui concoctent un album suivant les mêmes traces, 'Marilyn et John', qui regroupe des tubes comme 'Mosquito' ou 'Coupe coupe'. En 1989, elle débute une carrière cinématographique avec un césar du meilleur espoir féminin pour 'Noce blanche', de Jean-Claude Brisseau. Puis Serge Gainsbourg écrit pour elle et de cette collaboration naît 'Variations sur le même t'aime', qui lui vaut en 1990 le prix de la meilleure interprétation féminine aux Victoires de la musique. Elle part ensuite aux Etats-Unis pour enregistrer un album avec Lenny Kravitz : nouveau tournant, nouveau succès. Au cinéma, on la retrouve aux côtés de Gérard Depardieu, Jeanne Moreau, Alain Delon ou encore Daniel Auteuil. En 2000, elle retrouve la chanson avec l'album 'Bliss', créé entre autres en collaboration avec l'acteur Johnny Depp, le père de ses enfants. Après quelques films au succès mitigé, elle participe en 2006 à la comédie musicale 'Le Soldat rose' de Louis Chedid. Elle sort en 2007 son cinquième opus, 'Divinidylle', album collectif auquel collaborent Mathieu Chedid, Patrice Renson à la batterie, Jérôme Goldet à la basse et Albin de la Simone aux claviers. Suivant un parcours atypique, en dehors des sentiers battus, Vanessa Paradis reste l'éternelle jeune fille de la chanson française.

-0-0-0-0-0-0-

 Sergi Lopez - Acteur espagnol  -

Né à Vilanova i la Geltru le 22 décembre 1965

 Loin de se passionner pour les études, Sergi Lopez suit des cours de théâtre et de cirque à Barcelone. Il s'inscrit ensuite à l'Ecole internationale de théâtre de Jacques Lecoq à Paris. Il est remarqué par Manuel Poirier en 1992, et interprète le rôle d'Antonio, fils d'un travailleur espagnol émigré en France, dans 'La Petite Amie d'Antonio', film pour lequel il obtient le prix Michel-Simon l'année suivante. Sergi Lopez accède à la notoriété grâce à 'Western', film de Poirier qui enchante le Festival de Cannes en 1996. La reconnaissance arrive progressivement, tout d'abord avec la coupe Volpi pour 'Une Liaison pornographique' en 1999, puis en 2001, année de la consécration, où il reçoit le césar du meilleur acteur pour 'Harry, un ami qui vous veut du bien' du réalisateur Dominik Moll. En 2003, Sergi interprète Raoul de Ventadour, l'amnésique au passé douloureux de 'Rencontre avec le dragon', un film de Hélène Angel. Instituteur qui redonne la parole à une fillette dans 'Les Mots bleus' de Corneau en 2005, il joue le rôle, la même année, d'un aveugle dans 'Peindre ou faire l'amour' des frères Larrieu. En 2006, il est l'un des personnages principaux du 'Labyrinthe de Pan', film événement de Guillermo del Toro présenté au Festival de Cannes. Acteur aux multiples facettes, Sergi Lopez excelle dans les rôles inquiétants.

-0-0-0-0-0-0-

Pierre Bouteiller - Journaliste, producteur et critique français -  

 Né à Angers le 22 décembre 1934

C'est à 24 ans que Pierre Bouteiller entame sa longue carrière à la radio avec Europe 1, avant de se lancer dans la chronique quotidienne. La radio est pour lui un métier qui a son art, ses exigences, et qui ne peut être assuré par tous. Il dénonce ainsi les pseudo journalistes placés par les grands commis de l'état pour servir les politiques mais qui méconnaissent totalement les outils et le milieu de la radio. Pierre Bouteiller a longtemps été animateur du Magazine sur France Inter, avant de devenir directeur des programmes sur cette station, puis directeur de France Musiques. Si sa position marquée pour la liberté d'expression lui vaut de beaux succès d'audience, l'impertinence dont il fait parfois preuve lui attire également des soucis et ce, au nom de la déontologie. C'est sur TSF qu'il réussit à allier dans le plaisir son amour pour la radio et pour la musique en animant une émission de jazz. Plus qu'un simple métier, le journalisme a, pour Pierre Bouteiller, un honneur à défendre, celui de la liberté d'expression, pour laquelle il se bat parfois au péril de sa propre carrière.

-0-0-0-0-0-0-

Annie Lemoine - Journaliste et écrivain française -  

 Née à Torigni sur vire le 22 décembre 1957

Après quelques stages d'été au quotidien 'Ouest France' en Bretagne, Annie Lemoine débute en 1980 sa carrière de journaliste à Radio Monte-Carlo, puis à 95.2 FM, dirigée par Robert Namias. Elle est engagée à Canal + en 1984 dans l'émission 'Nulle part ailleurs' où elle présente les informations. Après avoir travaillé pendant dix ans sur cette chaîne, elle collabore à l'émission 'Combien ça coûte ?', animée par Jean-Pierre Pernaut, sur TF1, et produite par Christophe Dechavanne. En 1995, elle quitte la Une pour France 2 où elle présente notamment 'La preuve par l'image'. Sur Téva, elle anime un magazine de débats, puis sur TV5, 'Le monde de TV5', une émission culturelle, et sur la Cinquième, le programme 'La Cinquième rencontre'. En 2000, elle revient sur Canal + où elle collabore au magazine 'Un an de +' pour la rubrique 'L' actualité de la semaine vue par ...'. Cette même année, elle est sur Europe 1 dans l'émission 'On va s'gêner !', présentée par Laurent Ruquier. En 2001, elle rejoint l'équipe de 'On a tout essayé' sur France 2. Annie Lemoine est l'auteur en 2003 d'un livre sur son expérience télévisuelle, 'En clair, comme à la télé', de deux romans, 'Vue sur mer' et 'La Vie d'avant', ainsi que d'un documentaire sur Hélène Grimaud pour 'Envoyé Spécial'.

 -0-0-0-0-0-0-

 Jean-Baptiste Maunier - Acteur et chanteur français - 

Né à Brignoles le 22 décembre 1990

Grandissant dans la banlieue lyonnaise, à Sainte-Foy-Les-Lyon, Jean-Baptiste Maunier dévoile rapidement un véritable don pour le chant. Il intègre en classe de 6e la chorale des Petits chanteurs de Saint-Marc. En 2004, il est remarqué par le réalisateur Christophe Barratier lors d'auditions à Lyon. Il fait ses preuves aussi bien en tant qu'acteur que chanteur et décroche un rôle dans 'Les Choristes', aux côtés de Gérard Jugnot. Il y incarne le jeune soliste Pierre Morhange, chanteur talentueux mais quelque peu insolent. La carrière du jeune comédien est lancée grâce au succès de son premier film. Il tourne 'Le Cri' en 2006, mini-série produite par France 2. La même année, il donne la réplique à Nicolas Duvauchelle dans 'Le Grand Meaulnes', réalisé par Jean-Daniel Verhaeghe. Jean-Baptiste Maunier prête ensuite sa voix à l'un des personnages du dessin animé 'Piccolo, Saxo et Cie'. Mais le jeune garçon n'oublie pas pour autant ses premières amours et enregistre en 2005 un disque avec Clémence Saint-Preux, 'Concert pour deux voix'. En 2007, on peut le retrouver dans 'Hellphone' et 'L' Auberge rouge'. Cependant, malgré une carrière dans le cinéma commencée sur les chapeaux de roue, le succès est vite retombé pour Jean-Baptiste Maunier, encore assimilé à son rôle dans 'Les Choristes'.

-0-0-0-0-0-0-

 Ralph Fiennes  - Acteur anglais -

Né à Suffolk le 22 décembre 1962

 Né d'un père photographe et d'une mère romancière, Ralph Fiennes est l'aîné de 6 enfants, dont l'acteur Joseph Fiennes. Il fait ses premiers pas à la Royal Shakespeare Company puis tourne deux téléfilms en 1990, mais c'est Peter Kosminsky qui lui offre son premier rôle au cinéma avec 'Les Hauts de Hurlevent', oeuvre au succès mitigé. Aussi, quand Spielberg lui propose d'incarner le monstrueux officier SS Amon Goeth dans 'La Liste de Schindler' (1993), Ralph Fiennes n'hésite pas une seconde et rafle ainsi de nombreux prix. Suit alors 'Quiz show' de Robert Redford en 1994, brûlot sur les manipulations de la télé, qui lui ouvre une carrière internationale. C'est pourtant à ce moment-là qu'il choisit de retourner au théâtre où il entame une tournée triomphante avec 'Hamlet'. En 1995 il tourne 'Strange days' (Kathryn Bigelow), un polar futuriste, et le multi-oscarisé 'Patient Anglais' d'Anthony Minghella, oeuvre sublime et touchante sur fond de guerre mondiale. Son charme très 'british' lui vaut d'incarner John Steed dans l'adaptation de la série 'Chapeau melon et bottes de cuir' (Jeremiah Chechik, 1998), ainsi qu'un triple rôle dans la saga hongroise 'Sunshine' (Istvan Szabo, 1999). Abordant tous les genres, Ralph Fiennes se voit offrir en 2002 par David Cronenberg un rôle de schizophrène dans le troublant 'Spider', avant d'interpréter un serial-killer dans 'Dragon Rouge' (Brett Ratner). Avide d'expériences, il s'essaie à la comédie romantique en 2003 (' Maid in Manhattan' de Wayne Wang) avant de tourner le polar 'Bons baisers de Bruges' aux côtés de Colin Farrell.

 -0-0-0-0-0-0-

 Noël Copin -  Journaliste et directeur de rédaction -  

Né à Besançon le 22 décembre 1929

 Décédé à Paris le 03 mars 2007

Homme important dans les médias, Noël Copin a réussit à concilier sa foi catholique affirmée et journalisme. Licence de philosophie en poche, Noël Copin commence sa carrière à L'Est Républicain en 1954 pour rentrer un an plus tard au service politique de La Croix pour en devenir le rédacteur en chef en 1967. A la fin des années 70, Noël Copin rejoint l'équipe d'Antenne 2, en tant que chef du service politique puis directeur de l'information. Mais il revient en 1982 à La Croix où cette fois il devient directeur de la rédaction, poste qu'il honore jusqu'en 1994. Entre temps, il obtient le poste d'éditorialiste à BFM, occupe le siège de médiateur à Radio France Internationale. Homme de convictions, il affiche sans complexe ses croyances, tout en appliquant ses principes en combattant l'injustice et la souffrance. Reconnu par la profession, Noël Copin est nommé président d'honneur de Reporters sans frontières en 2003. En 2006, il est membre du Comité d'éthique du ministère des affaires étrangères. Atteint d'un cancer, il décède l'année suivante.

14/12/2008

ILS SONT NES UN 14 DECEMBRE ....

Bruno Gaccio - Journaliste et humoriste français -  

Né à Saint-Etienne le 14 décembre 1958

Comédien au Petit Théâtre de Bouvard, Bruno Gaccio écrit et joue pour le théâtre, et fait une brève apparition au cinéma comme acteur dans 'Vive les femmes' en 1983. En 1992, il est le scénariste du film 'Une journée chez ma mère'. Il entre à Canal + la même année, pour devenir cocréateur et coauteur des Guignols de l'info. Réputé pour sa 'grande gueule' et sa repartie féroce, il partage la vie de Michelle Bernier - rencontrée chez Bouvard -, qui formait le trio Les Filles, avec Isabelle de Botton et Mimie Mathy, avant de la quitter pour Agnès Michaux, écrivain et ex-chroniqueuse de Canal +. Il anime 'Un an de plus' chaque samedi de septembre 1998 à septembre 1999, avant de passer le flambeau à Laurent Ruquier. En 2004, il coécrit avec Philippe Bilger 'Le Guignol et le magistrat', livre dans lequel il se révolte contre l'omnipotence de l'argent. Bruno Gaccio est sous les feux de l'actualité en 2005, lorsque Pierre Martinet sort un livre intitulé 'Un agent sort de l'ombre'. Dans cet ouvrage, l'ancien agent de la DGSE affirme avoir filé et photographié l'auteur des Guignols à la demande de Gilles Kaehlin, ancien responsable de la sécurité de Canal +. Bruno Gaccio porte plainte contre X pour 'atteinte à la vie privée d'autrui'. En 2007, il annonce sa décision de quitter les Guignols de l'info 'en même temps que Jacques Chirac', soit après les élections présidentielles, sans pour autant quitter définitivement Canal +, puisqu'il continue à travailler pour la chaîne.

-0-0-0-0-0-0-

Jane Birkin - Musicienne, réalisatrice et comédienne française -

Née à Londres, Angleterre le 14 décembre 1946

 Fille d'un commandant de la Royal Navy et d'une grande comédienne de théâtre, Jane Birkin passe une enfance bercée de répliques cinématographiques. Elle débute sa carrière à Londres, dans la comédie musicale 'Passion Flower Hotel'. Mais c'est à Paris que le succès se profile. Pierre Grimblat la sollicite pour 'Slogan', où elle joue aux côtés de Serge Gainsbourg, dandy provocateur. Collaboration fructueuse ! Ils s'éprennent l'un de l'autre. Jane Birkin tourne entre-temps 'La Piscine'. Elle s'adonne également à la chanson avec 'Je t'aime moi non plus' de Serge Gainsbourg, titre sulfureux qui défraie la chronique. Les cinéastes la réclament : Claude Zidi, qui voit en elle la comparse idéale pour Pierre Richard - 'La moutarde me monte au nez', 'La Course à l'échalote' - Michel Audiard, Michel Deville... Jacques Doillon - qui deviendra son compagnon - est le premier à lui donner un rôle dans un film d'auteur. Suivront Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rivette... Côté musique, la rupture avec Serge Gainsbourg ne ternit pas la qualité de ses albums, des plus envoûtants, comme 'Baby Alone in Babylone' ou 'Amours des feintes'. Après la mort de Serge Gainsbourg et une tournée d'adieu, elle décide quelques années plus tard de se remettre à la chanson, avec des auteurs de la jeune génération, dans 'A la légère', 'Rendez-vous' puis 'Fictions' en 2006. Elle reprendra néanmoins quelques titres de Serge Gainsbourg dans son album 'Arabesque', sur des airs orientaux, véritable succès qu'elle promène autour du monde dans une émouvante tournée. En 2007, elle innove, en réalisant son premier film, 'Boxes', présenté à Cannes en hommage au 60e anniversaire du Festival. Avec son petit accent, son air d'éternel adolescente et sa sensibilité à fleur de peau, Jane Birkin a su devenir une référence de la scène française.

-0-0-0-0-0-0-

Henri Dès - Auteur, compositeur et interprète suisse  - 

 Né à Renens, Suisse le 14 décembre 1940

 De son vrai nom Henri Destraz, Henri Dès entame une carrière d'auteur-compositeur dans les rues parisiennes avec des chansons de corps de garde. S'il s'essaie un temps aux chansons pour adultes, leur succès décroissant l'amène vite à composer des chansons pour son fils Pierrick et à les proposer à quelques maisons de disques. Ces dernières, peu convaincues, lui demandent de passer à la télé avec son enfant, lequel chante sur le disque de son père. Henri Dès s'y refuse et décide de fonder sa propre maison de disque, Marie-Josée Productions (le prénom de son épouse). Bingo : son premier album sort en 1977, et en 1985, il se voit décerner son premier disque d'or. Il produira 25 albums pour enfants, parmi lesquels treize albums en tant qu'auteur-compositeur, et de nombreux titres auxquels participent son fils et sa fille et diverses chorales. Depuis 1986, il enchaîne concerts et tournées, et se produit régulièrement dans la salle mythique de l'Olympia. Henri Dès est également auteur de livres pour enfants, comme 'Les Plus Belles Berceuses', paru en 2006 et illustré par Jean-François Martin.

-0-0-0-0-0-0-

Pierre Puvis de Chavannes - Peintre français -

Né à Lyon le 14 décembre 1824

Décédé à Paris le 24 octobre 1898

 Après des études à l'Ecole polytechnique, Pierre Puvis de Chavanne décide de se lancer dans la peinture à l'issue d'un séjour en Italie à l'âge de 23 ans. Il expose au salon de 1850, mais ses peintures sont refusées plusieurs fois par la suite. En 1854 et 1855, il peint les fresques qui ornent l'une des galeries et l'escalier d'honneur du musée de Picardie à Amiens ainsi que des peintures murales au Panthéon et à la Sorbonne à Paris. C'est à partir de ce moment qu'il bénéficie d'une réelle reconnaissance. Son obsession de la Beauté et de l'Idée pure lui attirent la sympathie et l'admiration de Mallarmé, d'Alfred Jarry et de Jules Verne. Ses oeuvres ne s'inspirent d'aucun mouvement, mais par leur construction rigoureuse, originale et leur côté presque abstrait, elles ont inspiré les symbolistes tels Gauguin et Seurat. En 1890, il est le cofondateur de la Société Nationale des Beaux-Arts, qu'il présidera dès 1891. Il meurt à Paris le 24 octobre 1898, auréolé d'une gloire exceptionnelle.

 -0-0-0-0-0-0-

Paul Eluard - Poète français -  

Né à Saint-Denis le 14 décembre 1895

 Décédé à Paris le 18 novembre 1952

 Avec un père comptable aux affaires prospères, le jeune Eugène Grindel multiplie les voyages et étudie dans des établissements de renom. Lorsque sa santé se fait précaire, il rallie le sanatorium de Davos, où il fait la rencontre de Helena Dimitrievnia Diakonova, dite Gala, qui deviendra son épouse. Source d'inspiration intarissable, Eugène Grindel compose alors ses premiers poèmes. Il emprunte dès lors le nom de sa grand-mère maternelle, s'appelant désormais Paul Eluard, un nom plus évocateur, semble-t-il. C'est alors que les rencontres foisonnent : Breton, Aragon, Ernst, Man Ray, Magritte... S'ensuit l'adhésion au mouvement artistique dadaïste avant que ne vienne le temps du surréalisme, mouvement artistique initié en compagnie de son ami André Breton. Paul Eluard se voue à une lutte inlassable contre le conformisme, donne naissance à quelques jeux de langage, milite surtout. Chantre et activiste de la résistance, il ne cessera par la suite de s'engager dans des causes sociales. Ses oeuvres fascinent, teintées d'amour et de souffrance, le tout bercé par des images énigmatiques. Lorsque Gala le quitte pour Dali, la rupture lui est douloureuse. Mais le poète s'évertue à utiliser ses déboires amoureux pour parfaire son art et s'adonner de plus belle à la poésie. Artiste majeur, les poèmes de Paul Eluard sont considérés comme de véritables chefs-d' oeuvre. 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique