logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2009

UNE JOURNEE FOLLE

  QUE CELLE DE MON ANNIVERSAIRE  .....

DES MESSAGES D'AMITIE SUR LES BLOGS... PAR LE FLEURISTE ...

PAR LA POSTE ... PAR MAIL  .... PAR TELEPHONE...

UNE JOURNEE FOLLE JE VOUS DIS ,

D'AILLEURS EN VOICI LA PREUVE .....

 

Numériser0003....JPG
et encore et encore

MERCI A TOUS ET POUR TOUT   

  

















21/09/2009

LA MEMOIRE SOCIALE......

Au matin du 10 Mars 1906, un puissant coup de grisou fait voler en éclats les installations  des mines de Courrières. Au soir de la journée,une constatation s'impose à tous  1099 mineurs ne sont pas remontés. Morts ? Brûlés ? Egarés ? Emmurés ? Qui sait ?
courriere 12.jpg
Cependant avec une célérité étonnante, la Compagnie fera abandonner les recherches et murer la mine.
courriere 13.jpg
Et, trois semaines plus tard, treize "rescapés" apparaissent au jour !
courriere 23.JPG
Ce qui était un accident du travail, le plus tragique de notre histoire sociale, n'était-il pas un crime ?  Le plus odieux que l'on puisse imaginer.
courriere 11.JPG

Dans son livre “la mine d’enfer” Jean Claude Poitou écrit :

” L’incendie qui consume depuis des jours au niveau 280 du puits, n’est toujours pas éteint, ni même circonscrit, en dépit de trois barrages successifs. Qui dit que le quatrième tiendra mieux que les précédents. De surcroît, on suffoque dans les veines à respirer les mauvais gaz … à trois cents mètres sous terre, quelques 1795 mineurs commencent à abattre du charbon. Les galibots, ces enfants de 14 ans sont à la tâche ; les chevaux sont sortis de leur écurie souterraine et sont attelés aux berlines. Les cages sont prêtes à remonter les blocs de houille…

 C’est alors que tout sauta ! …“

Ce livre présente le récit, au jour le jour, de la catastrophe, de ses multiples rebondissements et de la colère ouvrière qu'elle a provoquée.

la mine d'enfer.jpg

 

En revoyant le téléfilm "Moi, Louis, enfant de la mine" la semaine dernière j'ai eu une pensée pour les hommes de ma famille, ceux du pays Wallon,  qui comme Louis le petit galibot sont descendus dans la mine à l'âge où la vie ne devrait être qu'insouciance ... 8 ans pour mon arrière grand père et mon grand père. La silicose les a touché plus ou moins gravement. Elle a emporté mon grand père à 60 ans dans d'atroces souffrances  .... Mon père c'est à 15 ans qu'il est descendu et ce pendant 10 ans....
courriere 14.jpg
La catastrophe de Courrières ils m'en ont parlé ...
courriere 22.JPG
des coups de grisous qu'ils avaient connu ils m'en ont parlé...
courriere 20.JPG
de ces femmes et ces enfants rassemblés sur le carreaux de la mine, dans l'attente des nouvelles, ils m'en ont parlé ....
courriere 8.JPG
Une pensée m'est  venue aussi pour Marcel le mineur du Pas de Calais, que les moins de deux ans de blog ne peuvent pas connaître.  Marcel au grand coeur, parti trop tôt,  qui savait si bien nous conter la vie de la mine et des mineurs, son pays  le Pas de calais, son amour des iris, de la nature et tant d'autres choses  passionnantes  ......
S'ils me voient d'où ils sont qu'ils sachent que je ne les oublie pas ...

COMME TU L'DIS SEB.....

« Il faut convenir que, pour être heureux en vivant dans le monde,

il y a des côtés de son âme qu'il faut entièrement paralyser. »

Sébastien Roch Nicolas de Chamfort

né 6 avril 1740 et mort à Paris le 13 avril 1794

08:39 Publié dans Pensées | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

16/09/2009

C'EST RIGOLO !!!

08:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique