logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/07/2009

POUR PARLER DE PRUNES ....

 

La Quetsche venue de Damas…

Un grand merci aux croisés qui au cours du XIIe siècle auraient rapporté ce gros fruit allongé à la peau violette et à la chair orange. Son nom vient de l’allemand zwetschge (espèce de grosse prune), lui-même issu du grec damaskénon (prune de Damas). On  l’a d’abord écrit coetche, coitche puis couetche. Autrefois, elle était servie essentiellement comme un légume séchée et accompagnée d’un morceau de lard.  Aujourd’hui on l’apprécie en confiture, en tarte et … en légume.

image internet

 

La Golden Japan, une précoce…

C’est la première prune de la saison : elle apparaît dès le mois de juillet sur les marchés. Juteuse, un brin acidulée, elle n’a pas beaucoup  de goût. Elle se reconnaît à sa peau jaune doré, d’où le terme golden (de l’anglais gold, or). Originaire du Japon, comme son nom l’indique, cette variété est arrivée en France au début du XXe siècle via les Etats-Unis. Là-bas, de nombreux croisements ont été réalisés à la fin du XIXe siècle.

 

image internet

 

 

La Prune d’Ente, l’ancêtre du pruneau  d’Agen …

Dans l’antiquité on dégustait déjà des prunes séchées en raison de leurs vertus laxatives et nutritives. Au XIIIe siècle, les moines de l’abbaye de Clairac près d’Agen, ont alors l’idée de croiser deux variétés de pruniers, donnant naissance à la prune d’Ente (de enter, greffer). Ensuite elle est séchée. Le fruit allongé à la peau violette et à la chair sucrée devient le fameux pruneau d’Agen. « L’or noir d’Aquitaine »  parfume les desserts mais aussi les viandes.

 

image internet 

100_9348.JPG
dans mon jardin

 

La Reine-Claude des origines royales …

On ne présente plus cette variété juteuse et sucrée à la peau verte, délicieuse cuisinée en confiture ou dans une délicieuse tarte.3 Son nom lui a été donné au XVIe siècle en l’honneur de la reine Claude de France fille de Louis XII  et première épouse de François 1er. Surnommée la Bonne Reine, elle se délectait de ces prunes, longtemps cultivées dans la région de Blois, en Indre-et-Loire, où elle aimait se réfugier. Les « prunes de la reine Claude » étaient nées. Au XVIIe siècle, on fait plus simple, elles deviennent les Reines-Claudes.

100_9345.JPG

 100_9340.JPG

dans mon jardin

 

La mirabelle l’or de la Lorraine …

La mirabelle de Nancy serait plus grosse et plus sucrée que celle de Metz. Depuis la fin du XIXe siècle, on en tire également une eau de vie parfumée. Certains affirment que son vrai nom vient du latin mirabilis (belle à voir), d’autres le lient à un fonctionnaire de Metz appelé Mirabel, d’autres encore l’associent au grec myrobalanos (gland parfumé)… La version la plus probable nous conduit dans le sud de la France, à Mirabel, où abondaient les mirabelliers au    XVIIe siècle.

image internet 

 

(sources art. de Alix Lefief - Femme actuelle JEUX mon journal de salle d’attente)

08:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Nous arrivons au temps des prunes, elles sont belles dorées rougeâtres , bleutées..et succulentes ..ma préférée , la mirabelle , cette année il y en a foison , espérons que la pluie ne va pas tout gâcher, car elles sont délicates ces jolies prunes!!

Jack

Écrit par : jack | 25/07/2009

Peu importe (pour moi) leur nom je les aime toutes !
bonne journée
Biche

Écrit par : Biche | 25/07/2009

Chère Annie...et bien tu m'en apprends sur les prunes...j'aime toutes les espèces, y compris celles "dites à cochons", qu'on trouve par ici et qui font de délicieuses tartes.

Grosses bises
hélène

Écrit par : hélène | 25/07/2009

Coucou !

Voilà le mois d'août qui arrive à grands pas avec ses fruits d'été les prunes .

Bonne journée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 25/07/2009

Très bien ta note sur les prunes, je les connais toutes, en principe, en Septembre, sur le marché si des producteurs proposent des quetches, il n'est pas rare que j'en achète pour confiture, tartes, cette prune est délicieuse. La prune d'ente, pruneau d'agen, dans l'hiver, j'aime bien faire cuire des pruneaux, ou mettre des pruneaux avec un filet mignon de porc (ma fille aimait beaucoup) pour la reine-claude, elle est juteuse et sucrée, délicieuse, je connais une varité "reine-claude d'Oullins" je ne sais pas pourquoi Oullins il faudra que je recherche! Bon Dimanche, bises.Renée

Écrit par : Renée | 25/07/2009

Quand on passe chez toi ce n'est pas pour des prunes ....Pourtant si , et tu nous les fais connaitre un peu plus...
J'aime bien les mirabelles , chez nous elles sont très chères .
Nous avons un village qui s'appelle Mirabel , mais il est plus connu pour ces melons , il n'y a pas de mirabelles dans ses pruniers .Mais une entreprise , très prisée , qui fait des pruneaux d'Agen fourrés , miam .

Bon

dimanche Annie . bisous de loubejac . huguette

Écrit par : macary huguette | 25/07/2009

Je les aime toutes avec une preference pour la mirabelle C'est normal je suis d'origine Lorraine alors ça explique tout En tartes en clafoutis en crumble en bocaux en confiture nature il y a de quoi faire Bonne soirée Bises

Écrit par : fleurbleu | 25/07/2009

J'aime bien le temps des prunes !!!
Elles ne restent pas longtemps dans le saladier !!!
Ce sont des petites boules de soleil bien juteuses ... hum ....
délicieux !!!

MERCI pour toutes ces quelques précisions concernant les différentes prunes.

bonne soirée et à bientôt !

Écrit par : Marylène | 25/07/2009

Toi tu as les prunes ...moi les baies d'eglantiers si tu vois ce que je veux dire !!
Bisous

Écrit par : Nicole | 28/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique