logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/07/2009

COUP DE CHAPEAU - 1

LA CASQUETTE

On connaît celle du marin, du joueur de tennis, du titi parisien… Cette petite calotte plate à visière est née en Ukraine. Le mot vient de l’espagnol Casco (armure de tête). Elle est arrivée dans nos régions au milieu du XIXe siècle. Immédiatement  adoptée par les classes ouvrières, partie intégrante des « uniformes » dans les usines, elle file vite sur la tête des premiers automobilistes de la belle Epoque. Les congés payés, l’essor des loisirs rendent la casquette unisexe. Dans les années 60, les jeunes la choisissent souple et large : ce sera la casquette de style gavroche. Deux décennies plus tard, la calotte se bombe et sa visière va s’allonger : c’est la fameuse casquette de base-ball qui descend dans les stades à l’effigie des grandes équipes sportives. Depuis, elle est adoptée par les enfants, les hommes et les femmes de….. 7 à 77 ans et plus si affinités.

 

 

 

LE TURBAN

Ce couvre-chef importé d’Orient au XVIIIe siècle est une simple étoffe drapée autour de la tête. Le mot vient de divers emprunts, dont le persan dulband (lien). Sous le premier Empire, coiffeurs et modistes féminisent cet accessoire. Ces derniers s’ingénieront à lui inventer des formes nouvelles : permanentes, au drapé cousu sur une calotte, ou éphémères ne tenant que par quelques épingles. En 1907 le couturier Paul Poiret en fait le complément indispensable de ses modèles néo-empire. Pendant la Seconde guerre mondiale, le turban est très prisé. Facile à confectionner, cette coiffure est très appréciée des femmes. Dans sa version plus élaborée, il doit ses lettres de noblesse à Paulette de son vrai nom Paulette Adam. Célèbre modiste pendant plus de quarante ans, elle relança le turban en 1939, l’intégrant à ses collections.

 

 

 

LA VISIERE

Elle est tendance cet été ! D’abord associée aux plus sportives, la visière séduit les femmes jusque sur la plage. Son rôle premier ? Protéger les yeux du soleil. Au XIIIe siècle, la visière de l’ancien français VIS (visage) désignait la pièce mobile du casque placée devant le visage ou une partie permettant au chevalier de voir l’adversaire. Sa fonction actuelle est évidemment plus pacifique.

 

 

A suivre ….

07:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

ras la casquette ..c'est une expression que j'aime ....un chapeau melon est de saison!!

Jack

Écrit par : jack | 29/07/2009

Et bien je t'adresse un coup de chapeau puisque je n'ai pas de casquette. Bonne journée, chère ANNIE, avec ou sans prunes...



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 29/07/2009

très bien et utile la casquette lorsqu'elle est portée pour se couvrir l'hiver, protéger du soleil l'été; je reconnais les brigades du tigre ! j'espère que tu as la forme et James également malgré la chaleur.Bises. Renée

Écrit par : Renée | 29/07/2009

Elle se porte de plus en plus la casquette et en toute saison les jeunes la porte à tournée ver l'arrière comme un signe de reconnaissance entre eux Moi j'ai une préferance pour les chapeaux je te souhaite une bonne soirée bises

Écrit par : fleurbleu | 29/07/2009

La casquette me fait penser à Etienne , il la portait tout l'été , ayant pris l'habitude au bord de la mer , en vacances , elle ressemblait à la casquette des pêcheurs !
pour jouer à la pétanque , elle était vissée sur sa tête .Nous le chinions , c'était tout juste s'il ne la prenait pas au lit ....Je rigole , il l'enlevait quand même au moment des repas et le soir .
Bonne soirée Annie et gros bisous de loubejac . huguette .

Écrit par : macary huguette | 29/07/2009

Coucou !

Et le bibi de la dame sur la première photo il est joli .

A demain bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise ! | 29/07/2009

Bonjour Annie,

Dans une brocante, il y a bien longtemps, j'ai un jour dévalisé la totalité d'un étal de vieux chapeaux qu'une dame cédait pour une bouchée de pains. Toute une mode des années 20, casquette, bibi, feutre, chapeaux de soirée et autres.

Tout le monde s'est fichu de ces couvre chefs démodés, mais lors des repas en famille, ils sortent de l'armoire et suffisent à eux seuls à lancer la fête dans la bonne humeur.

Il me manque les visières et les casquettes "à l'envers" des ados !!!


Bises du grillon

Écrit par : christian | 31/07/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique