logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/06/2009

POUR PARTAGER ...... QUELQUES LIGNES

Du rangement, des livres que je déplace, je retrouve, j'ouvre, je feuillette ... et je m'installe....

Numériser0003.jpg
Christian Signol Il est né dans le Quercy,en 1947, aux "Quatre routes", un petit village au cœur des causses de Martel et de Gramat, qui resteront ses paysages favoris et inspireront plus tard toute sa littérature. Il vit une enfance heureuse dominée par la présence féminine de sa mère et de sa grand-mère, bercée par la lumière des collines, les parfums de la campagne et les mystères sauvages de la nature.
Il débute sa carrière d'écrivain en 1984 avec le roman Les Cailloux bleus, tome 1, qui remporte un grand succès. Depuis 1990, Christian Signol écrit ses chroniques littéraires dans Le Populaire du Centre, à raison d’un livre par semaine. En 1990 il publie aussi la trilogie romanesque La Rivière Espérance. La notoriété de l'écrivain se consolide et il devient l'un des auteurs français les plus lus !
Il n'a jamais vraiment quitté le terroir de son enfance, même si à 11 ans il dut entrer au Lycée en ville. Il retrouve dans ce livre les chemins qui mènent au village de cette enfance. Il ressuscite les figures familiales et familières, les saisons et les jours, les jeux et les apprentissages, les moissons et les fenaisons. Toute la vie d'une campagne française avant les bouleversements des "trente glorieuses"...

Ainsi s'achève la récapitulation de mes trésors d'enfance. peut-être pensera-t-on qu'en réalité tout n'était pas si rose, à cette époque là, et que la vie n'était pas aussi belle que j'ai bien voulu l'écrire dans ces lignes. Mais le merveilleux étant la nourriture céleste de l'enfance, quoi de plus naturel que mes souvenirs en soient imprégnés ? ....
... je demeure persuadé que les années qui ont suivi la Deuxième Guerre mondiale ont été des années plus heureuses que d'autres. Ne possédant presque rien, les gens, surtout dans les campagnes, se contentaient de peu. Après la peur et l'horreur qui avaient duré cinq ans, il y avait dans l'air un besoin de bonheur immédiat, simple et naturel, une envie de se sentir vivant et d'aimer la vie. Cette atmosphère s'est dégradée au fil des ans, une fois "l'abondance" revenue, parce qu'en effet, comme l'a si bien dit Robert Sabatier, " c'est le superflu qui nous dépouille"....
... chaque fois que je me rends dans les écoles, je ne cesse de dire aux enfants que le meilleur de la vie est toujours à venir. Mais je suis sûr que c'est sur les trésors du passé que se bâtit la richesse -spirituelle, bien sûr, la seule qui importe - de notre avenir, de la même manière que, pour pousser haut, les arbres, comme les hommes ont besoin de racines profondes et vigoureuses.
Evoquant David Bohm, un ancien élève d'Eisntein aujourd'hui professeur de physique quantique à l'université de Londres...
... Ce savant explique que le meilleur moyen de connaître notre vraie nature, de deviner le sens câché de l'univers, celui dans lequel on peut percevoir le passé, le présent et l'avenir, c'est l'émotion. Selon lui, tout au fond de notre mémoire, au noeud central de notre conscience, là où se trouve notre capacité à ressentir, il y aurait le départ d'un chemin grâce auquel nous pourrions échapper à l'espace et au temps et rencontrer ainsi notre "vrai moi" comme disait Marcel Proust. C'est pourquoi j'ai la conviction que c'est la part d'enfance que nous aurons été capables de préserver tout au long de nos existences étroites et souvent dérisoires, qui nous sauvera le jour où nous serons délivrés des misères du temps.
(Brive Mai 1994).
J'espère vous avoir donné l'envie de lire cet auteur.  Nul doute que vous en éprouverez un réel plaisir.
quelques titres -  Les Cailloux bleus,  Les Menthes sauvages, Les Chemins d'étoiles, Les Amandiers fleurissaient rouge, La Rivière Espérance, Adeline en Périgord, L'Enfant des terres blondes,  Bonheur d'Enfance , Les Noëls blancs....

07:55 Publié dans Amitié | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

Coucou du soleil comtois !

Qui ce matin est radieux , il paraît pas pour longtemps .
J'ai lu les cailloux bleus et j'ai adoré , maman lisait beaucoup cet écrivain .

Bonne journée bizouxx Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 09/06/2009

Je ne connais pas celui ci mais tu me donnes envie de le lire Je souhaite une bonne journée Je t'envoies un peu du soleil des Ardennes pourvu qu'il nous reste encore un peu Bisous

Écrit par : fleurbleu | 09/06/2009

J'ai deja lu plusieurs livres de lui, je l'aime bien .
j'ai lu entre autres : Menthes Sauvages et Adeline du périgord.
Bonne soirée.
Anita.

Écrit par : Anita | 09/06/2009

Moi je ne l'ai pas lu , j'ai entendu parlé de lui , je suis sure que je vais aimer . Car l'après-guerre je l'ai bien ressentie comme lui , nous n'avions pas grand-chose et un rien nous rendait heureux .
Merci Annie , dès ma prochaine sortie je l'achète .
Bonne soirée . bises ensoleillées . huguette

Écrit par : macary huguette | 09/06/2009

J'ai lu un livre de lui mais je crois qu'il n'est pas dans ta liste. J'avais bien aimé. Mais en ce moment, je dois dire que j'ai du mal à ouvrir un livre. J'ai tant à faire et pas la tête à ça.

Ton blog est tout changé en blanc. Nous avons presque toutes adopté un nouveau look. Il faut bien changer de temps en temps.

Je t'embrasse,
Aliette

Écrit par : Aliette | 09/06/2009

Merci pour le rappel de l'écrivain lotois que j'aime bien lire....de la simplicité, de la tendresse nous font aimer ses livres......j'en ai lu qq uns...


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 10/06/2009

Je ne connais pas ..
Pour l'invitation de septembre ..... les roses tu me diras la date je suis partante bien sur !!
Mais on se verra avant !!
Bisous
Nicole

Écrit par : Nicole | 10/06/2009

La rivière espérance...J'ai lu, et j'ai aimé.
Une phrase que j'aurais aimé savoir écrire :
"...de la même manière que, pour pousser haut, les arbres, comme les hommes ont besoin de racines profondes et vigoureuses."
Comme c'est vrai !

Bonne journée Anie...

Écrit par : Crabillou | 11/06/2009

Bonjour Annie,
3 sur 8 ! Je n'ai même pas la moyenne en Signol. J'ai emmené les cailloux bleus en voyage plus d'une fois, avec une larme au coin de l'oeil à la fin.
Je le relirai encore avec plaisir. Je vais samedi en chercher un non lu à la bibliothèque du village. Ca fera une bonne lecture diamnche.



Bises du grillon

Écrit par : christian | 11/06/2009

Tu as vu que j'avais les cassettes de la Rivière Espérance ! j'ai encore envie de les visionner. SIGNOL, j'aime aussi bien entendu et vrai qu'il énonce des vérités sur la vie des gens après la deuxième guerre mondiale. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il en faut une autre pour retrouver ces vraies valeurs ! (lol)... Bises chaudes de miche

Écrit par : miche | 13/06/2009

Merci pour cette note sur un de mes auteurs favori .Un de mes livres de chevet : Les vrais bonheurs . J'ai déjà fais une note sur le sujet et comme il pleut ce matin je vais refaire une note sur le même sujet .Amitiés

Écrit par : gérard | 15/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique