logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/05/2009

C'ETAIT IL Y A ...... 580 ANS

ORLEANS ETAIT LIBERE.......

 

Le 29 Avril 1429 Partie de Chécy Jeanne  d’Arc fait son entrée à Orléans Porte Bourgogne, vers les 8 heures du soir. Montée sur un cheval blanc, elle porte devant elle son étendard  blanc avec deux anges portant chacun une fleur de lys en leurs main.

medium_Numériser0016.12.jpg

Elle est accompagnée à sa gauche par le bâtard d’Orléans Jean de Dunois son fidèle compagnon d’armes.

 

Accueillie par une grande partie de la population orléanaise, hommes femmes enfants l’accompagnent jusqu’à l’hôtel de Jacques boucher, Porte Renard. « et y avoit moult merveilleuses presse à toucher à elle, ou au cheval sur quoy elle estoit ».

Début Mai Jacques Boucher sieur de Guilleville et de Mézières, trésorier général du Duc d’Orléans en 1418, héberge Jeanne d’Arc jusqu’à la levée du siège d’Orléans par les anglais le 8 mai.

 

medium_20.4.jpg

La Pucelle d’Orléans est donc reçue avec ses deux frères, des gentilshommes et leur valet, qui viennent tous du pays de Barrois. C’est là qu’elle part le 5 mai, pour participer à la prise de la bastille Saint loup. C’est là que le 7 Mai elle revient en cortège triomphal, après la reprise des Tourelles.

Le 4 Mai, dans l’après midi la Pucelle et le Bâtard d’Orléans partent d’Orléans avec environ 1500 combattants pour aller assaillir la bastille Saint-Loup.

medium_Numériser0012.20.jpg

Ils y trouvent une très forte résistance de la part des Anglais. 114 d’entre-eux  périssent finalement et la bastille est prise par Jeanne et son armée trois heures après le début de l’assaut. La bastille est détruite avant le départ de l’armée de la Pucelle. Afin d’éviter que les Anglais soient aidés par d’éventuels renforts, les autres Français en armes dans la ville, sont avertis par le clocher du beffroi et marchent en ordre de bataille à l’encontre des Anglais, lesquels se réfugient immédiatement dans les autres bastilles.

Le 5 Mai avant de tenter  de prendre les Tourelles et le boulevard du pont Jeanne d’Arc passe la Loire avec 4000 hommes entre Saint Loup et la Tour Neuve et prend la bastille de Saint Jean le Blanc.

medium_Numériser0014.15.jpg

S’en suit une bataille acharnée après un repli sur une île de la Loire. Face à une imposante  cohorte de soldats  anglais, la Pucelle parvient à retourner la situation fort compromise et réussit à prendre une autre bastille, celle des Augustins, située sur le pont des Tourelles.

medium_100_1452.jpg

A cette occasion de nombreux prisonniers français sont délivrés. L’armée de Jeanne d’Arc profite de son passage en force pour s’installer juste devant le Fort des Tourelles. L’assaut final se prépare.

medium_100_1448.2.jpg

Le 7 Mai au pied du pont des Tourelles, sur la rive gauche se trouve le fort des Tourelles, une bastille occupée par les Anglais depuis 1428.

medium_fort_des_tourelles.jpg

C’est à cet endroit qu’est menée la plus importante bataille le 7 mai 1429, qui donne la victoire finale à Jeanne d’Arc et à son armée.

medium_020.jpg

 C’est lors de cet assaut que la Pucelle est touchée par une flèche.

Fichier:Lenepveu, Jeanne d'Arc au siège d'Orléans.jpg
 

Le pont mesure 331 m de longueur pour une largeur variant de 9,75 m à 10,40 m, dimension qui fait de sa voie charretière l’une des plus larges parmi celles que portent les ponts du Moyen-âge.

medium_100_1449.jpg

Mon Dieu la bonne ville ! Ô Dieu les braves gens !

Et comme il était bon d’avancer dans la foule.

Votre gloire passait dans la foule à pas lents ;

Votre gloire était vaste ainsi qu’un flot qui roule.

Votre gloire a passé dans la ville du siège,

Et les Orléanais debout au seuil des portes,

Acclamaient la bonté de Celui qui protège

Et chantaient votre gloire au chant de leurs voix fortes.

………

Et pendant que montait votre gloire, ô mon Dieu,

La vaillance croissait au cœur de la servante ;

Et les chants qu’on chantait pour le maître, ô mon Dieu

Résonnaient en vaillance au cœur de la suivante.

 

Charles Péguy, Jeanne d’Arc, Les Batailles

Commentaires

Merci Annie , c'est la fête à Orléans ,excellent reportage historique avec les images et les photos qui l'illustre si bien ...
je ne suis passée que deux fois dans ta belle ville , il y a longtemps , mais nous n'avons pas manqué d'aller saluer Jeanne d'Arc sur son cheval .
Bon week-end et merci . bisous à tous . . huguette

Écrit par : macary huguette | 09/05/2009

Jeanne D'Arc est la patronne de mon village natal en Morraine d'où elle était originaire Je suis passée il y a quelques années à orléans et suis bien sur allée la voir je te souhaite un bon w end

Écrit par : fleurbleu | 09/05/2009

Et oui ce sont les fêtes de Jeanne d'Arc !! et le temps n'est pas au beau comme bien souvent .......

De gros bisous avant notre départ chez Amélie !!

Portez vous bien ......à début juin !!

Nicole

Écrit par : Nicole la Berrichonne | 09/05/2009

Une note superbe avec la célèbre Jeanne d'Arc, qui a libéré ta ville....il y a bien longtemps....et on pense toujours à son épopée ....j'aime beaucoup tes photos....elles accompagnent bien le texte....



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 09/05/2009

un humoriste disait que les Orléanaises n'aimaient pas qu'on dise LA pucelle d'Orléans... comme s'il n'y en avait qu'une seule!
ceci dit, dommage que "certains" se soient appropriés cette fête
amitiés à toi

Écrit par : henri | 10/05/2009

Comme dit Henri "certains" se sont appropriés "Jeanne d'Arc" un certain parti politique pour tout dire. Et pas des mieux. Si seulement il y en a de mieux qu'un autre ? Cela reste à voir !

Allez chère Annie, bon dimanche et bisous,
Aliette

Écrit par : Aliette | 10/05/2009

1429 - 2009 - En 580 ans les esprits ont peu évolué puisqu'il s'agit toujours de juger de la "respectabilité" d'une femme.
L'homme est propriétaire et jouisseur de son sexe comme il l'entend tandis qu'une femme doit rendre compte à l'opinion publique, même de nos jours. Et c'est pas demain la veille que ça change.
Qu'une 2ème Jeanne d'Arc se présente - pour une autre situation bien sûr - et ce sera toujours le jugement.

Bises Annie. Monique

Écrit par : monique | 10/05/2009

Bonjur de Loubéjac ou nous avons retrouvé avec grand plaisir Huguette !! tu vas avoir les oreilles qui vont siffler !!
Gros bisous
Nicole

Écrit par : macary huguette | 10/05/2009

Bonjour Annie

Après trois jours à jouer les nounous chez nos enfants, me voici devant le clavier avec "Jeanne de Domrémy", comme on dit dans le Barrois.

Au fait, pourquoi n'est elle pas canonisée par l'église ? Elle a subi le martyre comme bien d'autres saints qui en ont fait moins qu'elle.


Bises du grillon

Bises du grillon

Écrit par : christian | 11/05/2009

Coucou !

C'était une femme qui en a souffert pour arriver .
On la fête toujours et c'est bien .

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/05/2009

Bien suivi l'épopée de Jeanne la pucelle, joliment illustré. Bises à mon orléannaise préférée. miche

Écrit par : miche | 18/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique