logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/04/2009

VIVEZ PLEINEMENT ....

Il meurt lentement...

Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n'écoute pas de musique,
Celui qui ne sais pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement...

Celui qui devient esclave de l'habitude
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements,
Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement...

Celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions,
celles
qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés.

Il meurt lentement...

Celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux
au travail ou en amour,
Celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves
Celui qui pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant ; risque-toi aujourd'hui !
Agis tout de suite !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d'être heureux !

Texte de Pablo Neruda

 

08:00 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook

Commentaires

Coucou ensoleillé !

Ah ! qu'il est beau et de vérité . Ne te laisse pas mourrir lentement , ne te prive pas d'être heureux , c'est bien mon idée de vie malgré les alèas de la vie .
Bonne journée !

Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 17/04/2009

Tu verras chez moi .....je me suis lancée ....
Bonne journée bisous
Nicole

Écrit par : Nicole | 17/04/2009

Bonjour Annie

Celle ou celui qui n'a pas de projet et qui ne vit que dans le passé ne peut être pleinement heureux. La vie n'est qu'équilibre, mouvement, marche en avant, même si la longueur des pas se raccourcit avec l'âge.

Il a raison , Pablo, et je vois que tu mets ses conseils en pratique;

Grosses bises.

Le grillon

Écrit par : christian | 17/04/2009

Je suis moins sûre de faire mienne la phrase de Léonard de Vinci, par contre ce poème : je dirais qu'il est de ceux qui ont une place privilégiée chez moi, de ceux qui consolent et qui aident à vivre. Un poème nécessaire, à lire et à relire.

Bises Annie. Porte-toi bien. Monique

Écrit par : monique | 17/04/2009

Chère ANNIE,
En ouvrant ta page ce matin ,émotion: ce poème de Neruda, je l'ai lu pour rendre hommage au Papa de Jean Claude , lors de ses obsèques le 12 février dernier, nous l'avions trouvé magnifique...
Il est plein d'espoir..
Bises de nous deux
Marie claude et Jean claude

Écrit par : Jérémie Ménerlache | 17/04/2009

Il est très beau ton poème et tellement véridique. L'habitude tue tout.
C'est pourquoi, il faut s'évader dans la lecture, la musique, le cinéma et plein d'autres choses encore. on a beaucoup de choix maintenant et avec internet on peut s'évader si loin de chez soi.
bonne journée à toi.
Anita.

Écrit par : Anita | 17/04/2009

Neruda touche à l'essentiel,
Neruda, comme chemin, toujours,
Baisers de la Fanfan qui devrait suivre cette trace ,avec sérénité

Écrit par : framboisine | 17/04/2009

Le texte de Pablo Neruda est à lire et à relire, c'est le bon chemin pour s'en sortir. Bonne journée Annie, bises.Renée

Écrit par : Renée | 17/04/2009

Pablo Neruda ,un hymne à la vie .Je rigole quand grillon nous dit que les pas racourcissent avec l'âge.n'essayez pas de le suivre ,c'est un vrai gamin,il va trop vite.
Bises Maminie.

Écrit par : heraime | 17/04/2009

Neruda j'aime et le fait de lire ce poéme me fait revenir à l'esprit la chanson que lui avait dédicacé il y a déjà bien longtemps le grand Jean Ferrat Heureuse de te retrouver Bises

Écrit par : fleurbleu | 17/04/2009

oh ! j'avais raté ça ??? Pas possible ! déjà lu par ailleurs mais ça fait du bien de le savoir... Je t'embrasse très fort. miche

Écrit par : miche | 24/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique