logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/02/2009

UNE RENCONTRE .....

C'était l'année de mes 16 ans, en vacances  en Haute Savoie, nous avions décidé la promenade  vers Chamonix, Saint Gervais, le Mont Blanc..... J'ai poussé la porte de l'église Notre Dame de Toute Grâce au plateau d'Assy... Une merveille .... 

Ma première rencontre avec Jean Lurçat .....

medium_Lurçat_à_Assy_-_église_ND_de_Toute-Grâce.jpg
(carte postale précieusement gardée.)

« En pénétrant dans la nef, nous sommes saisis et fascinés par la tapisserie de Lurçat. Œuvre de visionnaire, qui tourbillonne dans un flamboiement de formes exubérantes de noir, de blanc, de couleurs alternées. Cette tapisserie monumentale, au caractère tourmenté, digne des plus belles fresques romanes, est un spectacle saisissant. Lurçat m'a dit, il y a longtemps : « J'ai bataillé durant trente ans pour rendre à la laine sa franchise ». (Maurice Novarina)

Les années ont passé  .... ma deuxième rencontre avec Lurçat ce fut à Aubusson ville mondialement connue pour ses tapisseries qui depuis le  XVe siècle sortent de ses ateliers.  Après avoir sombré dans l'entre-deux-guerres, la  tapisserie d'Aubusson renaît en 1939 avec Jean Lurçat qui modernisa le style traditionnel.

Ce fut ensuite Saint Céré dans le Lot à "la Galerie d'art et d'exposition Jean Lurçat et autres artistes" et surtout au château de Saint Laurent les Tours, situé sur un site extraordinaire au dessus de la commune de Saint Céré, l'atelier-musée Jean Lurçat.

medium_SAINT_CERE.JPG
medium_Musée_Lurçat.jpg
"Je vis, vous le savez, haut perché,
assis, pensant, entre des pierres vieilles et
 tièdes, me semble-t'il comme le monde,
rouges, veinées de fer ..."
Jean Lurçat

Jean Lurçat acquiert le château en 1945. Pendant les vingt dernières années de sa vie, l'artiste va marquer de son empreinte chaque pièce de son château. Pas une porte, pas un plafond, pas une boiserie qu'il n'ait décoré. Extraordinaire.... C'est au château qu'il crée "Le chant du Monde" exposé au " musée Jean Lurçat et de la Tapisserie contemporaine"  d'Angers. Angers fut donc une autre étape de ma rencontre avec Jean Lurçat.

medium_musée_Lurçat_Angers.JPG

L'Hôpital Saint-Jean, remarquable ensemble architectural du 12e siècle, abrite depuis 1967, dans l'ancienne salle des malades le Chant du Monde de Jean Lurçat.

medium_Hôpital_Saint_Jean_à_ANGERS.jpg

 Manifeste d'un artiste engagé, écho contemporain à la tenture de L'Apocalypse présentée au château d'Angers,  cet ensemble de dix tapisseries tissées entre 1959 et 1965 dans les ateliers d'Aubusson constitue une vision épique, poétique, symbolique et humaniste du 20e siècle. 

"...Le premier titre de ce Chant du Monde, c'était La joie de vivre. Je n'ai pas tardé à me convaincre que la vie, pour quelqu'un qui tente de vivre droit, c'est chose sucrée et salée, douce et amère, convulsive et sereine"

Jean Lurçat présentait ainsi son oeuvre. Il constitue le plus grand ensemble contemporain de tapisseries (80 m de long sur 4,50m de haut).

Le premier étage du musée de la Tapisserie contemporaine abrite les collections permanentes des oeuvres de Jean Lurçat.

LURCAT.pps

 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Dans le cadre d’un programme culturel européen

autour de la tapisserie et de l’art textile,

 le musée Jean Lurçat d’Angers

accueille jusqu’au 17 mai 2009,

une trentaine d’œuvres de l’artiste réalisées

 entre les années 40 et les années 60.

L’œuvre principale de cette exposition

est le « Chant du Monde »,

On retrouve également l’intégralité

de la collection du musée Jean Lurçat

ainsi qu’une partie de la donation de Simone Lurçat,

veuve de l’artiste,

à l’Académie des Beaux-Arts,

complétées par 5 tapisseries

prêtées au musée pour l’occasion.

Commentaires

formidables ces tapisseries ,....à Aubusson
amitiès

Écrit par : ventdamont | 10/02/2009

j'ai eu l'occasion d'admirer les tapisserie de Lurcat a l'église notre dame du plateau d'Assy, ce sont des merveilles dans un cadre exceptionnel...nous avons de belles choses dans notre France

Jack

Écrit par : jack | 10/02/2009

Et bien ( et bé dirait henri),un diapo "maison" magnifique! qui met en valeur les couleurs.

Je comprends ton émotion lorsque tu es rentrée dans la chapelle:ça doit être superbe.

le Lot a dû l'inspirer...c'est une terre nourricière.

Baisers petite mère
-------------------------
Et la galerie des coqs à SAINT CERE, et le Chant du monde à ANGERS ....je vais faire tout mon possible pour aller à ANGERS voir cette exposition . Maintenant que je commence à me familiariser avec les voyages SNCF pourquoi pas y passer une ou deux journées agréables. Le château du Roi René et sa magnifique tapisserie de l'apocalypse, les bords du Maine valent la aussi la visite.
Bises

betty

Écrit par : betty | 10/02/2009

Très belle église au Plateau d'Assy, j'en ai fait encore une visite en Août 2008. Pour la tenture au château d'Angers, je pense la voir car en Juin 2009 je fais un petit voyage à Angers, Saumur avec une association oullinoise. Très intéressante ta note sur Jean Lurçat, merci.Bises.Renée

Écrit par : Renée | 10/02/2009

J'ai oublié, félicitations pour ton petit diaporama avec les tapisseries, celle de l'église de Passy très belle photo, et le coq me plait aussi.Bises.Renée

Écrit par : Renée | 10/02/2009

Saint Céré... voilà une bonne idée de promenade pour les beaux jours
amitiés, Annie

Écrit par : henri | 11/02/2009

merci Annie pour ce reportage sur l'église Notre Dame de Toute Grâce du plateau d'Assy... j'ai eu l'occasion de la visiter plusieurs fois et pour la vallée de l'Arve c'est un véritable joyau dont on n'est pas peu fiers !! le musée de la tapideerie est de toute beauté et mérite "le détour" pour ceux qui passent dans la région
bonne journée Annie

Écrit par : michka | 11/02/2009

Coucou !
Je ne connaissais pas et c'est par ton reportage que je fais la découverte de ces tapisseries de Jean Lurçat . La bloguerie est une vraie encyclopédie gérée par les amis(e) . Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 11/02/2009

Bonjour Annie

C'est un artiste que nous avons découvert très tôt, avec le père Dom Roberts à En Calcat. Tuy as bien raison d'en parler avec autant de chaleur. Voir et vivre ces tapisseries, églales de toiles des plus grands peintres, est un privilège. La laine vit avec la lumière, plus chaude que la soie.
Un régal.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 16/02/2009

"Rien de ce qui est arrivé à Lurçat et rien de ce qui est arrivé à son pays n’a été absent de son oeuvre. Elle dit magnifiquement les jours de l’Histoire et les jours sans histoire... » Claude ROY

merci de m'avoir fait redécouvrir Lurçat... qui a illustré parmi tant d'autres, Eluard - liberté-... Bises à toi
Miche

Écrit par : miche | 17/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique