logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/12/2008

ILS SONT NES UN 27 DECEMBRE...

Michel Piccoli - Acteur et réalisateur français -  

Né à Paris le 27 décembre 1925

Issu d'une famille de musiciens avec une mère pianiste et un père violoniste, Michel Piccoli évolue, à son tour, dans la voie artistique mais vers le cinéma. A vingt ans, il est figurant dans un film de Christian Jaque. Sa carrière peut se résumer par des évolutions constantes, des expériences enrichissantes, des rencontres multiples. Dans les années 1960, il tourne pour Roger Vadim ou encore Hitchcock. D'autres grands réalisateurs croiseront sa route tels qu'Oliveira, Godard ou Sautet. Dans les années 1970 et 1980, Michel Piccoli interprète des personnages plus troubles, quitte à déplaire au public qui le découvre noir, cynique, voire méprisant comme dans 'Les Noces rouges'. En 1991, l'acteur passe de l'autre côté de la caméra avec le court métrage 'Contre l'oubli', puis 'Train de nuit', en 1994. En 1997, sort son premier long métrage, 'Alors voilà'. De cette expérience, Michel Piccoli tire une certitude : 'Je ne veux pas être élitiste, mais je sais que je serai incapable de réaliser quelque chose qui plairait au plus grand nombre.' Depuis quelques années, l'acteur réalisateur monte sur les planches, notamment pour une pièce de Sacha Guitry intitulée 'Jalousie'. Michel Piccoli, c'est avant tout 170 films (dont 'Le Mépris', 'Cent et une nuits'), 60 ans de carrière et 80 ans... Une figure emblématique du cinéma français qui revient à la réalisation en 2006 avec 'Ce n'est pas tout à fait la vie dontj'avais rêvé'. Alliant ses deux passions, Michel Piccoli continue de tourner pour de grands noms : Jacques Rivette (' Ne touchez pas la hache'), Manoel de Oliveira pour 'Belle toujours', 'Le Miroir magique' ou Jane Birkin pour 'Boxes'.

 -0-0-0-0-0-0-

Serge July - Journaliste français - 

 Né à Paris le 27 décembre 1942

Homme de gauche engagé, Serge July devient vice-président en 1965 de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), en charge de l'information. Il enseigne pendant trois ans au collège Sainte-Barbe. Il participe aux mouvements de mai 1968, puis fait partie des fondateurs de la Gauche prolétarienne, dissoute par le gouvernement en 1972. Au journal Libération, il est nommé 'responsable politique', puis devient directeur de la rédaction du quotidien. Depuis 1981, il est gérant de la Société nouvelle de presse et de communication (SNPC). Editorialiste, il travaille sur Europe 1, sur TF1 dans l'émission 'Le Débat', avec Michèle Cotta et Philippe Alexandre, puis sur France 3 dans 'A la une sur la 3', 'Dimanche soir', 'Politique dimanche', 'France Europe express'. Depuis 1994, il est chroniqueur pour L' Express. Serge July a également écrit de nombreux livres dont en 1980 'Dis maman, c'est quoi l'avant-guerre ?', 'Les Années Mitterrand' et 'Entre quatre z'yeux', en collaboration avec Alain Juppé. Il réalise en 2004 un documentaire pour France 5 intitulé 'Il était une fois... Tchao Pantin'. Au mois de juin 2006, alors que Libération subit comme les autres quotidiens nationaux les conséquences d'une importante crise sectorielle, Serge July se résigne à quitter le journal. Il espère ainsi, en laissant Edouard de Rothschild, actionnaire principal, libre de gérer comme il l'entend la recapitalisation du titre, assurer la survie de Libération.

-0-0-0-0-0-0-

Gérard Depardieu - Acteur français -

Né à Châteauroux le 27 décembre 1948

 A la hauteur d'un Belmondo ou d'un Gabin, Gérard Depardieu apparaît comme un colosse du cinéma français. Son impressionnante filmographie accompagne plusieurs générations de spectateurs. C'est auprès de Bertrand Blier que le jeune homme réussit haut la main son premier vrai test : 'Les Valseuses', ou la vie de trois marginaux dans la société pompidolienne, dévoile toute la gloutonnerie d'un homme entier. Blier continue d'exploiter son charisme pour 'Préparez vos mouchoirs', 'Buffet froid' ou 'Tenue de soirée' avec à la clé des personnages intenses. Cette période couronne Depardieu dans tous les pans du cinéma français : 'Le Dernier Métro' ou 'La Femme d'à côté' de François Truffaut démontrent ses capacités pour des rôles psychologiques, tandis que Weber et ses tandem - 'Les Compères', 'Les Fugitifs' ou 'La Chèvre', tous avec Pierre Richard - lui permettent d'entrer sur le terrain du film populaire. En 1987, on remarque fortement son interprétation proche du génie du personnage bernanosien de 'Sous le soleil de Satan' dirigé par Maurice Pialat. Le cinéma français le confirme pour ses adaptations de prestige : 'Jean de Florette' et 'Germinal' de Claude Berri, ou 'Cyrano de Bergerac', de Rappeneau. Dans les années 1990, le solide gaillard apparaît sous toutes les capes, celle de Christophe Colomb chez Ridley Scott, du colonel Chabert chez Yves Angelo ou de mousquetaire dans 'L' Homme au masque de fer'. Les budgets importants demeurent son terrain de jeu : en témoignent 'Les Anges gardiens', 'Astérix et Obélix contre César' et ses deux suites, ou 'Tais-toi !'. Depuis les années 2000, il aime à apparaître au détour de quelques plans, dans des rôles démiurgiques ou paternalistes comme 'La Môme', 'Babylon AD' ou 'Vidocq'. Ses nombreuses apparitions pour des téléfilms, notamment de Josée Dayan, systématisent son association à des personnages littéraires ou historiques. Cette alternance de rôles et de genres jalonne la carrière de Gérard Depardieu, synthèse parfaite du comédien populaire et de l'artiste exigeant.

 -0-0-0-0-0-0-

Laurent Romejko - Journaliste et présentateur de télévision français -  

Né à Meulan le 27 décembre 1963

L'oeil pétillant, poli et discret, Laurent Romejko a tout du gendre idéal aux yeux des français. Diplômé de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, il débute sa carrière à la télévision en créant le service Minitel Les enfants du rock sur l'actuelle France 2. Son parcours passe ensuite par la radio de 1987 à 1989. Il entre au populaire magazine quotidien Télématin où il présente la chronique Les Métiers d'avenir. Puis, il passe sur Canal J, se retrouvant aux commandes d'une émission pour jeunesse Cajou, fais un passage sur Paris Première avec Selecto. Depuis 1992 où il a fait une percée toute en finesse sur France 2 en animant l'indétrônable 'Des Chiffres et des Lettres', relevant le difficile pari de succéder à Patrice Lafont. Au delà de son statut en apparence placide de présentateur météo tiré à quatre épingles, il a su manifester humour et fantaisie en participant aux deux productions consécutives d'Olivier Minne 'Un fil à la Patte 'ainsi que l'opérette télévisuelle à succès 'Trois Jeunes Filles nues' où il joue le rôle d'un groom. Sorte de Peter Pan du PAF, Laurent Romejko semble conserver son éternelle jeunesse.

-0-0-0-0-0-0-

Marlène Dietrich - Actrice américaine d’origine allemande -  

Née le 27 décembre 1901

 Décédée le 06 mai 1992

Marie Magdalène Dietrich, de son vrai nom, a failli embrasser la carrière de violoniste avant de devenir la grande actrice que nous connaissons. Autoritaire et indépendante, elle décide à l'âge de 11 ans de changer son prénom pour Marlène. En 1928, elle obtient son premier rôle au cinéma dans 'La Tragédie de l'amour' de Joe May, avant d'incarner le personnage qui fera d'elle un mythe, celui de Lola dans 'L' Ange bleu'. Mais la passion de la musique ne quitte pas Marlène. Ainsi, l'actrice naturalisée américaine n'hésite pas, pendant la Seconde Guerre mondiale, à aller chanter sur le front pour réconforter le moral des combattants. Dès 1953, Marlène délaisse le cinéma pour se produire dans les music-halls de Las Vegas. Celle qui a renié haut et fort le régime hitlérien revient pour la première fois à Berlin en 1960. La population lui fait un accueil mitigé. C'est pourtant là qu'elle sera enterrée, trente ans plus tard, conformément à son souhait.

-0-0-0-0-0-0-

Louis Pasteur  - Chimiste et biologiste français -

Né à Dole le 27 décembre 1822

Décédé à Villeneuve-l'Étang le 28 septembre 1895

Passant ses dimanches avec un préparateur en chimie, Louis Pasteur acquiert des connaissances en chimie, physique et cristallographie. Il débute ses travaux sur la fermentation alors qu'il occupe le poste de doyen de la faculté des sciences de Lille. Il découvre alors que les levures sont des êtres vivants responsables de la fermentation et non des sous-produits de celle-ci. En 1857, Pasteur devient administrateur de l'Ecole Normale Supérieure et directeur des études scientifiques. Poursuivant ses travaux sur la fermentation, il s'oppose alors à Pouchet et sa thèse de la génération spontanée (la naissance d'organismes spontanément dans l'air), qu'il réussit à vaincre. Il travaille ensuite aux côtés de Charles Chamberland et d'Émile Roux sur les maladies et leurs microbes (le choléra, la rage.. .) chez les animaux et chez l'homme. Leurs travaux ont permis le développement des vaccins. L'institut Pasteur est crée en 1888 pour lutter contre la rage et il en sera directeur jusqu'à sa mort.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique