logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/12/2008

ILS SONT NES UN 23 DECEMBRE....

Albert Jacquard - Biologiste et écrivain français - 

 Né le 23 décembre 1925

Ancien élève de l'Ecole polytechnique de France, Albert Jacquard a d'abord travaillé comme ingénieur puis administrateur au SEITA, puis en tant que directeur adjoint du service de l'équipement du ministère de la Santé publique. C'est alors qu'il décide de se tourner vers une carrière scientifique. Entré à l'Institut national d'études démographiques (INED), il perfectionne sa formation de généticien à l'université de Stanford aux Etats-Unis et la complète par un doctorat en génétique et en mathématiques. C'est ce qui lui permet d'occuper, dès 1968, le poste de chef du service de génétique à l'INED. En 1998, l'auteur âgé de 69 ans compte plus d'une trentaine d'ouvrages à son actif, tous plus ou moins liés aux questions qui touchent l'avenir de l'humanité. On retrouve par exemple 'L' Eloge de la différence' en 1981, l'Abécédaire de l'ambiguïté' en 1989, 'Voici le temps du monde fini' en 1991 mais aussi 'L' avenir n'est pas écrit' en 2003, 'Dieu ?' et 'Halte aux jeux !' en 2004. Combattant les préjugés, Albert Jacquard tente de communiquer l'urgente nécessité de modifier nos valeurs et nos comportements par rapport à la vie sur terre.

 -0-0-0-0-0-0-

Dino Risi - Réalisateur et scénariste italien -  

Né à Milan le 23 décembre 1916

 Décédé à Rome le 07 juin 2008

 C'est en 1940 que Dino Risi effectue ses premiers pas dans le cinéma en tant qu'assistant de Mario Soldati pour le film 'Le Mariage de minuit', puis, peu de temps après pour Alberto Lattuada dans 'Giacomo l'idealista'. Après avoir abandonné l'idée de devenir médecin psychiatre, il se consacre à la critique cinématographique, en ces temps d'après-guerre où règnent un enthousiasme et une ferveur qui favorisent la reprise du cinéma italien. De 1946 à 1949, il contribue à l'écriture de scénarios et à la réalisation de documentaires avant de passer au long métrage en 1952, avec 'Vacanze col gangster'. Vient ensuite 'Pane, amore e ...', troisième volet de la saga initiée par Luigi Comencini. Les années 1960 marquent la déferlante des grands succès : les 'Commedie all' italiana', 'Le Fanfaron' (1962), 'Les Monstres' (1963), 'L' Ombrellone' (1966), 'L' Homme à la Ferrari' (1967). Son acteur fétiche n'est autre que Vittorio Gassman avec qui il tourne pas moins de quinze films. L'homme aux 80 films réalise encore quelques perles du genre dans les décennies qui suivent : le drame 'Au nom du peuple italien' (1971), 'Sexe fou' (1973), 'Parfum de femme' (1975), 'Les Nouveaux Monstres' (1978) et collabore avec Romy Schneider, enlaidie pour les besoins du rôle, dans 'Fantôme d'amour' en 1981. En 1993, le Festival de Cannes lui témoigne sa reconnaissance et organise une rétrospective de quinze de ses films. Dino Risi demeure l'un des 'derniers monstres' de l'âge d'or du cinéma italien.

-0-0-0-0-0-0-

Chet Baker  - Trompettiste et chanteur de jazz américain -  

Né à Yale, Oklahoma le 23 décembre 1929

Décédé à Amsterdam, Pays-Bas le 13 mai 1988

 Tout jeune déjà, Chet Baker est baigné dans l'univers de la musique : son père, joueur de guitare dans un groupe de country local, lui offre pour ses 12 ans un trombone qu'il s'empresse d'échanger contre une trompette, en raison de son admiration pour le trompettiste Henry James. Appelé à l'armée en 1946, il joue dans l'Army Band et découvre le be-bop. 1952 est l'année du succès naissant : grâce à une audition réussie, il joue avec Charlie Parker, mais surtout il entre dans le Gerry Mulligan' s Pianoless Quartet. Il forme en 1953 The Chet Baker Quartet et remporte un énorme succès avec le disque 'Chet Baker Sings' : il devient une véritable icône aux USA. Il commence à voyager en Europe à partir de 1955 et joue dans diverses formations, surtout françaises. Sa dépendance à la cocaïne et à l'héroïne se fait de plus en plus forte ; les poursuites judiciaires commencent. A Paris, il s'initie au bugle - un instrument proche de la trompette, mais au son plus doux et plus rond. Agressé par des dealers en 1966, il se fait casser la mâchoire et perd plusieurs dents : il se trouve dans l'impossibilité de jouer et ne réapparaît sur scène qu'à partir de 1973, après avoir appris à jouer avec un dentier. Il repart en Europe et enregistre de nombreux albums, notamment pour se payer sa drogue. Au début des années 1980, sa musique devient plus mature et plus profonde. Alors que ses qualités musicales sont au plus haut, Chet Baker décède en tombant mystérieusement de la fenêtre de sa chambre d'hôtel à Amsterdam.

-0-0-0-0-0-0-

Mikhail Kalatozov - Réalisateur russe -

Né à Tiflis le 23 décembre 1903

 Décédé à Moscou le 28 mars 1973

Mikhaïl Kalatozov débute en 1925 en tant qu'acteur sous son véritable nom, Kalatozichvili, dans un film de Perestiani. En 1927, il fait ses premiers pas dans la technique cinématographique comme cameraman dans les studios géorgiens et travaille à différents scénarios. En 1939 il réalise 'Le Courage' et entame une carrière de cinéma patriotique avec 'Valeri Tchkalov' en 1941, 'Les Invincibles' en 1943 et 'La Conspiration des condamnés' en 1950. En 1954 Mikhaïl Kalatozov réalise l'une des rares comédies soviétique de l'époque : 'Trois hommes sur un radeau'. Mais c'est en 1957 avec 'Quand passent les cigognes', une description sans complaisance de l'URSS pendant la seconde guerre, qu'il marque le réveil du cinéma soviétique. Il obtient en 1958 la Palme d'or pour ce film. Il a ensuite réalisé d'autres films et des reportages dont les plus connus sont 'Soy Cuba !' en 1964 et 'La Tente rouge' en 1971.

-0-0-0-0-0-0-

 Pierre Bérégovoy - Homme politique français -  

 Né à Déville-lès-Rouen le 23 décembre 1925

 Décédé à Nevers le 01 mai 1993

D'abord ouvrier fraiseur, Pierre Bérégovoy entre sur concours à la SNCF à l'âge de 17 ans. C'est là qu'il rencontre Roland Leroy avec lequel il participe à l'effort de résistance au sein du groupe Résistance-fer puis dans les Forces Françaises de l'Intérieur. En juin 1944, il participe à la libération de la banlieue rouennaise et adhère à la SFIO. Cinq ans plus tard, Pierre Bérégovoy entre au cabinet du ministre des travaux publics et des Transports en tant que chargé des relations avec les syndicats. Ayant quitté la SFIO en 1958, il participe à la création du PSU et devient un proche collaborateur de Pierre Mendès France. C'est en 1969 qu'il adhère au nouveau Parti Socialiste au sein duquel il effectue toute sa carrière politique. Dans les années 70, il est de toutes les négociations du parti de gauche, que ce soit pour le programme, la campagne présidentielle de 1974, ou les accords avec le Parti Communiste. Avec l'accession à la présidence de François Mitterrand en 1981, il accède aux plus hautes sphères du pouvoir. De 1981 à 1982 il est secrétaire général de l'Elysée, puis il enchaîne les ministères : les Affaires sociales de 1982 à 1984, l'Economie et les finances de 1984 à 1986 puis de 1988 à 1992. Il accède enfin au poste de Premier Ministre entre 1992 et 1993. Il est également député de la Nièvre et maire de Nevers. Le 1er mai 1993, Pierre Bérégovoy est retrouvé dans le coma, une balle dans la tête, près de Nevers : accusé de corruption et déprimé par la défaite des législatives, l'homme s'est suicidé.

-0-0-0-0-0-0-

 Giuseppe Tomasi di Lampedusa - Ecrivain italien -

Né à Palerme, Sicile le 23 décembre 1896

 Décédé à Rome le 23 juillet 1957

 Giuseppe Tomasi, duc de Palma de Montechiaro, prince de Lampedusa, est élevé dans une famille aristocrate sicilienne. Il étudie le droit et s'engage dans l'artillerie durant la première guerre mondiale, où il officie jusqu'en 1925. D'un caractère rêveur et oisif, il parcourt la planète et revient souvent s'isoler dans sa maison de Palerme. Erudit de littérature européenne, en particulier de son romancier préféré Stendhal, il commence à écrire un roman en 1956. Ce roman intitulé 'Il Gattopardo' revient sur le déclin de l'aristocratie sicilienne bouleversée par Garibaldi et les Chemises Rouges en 1860. Le roman est rejeté par les maisons d'édition. Parallèlement, il écrit trois nouvelles traitant de la société italienne ainsi qu'un long texte autobiographique, 'Le Professeur et la sirène', où il y révèle les sources d'inspiration du 'Guépard'. Di Lampedusa meurt d'une tumeur au poumon en juillet 1957. Roman posthume, 'Le Guépard' sort finalement en 1958, et reçoit en 1959 le Prix Strega. Le cinéaste Luchino Visconti rendra le roman mondialement célèbre en l'adaptant au cinéma en 1963 et reçu la Palme d'or au Festival de Cannes la même année. 'Le Professeur et la sirène' sort en 1961. Giuseppe Tomasi di Lampedusa reste aujourd'hui l'un des écrivains les plus mystérieux et secrets du XXe siècle.

Commentaires

Salut Maminie ! Albert jacquard un sacré bonhomme
humaniste et tout simple
paix Amour ....santé et justice sociale
je suis OK bonnes et chaleureuses fètes de fin d'année
Amitiès

Écrit par : ventdamont | 23/12/2008

Jacquard un grand bonhomme de la science,et qui avait une conscience.Pierre Bérégovoy n'aurait sans doute jamais du avoir une telle fin ;c'est quelqu'un que j'estimais beaucoup.Bises Maminie ,passe de bonnes fêtes de fin d'année en espèrant que James aille bien lui aussi.

Écrit par : heraime | 23/12/2008

Oui un sacré bonhomme Albert Jacquard. L'intelligence et le coeur réunis, c'est déjà beaucoup, mais la vertu de l'humilité en plus et à ce point, c'est franchement rare.

Passe de très bonnes fêtes Annie. Bisous. Monique

Écrit par : monique | 23/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique