logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/11/2008

LE GRAND JOUR EST ARRIVE.....

ON EN PARLAIT DEPUIS DES MOIS...

ON Y PENSAIT DE PLUS EN PLUS...

ON LES CHANTAIT CHAQUE MERCREDI ...

ON PAUFINAIT LES  NUANCES...

ET AUJOURD'HUI .....

medium_Numériser0003.25.jpg
LE SPECTACLE VA COMMENCER.....

Dès le matin ce sera l'effervescence. Aménagement de la salle des fêtes, montage des décors du spectacle, dernières mises en place du déroulement du spectacle.....  un repas rapide, puis une viste de la basilique Notre Dame de Cléry pour les Québécois. Dès 16 heures 30 ce sera la répétition pour les deux chorales qui uniront leurs voix pour une chanson de Gilles Vignault "les gens de mon pays"


podcast
(par la troupe "V'là l'Bon vent)

et la chanson spécialement écrite pour le 400ème anniversaire de la ville de Québec "tant d'histoires" de Danny Boudreau et Louis Mathieu .


podcast
Une dinette rapide tous ensemble et ce sera le coup d'envoi avec une salle comble . Toutes les places ont été vendues en quelques jours.

Deux bonnes heures de spectacle pour nous raconter 400 ans d'histoire en danses et en chansons. La soirée se terminera par un repas convivial préparé par tous les choristes de Saint Cyrphonie. Une façon sympathique de faire goûter nos spécialités culinaires régionales à nos invités  avec un échange de chants d'ici et de là-bas . On y trouvera un petit bonheur, on parlera de Jack Monoloy et de la belle Mariouche, du grand 6 pieds, des hommes qui vivront d'amour pour qu'il n'y ait plus de misère, on se réchauffera au feu de la Cheminée et on parlera la langue de chez nous avec leur accent à eux pour une fin de soirée qui nous amenera probablement à une heure avancée de la nuit....

Dès le lendemain, la troupe prendra la route pour la visite de Chambord avant de rejoindre la Rochelle pour un nouveau concert et la poursuite de la tournée en Charente Maritime, en Bretagne et en Normandie....

 

Commentaires

La chorale qui officie près de chez moi a passé déjà quinze jours au Québec, il y a six mois environ. Peut-être qu'ils vont se rencontrer aussi, ici.

Bises d'Aliette

Écrit par : Aliette | 19/11/2008

Coucou
Et après ils vont sur la terre de leurs ancêtres Normandie , Bretagne ...
Bizous Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 19/11/2008

Chantes bien , profites de ta journée, prends des photos .. pour nous en faire profiter un peu aussi et reposes toi bien ce soir ..demain c'est jeudi nous penserons à toi !
Bisous à tous les deux
Nicole

Écrit par : Nicole | 19/11/2008

Passe un bon moment, chante bien, ne fatigue pas trop ta voix avant le concert.

Bises

Capira

Écrit par : Capira | 19/11/2008

merci Annie pour cette information. J'aime beaucoup la chanson les gens de mon pays interprétée par la chorale ce qui donne une beauté de rassemblement.
Connais-tu Québec? Bises.Renée

Écrit par : Renée | 19/11/2008

Bonjour Annie,

J'ai écouté les chorales avec les paroles devant les yeux ! J'aime beaucoup cette chanson de Gilles Vigneault.
Je ne connaissais pas la seconde, tant d'histoires, mais je l'apprécie.

Portez vous bien et joyeuse fêtes ensemble !

Bises du grillon qui mets les paroles.
Les gens de mon pays
Ce sont gens de paroles
Et gens de causerie
Qui parlent pour s'entendre
Et parlent pour parler
Il faut les écouter
C'est parfois vérité
Et c'est parfois mensonge
Mais la plupart du temps
C'est le bonheur qui dit
Comme il faudrait de temps
Pour saisir le bonheur
À travers la misère
Emmaillée au plaisir
Tant d'en rêver tout haut
Que d'en parler à l'aise

Parlant de mon pays
Je vous entends parler
Et j'en ai danse aux pieds
Et musique aux oreilles
Et du loin au plus loin
De ce neigeux désert
Où vous vous entêtez
À jeter des villages
Je vous répéterai
Vos parlers et vos dires
Vos propos et parlures
Jusqu'à perdre mon nom
Ô voix tant écoutées
Pour qu'il ne reste plus
De moi-même qu'un peu
De votre écho sonore

Je vous entends jaser
Sur les perrons des portes
Et de chaque côté
Des cléons des clôtures
Je vous entends chanter
Dans ma demi-saison
Votre trop court été
Et mon hiver si longue
Je vous entends rêver
Dans les soirs de doux temps
Il est question de vents
De vente et de gréments
De labours à finir
D'espoirs et de récolte
D'amour et du voisin
Qui veut marier sa fille

Voix noires et voix durcies
D'écorce et de cordage
Voix des pays plain-chant
Et voix des amoureux
Douces voix attendries
Des amours de village
Voix des beaux airs anciens
Dont on s'ennuie en ville
Piailleries d'écoles
Et palabres et sparages
Magasin général
Et restaurant du coin
Les ponts les quais les gares
Tous vos cris maritimes
Atteignent ma fenêtre
Et m'arrachent l'oreille

Est-ce vous que j'appelle
Ou vous qui m'appelez
Langage de mon père
Et patois dix-septième
Vous me faites voyage
Mal et mélancolie
Vous me faites plaisir
Et sagesse et folie
Il n'est coin de la terre
Où je ne vous entende
Il n'est coin de ma vie
À l'abri de vos bruits
Il n'est chanson de moi
Qui ne soit toute faite
Avec vos mots vos pas
Avec votre musique

Je vous entends rêver
Douce comme rivière
Je vous entends claquer
Comme voile du large
Je vous entends gronder
Comme chute en montagne
Je vous entends rouler
Comme baril de poudre
Je vous entends monter
Comme grain de quatre heures
Je vous entends cogner
Comme mer en falaise
Je vous entends passer
Comme glace en débâcle
Je vous entends demain
Parler de liberté

Paroles de la chanson officielle du 400e anniversaire de Québec

Paroles : Louis Mathieu
Musique : Danny Boudreau

Titre : Tant d'histoires

J’ai tant d’histoires à raconter
Des grands bateaux, des conquérants
De la tourmente, de la beauté
Et des coeurs fous de liberté
Défiant le vent


J’ai tant d’histoires à raconter
L’anse au Foulon, la Citadelle
Quatre cents hivers, autant d’étés
Et le désir d’être plus belle
Défiant le temps

J’ai la mémoire de mes rivages
Et l’ambition d’un continent
Je suis la terre aux mille visages
Venus d’ailleurs, venus d’avant
Pour l’avenir et pour longtemps

J’ai tant d’histoires pour l’avenir
Je vous entends les raconter
Des aventures à plus finir
Des héros fous de liberté
Défiant le vent

J’ai tant d’histoires venues d’ailleurs
Tous ces parfums du vaste monde
Je suis la ville avec un coeur
Les bras ouverts je vous attends
Défiant le temps

J’ai la mémoire de mes rivages
Et l’ambition d’un continent
Je suis la terre aux mille visages
Venus d’ailleurs, venus d’avant
Pour l’avenir et pour longtemps

J’ai tant d’histoires à raconter
De grandes victoires, de grandes défaites
Mais j’ai le sang de la fierté
J’ai tant d’histoires dans ma tête
Et tant d’amour à vous donner


J’ai la mémoire de mes rivages
Et l’ambition d’un continent
Je suis la terre aux mille visages
Venus d’ailleurs, venus d’avant

J’ai la mémoire de mes rivages
Et l’ambition d’un continent
Je suis la terre aux mille visages
Venus d’ailleurs, venus d’avant
Pour l’avenir et pour longtemps
Pour l’avenir de nos enfants

Écrit par : Christian | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique