logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/11/2008

ECOUTEZ ..... ET LISEZ....

une pub à la télé.... une chanson à télécharger sur le site du groupe .....


Découvrez undefined!

Tous ces beaux jeux inventés

Pour passer devant les premiers

Pour que chacun soit écrasé

S’il refuse encore de plier

Les dégâts, les excès

Ils vont vous les faire payer

Les cendres qui resteront

C’est pas eux qui les ramasseront

Mais les esclaves et les cons

Qui n’auront pas pas su dire non

 

Nous on n’veut pas être des gagnants

Mais on acceptera jamais d’être des perdants

 

Pimprenelle et Nicolas

Vous nous endormez comme ça

Le marchand de sable est passé

Nous on garde un oeil éveillé

O la peur, ô le vide

O la victoire des avides

Faut pas bouger une oreille

Toutes sortes de chiens nous surveillent

Pas un geste, une esquisse

Sinon on tourne la vis

Nous on n’a rien à gagner

Mais on ne peut plus perdre puisque c’est déjà fait.

 

Toi qui viens de loin d’ici

Avec Ta peau et Tes os

On t’a parlé du paradis

on t’a menti, tout est faux

O mon ami o mon frère tout ce nerf

Perdu pour la guerre

Tu vas voir tout l’amour

Qui traîne au fond des discours

Dis t’en veux des papiers ?

Dis tu l’as vu mon palais ?

T’auras rien, c’est ainsi

C’est pas fait pour les perdants, le paradis

 

Il y a la chair à canon

Il y a la chair à spéculation

Il y a la chair à publicité

Enfin y’a tout ce que vous aimez

Vous et moi on le sait

Le spectacle est terminé

Pourtant c’était presque idéal

C’était loin du féodal

Oh maint’nant c’est foutu

Ça fait joli dans ton...

Fort intérieur c’est gênant

De rejoindre comme ça la cohorte des perdants

 

Il faut pas se faire d’illusions

Mais c’est mieux debout pour l’action

Et pour nos âmes, c’est égal

Dieu n’est pas dans la bataille

O messieurs les décideurs

De toutes parts, de tous côtés

Sachez que profond dans nos coeurs

On n’arrête pas le progrès

Sous l’Iris, sous la peau

Sous les ongles et dans l’étau

On pourra toujours refuser

De devenir les premiers ou les derniers

 

Pas de leaders triomphants

On s’ra jamais des gagnants ni des perdants

 

-0-0-0-0-0-0-0-

 " La chanson, « Gagnants / Perdants » a été enregistrée par Noir Désir, en réaction au contexte actuel, politique et humain dans toute l’acceptation du terme. De la même façon ,« Le temps des cerises » est né d’un désir subit, d’une urgence même, il ne s’est pas passé 24 heures entre le fait d’y penser et la fin de l’enregistrement. Sa réalisation avec les personnes qui étaient là dans l’instant est le fruit du naturel, de l’amitié, de l’amour de la musique et de la conscience de ce que représente cette chanson symboliquement dans une époque comme la nôtre aux antipodes de ce fameux « Temps des cerises ».*

Estelle et Romain Humeau, du groupe Eiffel ont immédiatement mis la main à la pâte avec toute leur générosité: il fallait le faire ici et maintenant , pour que toute cette urgence puisse être captée sur le champs. C’est la conviction que l’association de ces deux « histoires » conjuguées a du sens."

(sources site officiel "Noir Désir")

A SUIVRE

Commentaires

Bouillon et brouillon médiatiques aidant, on passera vite sur les paroles de cette chanson qui vaudraient pourtant qu'on s'y attarde un peu...La question qui se pose et que se poseront tous les bien-pensants, c'est :

"L'oiseau a-t-il encore le droit de chanter quand il est sorti de la cage ?"

...Le soleil va bientôt éclairer mon volcan, il t'attend, et le soleil aussi...
---------------
Ils se la posent déjà les bien et les mal pensants à grands renforts d'interwiews depuis 24 heures. L'homme est ce qu'il est. Ce qu'il a fait est entre sa conscience et lui. il a été jugé, condamné. Il a payé envers la société, mais quand je lis ce qu'il écrit aujourd'hui je ne suis pas loin de penser que pour lui rien ne sera jamais payé, quelques soient les circonstances dans lesquelles les faits se sont passés. Nous n'y étions pas, nous ne savons pas.
Noir désir n'est certes pas ma tasse de thé, mais dès les premières lignes de cette chanson je me suis arrêtée..... elle valait le coup de l'écouter. Pour le temps des cerises , c'est juste pour le fun, histoire de voir ce qu'on peut faire de Rock d'une chanson "révolutionnaire". Je préfère de loin, très loin, extrêmement loin l'interprétation de Cora Vaucaire.
Bonne journée qui chez moi ne sera pas sous le soleil mais qui se terminera en chansons et danses country. On prend le soleil où on peut.
BIZ
ANNIE

Écrit par : Crabillou | 14/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique