logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/10/2008

ILS SONT NES UN 30 OCTOBRE....

Claude Lelouch - Réalisateur français -  

 Né à Paris le 30 octobre 1937

C'est en faisant son service militaire que Claude Lelouch a fait ses premières armes avec sa caméra. Intégré dans le Service cinématographique des armées, ce jeune homme d'une vingtaine d'années en profite pour tourner sept courts métrages. En 1960, il crée sa maison de production 'Les films 13' et produit son premier long métrage de fiction 'Le Propre de l'homme'. C'est un échec et il brûle son négatif de dépit. Après d'autres films, il se révèle au public grâce à 'Un homme et une femme' (1966) qui obtient la Palme d'or au Festival de Cannes. Ensuite, il enchaîne les films en cumulant les fonctions de réalisateur, scénariste, directeur de la photographie, monteur et acteur. Il donne un ton particulier à ses films en privilégiant les rapports humains et en tentant de conserver toute la spontanéité des acteurs. Avec de nombreux films à son actif tels 'Itinéraire d'un enfant gâté', 'Tout ça... pour ça' ou 'Une pour toutes', Claude Lelouch continue de montrer au public son amour du cinéma. En 2004, il signe les 'Parisiens', premier pan de ce qui devait être un triptyque sur le genre humain. Il réalise 'Le Courage d'aimer' en 2005, une version rebaptisée des 'Parisiens', puis 'Roman de gare' en 2007. Apprécié tant par le public que par la critique, Claude Lelouch est un pilier du 7e art français.

-0-0-0-0-0-0-

 Zabou Breitman - Actrice et réalisatrice française -  

 Née à Paris le 30 octobre 1959

 Zabou Breitman, fille de l'auteur et comédien Jean-Claude Deret baigne dans le théâtre et le cinéma depuis son enfance. Mais, le cinéma n'est pas un métier qui la fascine au départ. En famille, elle s'amuse à faire et à dire des alexandrins, des poèmes. A 4 ans, elle participe au feuilleton 'Thierry la Fronde', personnage inventé par son père. Son bac en poche, elle étudie le cinéma, le grec moderne et l'anglais et fréquente le cours Simon. Elle fait ses débuts au cinéma dans 'Elle voit des nains partout !'. Confrontée à l'antisémitisme sur un plateau de tournage, elle décide, pendant plus de quinze ans, de ne garder que son diminutif, Zabou. Perçue comme une jeune femme 'rigolote' avec ses rôles dans 'Banzaï', ou 'Promotion canapé', Zabou Breitman joue également dans un autre registre dans 'La Baule-les-Pins', 'Cuisine et dépendances' ou dans 'Ma petite entreprise'. En 2001, elle réalise son premier long métrage, 'Se souvenir des belles choses', une comédie dramatique autour de la perte de la mémoire. Elle revient l'année suivante en interprétant un rôle dans 'Un monde presque paisible' de Michel Deville puis dans 'Narco' aux côtés de Guillaume Canet. Suivront 'Le Parfum de la dame en noir' de Bruno Podalydès, 'Les Insoumis' de Claude Michel Rome et 'Le Premier Jour du reste de ta vie' de Rémi Bezançon. Actrice accomplie et réalisatrice de talent, Zabou Breitman mène une carrière digne des plus grands.

 -0-0-0-0-0-0-

Diego Maradona - Footballeur argentin -  

Né à Buenos Aires le 30 octobre 1960

 Diego Maradona est considéré par les argentins comme un véritable Dieu du football dans un pays où ce sport est une religion. Pour indication, la seule ville de Buenos Aires compte près de 20 clubs de première division et autant de stades. Diego Maradona intègre sa première équipe à 9 ans et confirme rapidement ses dons en rejoignant, alors qu'il n'a même pas 16 ans, l'équipe nationale 'Argentinos Junior'. Son ascension est alors fulgurante et les clubs et les victoires se succèdent : Boca Juniors avec une victoire nationale en 1981, l'Espagne et le FC Barcelone où son équipe remporte plusieurs titres en 1983. Vient ensuite l'Italie et le SSC Naples avec lequel il jouera de 1984 à 1991 en remportant de nombreux championnats dont la coupe de l'UEFA en 1989. La véritable consécration a lieu avec l'équipe argentine en 1986 avec une victoire contre l'Allemagne à la Coupe du Monde du Mexique. La suite de sa carrière se fait moins glorieuse au tournant des années 1990. Plusieurs fois inculpé pour trafic de drogue et consommation de cocaïne, il tentera en vain de revenir à son plus haut niveau. Il est réintégré dans l'équipe argentine pour le Mondial 1994 mais en est rapidement expulsé pour cause de dopage. Malgré ses déboires, Diego Maradona est toujours resté dans le coeur des argentins. Il a été élu en 1999 sportif du siècle en Argentine avec à son actif 333 buts et 88 sélections en équipe nationale argentine.

 -0-0-0-0-0-0-

Jacques Faizant - Dessinateur de presse français -  

 Né à Laroquebrou le 30 octobre 1918

 Décédé à Suresnes le 14 janvier 2006

 De 'Bonjour Dimanche' à 'La Vie Catholique' en passant par 'Le Point' et surtout 'Le Figaro', dont il abreuve la première page de ses dessins caustiques pendant 25 ans, Jacques Faizant est l'un des caricaturistes français les plus célèbres. Parmi les personnages publics favoris de Faizant : Charles De Gaulle. Son dessin de Marianne pleurant le général accoudée à un chêne déraciné, en une du 'Figaro', est resté dans les annales. Mais c'est son illustration : 'Les Jeux olympiques de Rome sont catastrophiques pour les Français', pour 'Paris Presse', qui assied sa réputation de dessinateur humoristique de presse. Ses personnages de 'Mame Bizet' et 'Mame Lecagneux' y sont allés de leurs commentaires piquants sur l'actualité dans 'Le Point' durant des années. Né auvergnat, c'est à Biarritz qu'une scolarité d'abord privée puis publique lui donne un aperçu des contradictions de l'Histoire. Diplômé de l'école hôtelière de Nice, il se trouve pris dans le second conflit mondial avant d'être démobilisé dès 1942. Il sera ensuite brièvement docker, restaurateur et chanteur. Mais c'est le dessin qui l'attire. Après des années de production et d'animation à l'ORTF et l'écriture d'une trentaine de chansons, il revient au dessin qui lui permet enfin de faire vivre femme et enfants. Avec un dessin quotidien dans 'Le Figaro' jusqu'en octobre 2005, Jacques Faizant en a plus de 50.000 à son actif. Également chroniqueur et auteur de romans, il est une figure majeure de la presse française.

 -0-0-0-0-0-0-

 Jeanloup Sieff -  Photographe français - 

 Né à Paris le 30 octobre 1933

Décédé à Paris le 20 septembre 2000

 Après des études secondaires aux lycées Chaptal et Decours et un bac philosophie, Jeanloup Sieff, né de parents d'origine polonaise, enchaîne les études éphémères : deux semaines de lettres, dix jours de journalisme, un mois de photo à l'école Vaugirard et sept mois à l'école de Vevey en Suisse. Il publie ses premières photographies en 1950 dans Photo revue. Quatre ans plus tard, il débute comme photoreporter pour le magazine Elle, mais doit faire son service militaire. Refusant de faire la guerre d'Algérie, il est réformé au bout de trois semaines pour déficience intellectuelle. Il démissionne de Elle pour rejoindre l'agence Magnum et voyage pour son travail à travers l'Italie, la Pologne, la Grèce. Considéré comme l'un des plus grands photographes de sa génération, celle de la 'nouvelle vague', il parvient à préserver dans la célébrité la fraîcheur et la légèreté de l'adolescence. Pour ses quatorze ans, un oncle lui offre un Photax en plastique noir pour lequel il affirme : 'Si jamais je n'avais pas eu ce cadeau, je serais peut-être devenu comédien, cinéaste, écrivain, ou gigolo'. 'Demain le temps sera plus vieux', une anthologie sur quatre décennies, révèle d'admirables clichés : portraits, paysages, mode, publicités... Un écho en noir et blanc qu'il trouve plus réaliste que la couleur à sa carrière chez Look, Vogue, Harper's Bazaar, Match... Jeanloup Sieff, un des artistes les plus récompensés de sa génération, s'éteint à l'âge de 77 ans condamné par un cancer.

 -0-0-0-0-0-0-

Louis Malle - Réalisateur, scénariste, producteur,

chef-opérateur et acteur français

 Né à Thumeries le 30 octobre 1932

 Décédé à Beverly Hills, Californie le 23 novembre 1995

 Issu de la bourgeoisie industrielle du Nord qui lui impose une éducation catholique stricte, Louis Malle, s'il débute sa carrière en même temps que les auteurs de la Nouvelle Vague, n'y prend pas part. Malle est plus littéraire. Il n'est pas non plus héritier de la qualité française. Son propos est nettement plus libre et plus critique. Dans ses films, il s'attaque au conformisme bourgeois avec 'Les Amants', évoque le tabou de l'inceste avec 'Le Souffle au coeur'. Il fait tourner des stars comme Brigitte Bardot à contre-emploi dans 'Vie privée'. Mais il sait aussi être plus léger : 'Zazie dans le métro' frôle le burlesque et 'Ascenseur pour l'échafaud' évoque sa passion du jazz. Dans 'Lacombe Lucien', Louis Malle fait le portrait d'un jeune milicien pendant la guerre. Le réalisateur focalise sur la psychologie du personnage sans dénoncer véritablement la collaboration. Les critiques vont le lui reprocher sévèrement. Heurté, il part s'installer aux Etats-Unis. De sa carrière américaine naîtra entre autres 'La Petite' avec la jeune Brooke Shield. En 1985, il épouse l'actrice Candice Bergen. En 1987 'Au revoir les enfants' le réconcilie avec la France. Il revient sur la période de l'Occupation mais en y glorifiant des actes de résistance. Il conclut sa carrière en 1994 par 'Vanya, 42e rue', un hommage au métier de comédien. Il meurt l'année suivante à Los Angeles.

-0-0-0-0-0-0-

 Jean Rostand - Biologiste et écrivain français -

Né à Paris le 30 octobre 1894

 Décédé à Ville-d'Avray le 04 septembre 1977

Fils d'Edmond Rostand, illustre auteur de 'Cyrano de Bergerac', Jean Rostand naît à Paris. Il déménage rapidement, et grandit au Pays Basque. A peine âgé de dix ans, il découvre les travaux de l'entomologiste, Jean-Henri Favre. Malgré sa forte attirance pour la biologie, il obtient en 1911, un bac philosophique. Ce n'est qu'à partir de cette époque que Jean Rostand se lance dans des études de biologie à la Sorbonne et auprès de nombreux professeurs. Physiologie générale, biochimie, minéralogie, botanique, histologie, embryologie générale, en l'espace de trois ans, Jean Rostand collecte les diplômes. A partir de 1916, il effectue des recherches, et ses premiers articles sont publiés en 1920. A la mort de son père en 1922, il installe son laboratoire à Ville-d' Avray. Le scientifique poursuit ses études et se spécialise dans la sexualité et l'hérédité, notamment des amphibiens. A partir de 1925, il écrit de nombreux essais philosophiques, des vulgarisations scientifiques ; et son talent d'écrivain n'est pas sans rappeler celui de son père. En 1959, il est élu à l'Académie Française. Outre ses travaux scientifiques, Jean Rostand a lutté contre la peine de mort ou l'arme nucléaire, et pour la démocratisation des sciences et de l'enseignement.

 -0-0-0-0-0-0-

 Colette Magny - Auteur, compositeur et chanteuse française  -

Née à Paris le 30 octobre 1926

Décédée à Villefranche-de-Rouergue, Aveyron le 12 juin 1997

Secrétaire dans un organisme international, Colette Magny attend dix-sept ans avant de céder à ses aspirations et se lancer dans la chanson. Auteur, compositeur et interprète, le physique imposant, la voix grave sur des textes engagés, elle s'impose d'emblée comme un personnage singulier dans le paysage musical français du début des années 1960. Repérée à 36 ans dans les cabarets, l'ascension est fulgurante. Elle fait la première partie de Sylvie Vartan, rencontre un succès populaire retentissant avec 'Melocoton' en 1963, avant de partager la scène de l'Olympia avec la même Vartan et Claude François. Catapultée à son insu chef de file d'un certain blues à la française, Colette Magny dérange bientôt par son franc-parler et sa propension à dénoncer les abus et les misères d'autrui. Ses thèmes de prédilection : la révolution, le tiers-monde, les mouvements ouvriers, le racisme, l'écologie. Pas étonnant dès lors que ce son de cloche là détonne dans la France bien-pensante de l'époque. Censurée, oubliée des médias, refusant par principe de se laisser aller à l'auto promotion, la carrière de Colette Magny tombe peu à peu dans l'oubli alors que celle-ci s'essaie à la recherche formelle sur le jazz ou au rock progressif. Un dernier disque de blues-rap, autoproduit, verra le jour en 1991, comme le chant du cygne d'une artiste pas vraiment comme les autres. Refusant de se courber face au système au détriment de la médiatisation de sa carrière, pionnière du rejet par les maisons de disque, Colette Magny n'aura pas courbé l'échine et ainsi marqué une génération.

-0-0-0-0-0-0-

Jean-Michel Charlier - Scénariste et illustrateur de BD belge -

Né à Liège le 30 octobre 1924

 Décédé le 10 juillet 1989

Malgré des études de droit à l'université de Liège, Jean-Michel Charlier revient vite à sa première passion : le dessin et la BD. En 1944, il trouve le moyen de se faire embaucher par Georges Troisfontaines, le patron d'une agence fournissant des dessins, des bandes dessinées, des rubriques et même de la publicité pour l'éditeur Dupuis. Cela renforce son désir de percer dans ce milieu en tant que dessinateur. Sa rencontre avec Weinberg et Hubinon, embauchés dans la même agence que lui, est déterminante, car sur leurs conseils, il se lance dans le scénario. Peu après est créée la série 'Buck Danny', qui connaît un énorme succès dès 1951. Les collaborations s'enchaînent et de nombreux succès voient le jour avec entre autre 'Les Histoires vraies de l'Oncle Paul', 'Les enquêtes de Jean Valhardi', 'La Patrouille des Castors', 'Chevalier Belloy', 'Rosine', 'Les Grands noms de l'histoire de France'... Avec Goscinny et Uderzo ; il fonde la maison Pilote en 1959 d'où sont nés les plus grands succès du scénariste : 'Tanguy et Laverdure', 'Barbe-Rouge', 'Jacques Le Gall', 'Guy Lebleu', puis 'Blueberry', l'autre grande série à succès de Jean-Michel Charlier, dessinée par Jean Giraud. Doté d'une puissance de travail phénoménale, d'une mémoire infaillible et d'une curiosité insatiable - au total, plus de 450 scénarii et dialogues, en BD, feuilletons radio ou TV - Charlier décède le 10 juillet 1989.

-0-0-0-0-0-0-

 Paul Valéry - Ecrivain et poète français -  

Né à Sète le 30 octobre 1871

 Décédé à Paris le 20 juillet 1945

 Paul Valéry entre en 1888 à la faculté de droit et se désintéresse très vite de ses études pour les lettres et la peinture. Passionné de poésie, il découvre les symbolistes, sous l'influence desquels il compose ses premiers vers. Il se lie d'amitié avec Pierre Louys, qui lui présente Mallarmé et André Gide. La nuit du 4 octobre 1892, à Gênes, il traverse une crise passionnelle où il décide de soumettre la sensibilité à la raison et de se consacrer à l'activité intellectuelle. Installé à Paris, il est rédacteur au ministère de la Guerre puis secrétaire particulier du directeur de l'agence Havas. Après 'L' introduction à la méthode de Léonard de Vinci', il renonce à l'écriture tandis que sa renommée croît. Son retour en 1919 avec 'La Jeune Parque', puis 'Charmes' l'impose comme l'un des plus grand poètes français. Son immense succès a fait de lui une 'espèce de poète d'État' : élu à l'Académie française en 1925, il est nommé professeur de poétique au Collège de France en 1937, et reçoit des funérailles nationales en 1945.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique