logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/10/2008

ILS SONT NES UN 20 OCTOBRE...

Daniel Prévost - Acteur et humoriste français -

Né à Garches le 20 octobre 1939

 Né de père algérien inconnu, Daniel Prévost n'apprend que tard ses origines kabyles, dont il s'est d'ailleurs inspiré pour certains de ses écrits. Entre-temps il se forge une personnalité unique. Tout commence au Centre d'art dramatique de la rue Blanche, où il reçoit le Prix de comédie, belle récompense pour entamer une carrière de choc ! Ses prestations burlesques suscitent déjà quelque admiration et pas des moindres : Jean Yanne le remarque et décide de l'embaucher sur RTL. Ses talents, il les exhibe également sur les ondes hertziennes, dans Le Petit Rapporteur de Jacques Martin. En 1972, année charnière, Daniel Prévost débute au cinéma avec l'appui de son acolyte Jean Yanne, dans 'Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil' ou 'Moi y en a vouloir des sous'. Loin de se cantonner à des rôles de trublion, et s'essaie à des projets plus dramatiques tels 'Uranus' ou 'Le Colonel Chabert'. Cynique infatigable, il ne laisse guère indifférent. Qui ne se souvient pas de ses prestations dans 'La Vérité si je mens 2' ou 'Le Dîner de cons', grâce à laquelle il obtient d'ailleurs le césar du Meilleur second rôle masculin ? Passionné et tenace, il enchaîne films et spectacles, comme 'Pas sur la bouche' (2003), 'La Maison du bonheur' (de Danny Boon), ou encore son World Tour 2006, durant lequel il s'offre un dialogue... avec lui même ! Daniel Prévost s'est forgé une place de choix dans l'univers du cinéma français, cultivant un humour pince-sans-rire aussi absurde que drôle.

-0-0-0-0-0-0-

 Roger Hanin - Comédien et écrivain français -  

 Né à Alger, Algérie le 20 octobre 1925

En plein dans des études de pharmacie depuis son arrivée en France, Roger Hanin se voit proposer de la figuration au théâtre. D'abord exercée pour gagner un peu d'argent de poche, cette activité devient vite une passion et Roger décide de prendre des cours de comédie. Quelques petits rôles à l'écran introduisent une carrière qui démarre rapidement : il tourne beaucoup en France (sous la direction de Marc Allégret ou Henri Verneuil) comme à l'étranger (avec Luchino Visconti particulièrement). Dans les années 1960, il reprend avec succès le rôle du 'Gorille', et apparaît dans de nombreux films policiers. Mais c'est son rôle de commissaire dans la série télévisée 'Navarro' qui fait de lui un des acteurs les plus aimés du public français, encore aujourd' hui. Il mène parallèlement un carrière de romancier. En 1985, il publie 'Le Voyage d'Arsène'. Citons également 'Les Gants blancs d'Alexandre' (1994) et 'L' Hôtel de la Vieille-Lune'. A la fin de 'Navarro' en 2007, Roger Hanin ne semble pas avoir de projet et pourrait prendre sa retraite.

-0-0-0-0-0-0-

Danny Boyle - Réalisateur anglais - 

 Né à Manchester le 20 octobre 1956

 Réalisateur à succès ayant touché à tous les genres cinématographiques, Danny Boyle apporte au 7e art sa touche 'so british' depuis une quinzaine d'années. Mais c'est d'abord par le biais du théâtre qu'il apprend le métier, en intégrant la Join Stock Company en 1982. Il met ensuite en oeuvre ses qualités de manager pour diriger le Royal Court Theatre Company jusqu'en 1985. Anglais jusqu'au bout du parapluie, il met en scène plusieurs pièces pour la prestigieuse Royal Shakespeare Company. Touche à tout, il oeuvre pour la BBC, et c'est en passant par la porte du petit écran qu'il rencontre le scénariste John Hodge et le producteur Andrew McDonald, qui l'introduisent dans le cinéma. Ces trois derniers deviennent amis et produisent ensemble une trilogie sociale sur l'Angleterre industrielle mise à mal sous les années Thatcher, 'Bag of Money Trilogie'. Mais c'est en 1994 avec l'insolite 'Petits meurtres entre amis' que Danny Boyle commence sérieusement à se faire connaître. Succès en salle, dans les cinémas d'art et essai comme dans les multiplexes. Suit le délirant 'Trainspoting' en 1996, dans lequel il donne une vision psychédélique de la toxicomanie. 'Une vie moins ordinaire', toujours dans un ton à la fois dramatique et déjanté, achève la trilogie entamée trois ans plus tôt. Quelques téléfilms plus tard, Danny Boyle revient en 2000 avec 'La Plage'. Si le film n'a pas l'esprit de ses précédentes oeuvres, il a le mérite de réunir Leonardo Di Caprio et Virginie Ledoyen. Danny Boyle inaugure tardivement le millénaire avec une nouvelle trilogie, constituée de '28 jours plus tard', film d'anticipation se passant dans un Royaume-Uni en proie à une épidémie animale, 'Million', puis 'Sunshine' en 2007, toujours saupoudrés de ce décalage si typiquement britannique.

-0-0-0-0-0-0-

Thomas Newman - Compositeur américain -  

 Né à Los Angeles, Californie le 20 octobre 1955

Issu d'une famille célèbre aux Etats-Unis pour produire des musiciens incontournables dans le cinéma hollywoodien, Thomas Newman s'oriente tout naturellement sur les traces de ses glorieux prédécesseurs. Diplômé en musique de l'université de Yale, il oeuvre, durant les années 1970, au clavier de différents groupes, avant de revenir vers Hollywood pour se consacrer à la composition de musiques de films. Le premier à lui donner sa chance, en 1983, n'est autre que John Williams, célèbre notamment pour ses collaborations avec Steven Spielberg, qui lui confie l'orchestration du morceau illustrant la mort de Dark Vador dans 'Star Wars VI : Le Retour du Jedi'. L'année suivante, appelé pour superviser la musique de 'Reckless' de James Foley, il en compose finalement l'intégralité. La carrière de Thomas Newman est alors lancée. S'il se manifeste par un style épuré et polymorphique, toujours au plus proche de l'émotion des images, dans des longs métrages tels que 'Recherche Susan désespérément', 'Beignets de tomates vertes' ou 'The Player', la reconnaissance ne vient qu'en 1995 avec 'Les Quatre filles du Docteur March' et 'Les Evadés'. Le grand public le découvre véritablement et l'adopte en 2000 avec 'American Beauty'. Dès lors, au fil des récompenses et des bandes originales de plus en plus mises en avant, il devient l'un des compositeurs les plus prisés par les productions d'envergure. Il se manifeste la même année, avec 'La Ligne verte' et 'Erin Brockovich, seule contre tous' avant d'enchaîner en composant notamment pour 'Les Sentiers de la perdition' en 2002, 'Le Monde de Nemo' en 2003 ou 'Jarhead - La fin de l'innocence' en 2006. Peut-être moins prolifique que certains de ses confrères, Thomas Newman démontre à nouveau tout son talent en 2007, en signant les musiques de 'Little Children' et 'The Good German'.

 -0-0-0-0-0-0-

Isabelle Giordano  -  Journaliste et présentatrice française -  

 Née à Fontenay-aux-Roses le 20 octobre 1963

 Née d'un père italien et d'une mère antillaise, Isabelle Giordano fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. Elle se passionne pour le cinéma et fréquente avec assiduité les salles obscures du Quartier latin. Elle y découvre les films américains et admire tout particulièrement les acteurs Humphrey Bogart et Lauren Bacall. En 1991, elle arrive sur Canal + et y reste pendant dix ans. Elle sera la 'Madame cinéma' de la chaîne en étant successivement rédactrice, productrice en chef et présentatrice du 'Journal du cinéma'. Parallèlement, en 1994, la jeune femme présente une chronique littéraire sur France Inter, pour l'émission 'Planète Livres'. En 2003, Isabelle Giordano passe sur France 3 et présente 'Le Fabuleux destin de ...', émission produite par Marc-Olivier Fogiel. L'année suivante, elle revient à France Inter et devient animatrice du 'Monde selon wam'. Elle est également chroniqueuse pour l'émission de Stéphane Bern, 'Le Fou du roi'. En 2006, France Télévision l'accueille à nouveau comme présentatrice de 'Jour de fête', l'émission de cinéma de France 2. Parallèlement, elle présente avec Yves Decaens, sur France Inter, l'émission 'Service public', qui traite des questions de consommation. Chroniqueuse, présentatrice et passionnée de cinéma, Isabelle Giordano éclaire la télévision par son sourire chaleureux.

-0-0-0-0-0-0-

Claude Sérillon - Journaliste et écrivain français - 

 Né à Nantes le 20 octobre 1950

Sa licence de lettres en poche, Claude Sérillon débute sa carrière de journaliste en 1970 pour le quotidien 'Presse Océan'. En 1973, il intègre l'ORTF Ile-de-France et obtient un poste sur Antenne 2 en 1975. Il ne lui faudra pas plus d'un an pour devenir présentateur du journal de 18h45. Responsable de la revue de presse dans 'Antenne 2 Midi' dès 1979, il est vite licencié pour avoir évoqué la culpabilité de Valéry Giscard d'Estaing dans l'affaire des diamants de Bokassa, d'abord révélée par 'Le Canard enchaîné'. Retour à la rédaction deux ans plus tard : il devient rédacteur en chef du service société et présentateur de la dernière édition quotidienne. Il quitte de nouveau la deuxième chaîne pour le journal de 20 heures de TF1, mais, en 1985, Antenne 2 le sollicite à nouveau pour la présentation du JT du soir aux côtés de Bernard Rapp. En 1987, rebelote : il est remercié par la chaîne, pour avoir 'maltraité 'le préfet de police de Paris dans l'affaire Oussékine. Ce ne sera qu'onze années plus tard, en 1998, que le journaliste pourra reprendre du service, en tant que remplaçant de Daniel Bilalian. C'était sans compter sur Olivier Mazerolle, nouveau directeur de la rédaction, qui affecte en 2001 David Pujadas à sa place au 20 heures. Essayiste, romancier et nouvelliste, Claude Sérillon a publié de nombreux livres, parmi lesquels 'Le Bureau' (1996), 'De quoi je me mêle' (2001), 'Dis-moi je t'aime' (2004), ou encore 'Tu dors ? Non je rêve' (2006).

-0-0-0-0-0-0-

 Sonia Dubois - Journaliste et actrice française -  

Née à Cambrai le 20 octobre 1963

Ex-présentatrice volumineuse du magazine féminin télévisé Frou-frou, Sonia Dubois s'est imposé dans le PAF par son humour et sa carrure hors normes. Après un doctorat de philosophie, elle se lance dans le journalisme et devient chroniqueuse pour l'émission Frou-frou aux côtés de Christine Bravo, dans laquelle sa verve et son physique de ronde en apparence décomplexée lui attire la sympathie du public. Suite à l'arrêt de l'émission à la fin des années 90, elle se reconvertit en directrice éditoriale du talk-show à succès C'est mon choix, animé par Evelyne Thomas. Transformée par un régime époustouflant, elle devient la référence de la ronde qui a réussit à vaincre les kilos pour des milliers de femmes désespérées. Relatant son expérience dans son livre pédagogique 'Maigrissons ensemble !', elle use de son bagou pour encourager les lectrices à ne pas craquer et réitère avec 'Journal d'une grosse repentie', 'Journal d'un éléphant dans une peau de gazelle' et 'Restons minces ensemble !', exploitant le filon sans fin. Libérée de son image d'ex-ronde, elle joue au théâtre dans 'Les Amazones', toujours dans le registre comique, qui remporte un franc succès en 2005. Elle se paye même de luxe de réaliser son premier court métrage, 'L' homme qui aimait la menthe fraîche'. En 2006, elle participe à l'émission Je suis une célébrité, sortez-moi de là, reality-show basé sur un stage de survie dans la jungle guyanaise. Elle revient sur les planches en 2007 pour 'Les amazones : le retour', prête à régaler les spectateurs parisiens.

Commentaires

bonjour
un petit coucou en passant
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | 20/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique