logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2008

ILS SONT NES UN 26 SEPTEMBRE...

Serena Williams - Tenniswoman américaine -  

Née à Saginaw, Etats-Unis le 26 septembre 1981

 Serena est la plus jeune des cinq filles de sa famille. Entraînée par son père dès son plus jeune âge, comme sa grande soeur Venus, elle fait très vite preuve de talent et de persévérance. Son entrée dans le monde du tennis est très remarquée. En effet, ses premiers grands tournois sont foudroyants : elle remporte en 1999 l'US Open en battant d'excellentes joueuses telles Lindsay Davenport, Martina Hingis ou encore Monica Seles. Avec sa soeur, elles se disputent quelque temps les premières places mondiales. Toutes deux ont un palmarès impressionnant. Serena a tout de même gagné parmi les compétitions les plus prestigieuses : Roland Garros (2002), l'Open d'Australie (2003), Wimbledon (2003),. .. Mais sa réussite, tout comme celle de sa soeur, lui vaut régulièrement beaucoup de critiques et la foudre de ses adversaires. Et quand Serena ne court pas sur le terrain, elle poursuit des études et se passionne pour le stylisme.

-0-0-0-0-0-0-

 Anthony Kavanagh - Humoriste canadien -  

Né à Montréal le 26 septembre 1969

Fuyant le régime politique d'Haïti, la famille Kavanagh immigre vers Montréal. C'est au spectacle de son école que ses prestations scéniques le révèlent. Le public, déjà conquis, rit de ses imitations de Michael Jackson et d'Eddie Murphy. Anthony Kavanagh multiplie les représentations dans des bars avant de connaître le succès lors du célèbre festival canadien Juste pour rire. S'ensuivent des apparitions dans les congrès et les festivals québécois. Il s'essaie dans divers domaines devenant tour à tour animateur à la radio ou à la télévision ; néanmoins c'est à la scène que va définitivement sa préférence ! Reconnu au Québec, ses participations en première partie des concerts de Céline Dion lui permettent de percer en France. Nommé révélation du Festival du rire de Montreux, Pascal Légitimus le remarque et lui propose de le coproduire en France. Il entame alors son marathon au théâtre de Trévise à Paris. Véritable 'show man', la scène ne l'effraie pas, il use d'ailleurs de ses talents pour jouer de sa complicité avec le public...

-0-0-0-0-0-0-

George Gershwin - Compositeur américain -  

Né à New York City, New York le 26 septembre 1898

Décédé à Beverly Hills, Californie le 11 juillet 1937

 Musicien quasiment autodidacte, George Gershwin a marqué le monde de la musique avec une carrière fulgurante. Issu d'une famille juive exilée à New York, le jeune homme ne s'épanouit pas à l'école et préfère jouer sur le piano de son frère. Devant l'obstination et le talent naturel de leur fils, les parents du musicien en herbe décident de lui offrir des leçons formelles avec un professeur. C'est en 1912, que George Gershwin rencontre son mentor Charles Hambitzer et devient un élève motivé et enthousiaste. Convaincu de sa passion, le pianiste se fait embaucher dans une manufacture de partitions en tant qu'interprète et vendeur de chansons, il profite de ce job pour parfaire ses connaissance de la composition musicale. L'artiste signe son premier succès en 1919, avec 'I Was So Young, You Were So Beautiful' extrait de la comédie musicale 'Good Morning Judge'. Artiste renommé à New York, George Gershwin ne tarde pas à conquérir Londres avec la chanson 'Swanee'. Une collaboration s'instaure avec son frère Ira qui se révèle particulièrement doué pour écrire des paroles sur les musiques de George. Ensemble, ils s'installent à Hollywood pour travailler avec le cinéma. En pleine gloire, George Gershwin meurt subitement d'une tumeur au cerveau et laisse derrière lui une oeuvre considérable avec plus de 700 chansons, une dizaine de comédies musicales, et des bandes originales de films.

 -0-0-0-0-0-0-

Théodore Géricault - Peintre français -  

 Né à Rouen le 26 septembre 1791

 Décédé à Paris le 26 janvier 1824

Né d'une famille royaliste, il rejoint Paris, à 17 ans, pour l'atelier de Guérin et celui de David, où il croisera notamment Delacroix. Pendant cette période, il peint 'La Méduse' tableau relatant le naufrage du navire et la survie d'une partie de son équipage sur un radeau de fortune. Ce tableau est d'ailleurs représentatif de son oeuvre, à savoir un soucis constant de la représentation du réel, qu'il soit constitué de faits divers ou simplement le reflet de la vie courante. On peut ainsi citer ses nombreuses représentations de chevaux et de courses, et dans un genre différent sa célèbre série des 'monomanies 'constituée de portraits d'aliénés. Ce choix du réel lui attire tour à tour les louanges ou les foudres de la critique. Quand il meurt, il laisse inachevés de grands projets, restés à l'état d'esquisses, traitant de l'abolition de l'esclavage, l'Inquisition et la traite des Noirs. Géricault a introduit dans la peinture le mouvement, la couleur, et les thèmes réalistes qui permettent de parler, à partir de Delacroix son héritier spirituel, d'une nouvelle école : le romantisme.

-0-0-0-0-0-0-

 Ariel Zeitoun - Producteur et réalisateur français -

Né à Tunis, Tunisie le 26 septembre 1945

 Ariel Zeitoun débute sa carrière dans la production avec 'L' école est finie' en 1979 avant de se lancer dans la réalisation avec 'Souvenirs, souvenirs' en 1984. Il supervise le développement de nombreux films comme 'Rien ne va plus' de Jean-Michel Ribes en 1979, 'La Banquière' de Francis Girod ou encore 'Le Grand Pardon' d'Alexandre Arcady. Ouvert à tous les registres, Ariel Zeitoun produit de grandes productions comme 'Chouans' en 1988 et des films aux budgets plus modestes comme 'L' Homme blessé' de Patrice Chéreau en 1983. On lui doit aussi 'Baby Blood' d'Alain Robak, sorti en 1990. Il alterne la réalisation, l'écriture et la production et à partir de 1990, se consacre à la mise en scène notamment avec Michel Boujenah, qu'il dirige dans 'Le Nombril du monde' en 1993, 'Une femme très, très, très amoureuse' et 'XXL' en 1997. Eclectique dans la production comme dans la réalisation, Ariel Zeitoun se retrouve sur de nombreux registres : des comédies 'Bimboland', des films d'action 'Yamakasi', et en 2007 le polar 'Le Dernier Gang'. Ariel Zeitoun poursuit une double carrière de producteur et de réalisateur, ses films connaissent un franc succès dans les salles.

-0-0-0-0-0-0-

Philippe Lavil - Auteur, chanteur et compositeur français -  

Né à Fort-de-France, Martinique le 26 septembre 1947

 Né à Fort-de-France le 26 septembre 1947, Philippe Durand de La Villejégu du Fresnay est plus connu sous son nom d'artiste, Philippe Lavil. Avec ses parents, il déménage et s'installe en métropole. Il y découvre le rock et les Beatles, loin de sa musique des îles. Il suit des études sans grande conviction, car il souhaite ardemment devenir chanteur. Il enregistre en 1699 son premier titre, 'A la califourchon'. Même si la chanson ne connaît pas un grand succès, le chanteur néophyte retente sa chance l'année suivante avec un album dont le titre phare s'intitule 'Avec les filles, je ne sais pas'. C'est le triomphe et les singles s'enchaînent. En 1975, il retourne sur son île natale pour un duo avec Philippe Chatel. Il collabore ensuite avec Julien Clerc, avec lequel il partage l'affiche de l'Olympia. Malgré la participation de célèbres paroliers comme Alain Souchon ou Didier Barbelivien, l'album 'Février', sorti en 1978, ne marche pas. Philippe Lavil envisage de tout abandonner, tentant un ultime titre 'Il tape sur les bambous'. La chanson devient le tube de l'été 1982 et se vend à 1, 5 million d'exemplaires. En 1985 sort un nouveau titre sur la même lignée 'Elle préfère l'amour en mer', puis en 1987, 'Kolé Séré'. Aux débuts des années 1990, il livre des albums plus personnels comme 'De Bretagne ou d'ailleurs'. 'Calypso', sorti en 2007, renoue avec les rythmes ensoleillés de ses débuts.

-0-0-0-0-0-0-

M. Pokora - Chanteur français -

Né à Strasbourg le 26 septembre 1985

Petit-fils d'immigrés polonais, Matthieu Pokora a une enfance heureuse, jusqu'à ses douze ans où ses parents divorcent. Le jeune homme est déjà obsédé par la musique. Michael Jackson est une véritable source d'inspiration, et Matt ne cesse de répéter inlassablement les chorégraphies de la Popstar. Il découvre ensuite les Backstreet Boys, qui confirment son envie de danser et chanter. Après ses études au lycée professionnel, il entre au casting de Popstar 3 et franchit étape par étape toutes les embûches. Il parvient à faire partie de la finale et gagne le concours avec Lionel et Otis. Désormais Matt a un groupe : les Linkup. Déjà, les foules des jeunes filles scandent le nom de Pokora, inlassablement. Toutes se plaisent à noter sa ressemblance avec Justin Timberlake. Le premier album, 'Notre étoile', trouve un public mitigé, mais Matt, lui, possède sa propre horde de fans ce qui lui donne des idées. Un an après le début de l'aventure, il quitte ses comparses pour se lancer en solo. Son premier album éponyme rafle toutes les premières places et ses extraits comme 'Elle me contrôle' ou 'Pas sans toi' connaissent un succès inattendu. Tatoué de partout, look bad boy et piercing en tous genres, Matthieu vient de devenir M. Pokora. En janvier 2006, tout recommence pour le jeune chanteur, qui sort un nouvel album, 'Player'. M. Pokora est une comète dans la scène musicale française, une jeune étoile, loin de s'éteindre.

-0-0-0-0-0-0-

Melissa Sue Anderson - Actrice américaine -  

Née à Berkeley, Californie le 26 septembre 1962

 C'est en 1971, avec une apparition dans la série 'Ma sorcière bien aimée', que commence la carrière de la jeune Melissa Sue Anderson. En 1974, Michael Landon crée la série 'La Petite Maison dans la prairie', adapté de l'ouvrage 'Autobiographie de Laura Ingalls Wilder'. Il remarque la jeune actrice et lui offre le rôle de sa fille aînée, Mary. Jusqu'en 1984, le public peut suivre la vie de cette famille de pionniers de Walnut Grove, sur TF1 puis M6. Melissa Sue Anderson incarne l'image de la jeune fille parfaite qui travaille très bien à l'école et rend toujours service. Mais son destin change lorsqu'elle devient aveugle ; travaillant dans une école spécialisée elle y fait la rencontre de son futur mari, qui finira par retrouver la vue, à la grande jalousie de la jeune femme. Le sort s'acharne lorsqu'elle perd son enfant dans un incendie. Après ce rôle qui la fera connaître dans le monde entier, Melissa Sue Anderson fait des apparitions dans plusieurs films du grand écran comme le film d'horreur 'Happy Birthday' en 1982, dans lequel elle incarne la jeune Virginia, étudiante soupçonnée de meurtres dans sa confrérie. Elle apparaît également dans 'Apocalypse 10.5' en 1995, où elle affronte la colère d'un volcan destructeur. Melissa Sue Anderson a épousé un producteur de séries télévisées et a eu deux enfants.

-0-0-0-0-0-0-

 Alain Peyrefitte - Homme politique et écrivain français -

Né à Najac le 26 septembre 1925

Décédé à Paris le 27 novembre 1999

 Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'École nationale d'administration, chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique, maître de conférences à l'ENA ., anthropologue de formation, diplomate de carrière, Alain Peyrefitte a parcouru une double carrière au service de la recherche et au service de l'Etat. Il a effectué de nombreux séjours dans divers pays communistes, où il a connu de l'intérieur le système marxiste. Député, ministre du général de Gaulle à 36 ans et pendant plus de six ans, il a pratiqué diverses activités et a acquis une expérience étendue des responsabilités du pouvoir. Il est devenu président de la Commission des Affaires culturelles et sociales de l'Assemblée nationale après juin 1968, secrétaire général de l'UDR. à la veille des élections législatives de mars 1973, ensuite ministre chargé des Réformes administratives et du Plan, puis ministre des Affaires culturelles et de l'Environnement. Son oeuvre d'écrivain se compose essentiellement d'essais, bien qu'on y trouve un roman de jeunesse, 'Les Roseaux froissés'. Son premier essai, 'Le Mythe de Pénélope', fut couronné par l'Académie française en 1949. Collaborateur de nombreux journaux et revues, dont La Revue des deux mondes, Le Monde ou Le Figaro. Élu à l'Académie française, le 10 février 1977, au fauteuil de Paul Morand, (11e fauteuil), et à l'Académie des sciences morales et politiques, le 1er juin 1987 (dans la section d'Histoire).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique