logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/09/2008

ILS SONT NES UN 3 SEPTEMBRE....

Macha Méril - Actrice et romancière française -  

 Née à Rabat, Maroc le 03 septembre 1940

Parallèlement à une licence de lettres à la Sorbonne, la jeune femme fréquente le cours Dullin à l'école de théâtre du TNP (Théâtre national populaire). Très vite repérée par le cinéma, elle décide d'abandonner ses études universitaires. Sa première apparition remonte à l'année 1959 dans 'Le Signe du lion' d'Eric Rohmer alors que son premier rôle important arrive avec 'La Main chaude' de Gérard Oury, où la comédienne remplace au pied levé Brigitte Bardot, alors enceinte. Malgré un début de carrière en France, Macha Méril part à New York pendant deux ans prendre des cours à l'Actors Studio, avant que la Nouvelle Vague naissante en France ne la rappelle. Elle tourne 'Adorable menteuse' de Michel Deville puis dans un film de Godard, 'Une femme mariée', qui la fait connaître dans le monde entier. Luis Bunuel la contacte également pour 'Belle de jour', qui reçoit le Lion d'or à Venise, et Pialat la fait tourner dans 'Nous ne vieillirons pas ensemble' (1973). De nombreux cinéastes européens la sollicitent ; ainsi elle tourne pour Dario Argento, Rainer Werner Fassbinder, Claude Lelouch, Claude Miller. Se dédiant beaucoup à l'écriture, elle publie les romans 'Star', 'Love Baba', 'Biographie d'un sexe ordinaire', 'Si je vous disais' ainsi que des livres de cuisine. Depuis 2000, elle poursuit une tournée internationale avec le spectacle 'Feu sacré' sur des textes de George Sand et des musiques de Chopin interprétées par le pianiste Jean-Marc Luisada.

-0-0-0-0-0-0-

 Jean-Pierre Jeunet -  Réalisateur français -  

Né à Roanne le 03 septembre 1953

 Si la carrière de Jean-Pierre Jeunet démarre véritablement en 1991, le cinéaste fait connaissance avec la caméra à la fin des années 1970, réalisant clips, publicités et courts métrages d'animation avec son compère Marc Caro. Autodidacte, Jeunet étudiait la technique de l'animation quand il rencontre le dessinateur. Les premiers courts métrages (' L' Evasion', 'Manège'.. .) mettent en scène l'univers de Caro vu par Jeunet. En 1991, les deux acolytes se retrouvent pour réaliser 'Delicatessen', avec Dominique Pinon, l'une des 'gueules' favorites de Jean-Pierre Jeunet. Le style Jeunet se met alors en place, fait de lumières travaillées et d'histoires proches du conte, contrebalancées par l'univers plus noir de Caro. Quatre ans plus tard sort 'La Cité des enfants perdus' qui soulignera cette patte. Puis, le réalisateur se voit confier la réalisation du quatrième 'Alien' où Jeunet prouvera que, même à Hollywood, les films peuvent rester personnels. En 2000, le succès du 'Fabuleux destin d'Amélie Poulain', assoit la notoriété de Jean-Pierre Jeunet et l'emmène jusqu'aux Oscars. En 2004, il se lance dans le film de guerre avec 'Un long dimanche de fiançailles', adapté du roman de Sébastien Japrisot, tout en imprimant sa marque romantique. De retour à Hollywood, il met en scène en 2006 l'adaptation du roman de Yann Martel, 'Life of Pi'. A travers ses films, Jean-Pierre Jeunet a su créer un univers personnel, poétique et parfois noir, qu'il a réussi à faire partager au plus grand nombre.

-0-0-0-0-0-0-

 Pierre Troisgros -  Cuisinier français  -

Né à Châlon-sur-Saône le 03 septembre 1928

 Fils de Jean-Baptiste Troisgros, Pierre Troigros commence son apprentissage à Roanne, dans le restaurant familial Les Frères Troigros. Il poursuit sa carrière dans les plus grands restaurants français, tels que le Crillon et Lucas Carton à Paris, l'Hôtel du Golf à Etretat ou encore le Point à Vienne, et se lie d'amitié avec un autre grand chef français, Paul Bocuse. Il revient ensuite au restaurant familial. Pierre Troisgros est élevé avec son frère Jean dans l'esprit de la sobriété, de l'exigence et de la créativité. Ils se partagent donc tout naturellement le travail : Jean, excellent saucier, et Pierre, plus orienté vers le 'garde-manger'. Leur père s'occupe de l'accueil et de la salle. Les frères créent un nouveau style en cuisine : c'est la cuisine et non la salle qui bénéficie de leurs premiers investissements. Le Guide Michelin leur décerne leur première étoile en 1955, la seconde en 1965, et leur très prestigieuse troisième étoile en 1968. Ils obtiennent 19/20 au Gault-Millau et quatre étoiles au Bottin Gourmand. En 1983, Jean Troisgros décède. Pierre continue avec son fils Michel à partir de 1984. En 1998, le restaurant fête les trente années consécutives de ses trois étoiles au Michelin, confirmant leur réputation internationale de meilleurs parmi l'élite de la cuisine française, avec une continuité sur trois générations.

-0-0-0-0-0-0-

 Grzegorz Rosinski Illustrateur de BD polonais [Bande dessinée] Né à Stalowa Wola le 03 septembre 1941 Grzegorz Rosinski découvre la bande dessinée dans le journal Vaillant (futur Pif), diffusé par le Parti communiste. Il commence à dessiner des planches dès l'âge de quinze ans et suit des cours d'arts graphiques à l'académie des beaux-arts de Varsovie. Diplômé, il se lance dans la création et contribue au développement naissant de la BD en Pologne. En septembre 1976, il fait à Bruxelles la rencontre de Jean Van Hamme et d'André-Paul Duchâteau (' Ric Hochet', 'Bruce J. Hawker'). L'entente avec Van Hamme est immédiate et il pré-publie dès l'année suivante la première histoire de Thorgal, 'La Magicienne trahie', dans le magazine Tintin. C'est le début d'un succès qui dure encore. En 1982, le général Jaruzelski arrive au pouvoir en Pologne et instaure la loi martiale. Grzegorz Rosinski quitte son pays et s'installe en Belgique. En 1986, toujours avec Van Hamme, il réalise 'Le Grand Pouvoir du Chninkel' qui confirme sa place parmi les dessinateurs les plus influents de la bande dessinée européenne. Tandis qu'il poursuit la saga des 'Thorgal', il tente de nouvelles expériences avec d'autres scénaristes que Van Hamme : 'La Complainte des Landes perdues' avec Jean Dufaux ou 'La Vengeance du comte Skarbek', avec Yves Sente, dont le premier des deux volets paraît en 2004. Puriste, il fait lui-même l'encrage et le lettrage de ses albums, souvent récompensés.

 -0-0-0-0-0-0-

 Eva Darlan - Actrice, réalisatrice et scénariste française -  

Née à Paris le 03 septembre 1948

 Actrice à la flamboyante chevelure rousse, Eva Darlan a su demeurer discrète, partageant sa carrière entre cinéma, télévision et théâtre. Elle débute sa carrière assez tard dans le milieu : à 28 ans elle jour un petit rôle dans 'Le Jouet' de Francis Veber. Petit à petit, elle gravit les échelons, en incarnant des second rôles dans 'Une histoire simple' de Claude Sautet en 1978 aux côtés de Romy Schneider, 'Soigne ta droite' de Jean-Luc Godart ou encore dans 'La Saison du plaisir' de l'imprévisible Jean-Pierre Mocky. Elle donne aussi la réplique à la toute jeune Charlotte Gainsbourg dans 'Un, deux, trois soleil' de Bertrand Blier. Pourtant, on lui confie la plupart du temps des rôles de snobs, de divas ou de femmes du monde. Cet éventail lui permet de rejoindre le casting de la série comique 'Palace' dans les années 1980, où elle peut exercer dans le registre comique. Eva Darlan est aussi présente sur les planches incarnant tour à tour une femme savante de Molière, une victime du Tartuffe ou bien s'illustre dans des pièces du théâtre contemporain : 'A force d'attendre l'autobus' ou le vaudeville 'Tailleur pour dames' de Jean Poiré. Elle aborde la cinquantaine sereine en femme fatale pour Brian de Palma ou en femme amoureuse pour le petit écran dans 'Trop jeune pour toi' en 2005. Elle joue en 2006 dans le 'Je vous trouve très beau' en séductrice repoussée par Michel Blanc. La même année, elle s'analyse avec humour dans la pièce 'Divins divans' montée par Thierry Harcourt. En 2008, elle est à l'affiche du théâtre Silvia Monfort dans 'La Cantatrice chauve' d'Ionesco.

-0-0-0-0-0-0-

 Laurent Malet  - Acteur français -  

Né à Saint-Tropez le 03 septembre 1955

Acteur français populaire et discret, Laurent Malet débute en 1975 aux côtés de Claude Jade dans 'La Guerre de Troie n'aura pas lieu', mais il lui faut attendre d'être dans la peau du personnage d'Andrew dans 'Les Liens de sang' aux côtés de Donald Sutherland, sous la direction du grand Claude Chabrol. L'année suivante, il tourne avec Lino Ventura devenu 'Un homme en colère', a 'Le Coeur à l'envers' en 1980, puis enchaîne films télévisés et longs métrages, tout en étant présent sur les planches en 1982 pour 'Un paradis sur terre' de Tennesse Williams. On le retrouve en 1984 dans le potache 'A mort l'arbitre' de l'inclassable Jean-Pierre Mocky ou dans un registre plus grave avec l'adaptation de Dostoïevsky, 'Les Dépossédés' ou pour le documentaire 'Dear America, letters from Vietnam' en 1987. Les années 90 et 2000 sont consacrées au petit écran, parfois au théâtre dont 'Dans la solitude des champs de coton' et 'Rimbaud, dernière escale' en 2003. Mais un événement familial vient bouleverser son existence et le confronte à la question difficile de l'euthanasie. Confronté à la souffrance de sa propre mère, il décide de faire part de son expérience et de son point de vue dans 'En attendant la suite' en 2006 et ainsi relancer le débat sur cette question d'éthique encore tabou.

 -0-0-0-0-0-0-

 Charlie Sheen  - Acteur et cinéaste américain -  

 Né à New York City, New York le 03 septembre 1965

 De son vrai nom Carlos Irwin Estevez, Charlie Sheen est le fils de l'acteur Martin Sheen. Il passe son enfance en Californie et fait ses débuts à neuf ans dans le téléfilm 'The Execution of Private Slovik'. Au lycée, il se produit dans des pièces de théâtre comme 'Antigone' et une comédie musicale. Il cumule ensuite des rôles demandant une certaine endurance physique, mais c'est son rôle dans 'Platoon' d'Oliver Stone qui le révèlera au grand public. Il tourne ensuite sous la direction de Clint Eastwood, David Seltzer, John Hughes, Dennis Hopper ou encore Brett Ratner. Il se rend célèbre grâce aux parodies de films de guerre 'Hot Shots' et 'Hot Shots 2'. On a pu le voir ensuite dans 'Dans la peau de John Malkovich' de Spike Jonze. Côté télévision, Charlie Sheen a tenu le rôle principal de la comédie 'Two and a Half Men'. Il interprète également le maire adjoint de New York dans 'Spin City', obtenant un Golden Globe du meilleur acteur en 2002 pour cette série. Il a joué dans le téléfilm 'Rated X' aux côtés de son frère, Emilio Estevez, et dans le téléfilm 'Good Advice', avec Angie Harmon et Denise Richards, qu'il épouse en 2002 - ils ont deux enfants et divorcent en 2005. A partir de 2003, Charlie Sheen joue dans la série 'Mon oncle Charlie'. Depuis le début de sa carrière, Charlie Sheen aura joué dans plus de quarante films et aura été nommé deux fois aux Golden Globes.

-0-0-0-0-0-0-

Jean Jaurès -  Homme politique français -

Né à Castres le 03 septembre 1859

Décédé à Paris le 31 juillet 1914

 Docteur en philosophie, Jean Jaurès est élu député du Tarn de centre gauche. La grève des mineurs de Carmaux en 1892 le marque profondément : il découvre alors la lutte des classes et acquiert la conviction que la révolution est inéluctable. Il fonde dès lors un journal, 'La petite République', dans lequel il défend le socialisme républicain. Il prend la défense de Dreyfus, faisant paraître les 'preuves de son innocence'. Farouche partisan de l'unité socialiste, il est l'un des principaux artisans de la fusion des différentes sensibilités de gauche au sein de la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière) et du journal L'Humanité qu'il a créé. Dans le même esprit, il milite pour un dialogue entre les partis et les syndicats. Anticolonialiste, pacifiste, il s'insurge contre l'entrée en guerre de la France en 1914. C'est la raison pour laquelle il est assassiné par Raoul Villain, un nationaliste, en plein coeur de Paris. Ses cendres sont transférées au Panthéon dix années plus tard. Son talent d'orateur et la force de ses convictions continuent de frapper les mémoires.

-0-0-0-0-0-0-

Maurice Papon - Haut fonctionnaire français -

Né à Gretz-Armainvilliers le 03 septembre 1910

 Décédé à Pontault-Combault le 17 février 2007 Symbole de la France de Vichy, Maurice Papon connaît une enfance bourgeoise avec la panoplie qui va de pair : scolarité à Henri IV, école d'administration, fonctionnaire au ministère de l'Air, rédacteur au ministère de l'Intérieur, sous-lieutenant au régiment de l'infanterie coloniale à Tripoli puis en Syrie. Mais la Seconde Guerre mondiale lui fait afficher ses convictions politiques en rejoignant le gouvernement de Pétain. Préfet de Gironde où il dirige les Questions juives, il signe les arrêts de déportation conduisant des milliers de personnes au camp de Drancy. Le lendemain de la guerre, le général de Gaulle lui confie la préfecture des Landes, puis celle de Corse en 1947, puis la préfecture algérienne de Constantine. En 1951, il devient secrétaire général de la préfecture de Paris. Après avoir été présent lors de la guerre d'Algérie, Maurice Papon est nommé préfet de police de la République. Suite aux répressions sanglantes des manifestations du FLN algérien en 1961, puis contre l'OAS en 1962, Maurice Papon quitte ses fonctions en 1967 pour diriger Sud-Aviation. Montant toujours plus haut il devient député et maire. A la tête du ministère du Budget de 1978 à 1981 sous Raymond Barre, il commet l'erreur d'ordonner un contrôle fiscal au Canard Enchaîné. La riposte fulgurante du palmipède journalistique ne se fait pas attendre : le Canard publie des documents prouvant l'implication de Papon dans la déportation des Juifs en 1981. Inculpé en 1983, un bras de fer de 17 ans s'engage jusqu'à l'ouverture du procès qui secourra la France après celui de Nuremberg. Clamant son innocence et se réclamant de la Résistance, il est condamné en 1999 à 10 ans de prison pour 'complicité de crime contre l'humanité'. En 2002, il quitte la prison de Fresnes pour finir sa peine à domicile, à la colère des anciens déportés et résistants. Il meurt quelques jours après une opération cardiaque, refermant une page douloureuse de l'Histoire.

Commentaires

Je ne crois pas que la page soit fermée avec la mort de papon.
On voit bien les choix des dirigeants de la France ... et ce n'est malheureusement pas fini puisque les "gens d'en bas" continuent à élire les "gens d'en haut" ....

Bises Annie, je vous espère tous les 2 en très bonne forme !

Écrit par : Biche | 03/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique