logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/07/2008

ILS SONT NES UN 31 JUILLET ....

Richard Berry - Acteur et réalisateur français -

 Né à Paris le 31 juillet 1950

 Né de parents commerçants, Richard Berry rejoint, à l'âge de 16 ans, une troupe de théâtre amateur. Il interprète des pièces de Racine, Molière et Corneille. En 1969, il est admis, après un premier échec, au Conservatoire national d'art dramatique dans les classes de Jean-Laurent Cochet et Antoine Vitez. Quatre ans plus tard, il devient sociétaire de la Comédie-Française jusqu'en 1981. Il apparaît pour la première fois au cinéma en 1974 dans 'La Gifle' de Claude Pinoteau. Il obtient son premier grand rôle dans 'Mon premier amour' d'Elie Chouraqui. Il est dirigé par Alexandre Arcady dans de nombreux films : 'Le Grand Pardon 1 et 2', 'Grand carnaval', 'L' Union sacrée', 'Pour Sacha' et 'Entre chiens et loups'. Séducteur et beau garçon, il tourne dans 'La Garce' et 'Le Petit Prince a dit' de Christine Pascal. Il remporte pour ce rôle le prix d'interprétation masculine à Montréal et est nommé au césar du Meilleur acteur en 1993. Il joue dans 'La Baule-les-Pins' de Diane Kurys et '588, rue Paradis' d'Henri Verneuil. Il montre tous ses talents d'acteur dans les comédies déjantées 'Pédale douce' et 'Quasimodo del Paris'. En 2000, il passe derrière la caméra en signant le long métrage 'L' Art (délicat) de la séduction' avec Patrick Timsit, puis en 2002, le film 'Moi César, 10 ans, 1m39'. Trois ans plus tard, il réalise 'La Boîte noire' avec José Garcia. Cette même année, le beau Richard Berry remonte sur les planches dans 'L' Emmerdeur', aux côtés de son complice, Patrick Timsit. Il est ensuite à l'affiche de 'La Doublure' aux côtés de Gad Elmaleh qu'il retrouve en 2007 pour 'Comme ton père'. Il donne la réplique à Judith Godrèche dans 'J' veux pas que tu t'en ailles' dans lequel il incarne un psychanalyste usant de tous les moyens pour reconquérir sa femme. L'année suivante, il se lance dans le polar en étant à l'affiche de 'Les Insoumis' de Claude-Michel Rome, aux côtés de Zabou Breitman et d'Aure Atika. A l'aise dans de nombreux registres, Richard Berry est sans conteste l'un des acteurs français les plus appréciés de sa génération.

 -0-0-0-0-0-0-

Joanne K. Rowling - Ecrivain anglaise -

Née à Chipping Sodbury le 31 juillet 1965

 Diplômée de l'université d'Exeter en langue et littérature française, Joanne Kathleen Rowling travaille d'abord pour Amnesty International avant d'enseigner le français. Elle débute sa carrière d'écrivain avec des 'thrillers' mais le succès n'est pas au rendez-vous. L'idée de l'apprenti sorcier lui vient à l'esprit alors qu'elle effectue un voyage en train entre Manchester et Londres. Mais sa mère meurt brutalement alors qu'elle-même n'est âgée que de 25 ans. J.K. Rowling ressent le besoin de voyager et part au Portugal. Elle y rencontre son mari et y fonde une famille. L'écriture du livre est retardée. Mais son mariage ne dure que trois ans et J.K. Rowling quitte le Portugal. En 1995, de retour à Edimbourg, elle se consacre entièrement à 'Harry Potter'. Après le refus de plusieurs éditeurs, la maison d'édition Bloomsbury propose enfin une offre, et l'ouvrage est très vite apprécié du public. Les aventures de ce jeune sorcier battent les records des ventes jeunesse et adultes, faisant de l'auteur anglais l'un des écrivains les plus célèbres au monde et occasionnant de nombreuses suites. Aurait-elle redonné le goût de la lecture aux jeunes ?

-0-0-0-0-0-0-

Géraldine Chaplin - Actrice américaine -

Née à Santa-Barbara, Californie le 31 juillet 1944

 Le visage éclairé par un large sourire, Géraldine Chaplin est débordante de vitalité. On se rappelle de cette fantastique photo prise à Cannes en 1954, sur la plage, d'une petite fille aux nattes brunes riant aux éclats sur les genoux de son père, exceptionnellement sans moustache... Charlie Chaplin ! Géraldine fait sa première apparition à 8 ans dans le célèbre 'Limelight'. Après une éducation dans une pension suisse, elle caresse le rêve de devenir danseuse étoile. Mais chez les acteurs, prendre la relève est une seconde nature. On naît enfant de la balle pour devenir saltimbanque à son tour. Géraldine Chaplin revient au cinéma pour incarner son premier rôle d'adulte en 1965 : elle est Tonya, l'épouse délaissée du 'Docteur Jivago'. En brune douce et désespérée, elle contraste avec la force de Judy Christie. Après avoir incarné des héroïnes tourmentées comme dans 'Ma cousine Rachel', il lui faudra attendre d'être 'Sur un arbre perché' avec Louis de Funès en 1971 pour renouer avec le succès. L'actrice a mûri, son visage désormais émacié inspire Claude Lelouch pour 'Les Uns les autres' en 1980, année où elle campe souvent des femmes en crise. Elle est la mère de la frêle Winona Ryder dans 'Le Temps de l'innocence' en 1993, puis la soeur excentrique d'Anne Bancroft dans 'Week-end en famille'. Almodovar lui offre le rôle d'une danseuse solitaire dans 'Parle avec elle' en 2002, une sorte de pied de nez au destin. Véritable ambassadrice du cinéma, Géraldine Chaplin revient en 2007 dans le film 'Boxes' de Jane Birkin.

 -0-0-0-0-0-0-

 Yvon Deschamps - Humoriste canadien -

Né à Montréal le 31 juillet 1935

Aussi connu que Céline Dion au Canada, Yvon Deschamps se fait connaître grâce à ses fameux monologues. Le jeune garçon d'alors finit par faire de l'école buissonnière un état permanent et part à l'aventure. Quelques années plus tard, son côté bout-en-train et théâtral lui permet de se faire engager à Radio Canada, intègre un temps une troupe de théâtre dans les années 60 où il côtoie l'acteur Paul Hébert, et fonde avec des amis le Théâtre de Quat' sous. Après un premier film, 'Délivrez-nous du mal', et une participation à une première revue en 1963, il monte son premier spectacle comique en 1967. Satirique, n'épargnant pas la politique de son pays, l'humour d'Yvon Deschamps plaît au public de La Boîte à Clémence et autre cafés théâtres. A nouveau sans le sous, l'opportunité lui fait rencontrer Louise Forestier et le chanteur Robert Charlebois, avec qui il crée la revue musicale 'L' Ossdidcho', qui révolutionne la chanson québécoise. Ce succès lance Yvon Deschamps qui finit de faire connaître grâce à ses monologues sur l'intolérance, le racisme, l'antisémitisme, la politique, plein de bon sens et de fausse naïveté. C'est un triomphe qui le porte jusqu'à recevoir le prix de la personnalité artistique de l'année 1994, en plus d'un Félix de l'ADISQ en 1999. Profitant de sa notoriété, il achète un manoir où il joue ensuite la plupart de ses spectacles. Il se déplace malgré tout pour jouer 'Comment ça 2000 ?', puis '2001', '2002', tant la garantie de jouer à guichet fermé est immuable. Crée quelques années plus tôt, 'La boîte à Yvon', sorte de 'Théâtre de Bouvard', lance les humoristes en devenir, toujours sous la houlette du fameux comique.

-0-0-0-0-0-0-

Richard Griffiths - Acteur anglais -

Né le 31 juillet 1947

Richard Griffiths débute comme comédien au sein de la Royal Shakespeare Company où il s'illustre dans des pièces classiques comme 'Henry VIII' de Shakespeare. Il incarne également un des rôles principaux dans 'Art' de Yasmina Reza. Les Britanniques adulent son jeu et l'acteur devient très vite populaire. Au cinéma, il endosse des rôles charismatiques et très variés les uns des autres. Une cinquantaine de génériques voient défiler son nom depuis les années 1980. Les seconds rôles émaillent dans un premier temps sa carrière, puis fleurissent les rôles plus primordiaux. Tim Burton dirige l'acteur dans 'Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête' en 2000 dans lequel il joue le rôle d'un juge. La saga Harry Potter invite son opulente dégaine à jouer l'oncle de Harry et Sa bonhomie intervient ainsi à quatre reprises dans les réalisations successives 'Harry Potter et l'ordre du Phénix' de David Yates, 'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban' d'Alfonso Cuaron, 'Harry Potter et la chambre des secrets' de Chris Colombus ainsi que le premier en date 'Harry Potter à l'école de sorciers' du même réalisateur. Richard Griffiths est très aimé des Anglais et est apprécié des Français depuis peu.

-0-0-0-0-0-0-

 Grand Corps Malade -  Chanteur français -  

 Né à Blanc-Mesnil le 31 juillet 1977

Fabien Marsaud est devenu Grand Corps Malade sur scène, un soir de l'année 2003. Il s'est lui-même rebaptisé ainsi, en référence aux séquelles de l'accident qui a bouleversé sa vie. Jeune garçon très dynamique, il souhaite devenir professeur de sport, et pourquoi pas tenter une carrière de basketteur professionnel. Mais un plongeon mal réceptionné à la piscine va alors mettre fin à ses espoirs : on lui annonce qu'il est tétraplégique. Pourtant Fabien persévère et recouvre l'usage de ses membres. Il profite de sa longue convalescence pour se tourner vers la poésie, lui qui est adepte des mots depuis son enfance, et découvre le slam. A partir de 2003, il commence à déclamer ses textes en public dans des lieux intimistes ; il y raconte Saint-Denis, la ville où il a grandi, mais aussi l'amour, l'espoir... Et très vite son style et sa sensibilité, associés au timbre profond de sa voix, lui apportent la reconnaissance. Il remporte plusieurs grands tournois de slam, fait la première partie d'artistes comme Elie Semoun, Mouss et Hakim ou Cheb Mami, et multiplie spectacles et festivals. En 2005, il fonde l'association 'Flow d'Encre', par le biais de laquelle il anime des ateliers d'écriture. C'est un ami compositeur, S Petit Nico, qui lui propose de transposer ses morceaux en musique. Il sort ainsi son premier album, 'Midi 20', qui se détache quelque peu des règles de bases du slam mais connaît le succès, puisqu'il se classe dans le top 10 des ventes d'album en France en 2006. Deux ans plus tard, Grand Corps Malade revient avec un deuxième album baptisé 'Enfant de la ville'.

-0-0-0-0-0-0-

Louis de Funès -  Acteur français -  

 Né à Courbevoie le 31 juillet 1914

 Décédé à Nantes le 27 janvier 1983

 Enfant, son goût pour le piano et le dessin lui font quitter l'école assez tôt. Soucieux de gagner sa vie, il se fait engager comme pianiste de Jazz dans des bars. Inspiré par les tenanciers du bar, il décide d'entamer une carrière de comédien. Il s'inscrit alors au cours Simon. Il faudra attendre dix ans de carrière pour qu'il accède enfin aux premiers rôles. Cette année-là il tourne 'La traversée de Paris' avec Gabin et Bourvil. Avec déjà 100 films à son actif, son parcours cinématographique atteint son paroxysme avec 'Les gendarmes de Saint-tropez' (1964). Il retrouve par la suite Bourvil dans 'Le corniaud', le tandem se retrouve une dernière fois à l'affiche avec 'La grande vadrouille'. Après 'La folie des grandeurs', de Funès clôt sa collaboration avec Oury avec 'Les aventures de Rabbi Jacob' (1973). Il entame alors une collaboration avec le réalisateur Claude Zidi pour 'L' aile ou la cuisse' (1978). Louis de Funès meurt le 27 janvier 1983, après avoir endossé une ultime fois l'uniforme dans 'Le Gendarme et les gendarmettes' (1982) sous la direction de Jean Girault.

 -0-0-0-0-0-0-

 Hubert Védrine - Homme politique -  

 Né à Saint-Sylvain-de-Bellegarde le 31 juillet 1947

Homme politique des années Mitterrand, Hubert Védrine débute sa carrière au ministère de la Culture dès sa sortie de l'ENA en 1974. Quatre ans plus tard, il est élu député suppléant à la première circonscription de la Nièvre, il rejoint en 1979 la Direction générale des affaires culturelles scientifiques et techniques au ministère des Affaires étrangères. Mais en 1981, il est appelé par François Mitterrand en tant que conseiller diplomatique pour finalement devenir porte-parole de l'Elysée en 1988. Ensuite, Hubert Védrine devient secrétaire général, poste qu'il quitte en 1995 pour revenir au Conseil d'Etat. En 1996, il rejoint le cabinet d'avocats Jeantet et associés. A l'élection de Jacques Chirac, il est choisi par le Premier ministre Lionel Jospin pour revenir au ministère des Affaires étrangères où il restera jusqu'à la fin de la cohabitation en 2002. En 2003, il crée son propre cabinet de conseil, tout en travaillant en parallèle pour le cabinet d'avocats Gide Loyrette Naouel ainsi que pour de grandes entreprises. En 2004, il fait partie du conseil d'administration du groupe LVMH. Spécialiste des relations internationales, il écrit pour la presse française et étrangère, participe à des colloque. Depuis 2003 Hubert Védrine est à la tête de l'Institut François Mitterrand.

-0-0-0-0-0-0-

 Primo Levi  - Ecrivain italien -

Né à Turin le 31 juillet 1919

 Décédé à Turin le 11 avril 1987

 Chimiste de formation, Primo Levi voit son destin prendre une autre voie avec la Seconde Guerre mondiale. Avant de s'engager dans le mouvement de résistance antifasciste, il travaille clandestinement dans différentes usines et déménage ainsi de Turin à Milan. Arrêté en décembre 1943 avec ses compagnons, Primo Levi transite par le camp de Fossoli et se retrouve presque deux mois plus tard à Auschwitz. Il est ensuite affecté dans le laboratoire de chimie de l'usine de Buna, ce qui lui permet de bénéficier de conditions de travail moins pénibles. Après la libération et l'exode pour rejoindre l'Italie, il ressent le besoin d'écrire ses souvenirs et donne naissance à 'Si c'est un homme'. Il se consacre alors à un travail de mémoire : à travers ses récits poignants de vérité et d'humilité, Primo Levi devient un témoin de son temps pour les générations futures. En 1987, on le retrouve en bas d'une cage d'escalier. Officiellement, c'est un suicide mais certains ne l'expliquent pas...

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique