logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/07/2008

ILS SONT NES UN 1ER JUILLET....

Claude Berri - Réalisateur français -  

 Né à Paris le 01 juillet 1934

 Acteur, réalisateur, scénariste, producteur de talent, Claude Berri cumule les titres au cinéma. Issu d'une famille juive de fourreurs, le jeune Claude Langmann prend des cours de comédie et parvient à décrocher quelques rôles. Mais il se révélera par le biais de l'écriture. Ses premiers courts métrages, en collaboration avec Maurice Pialat (son futur beau-frère), séduisent, notamment 'Le Poulet' (prix à Venise et aux Oscars). En 1966, Claude Berri tourne son premier long métrage, 'Le Vieil Homme et l'enfant', un beau succès. Il s'inscrit d'ailleurs dans une succession de réalisations autobiographiques. Parallèlement, ce surdoué du cinéma monte sa société de production, Renn Productions avec autant de succès. Il finance alors des oeuvres très populaires, sans laisser pour compte les autres films. Les plus grands ont fait appel à cet homme de talent !

-0-0-0-0-0-0-

Sydney Pollack - Réalisateur américain - 

 Né à Lafayette, Indiana le 01 juillet 1934

 Décédé à Los Angeles, Californie le 26 mai 2008

C'est à New York et en tant qu'assistant de Sanford Meisner, l'un des plus grands professeurs d'arts dramatiques des Etats-Unis, que Sydney Pollack commence sa carrière. D'abord devant les caméras, il jouera dans des pièces de Broadway et dans des feuilletons télé, puis derrière, il réalisera quelques épisodes de séries connues comme 'Mission impossible' ou 'Le Fugitif'. En 1965, il se lance dans son premier long métrage, 'Trente minutes de sursis', mais trouve son style avec le suivant, 'Propriété interdite', élégie romantique où il met en scène Robert Redford, son acteur fétiche. N'oubliant pas le réalisme, il aborde néanmoins, un à un, avec un succès équivalent, tous les genres cinématographiques : le drame romantique avec 'Nos plus belles années', le western avec 'Les Trois Jours du Condor', la comédie avec 'Tootsie'... S'inspirant du roman de Karen Blixen, il signe en 1986 l'un de ses plus beaux films, pour lequel il reçoit 2 Oscars, 'Out of Africa' avec Meryl Streep et bien sûr Robert Redford. Ses réalisations suivantes seront néanmoins bien accueillies par le public. Réalisateur reconnu, il n'oublie pas son métier d'acteur puisqu'il fait une apparition dans le dernier de film de Kubrick, 'Eyes Wide Shut' en 2000. Pendant quelques années, le cinéaste vit pour ses projets de production et finance l'intégralité de deux réalisations d'Ang Lee et de Alan J. Pakula. En 2005, il signe 'L' Interprète' dans lequel Sean Penn brille aux côtés de Nicole Kidman. Déjà âgé de plus de 70 ans, l'homme se contente ensuite de produire, notamment 'Fauteuils d'orchestre' de Danièle Thompson, 'Michael Clayton' de Tony Gilroy et 'Le Témoin amoureux' de Paul Weiland. En 2008, à presque 74 ans, Sydney Pollack décède des suites d'un cancer, laissant derrière lui l'image d'un des réalisateurs les plus féconds d'après-guerre.

 -0-0-0-0-0-0-

Olivia de Havilland - Actrice américaine -

Née à Tokyo, Japon le 01 juillet 1916

Grande dame du cinéma américain, Olivia de Havilland a fait exception parmi les gloires d'Hollywood pleines d'arrogance. Après une courte période au Japon, elle grandit sous le soleil de Californie. Enfant, elle aime se déguiser avec sa soeur Joan. Engagée dans la troupe de son lycée, elle est remarquée par un collaborateur de Max Reinhardt qui l'engage pour l'adaptation cinématographique de 'Songe d'une nuit d'été' en 1935. Avec son visage en coeur, ses cheveux châtains et ses grands yeux bruns, elle est l'incarnation de la jeune fille idéale : douce et virginale, à l'opposé des canons de l'époque. C'est ainsi qu'elle se retrouve partenaire d'Errol Flynn dans 'Capitaine Blood', 'La Charge fantastique' et surtout en délicieuse Marianne du flamboyant 'Robin des Bois' en 1938. Mais elle se lasse vite des rôles d'oie blanche qui lui sont attribués. Persévérante, elle parvient à convaincre la Warner de l'autoriser à tourner dans 'Autant en Emporte le Vent'. Le rôle de Mélanie Wilkes, rivale de Scarlett O'Hara, lui permet enfin de nuancer son jeu et d'avoir pour partenaire le grand Clark Gable. Le film est un succès mondial. Malgré cela, elle se retrouve condamnée à jouer les jeunes femmes en détresse à la sexualité désincarnée dans 'The Strawberry Blonde', 'Dodge City' ou 'Santa Fe Trail'. En 1946, elle donne enfin toute la mesure de son talent : intrigante dans 'L' Héritière', elle apparaît plus diabolique que jamais dans 'Ma cousine Rachel' en 1952. Mais c'est surtout dans le rôle d'une schizophrène dans 'La Fosse aux serpents' qu'elle brise enfin son image. Après 'Chut chut, chère Charlotte', aux côtés de Bette Davis en 1964 et deux films catastrophe, elle se retire du cinéma. Devenue une charmante octogénaire, Olivia de Havilland accorde parfois des interviews sur ses souvenirs de tournage du fond de sa retraite parisienne.

-0-0-0-0-0-0-

Pamela Anderson -  Actrice et mannequin canadienne -  

 Née à Ladysmith le 01 juillet 1967

Mannequin pour Playboy, elle fait régulièrement la une du célèbre magazine, plus que n'importe quelle autre fille. La télévision comprend le pouvoir de la superbe demoiselle et, en 1992, la glisse dans la peau bronzée de C.J. Parker d''Alerte à Malibu'. La série idéale pour permettre à la belle de faire connaître ses multiples talents à des millions de téléspectateurs. La série est un carton, et Pamela y reste jusqu'en 1997. La Canadienne symbolise la star des années 1990, le fantasme numéro 1 des hommes, blonde peroxydée à la poitrine siliconée. Pour beaucoup, c'est d'ailleurs sa poitrine qui lance la mode des prothèses mammaires. Elle tente de transposer ce succès au cinéma, sans grande réussite hormis peut-être 'Barb Wire', qui a bien marché en salles. En 1998, sa vie privée fait parler d'elle : une vidéo porno amateur tournée avec son compagnon Tommy Lee circule sur Internet, pour le plus grand bonheur de ses fans. De 1998 à 2000, elle est coproductrice d'une série 'V.I.P.' dans laquelle elle interprète une directrice d'une agence de gardes du corps. La série s'arrête brutalement et Pamela doit encore tout recommencer. En 2003, elle prête sa voix au personnage de 'Stripperella'. L'année d'après, elle demande la citoyenneté américaine et rédige un roman en forme d'autobiographie, 'Star'. Puis elle joue dans une sitcom, 'Stacked', qui ne connaît pas un gros succès. En 2006, elle réapparaît dans les tabloïds en se mariant en string avec Kid Rock à Saint-Tropez. Leur union aura duré quatre mois. Un vrai record même pour Pamela.

 -0-0-0-0-0-0-

Carl Lewis - Athlète américain -  

 Né à Birmingham, Alabama le 01 juillet 1961

 Né à Birmingham, Carl Lewis passe son enfance dans le New Jersey et commence la compétition dès l'âge de 13 ans avec le saut en longueur tout en participant aux épreuves de sprint. Il est sélectionné en équipe nationale en 1980 pour les Jeux olympiques de Moscou, mais le boycott américain l'empêche d'y participer. C'est lors des championnats du monde de 1983 à Helsinki que Carl Lewis se fait remarquer tandis que les Jeux olympiques d'été de 1984 à Los Angeles le placent au rang des meilleurs puisqu'il remporte quatre médailles d'or. Les Jeux de 1988 à Séoul, s'ils confirment sa lancée avec la victoire au 100 m et au saut en longueur, sont également ceux qui ternissent sa carrière avec la révélation, plusieurs années plus tard, de son dopage : contrôlé positif avant son départ pour Séoul, Carl Lewis bénéficie de la couverture du Comité olympique. Sa domination dans les épreuves de sprint décroît après 1991 mais ses performances en saut en longueur ne cessent de progresser. Carl Lewis bat ainsi son record personnel avec une moyenne de 8, 83 m aux championnats du monde de Tokyo en 1991. Si Mike Powell tend à lui disputer la vedette, c'est Carl Lewis qui conserve la médaille d'or du saut en longueur lors des JO de Barcelone en 1992 et ceux d'Atlanta en 1996. Cette date signe son retrait de la compétition. Huit fois médaillé d'or aux championnats du monde et neuf fois médaillé d'or aux Jeux olympiques, Carl Lewis fait partie des plus grandes figures du sprint et du saut en longueur et est une véritable icône pour le sport américain.

-0-0-0-0-0-0-

Amira Casar - Actrice française - 

 Née le 01 juillet 1971

Née d'une mère russe et d'un père kurde, Amira Casar vit en Irlande jusqu'à ses seize ans. Elle est remarquée par le photographe Helmut Newton. A Paris, elle devient alors mannequin, puis s'inscrit au Cours Florent. Elle rejoint le Conservatoire national supérieur d'art dramatique, et commence sa carrière au cinéma dans 'Nostrom' de David Lean, mais le film ne sort jamais. Puis, elle tourne 'Erreur de jeunesse'. Le public français la découvre dans des comédies : les deux volets de 'La Vérité, si je mens' de Thomas Gilou, 'Le Derrière' de Valérie Lemercier, 'Pourquoi pas moi ?', 'Tôt ou tard'. Amira Casar tourne également dans les films dramatiques 'Commentj'ai tué mon père' et 'Marie Baie des Anges' et dans le controversé 'Anatomie de l'enfer' de Catherine Breillat, aux côtés de Rocco Siffredi. On la retrouve également dans des films d'auteur comme 'Peindre ou faire l'amour' (2005) de Arnaud et Jean-Marie Larrieu. La même année, elle fait partie du jury du festival d'Angers. Après une absence de deux ans, on retrouve Amira Casar en 2008 dans 'Coupable', un polar de Laetitia Masson, aux côtés de Hélène Fillières et Jérémie Renier.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique