logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/06/2008

ILS SONT NES UN 8 JUIN ....

Agnès Soral -  Comédienne française -

Née à Aix-les-Bains le 08 juin 1960

 Servie par un corps pulpeux et de grands yeux bleus pâles, Agnès Soral est devenue une actrice populaire du petit écran. Adolescente, la jeune Agnès voue une passion au spectacle de rue et court s'inscrire au conservatoire de Grenoble dès l'âge de 13 ans. Déterminée, la voici qui monte tenter sa chance à Paris deux ans plus tard. Après une période où elle enchaîne les petits boulots, elle est remarquée par Claude Berri, qui lui offre son premier rôle aux côtés de Jean-Pierre Marielle dans 'Un moment d'égarement'. Elle revient en punk pour l'inoubliable 'Tchao Pantin' en 1983, qui lui vaut d'être nominée aux Césars en tant que meilleur second rôle féminin. Après un détour par les planches dans le répertoire classique, elle revient au cinéma dans des rôles variés pour 'Salades russes', 'Hommes femmes, mode d'emploi' de Claude Lelouch, 'Ça n'empêche pas les sentiments', 'Je suis vivante et je vous aime' ou encore 'Les Parisiens'. A cette carrière cinématographique prolixe s'ajoute ses prestations télévisées, notamment pour la série 'Maigret', où son physique sert à merveille les personnages sombres de Simenon. En 2006, elle tourne encore 'La Voix de Laura', sorte de thriller à la française pour M6. 2007 est l'année de son retour au théâtre, et elle entame un marathon avec un one-woman show malicieusement intitulé 'Agnès Soral aimerait bien vous y voir'.

-0-0-0-0-0-0-

Dove Attia - Homme d’affaires et producteur français -  

Né à Tunis le 8 juin 1957

Né d'un père tunisien et d'une mère française, le jeune Dove Attia découvre la musique à l'âge de quinze ans. Une guitare, un peu de chant, des compositions, le jeune homme se lance, et monte un groupe de rock avec des copains de lycée. Une vocation qu'il laisse de côté pour passer un bac scientifique, et intègre polytechnique en 1978. Il y rencontre Manuel Munz, producteur de 'La Vérité si je mens', et établit son réseau. Sorti de l'école, il enseigne durant dix ans, monte sa propre école, avant de changer de voix. Parallèlement, en 1983, Dove crée avec Pierre Alberti Radio Nostalgie. En 1990, il est directeur général de TF1 International et devient huit ans plus tard président de Tekelec Europe, et se lance dans la production musicale. Il s'associe avec Albert Cohen pour monter 'Les 10 Commandements' (2000), hypothéquant ses biens pour trouver le budget nécessaire à ce projet gigantesque. Le spectacle mis en scène par Elie Chouraqui et composé par Pascal Obispo triomphe. Dove enchaîne alors avec la production de 'Autant en emporte le vent' (2003), un succès mitigé, avant de connaître la consécration avec 'Le Roi Soleil' (2005). Dove Attia sort de l'ombre en participant en tant que juré à l'émission de télé crochet La Nouvelle Star sur M6. Le grand public connaît dorénavant son visage.

-0-0-0-0-0-0-

 Valérie Mairesse  - Actrice, chanteuse et chroniqueuse  française -  

 Née à Paris le 08 juin 1955

 Même si elle est née en France, Valérie Mairesse a passé une grande partie de son enfance au Maroc, à Casablanca. La plupart du temps, elle était au ciné-club que tenait son père. Grâce à lui, elle sait, à son arrivée à Paris en 1973, qu'elle veut devenir comédienne. Peu de temps après, elle est engagée dans la troupe du Splendid et assure la régie, dans un premier temps, de la pièce 'Je vais craquer' avant de tenir un rôle dans 'Ma Tête est malade'. Le cinéma lui offre son premier grand rôle en 1977 dans un film d'Agnès Varda, 'L' Une chante, l'autre pas'. Les rôles s'enchaînent mais Valérie veut se diversifier. Entre 1980 et 1981, elle sort trois disques. Mais c'est le rôle que lui offre Claude Zidi en 1983 qui va la propulser au rang de star avec 'Banzaï'. Ce film qu'elle partage avec Coluche est un énorme succès en salle, un tremplin extraordinaire pour la jeune femme. On la retrouve donc sans surprise dans des gros succès comme 'Un Crime au paradis' ou encore le film de Pascal Arnold, 'Chacun Sa nuit' où elle partage l'affiche avec le grand Jean-Marc Barr. Valérie Mairesse a aussi participé à l'émission quotidienne On A tout essayé, dirigée par Laurent Ruquier.

-0-0-0-0-0-0-

Julianna Margulies - Actrice américaine -

Née à Spring Valley, New York le 08 juin 1966

Fille d'une danseuse de l'American Ballet et d'un créatif publicitaire, Julianna Margulies est la plus jeune d'une famille de trois enfants. Après avoir passé quelques années à Paris et en Angleterre avec ses parents, elle découvre le théâtre au collège et commence à jouer sur les planches de façon régulière. Elle décroche un premier rôle au cinéma en 1991 dans 'Out for Justice' aux côtés de... Steven Seagal. Cette première expérience n'est pas très concluante pour la comédienne qui passe l'année suivante à se produire dans des pièces en région et dans des publicités. La chance lui sourit enfin lorsqu'elle est choisie pour endosser le rôle de l'infirmière Carol Hathaway dans la série au succès interplanétaire 'Urgences'. Durant six saisons, les téléspectateurs se prendront d'affection pour son personnage, amoureuse du docteur Doug Ross, alias George Clooney. Lorsqu'elle arrête la série, en 2000, sa carrière au cinéma n'est pas au beau fixe ; en effet les films dans lesquels elle figure n'ont pas un succès retentissant et certains restent inédits en France. Après des apparitions dans les séries 'Scrubs' et 'Les Soprano', on l'attend dans 'Beautiful Ohio' signé Chad Lowe.

 -0-0-0-0-0-0-

 Luigi Comencini  - Réalisateur et scénariste italien -

 Né à Salo le 08 juin 1916

Décédé à Rome le 06 avril 2007

Architecte de formation, Luigi Comencini aura voué sa vie au cinéma. Avant de devenir critique à la fin des années 40 dans les pages de Corrente, il s'investit massivement dans la conservation du patrimoine cinématographique italien en s'évertuant à récupérer des vieux films menacés de destruction et fonder ainsi un fond précieux qui sera à l'avenir la base de la cinémathèque italienne de Milan. Pour autant, ses contacts avec le monde du cinéma lui ouvrent bientôt les portes de la réalisation. D'un court métrage d'abord, très remarqué dans les festivals, puis d'un premier long, 'De nouveaux hommes sont nés' en 1948. Avant d'être justement reconnu par ses pairs et le public en 1953 pour la comédie de moeurs 'Pain, amour et fantaisie', Comencini s'essaye au drame, genre qu'il n'abandonnera jamais vraiment, cultivant son ambiguïté. Perpétuellement entre rires et larmes, toujours du côté des faibles et des délaissés, proche des préoccupations de l'enfance, le réalisateur se forge alors une filmographie impressionnante jonchée de monuments d'histoire du cinéma italien, de 'La Belle de Rome' en 1955 au satirique grinçant de 'L' Argent de la vieille' en 1972, en passant par un épisode de 'Don Camillo', le mélodrame 'L' Incompris' en 1967, son 'Casanova, adolescence à Venise' en 1969 ou sa version très personnelle de 'Pinocchio' en 1972. Tantôt acerbe, tantôt potache, Comencini enchaîne alors les comédies avant d'espacer peu à peu ses projets. Plus rare, sur le déclin même, il signe néanmoins dans les années 80 quelques jolis films, tel que l'émouvant 'La Storia' en 1986 ou 'Joyeux Noël, bonne année' deux ans plus tard. Après un dernier passage derrière l'objectif en 1990 à l'occasion de 'Marcellino', le glorieux ancien préfère se retirer des plateaux. Alors que Luigi Comencini s'éteint à l'âge de 90 ans, le cinéma italien perd l'un de ses pères.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique