logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/05/2008

ILS SONT NES UN 10 MAI ....

Jean Becker - Réalisateur, acteur et scénariste français -

Né à Paris le 10 mai 1933

 Dans la famille Becker, le cinéma se transmet de père en fils. C'est auprès de son père Jacques, réalisateur de quelques chefs-d' oeuvre - et notamment 'Casque d'or', qui consacra Simone Signoret - que Jean Becker fait ses premiers pas en tant qu'assistant. A cette époque, il travaille également avec Julien Duvivier ou Henri Verneuil - 'Le Grand Chef' - et côtoie des personnalités de renom tels Jeanne Moreau ou Jean Gabin. Très vite il s'affirme et signe son premier long métrage, 'Un nommé La Rocca', en 1961. L'acteur principal n'est autre que Jean-Paul Belmondo, qu'il dirige à nouveau dans 'Echappement libre' (1964) et 'Tendre voyou' (1966). Malgré son propos subtil, le public n'adhère pas. Jean Becker décide alors de faire une pause, et se consacre pendant près de vingt ans à la réalisation de films publicitaires. En 1983, il opère un retour très remarqué avec 'L' Eté meurtrier', drame sublime porté pas Isabelle Adjani. Suivent des succès populaires comme 'Elisa' (1995), 'Les Enfants du marais' (1999), 'Un crime au paradis' (2001), 'Effroyables jardins' (2003) et 'Deux jours à tuer' (2008). Jean Becker a trouvé son style, à la fois réservé et porteur de valeurs universelles. Le public le plébiscite et la critique le salue. Il a également fait plusieurs apparitions dans ses films, et plus récemment dans ceux de ses confrères. Réalisateur sensible, acteur talentueux, scénariste plein d'imagination, Jean Becker est sans conteste l'une des figures majeures du cinéma français.

-0-0-0-0-0-0-

Emmanuelle Devos - Actrice française -  

Née à Paris le 10 mai 1964

Fille de comédiens, Emmanuelle Devos s'invente dès l'enfance des personnages. Elle quitte le lycée pour étudier au cours Florent, avec pour professeur Francis Huster, qui lui offre son premier rôle en 1986 dans 'On a volé Charlie Spencer !'. Elle tourne alors pour deux amis cinéastes de la Fémis : Noémie Lvovsky, avec 'Dis-moi oui, dis-moi non' en 1989, et Arnaud Desplechin et 'La Vie des morts' en 1990. Desplechin en fait son égérie : 'Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) 'lui vaut ainsi une nomination au César du Meilleur espoir féminin en 1997. Elle tient de nombreux seconds rôles dans les films de jeunes auteurs comme Lvovsky (' Oublie-moi') ou Hélène Fillières (' Aïe'). On la voit également dans 'Le Déménagement' et 'Peut-être', davantage commerciaux. C'est avec 'Sur mes lèvres' de Jacques Audiard qu'elle connaît la consécration et remporte le César de la Meilleure actrice en 2001. Suivent 'L' adversaire', d'après Emmanuel Carrère, et 'Rencontre avec le dragon', tous deux aux côtés de Daniel Auteuil. Davantage comique dans 'Bienvenue en Suisse', elle reste toutefois fidèle à Arnaud Desplechin - avec 'Rois et reine' en 2004 - et Audiard (' De battre mon coeur s'est arrêté'). Elle retrouve Carrère en 2005 avec 'La Moustache' et Hélène Fillières avec 'Gentille'. Emmanuelle Devos ne chôme pas, et est réputée pour sa capacité à s'adapter à des rôles totalement différents (avocate, prof de philo, femme fatale ou encore jeune femme malentendante).

-0-0-0-0-0-0-

Marina Vlady - Actrice et écrivain française -

 Née à Clichy-la-Garenne le 10 mai 1938

Dès son plus jeune âge, Marina Vlady est baignée dans un univers artistique. Encouragée par un père chanteur d'opéra et une mère danseuse étoile, elle débute comme doubleuse à la radio alors qu'elle n'a que huit ans, et intègre l'année suivante l'Ecole de Danse de l'Opéra. Mais c'est au cinéma qu'elle rencontre le succès, avec un total de plus de soixante films. En 1949, elle joue dans 'Orage d'été', de Jean Gehret, puis enchaîne les rôles - 'Des Gosses de riches' (1952), 'Avant le déluge' (1954), 'Liberté surveillée' (1957), 'La Nuit des espions' (1959). .. En 1960, son personnage dans 'La Princesse de Clèves', de Jean Delannoy, est très remarquée. Elle reçoit ensuite un Prix d'interprétation pour 'Le Lit conjugal', de Marco Ferreri, au festival de Cannes, ainsi que le Prix Suzanne Bianchetti pour ses prestations sur le grand, mais aussi sur le petit écran. A partir de 1967, elle commence à se produire sur les planches - elle donnera 250 représentations au théâtre Hébertot, en compagnie de ses trois soeurs, Hélène Vallier, Odile Versois et Olga Poliakoff, elles aussi actrices. Marina Vlady a publié plusieurs ouvrages, comme '24 images secondes' (2005), dans lequel elle revient sur sa carrière. Personnalité entière et passionnée, elle aura mené une vie mouvementée et riche en expériences.

-0-0-0-0-0-0-

Linda Evangelista -  Mannequin canadien -  

 Née à St Catherines le 10 mai 1965

Issue d'une famille modeste d'origine italienne, Linda Evangelista grandit entourée d'amour. Adolescente plutôt jolie, elle se présente à un concours de miss l'année de ses 15 ans. Elle ne remporte pas ce concours, mais une chasseuse de tête de l'agence Elite la repère. Linda Evangelista arrête ses études après le lycée, en 1984, pour partir travailler en tant que mannequin à New York. Sa carrière tarde à décoller jusqu'en 1987 où elle fait sa première couverture du magazine Vogue. Cette année-là, elle épouse Gérald Marie, un des grands chefs de l'agence Elite. Elle devient alors l'un des mannequins les plus prisés et enchaîne les couvertures des grands magazines de mode. Elle défile pour des couturiers prestigieux comme Chanel, Yves Saint-Laurent, Versace, Ralph Lauren, ou encore, Chloe. En 1993, elle divorce de Gérald Marie, pour passer du temps auprès de l'acteur Kyle Mac Lachlan, avant de vivre une aventure avec Fabien Barthez en 1998. Depuis, Linda Evangelista s'est retirée des podiums, mais continue de poser et de défiler de façon ponctuelle.

-0-0-0-0-0-0-

Antonine Maillet  - Romancière canadienne -

Née à Bouctouche le 10 mai 1929

Après des études supérieures sur les bancs des universités de Moncton, Montréal et Laval, elle devient professeur de littérature et de folklore. Elle obtient son doctorat en 1970 et publie 'La Sagouine' un an plus tard. Sa renommée devient rapidement mondiale bien que sa source d'inspiration reste acadienne. La dramaturge canadienne connaît son plus grand succès en 1979 avec 'Pélagie-la-Charette'. Elle organise toujours parallèlement des cycles de conférences et a remporté de nombreuses distinctions.

 -0-0-0-0-0-0-

Ettore Scola -  Réalisateur, scénariste et producteur italien -

Né à Trevico le 10 mai 1931

Après une enfance paisible dans son village natal, Ettore Scola s'installe à Rome peu après la Seconde Guerre mondiale pour y faire des études de droit. Mais l'Italien préfère l'écriture aux textes de loi. Il collabore pour le magazine humoristique 'Marc Aurèle'. A partir des années cinquante, Scola devient scénariste, tout en conservant son activité d'illustrateur ; pour preuve deux de ses bandes dessinées sont publiées dans les années soixante. En 1964, Scola devient réalisateur, son premier film 'Parlons femmes' rencontre une bonne critique. 'Drame de la jalousie', 'Nous nous sommes tant aimés', 'Une Journée particulière'. Le succès est grandissant, et ce jusqu'à la fin des années soixante-dix. Marcello Mastroianni ou Sophia Loren sont deux illustres exemples d'acteurs qui ont joué sous la direction de Scola. Bien que la comédie soit un domaine où il excelle, Scola aime à se diversifier. Ses films pénètrent des thèmes très variés. Inspiré de Rossellini ou Fellini, Scola dépeint les faits sociaux et populaires en y ajoutant des questionnements politiques, humains, profonds. 'Le Roman d'un jeune homme pauvre' en 1995 reçoit un Lion d'or au festival de Venise. En 2003, son dernier film 'Gente di Roma' traite de l'évolution de la capitale italienne, très chère aux yeux du réalisateur.

-0-0-0-0-0-0-

 Marie-France Pisier - Actrice, réalisatrice et scénariste française -

Née à Dalat, Indochine le 10 mai 1944

Souvent présentée comme un second rôle de grande envergure, Marie-France Pisier commence sa carrière d'actrice en 1961. Diplômée en droit et science politique, la jeune fille s'intéresse très vite au monde du 7e art. François Truffaut, qui recherche une adolescente pour jouer dans 'Antoine et Colette', l'un des sketches de 'L' Amour à vingt ans', est convaincu que la jeune comédienne est parfaite pour ce rôle. En 1979, on la retrouve dans le personnage de Colette dans 'L' Amour en fuite'. Devenue égérie du cinéma d'auteur, elle travaille successivement pour Alain Robbe-Grillet, Luis Buñuel, Jacques Rivette et le jeune André Téchiné. Ce dernier lui permet d'obtenir deux fois le césar du meilleur second rôle, pour 'Souvenirs d'en France' en 1976 et 'Barocco' en 1977. L'année 1976 lui permet aussi de remporter un césar pour sa prestation dans 'Cousin, cousine'. A partir des années 1980, la comédienne participe à des films plus populaires, comme 'L' As des As', où elle donne la réplique à Jean-Paul Belmondo. En 1983, on la retrouve dans 'Le Prix du danger'. L'actrice se fait plus discrète dans les années 1990. Néanmoins, on retient ses rôles dans 'Marion' de Manuel Poirier ou 'Le Temps retrouvé' de Raoul Ruiz. Tournant pour des jeunes auteurs comme Ferreira Barbosa et Christophe Honoré, Marie-France Pisier apparaît encore en 2006 à l'affiche du film 'Dans Paris', continuant à nourrir une carrière déjà exemplaire.

0-0-0-0-0-0-

Bruno Wolkowitch  - Acteur et comédien français - 

 Né le 10 mai 1961

Formé au Studio 34 de Claude Mathieu de 1981 à 1984 puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris de 1984 à 1987, Bruno Wolkowitch débute au cinéma en 1983 devant la caméra de Robert Enrico dans le film historique 'Au nom de tous les miens'. Mais c'est surtout à la télévision qu'il se fait connaître, en jouant aux côtés de Marthe Mercadier dans la série 'Madame le Maire' puis dans 'P.J.' où il incarne durant quasiment dix saisons le capitaine de police Vincent Fournier. Il travaille également sur des téléfilms bénéficiant d'un grand succès estival tels que 'Dans un grand vent de fleurs', 'Méditerranée' en 2001 ou encore 'Garonne' en 2002. Il a par ailleurs interprété Lagardère pour la télévision. Il se fait plus rare au cinéma : on a pu le voir dans 'Soigne ta droite' de Godard, 'L' Enfance de l'art', 'Terminale' de Francis Girod ou encore 'Jeanne la Pucelle' de Jacques Rivette. En 2006, il s'installe au théâtre pour jouer dans 'Mademoiselle Julie' avec Emilie Dequenne.

-0-0-0-0-0-0-

Annabel Buffet  - Ecrivain et chanteuse française - 

 Née le 10 mai 1928

Décédée à Paris le 03 août 2005

Après avoir fait ses études secondaires à Cannes, Annabel Buffet monte à Paris pour prendre des cours de théâtre et, par la même occasion, devenir mannequin. C'est à Saint-Tropez qu'elle rencontre l'homme de sa vie. Le peintre Bernard Buffet épouse alors Mlle Annabelle Schwob de Lur en 1958. Lorsqu'elle chante, on la compare à Juliette Greco. Ses écrits, eux, sont comparés à ceux de Françoise Sagan. Avec humour, elle rétorque : 'Tant qu'on ne dit pas que je chante comme Sagan et quej'écris comme Gréco ...' En 1973, alors qu'elle sort un nouvel album et publie le roman 'Trois petits tours et quarante ans', elle est vivement décriée par la presse, qui refuse de la voir comme une réelle artiste. En outre, Annabel Buffet s'inspire de Françoise Mallet-Joris pour l'écriture et de Barbara pour le chant. En 1986, l'ouvrage 'D' amour et d'eau fraîche' révèle l'alcoolisme du couple et les efforts pour guérir de cette addiction. Atteint de la maladie de Parkinson et donc désormais incapable de peindre, son mari, Bernard Buffet, se suicide le 4 octobre 1999. Annabel Buffet n'hésite pas à dévoiler sa souffrance dans son livre testament, 'Post-Scriptum' : 'Reste que tu t'es suicidé et c'est moi qui suis morte ce jour-là'.

Commentaires

C'est aussi la date d'anniversaire de mon père qui fêtait ce jour ses 90 ans.
Dans ceux du jour que tu cites, j'aime bien nos actrices, Marina Vlady, Marie-France Pisier, Emmanuelle Devos, mais aussi Bruno Wolkowitch, que ma femme adorait dans P.J.

Bises
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 11/05/2008

Idem J.Louis, j'allais les citer... Ah oui Wolkowitch il est décédé d'une horrible façon dans P.J. Pas contente du tout la miche. Bises.

Écrit par : miche | 14/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique