logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/04/2008

ILS SONT NES UN 24 AVRIL

Barbara Streisand - Actrice américaine - 

 Née à New York City, New York le 24 avril 1942

 Dès son adolescence, Barbra Streisand chante dans les clubs. Repérée par la Columbia, la jeune femme signe un contrat en 1962, qui la conduit à Broadway, où son succès est triomphal, notamment grâce à la comédie musicale 'Funny Girl' en 1964. Elle apparaît d'ailleurs dans l'adaptation de cette comédie à l'écran quatre ans plus tard. Adepte de ce genre musical, Barbara Streisand excelle dans 'Hello Dolly' en 1969, 'Funny Lady' en 1975 ou 'Une étoile est née' un an plus tard. On la retrouve par ailleurs dans des comédies classiques comme 'La Chouette et le Pussycat' en 1970 ou 'Ma femme est dingue' en 1974, ainsi que dans des courts métrages dramatiques tels 'Nos plus belles années' ou 'Cinglée'. Outre ses talents de chanteuse et de comédienne, Barbra Streisand est aussi réalisatrice. A travers la comédie 'Yentl' et des histoires romantiques comme 'Le Prince des marées' et 'Leçons de séduction' entre autres, elle démontre une large palette de talents. Artiste multiple, Barbra Streisand est aussi une militante chevronnée qui s'implique dans divers combats en faveur de la protection de l'environnement mais aussi des femmes, des enfants et de la recherche contre le cancer et le sida.

 -0-0-0-0-0-0-

Jean-Paul Gaultier - Styliste français -

Né à Arcueil le 24 avril 1952

 'Enfant terrible de la mode française', Jean-Paul Gaultier assemble, récupère, découd, casse et mélange les styles depuis plus de vingt ans. Issu d'un milieu modeste, il boude l'école et se réfugie chez sa grand-mère pour parcourir les magazines de mode et ébaucher quelques modèles. A dix-huit ans, il rejoint l'équipe d'un Pierre Cardin séduit, puis assiste Jacques Esterel, Jean Patou, Michel Gomez et Angelo Tarlazzi avant de revenir chez son premier employeur à Manille pour dessiner les modèles destinées aux Etats-Unis. Ce n'est pourtant qu'en 1978 qu'il peut présenter sa première collection personnelle grâce à son partenaire japonais Kashiyama : la griffe Gaultier fait une entrée ravageuse dans le royaume de la mode. Travailleur insatiable, il explore les univers les plus éclectiques : des bijoux électroniques aux meubles mobiles, de la house music aux parfums, il écume et détourne les codes vestimentaires, bouscule la frontière du beau et du laid tout en assumant tranquillement son rôle d'agitateur permanent. En 'maillot marin, kilt et brosse platine', ce personnage culte chamboule le prêt-à-porter au fil des collections en brassant des références urbaines, ethniques et religieuses. Les lancements de 'Junior Gaultier' (1988), 'Gaultier Jean' s' (1992), 'JPG' (1994) et de la maison 'Gaultier Paris' sont couronnés de succès, et autorisent Jean-Paul Gaultier à faire de sa marque un symbole de mouvement, d'éclat et d'inédit.

-0-0-0-0-0-

Claude Aufaure - Acteur français -

Né le 24 avril 1942

 Regard pétillant et voix timbrée servie par une diction parfaite, Claude Aufaure est un des plus talentueux acteurs du cinéma comme du théâtre français. Claude Aufaure apprend d'abord le métier au cours Tatiana Balachova puis, il débute en 1966 dans la série télévisée 'Les trompettes de Bérézina' et continue régulièrement à tourner pour le petit écran. Mais le véritable foyer, de Claude Aufaure, c'est la scène où il aime se nourrir de la chaleur du public. Après avoir enseigné 15 ans au même cours qui l'a formé, il revient au théâtre à la fin des années 80, joue ensuite 'Les comédies barbares' en 1992, récite le 'Macbett' de Ionesco, crie 'Le chant du cornette' de Rilke, assume la mise en scène de 'Félix', 'Les sornettes de M.Toppfer' et une pièce de Schnitzler 'Madame Beate et son fils'. .. Présent à la télévision, il tourne plusieurs 'Maigret' et dans une adaptation sur la vie de Mme de Maintenon, 'L' allée du roi', donne la réplique à Sarah Biasini en 'Chevalier de Maupin', il l'est aussi au cinéma : révolté dans 'Chouans!', suicidaire pour 'La fille sur le pont', hume 'Le parfum d'Yvonne' du même Patrice Leconte, échappe aux tourments de la seconde guerre mondiale dans 'Laisser passer'... Homme à textes, il joue 'Moi, Bertolt Brecht' en 2002, met en scène cette même année 'Comme la vie d'un jardin', dialogue avec Suzanne Flon pour 'Claude Roy, l'ami proche' et enchaîne encore avec 'Ce père quej'aimais malgré tout'. Antoine Vitez, Laurent Terzieff, Patrice Chereau, Roger Blin, Charles Mauclerc, Georges Wilson... Il travaille avec les plus grands metteurs en scène. En 2007, il revient réciter les textes plein de poésie cynique de Peter Altenberg, 'Esquisses viennoises', offrant son talent à l'intimité des mots qui font mouche qui donnent ainsi à l'acteur d'âge mûr, un de ses plus beaux rôles.

 -0-0-0-0-0-0-

Christine Ockrent - Journaliste française -

Né à Bruxelles, Belgique le 24 avril 1944

 Issue d'une famille de diplomates, Christine Ockrent est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris. Elle entame rapidement une carrière de journaliste pour la télévision américaine puis réalise un 'scoop' télévisuel en 1979 en allant interviewer dans sa prison un ancien Premier ministre du Shah d'Iran quelques jours avant son exécution. Elle devient la première présentatrice du journal de 20h sur Antenne 2 en octobre 1981, et reçoit alors le surnom de la 'reine Christine' - surnom jusqu'alors accordé à une reine de Suède du XVIIe siècle. Nommée directrice adjointe de TF1 privatisée en 1987, elle revient l'année suivante sur Antenne 2. Elle se consacre ensuite à la présentation d'émissions de société avant de passer en 1996 sur France 3 pour animer un magazine politique avec les journalistes Serge July et Philippe Alexandre. Depuis 1997, Christine Ockrent est productrice et animatrice de 'France Europe Express', le rendez-vous politique hebdomadaire de France 3. Elle est également directrice déléguée de la radio BFM et éditorialiste à La Provence. Notons que Christine Ockrent est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages - 'La Double Vie de Hillary Clinton', 2001, 'Le Livre noir de la condition féminine', 2006 - chevalier de la Légion d'honneur et membre du conseil d'administration de Reporters sans frontières. Son professionnalisme et sa détermination lui ont permis de s'imposer comme une figure majeure du paysage médiatique français. C'est pourquoi, en 2008, elle est nommée directrice générale de France Monde.

-0-0-0-0-0-0-

Véronique Sanson -  Auteur, compositeur et chanteuse française - 

 Née à Boulogne-Billancourt le 24 avril 1949

Cette auteur-compositeur-interprète à la voix exceptionnelle est tombée dans la musique quand elle était petite. Elevée par des parents mélomanes, Véronique fait preuve dès son plus jeune âge d'un grand talent pour le piano. Avec sa soeur et un ami, François Bernheim, aujourd'hui compositeur, elle crée un groupe, les Roche Martin, auteur de deux 45 tours aux succès mitigés. Mais cette expérience lui permet de collaborer avec un certain Michel Berger qui produit son premier album, 'Amoureuse' en 1972. Ensemble, ils vont connaître le succès et leur chemin ne se séparera qu'à la mort de l'artiste. Véronique, artiste 100 % française, se découvre par ailleurs une passion pour les Etats-Unis où elle va vivre pendant dix ans, mariée au musicien Stephen Stills. Sa musique sera toujours influencée par ce séjour et son amour du travail bien fait. Forte de douze albums et de nombreuses récompenses, Véronique est une artiste généreuse et entière, autant aimée par le public que par la profession.

-0-0-0-0-0-0-

Philippe Pétain - Militaire et chef d'Etat français - 

 Né à Cauchy-la-Tour le 24 avril 1856

Décédé à L'Ile d'Yeu le 23 juillet 1951

 D'origines modestes, Philippe Pétain intègre Saint-Cyr en 1876. Il en sort peu gradé et est affecté au poste de professeur adjoint à l'Ecole de guerre en 1904, où il prône la guerre de position, contredisant les théories et tactiques de l'Etat major. A 58 ans, il s'apprête à prendre sa retraite lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale. Promu général, il remporte de nombreuses victoires, se distinguant par sa volonté de préserver des vies humaines. Nommé commandant en 1916 avant de s'illustrer à Verdun, il devient commandant en chef l'année suivante, malgré le fiasco de la bataille du Chemin des Dames à Nivelle. En 1918, il devient maréchal de France. Envoyé au Maroc en 1925, il est nommé inspecteur de la défense aérienne du territoire avant de devenir ministre de la Guerre du cabinet de Doumergue en 1931, sous la direction duquel est construite la ligne Maginot. Paul Reynaud fait appel à lui en dernier recours après la défaite de 1940 contre l'Allemagne. Le maréchal conseille l'armistice, après quoi, devenu chef de l'Etat, il instaure une politique de collaboration avec Hitler jusqu'en 1944. Philippe Pétain se rend aux autorités en 1945, qui le condamnent à mort pour finalement l'enfermer à perpétuité sur l'Ile d'Yeu.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique