logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/04/2008

ILS SONT NES UN 12 AVRIL

Jean-Louis Aubert - Chanteur français -

Né à Nantua le 12 avril 1955

Adolescent indiscipliné, passionné de musique, Jean-Louis quitte le noyau familial à 17 ans pour sillonner les routes des Etats-Unis. A son retour, il fonde le groupe Sémolina avec ses amis Richard Kolinka et Daniel Roux. Ils publient leur premier et unique disque 'Etj'y vais déjà'. En 1976, Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka contactent Louis Bertignac et Corinne Marienneau et fondent Téléphone, groupe mythique des années 1980. L'aventure dure dix ans mais chacun aspire à une carrière solo. Jean-Louis Aubert lance 'Juste une illusion', réalisé avec la complicité de son acolyte Richard Kolinka. En 1992, il publie l'album 'H' dans lequel il explore les profondeurs de l'âme et nous propose un voyage intérieur, en décalage avec l'étiquette 'rock' qu'on veut lui coller. Après quelques albums au succès mitigé où son public reste présent et une période d'absence, il interprète, en 2003, 'Sur la route' en tandem avec le jeune artiste Raphaël. Il revient en 2005 avec l'album 'Idéal standard'. Il y fait notamment un clin d'oeil au 'Passenger' d'Iggy Pop - une de ses influences majeures - avec la chanson 'A ceux qui passent'. Jean-Louis Aubert, en particulier avec Téléphone, est une des figures marquantes du rock français. Avec le temps, il a appris à s'ouvrir à d'autres musiques et ses chansons s'adoucissent même si le chanteur reste idéaliste et non conformiste.

-0-0-0-0-0-0-

Andy Garcia - Acteur et réalisateur américain - 

Né à La Havane, Cuba le 12 avril 1956

A l'arrivée au pouvoir de Fidel Castro, la famille d'Andy Garcia quitte Cuba pour Miami. Andres Arturo Garcia Menendez - son nom complet - a cinq ans. Après ses études, il part tenter sa chance à Hollywood et commence par jouer dans des séries dont 'Alfred Hitchcock présente'. Il tourne son premier film 'Blue Skies Again' en 1983, mais c'est 'Huit millions de façons de mourir' (1986) qui lui ouvrira grand les portes du cinéma. Brian de Palma le remarque et lui donne un rôle dans 'Les Incorruptibles'. En 1990, il entre dans la légende en intégrant la famille Corleone dans 'Le Parrain III', ce qui lui donne l'occasion de donner la réplique à son père spirituel Al Pacino et d'être nommé à l'oscar du second rôle. Il continue dans la voie des seconds rôles avec 'Dead Again' (1991) et 'Héros malgré lui' (1992). En 1994, son rôle aux côtés d'une Meg Ryan alcoolique dans 'Pour l'amour d'une femme' lui vaut les honneurs de la critique. Il retrouve l'univers du crime en 1995 avec 'Dernières heures à Denver' et le rôle de Jimmy le Saint. Il tourne ensuite sous la direction de Sidney Lumet dans 'Dans l'ombre de Manhattan' en 1997, et de Barbet Schroeder avec 'L' Enjeu' en 1998. En 2001, il rejoint le prestigieux casting d'Ocean' s Eleven, de Steven Soderbergh, dont il tournera les suite, 'Ocean' s Twelve' et 'Ocean' s Thirteen'. Il passe à la réalisation en 2005 avec 'Adieu Cuba'. Acteur exigeant, Andy Garcia a su tracer sa voie sans se cantonner à un genre, ni oublier ses racines.

-0-0-0-0-0-0-

Claire Danes  - Actrice américaine - 

Née à New York City, New York le 12 avril 1979

Débutant très tôt sa carrière à la télévision, Claire Danes se fait connaître à travers la série télévisée 'Angela, 15 ans' dans laquelle elle interprète le premier rôle. Cette prestation lui vaut un Emmy et le Golden Globe de la meilleure actrice d'une série dramatique. Le cinéma s'ouvre alors à la jeune comédienne qui interprète Beth dans les 'Quatre filles du docteur March'. Elle joue ensuite aux côtés des plus grands comme Winona Ryder dans 'Le patchwork de la vie', Michelle Pfeiffer dans 'Par amour pour Gillian' ou encore Jude Law dans 'I Love you, I Love you not'. Mais la révélation internationale et celle qui l'installe définitivement dans le coeur des Français, c'est son rôle de Juliette dans 'Roméo + Juliette' de Baz Luhrmann pour lequel elle a été largement primée. Après avoir joué aux côtés de son compagnon de l'époque, Matt Damon dans 'L' Idéaliste' et avoir interprété Cosette dans 'Les Misérables', elle met de côté sa carrière cinématographique pour se consacrer à ses études qu'elle reprend à l'université Yale. Mais l'actrice n'a pas mis fin à sa carrière et revient dans plusieurs comédies comme 'Igby' et joue dans le fameux 'Terminator 3'. Associée à la figure passionnée de Juliette, Claire Danes a de nombreux films à son actif et charme aussi bien dans les comédies, les films d'actions que les drames.

-0-0-0-0-0-0-

Jean-Pierre Marielle -  Acteur français - 

 Né à Dijon le 12 avril 1932

Après avoir envisagé d'étudier la littérature, Jean-Pierre Marielle entre au conservatoire, dont il sort en 1954 avec le second prix de comédie. Après un passage au cabaret aux côtés de Guy Bedos, il débute avec quelques rôles au théâtre au sein de la compagnie Grenier-Hussenot. A la fin des années 1950, il interprète au cinéma des personnages plus mûrs grâce à sa voix si particulière, dans 'Tous peuvent me tuer' et 'Le Grand Bluff'. Mais, déçu, il préfère pendant un temps retrouver les planches. Les années 1960 lui apportent des rôles plus profonds, avec notamment 'Faites sauter la banque' aux côtés de Louis de Funès, 'Week-end à Zuydcoote', 'Un monsieur de compagnie' ou 'Le Diable par la queue'. Le succès est au rendez-vous dans les années 1970, la décennie qui le transforme en référence. Jean-Pierre Marielle tourne dans 'La Valise' de Georges Lautner, 'Un moment d'égarement' de Claude Berri, mais aussi dans 'Que la fête commence' de Bertrand Tavernier, dont il devient l'acteur fétiche. Sa carrière et son talent confirmés, l'acteur peut faire un retour au théâtre en 1986, dans 'Clérambard' de Marcel Aymé. Dans les années 1990, après de beaux succès - 'Uranus', 'Tous les matins du monde', 'La Petite Lili'... - il connaît quelques échecs commerciaux, avec notamment 'Les Grands Ducs', 'Les Acteurs' - dans lequel il interprète son propre rôle - ou 'Atomik Circus'. Cela ne l'empêche pas de participer à des films d'envergure comme 'Les Ames grises' en 2005, 'Da Vinci Code' et 'Le Grand Meaulnes' en 2006 ou 'L' Ami de Fred Astaire' en 2007. Cette même année, il fait un retour remarquable au théâtre avec 'Les Mots et la chose', dans lequel il prend plaisir à jouer avec le vocabulaire. Audacieux, Jean-Pierre Marielle s'est illustré dans des rôles variés, aussi bien sur grand écran que sur les planches, et fait désormais partie intégrante du paysage culturel français.

-0-0-0-0-0-0-

Al Jarreau - Chanteur et musicien américain -

Né à Milwaukee le 12 avril 1940

 Fils d'un pasteur, Alwyn Lopez Jarreau lie son destin à la musique en chantant au sein du choeur de l'église. Il entame ensuite des études de psychologie, durant lesquelles il chante avec le groupe The Indigos, avant de commencer à travailler dans le social. Il déménage à Los Angeles afin de s'essayer à sa passion, jouant dans un trio jazz mené par George Duke. Son premier album, sorti dans les années 60, est un échec, et Al Jarreau ne retourne en studio que dix ans plus tard. Il signe chez Reprise et revient en 1975 avec 'We Got By', cette fois-ci acclamé pour son chant unique, flatté de comparaisons avec Billy Eckstine et Johnny Mathis. Il poursuit avec 'Glow' et 'Look to the Rainbow', un live qui cartonne aux Etats Unis, tout comme 'Breakin' Away' en 1981, contenant le fameux 'We're in This Love Together'. Il enregistre en 1986 'L Is for Lover' avec le producteur Nile Rodgers, puis signe le générique de la série 'Moonlighting', avant d'enchaîner avec les albums 'Heaven and Earth' en 1992 et 'Tenderness' en 1994, qui séduisent une audience plus mûre, moins pop. Il revient après une baisse de régime, grâce au producteur de ses débuts, Tommy LiPulma, avec qui il signe trois autres disques, dont 'Accentuate the Positive' en 2004. Alternant les styles dans sa musique jazz aux tendances pop, Al Jarreau a su séduire un large public au fil du temps, et se créer une renommée internationale.

 -0-0-0-0-0-0-

Raymond Barre - Homme politique français -

Né le 12 avril 1924

 Décédé à Paris le 25 août 2007

Fils d'un négociant, Raymond Barre passe toute son enfance sur l'île de la Réunion, où il est né. Elève talentueux, il voit ses rêves d'embrasser une carrière médicale se briser quand, à 20 ans, il est mobilisé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des problèmes d'infrastructures l'empêchent de partir en Indochine. Finalement, il part pour Paris en 1946, où il sera brillamment diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et agrégé de droit et de sciences économiques. Sa carrière politique débute véritablement quand, à 35 ans, il devient directeur de cabinet du ministre de l'Industrie. C'est le début d'une carrière remarquable quoique atypique, puisque jamais Raymond Barre ne sera membre d'un parti politique. Mais ses idées rejoignant celles du centre droit et du futur parti UDF, il est logiquement nommé par le général de Gaulle vice-président de la Commission européenne en 1967. La démission de Jacques Chirac en 1976 le propulse à la tête du gouvernement, nommé par Valéry Giscard d'Estaing. Durant les cinq années qu'il passe à Matignon, il prouve que sa réputation de 'plus grand économiste de France' n'est pas usurpée, prenant des positions courageuses quoique impopulaires. En 1988, il se présente en favori de la Présidentielle. Mais une campagne qu'il juge délétère l'empêche d'atteindre le second tour. Discret, il n'hésite pas à participer au débat politique du pays. En 1995, il obtient la mairie de Lyon qu'il garde jusqu'en 2001. Même s'il continue à travers des commissions et des débats à donner son point de vue, Raymond Barre disparaît progressivement de la scène politique et médiatique du pays à partir de 2002.

Commentaires

j'en connais au moins deux de plus, bon anniversaire, à eux! et belle journée à toi, Françoise

Écrit par : framboisine | 12/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique