logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/04/2008

ILS SONT NES UN 11 AVRIL ....

Marina Foïs - Actrice et scénariste française -

 Née le 11 avril 1972

 D'origine italienne, Marina Foïs débute sa carrière sur les planches, en solo puis au sein des Robins des Bois, avec ses camarades Jean-Paul Rouve, Elise Larnicol, Maurice Barthélémy et Pierre-François Martin-Laval, alias Pef, rencontrés au Cours Florent, sous la direction d'Isabelle Nanty. La jeune actrice fait ses premiers pas au cinéma dans 'Casque bleu' de Gérard Jugnot, puis dans le film d'Eric et Ramzy, 'La Tour Montparnasse infernale', en 2001, avant de participer à la comédie d'Alain Chabat 'Astérix et Obélix : mission Cléopâtre', avec Gérard Depardieu et Christian Clavier. 'RRRrrrr !!!', en 2004, marque un retour au sein des Robins des Bois avec une comédie, tranchant avec ses rôles plus graves dans 'Filles perdues, cheveux gras' et 'Bienvenue au gîte', de Claude Duty. Son interprétation subtile d'une trentenaire célibataire, dans 'J' me sens pas belle', où elle donne la réplique à Julien Boisselier, achève de la révéler au public. Elle tourne ensuite dans 'A boire', avec Emmanuelle Béart et Edouard Baer, puis prête sa voix à l'hippopotame de 'Madagascar'. Son comparse Pef lui offre un rôle dans son premier film, 'Essaye-moi', en 2006. L'année suivante, dans 'Darling' de Christine Carrière, elle incarne une mère de famille désespérée : un rôle à contre-emploi. Elle apparaît ensuite aux côtés de Sandrine Bonnaire dans 'Un coeur simple', un drame adapté des nouvelles de Flaubert par Marion Laine. Avec une moyenne de trois films par an, Marina Foïs est une des actrices les plus actives de sa génération, enchaînant les rôles avec talent.

-0-0-0-0-0-0-

Hubert Nyssen - Editeur, essayiste et romancier français -

Né à Bruxelles le 11 avril 1925

Elevé par son grand-père, fondateur du Parti ouvrier belge, Hubert Nyssen reçoit une éducation progressiste. Après avoir créé une agence de publicité et un théâtre, il s'installe en France en 1968. Installé à Arles, il prend la nationalité française et fonde l'Atelier de Cartographie Thématiques Et Statistiques (ACTES). Passionné de livres et de littérature depuis son enfance, il se lance dans l'écriture. Son premier ouvrage, 'Le Nom de l'arbre', paraît en 1973. En décembre 1977, il crée les Editions Actes Sud, basées à Arles. Le pari d'installer son entreprise loin de la capitale est osé. Mais par l'association d'auteurs inconnus, rencontrés au cours de voyages, et un attachement à rendre 'l' objet livre' beau, Nyssen devient un pilier de l'édition française. L'éditeur a révélé de nombreux auteurs, dont Paul Auster ou Nancy Huston. En 1979, sa fille, Françoise, rejoint le groupe Actes Sud et en prend la direction, en 1991. Nyssen ne délaisse pas son goût pour l'écriture pour autant. Il publie romans, essais, livres pour enfants, recueils de poèmes... En 1995, son livre 'L' Italienne au rucher' remporte le Grand Prix de l'Académie française. Il publie en 2008 'Les Déchirements', son quatorzième roman. Hubert Nyssen se consacre à l'écriture et occupe, à titre symbolique, le poste de Président du Conseil de surveillance d'Actes Sud.

 -0-0-0-0-0-0-

Nicoletta - Auteur et chanteuse française - 

Née à Vongy le 11 avril 1944

Songer à Nicoletta, c'est d'abord fermer les yeux et entendre une voix puissante venue d'on ne sait où. La chanson la prend dès l'enfance et ne la quitte plus, jusqu'aux clubs branchés dans lesquels elle officie en tant que disc-jockey. A l'époque des yé-yé, le timbre de la jeune Nicoletta tranche et c'est justement ce qui la fait remarquer par Léo Missir, travaillant chez Barclay. C'est son premier album, marqué notamment par une reprise de 'L' Homme à la moto' et 'La Musique' - qui devient un tube - la fait connaître du jour au lendemain. Nicoletta enchaîne d'autres titres qui deviennent par la suite des classiques de la chanson française, comme 'Il est mort le soleil', 'Les Orgues d'antan', 'I Pull a Spell on You'... Infatigable, elle chante en concert près de Johnny Hallyday, enregistre 'Quand on a que l'amour' ou tourne dans 'Un aller simple' de José Giovanni. En 1971, son succès est à son apogée grâce à 'Mamy Blue', mondialement connu. 'La seule blanche à la voix de Noire' d'après Ray Charles, commence à se tourner vers le gospel, répertoire qui convient à son timbre si particulier : 'Glory Alléluia' remplit l'Olympia pendant trois semaines. Quelques tubes plus tard, elle est dans la peau d'Esmeralda pour la comédie musicale 'Quasimodo'. Dans les années 1990, suite à un chagrin personnel, Nicoletta rassemble une troupe de choristes dans un spectacle où les Negro Sprituals sont à l'honneur. Et elle fait un tabac, sa tournée européenne jusqu'en 2002 est un triomphe. L'émission Star Academy, sorte de radio-crochet sauce TF1, remet au goût du jour 'La Musique', maintes fois reprise avec plus ou moins de bonheur par les chanteurs débutants. Cela permet à Nicoletta de remplir à nouveau les salles de concerts. En 2006, elle sort l'album 'Le Rendez-vous', comme un clin d'oeil à son public. En 2008, à près de 64 ans, la chanteuse qui parle très peu d'elle-même sort une autobiographie poignante : 'La Maison d'en face'.

-0-0-0-0-0-0-

Raymond Marcillac - Journaliste français -

Né à Levallois-Perret le 11 avril 1917

Décédé à Paris le 13 avril 2007

Pilier des débuts de la télévision, Raymond Marcillac est tout d'abord un sportif : athlète de haut niveau, il est champion de France du 400m en 1939 et 1944. Officier aviateur pendant la guerre, il s'engage dans la Résistance lors de l'occupation et est chargé de la libération des ondes. Après la Libération, il reste dans le milieu de la radio et entame une longue carrière à la radiodiffusion française (RTF). Il y réalise de nombreux reportages à l'étranger et se lance en 1948 dans le journalisme sportif. Il passe à la télévision en 1956, à l'ORTF, comme présentateur du journal télévisé de 20h. L'année suivante, le voilà nommé chef du service - inexistant - des sports. C'est à Raymond Marcillac de tout mettre sur pieds, et il crée l'émission Sports-dimanche, puis Télé-dimanche en 1959. Cette dernière est la première émission du dimanche après midi qui s'adresse à toute la famille, alternant divertissements, sport, variétés et jeux. Egalement créateur des Coulisses de l'exploit, premier magazine sportif de l'histoire de la télé, Raymond Marcillac se bat pour obtenir la retransmission en direct de matchs et compétitions, notamment le Tour de France. Accusé par l'ORTF à propos de publicité clandestine, il est licencié en 1972 et se défend dans son livre 'A vous, Cognacq-Jay'. Décédé à l'âge de 90 ans, Raymond Marcillac fait partie des plus grands noms de la télévision française.

 -0-0-0-0-0-0-

Natacha Regnier - Actrice belge -

Née à Ixelles le 11 avril 1974

Membre d'une troupe de comédiens amateurs dès l'âge de 16 ans, Natacha Regnier intègre l'INSAS de Bruxelles à la sortie du lycée, afin de se former aux métiers du cinéma. Décidant de rejoindre Paris, elle se voit offrir son premier rôle sur grand écran par Stéphane Carpiaux, pour le court métrage 'The Motorcycle Girl', en 1993. Courant les castings durant quelques années, la jeune femme apparaît à l'affiche de 'La Petite Soeur', avec Annie Girardot, et 'Un monde meilleur', 'Dis-moi oui' d'Alexandre Arcady en 1995, puis 'Encore', avec Jackie Berroyer. Sa carrière prend son essor avec 'La Vie rêvée des anges', aux côtés d'Elodie Bouchez, pour lequel elle obtient le césar du meilleur jeune espoir féminin, ainsi que le prix d'interprétation au Festival de Cannes. Le cinéma ouvre alors les yeux sur cette actrice talentueuse, qui tourne pour Giacomo Campiotti dans 'Le Temps de l'amour', ou pour François Ozon dans 'Les Amants criminels', avec Jérémie Renier. Donnant la réplique à de grands noms tels que Michel Piccoli, François Berléand ou Michel Bouquet, elle apprécie la diversité des rôles. En 2005 sort 'Le Silence', qui lui vaut le prix Heinrich, décerné par le public du festival de Brunswick, ainsi que 'Trouble'. Prête à refuser un scénario si elle ne se sent pas en osmose avec l'histoire et le personnage qu'elle interprète, Natacha Regnier gère ainsi un parcours peu conventionnel, convenant parfaitement à son talent.

 -0-0-0-0-0-0-

Antoine Blondin - Journaliste et chroniqueur français -

 Né à Paris le 11 avril 1922

 Décédé à Paris le 07 juin 1991

 Pendant l'Occupation, Antoine Blondin séjourne en Allemagne au titre du S.T.O. Homme de lettres, romancier, producteur à France Culture, Antoine Blondin a appartenu au groupe des 'hussards', avec ses amis Roger Nimier, Michel Déon, Jacques Laurent, après la deuxième guerre mondiale. Il publie son premier roman, 'L' Europe buissonnière', en 1949. Parmi ses oeuvres, on peut citer 'Les Enfants du Bon Dieu' (1952), 'L' Humeur vagabonde' (1955), 'Un singe en hiver' (1959), fable de la tentation alcoolique, qui reçoit le prix Interallié, 'Monsieur Jadis' (1970). Ecrivain à la plume élégante, maniant le français en virtuose, surdoué de l'écrit, Antoine Blondin devient chroniqueur du Tour de France à partir de 1954, donnant ses lettres de noblesse au journalisme sportif, faisant du quotidien 'l' Equipe' la fête permanente du mot d'esprit et de l'invention langagière. Son oeuvre journalistique est aussi importante que son oeuvre romanesque. Toute la vie d'Antoine Blondin est consacrée à la littérature, à l'amitié et au sport. Il aime Baudelaire, Rimbaud, Fitzgerald, Londres, le rugby, l'alcool.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique