logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/04/2008

ILS SONT NES UN 5 AVRIL ...

Martin Rappeneau - Auteur, compositeur et interprète français

 Né à Neuilly le 05 avril 1976

Nourri des partitions délicates et très enlevées que Michel Legrand a souvent écrites pour son père, le cinéaste Jean-Paul Rappeneau, mais aussi fan de musique californienne et de pop au sens large, Martin Rappeneau évolue dans la tradition de quelques grands romantiques comme Michel Polnareff ou William Sheller. Il hérite également du mouvement français appelé 'ligne claire', mené par Michel Berger. Martin Rappeneau revendique ces influences et propose dans ses chansons des 'éclats amoureux d'un fragment de vie', mêlant des souvenirs autobiographiques à une conscience poussée de la dramaturgie musicale. Parallèlement à des études de droit, il chante, compose, puis s'exerce dans des pianos-bars. Il mène l'essentiel de son parcours initiatique en solitaire puis enregistre une maquette au Conservatoire de Paris. Si aujourd'hui son répertoire est teinté d'accents funky, c'est grâce à l'influence de Sinclair, qu'il rencontre par hasard à une terrasse de café, en 1999. Trois ans plus tard, Martin Rappeneau enregistre son premier album 'La Moitié des choses' avec l'aide de son nouveau compère. Avec d'habiles mélodies comme 'Les Figures imposées' (qu'il chante en duo avec Marie Gillain), il se fait un nom. Séducteur timide, c'est sur scène, et avec son piano, qu'il conquiert son public. Se positionnant dans la nouvelle chanson française, il collabore notamment avec Camille qui chante dans son deuxième opus. 'L' Age d'or' sort en février 2006.

-0-0-0-0-0-0-

 Elodie Bouchez - Actrice française -

 Née à Montreuil-sous-Bois le 05 avril 1973

 Après avoir réussi son bac, Elodie Bouchez obtient à l'université un diplôme d'études théâtrales. En 1990, elle débute dans le film 'Stan the Flasher' de Serge Gainsbourg où elle apparaît plutôt dévêtue. Christine Lipinska la dirige ensuite dans 'Le Cahier volé'. Elle est rapidement repérée par André Téchiné qui la fait tourner dans 'Les Roseaux sauvages'. Sa prestation est récompensée en 1995 par le César du meilleur espoir féminin. Elle reçoit également le César de la meilleure actrice pour son rôle dans 'La Vie rêvée des anges', avec Natacha Régnier. Actrice sensible, sincère et généreuse dans son travail, elle est capable d'incarner une grande diversité de personnages. Suite à ses premières récompenses, elle enchaîne les films : 'Le Péril jeune' de Cédric Klapisch, 'Les Kidnappeurs', 'Le Ciel est à nous', où elle joue une junkie, et 'Le Pacte du silence' avec Gérard Depardieu. Avec l'acteur Jean-Marc Barr, qu'elle a rencontré sur le plateau de 'J' aimerais pas crever un dimanche', elle collabore à la sulfureuse 'Trilogie de la liberté' en jouant dans 'Lovers', 'Too Much Flesh' et 'Being Light'. Depuis 2000, elle a entamé une carrière aux Etats-Unis en apparaissant dans 'Stormy Weather', 'Shooting Vegetarians', 'CQ' de Roman Coppola présenté au Festival de Cannes, et dans 'America Brown' en 2003. En 2005, la belle Elodie Bouchez tourne dans la production à gros budget et à succès 'Brice de Nice' de James Huth, aux côtés de Jean Dujardin. Elodie Bouchez est devenue, au fil d'une carrière riche en expériences, une actrice incontournable du paysage cinématographique français.

-0-0-0-0-0-0-

Daniel Schneidermann - Journaliste français -

 Né à Paris le 05 avril 1958

Après un parcours littéraire et une année de formation au CFJ, Daniel Schneidermann collabore avec Le Monde et France 5. Chroniqueur dans les pages télé du quotidien, le journaliste est un laborantin de l'image et des médias. Sa critique acide et rigoureuse se retrouve également dans ses nombreux écrits, s'en prenant tour à tour aux juges d'instruction, à Internet et bien évidemment à la télévision. Déplorant que cette dernière ne s'auto-critiquait pas, Daniel Schneidermann convaint France 5 de le laisser s'essayer. Arrêt sur images voit le jour et va rapidement prendre de l'ampleur, devenant une référence de l'analyse médiatique. Mais progressivement, il lui est reproché de rentrer lui-même dans le 'système', notamment par Pierre Bourdieu. Leur 'mano-a-mano' littéraire a marqué les esprits. En 2003, son livre 'Le cauchemar médiatique', acerbe vis-à-vis du Monde, va provoquer son licenciement du journal. Sa personnalité reste encore aujourd'hui assez décriée.

-0-0-0-0-0-0-

Herbert von Karajan - Chef d'orchestre autrichien -

Né le 05 avril 1908

Décédé le 16 septembre 1989

Né dans une famille d'origine grecque macédonienne, Herbert von Karajan commence la musique dès l'âge de 5 ans, et, menant en parallèle des études techniques, il étudie la direction d'orchestre au Mozarteum puis à l'académie de musique de Vienne. A 20 ans, il commence une carrière professionnelle qui en fera le chef d'orchestre le plus marquant du XXe siècle : d'une maîtrise technique plus que parfaite, imposant une discipline sans faille à ses orchestres, il saura transmettre au public l'essence des oeuvres les plus diverses, que ce soit en concert ou dans sa discographie, impressionnante. Il passe par des postes multiples et variés, tous plus prestigieux les uns que les autres, à Vienne, Berlin, Paris ou New York. Mais c'est avec l'orchestre philharmonique de Berlin qu'il donnera sa pleine mesure, et ce tout au long de sa carrière. Si tous reconnaissent son incroyable précision et son profond amour de la musique, sa personnalité restera controversée : fasciné par son organisation, il adhère au parti nazi autrichien, puis allemand, dès 1933 - ce qu'il regrettera profondément par la suite. Autoritaire et inflexible tout en étant bouddhiste zen et adepte du yoga, il fut aussi un skieur émérite, un pilote de bolides et d'hélicoptères plus qu'honnête... et un homme d'affaires redoutable, amassant une fortune considérable, au gré d'un parcours de chef d'orchestre sans précédent.

-0-0-0-0-0-0-

Gregory Peck - Acteur américain -

Né à La Jolla, Californie le 05 avril 1916

 Décédé à Los Angeles, Californie le 12 juin 2003

 Gregory Peck joue au théâtre à New York dès 1942, mais c'est le cinéma qui l'attire. A Hollywood, la RKO le prend sous contrat en 1944 : commence alors une incroyable carrière. En un demi-siècle, l'acteur joue dans plus de soixante films, tourne sous la direction des plus grands : King Vidor (' Duel au soleil'), William Wyler (' Vacances romaines'), John Huston (' Moby Dick'), Stanley Donen (' Arabesque'), Martin Scorsese (' Les Nerfs à vif') ou Alfred Hitchcock (' La Maison du docteur Edwards'). .. Il a pour partenaires Ingrid Bergman, Sophia Lauren, Ava Gardner, mais aussi Robert Mitchum et James Stewart. Grand par la taille et le talent, l'acteur est crédible dans tous ses rôles, réussissant à apparaître à la fois vulnérable et héroïque. Il devient même une référence dans certains genres cinématographiques, comme dans l'inoubliable comédie 'Vacances romaines', aux côtés d'Audrey Hepburn. Elégant, modeste, il a souvent incarné des personnages épris de justice à l'écran, à l'image de l'homme qu'il était lui-même. Militant démocrate convaincu, il s'engage dans des oeuvres de solidarité. Membre fondateur de l'American Film Institute, il a été président de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences et contribué à animer le théâtre de sa ville natale.

 -0-0-0-0-0-0-

Jules Ferry - Avocat et homme d'Etat français -

 Né à Saint-Dié le 05 avril 1832

Décédé à Paris le 17 mars 1893

Comme son père, avocat au barreau de la ville de Saint-Dié, Jules Ferry poursuit des études de droit une fois son bac en poche. Devenu secrétaire de la Conférence des avocats en 1854, il effectue pour l'occasion un discours dans lequel ses convictions politiques se laissent déjà entendre : laïcité, justice sociale et liberté de conscience font partie de ses principes, et il entend bien les défendre. C'est ainsi qu'il s'en prend régulièrement au Second Empire dans des articles pamphlétaires, qui lui valent plusieurs condamnations. Le 6 mai 1869, il est élu député de la Seine, après avoir réclamé durant sa campagne la séparation de l'Eglise et de l'Etat, la décentralisation et une réforme de la justice. En avril 1870, son discours à l'Assemblée insiste particulièrement sur le problème de l'enseignement : neuf ans plus tard, nommé ministre de l'Instruction publique, il est ainsi à l'origine de la loi sur la laïcité du 28 mars 1882 et de l'avènement de l'instruction civique à l'école. Président du Conseil en 80, il sème le trouble en relançant la conquête coloniale, afin de redorer le blason d'une France blessée depuis une décennie par la défaite contre la Prusse. Elu au sénat en 1891, il meurt en 1893 d'une crise cardiaque, laissant derrière lui une carrière politique bien remplie malgré son âge peu avancé.

 IL A DIT : « L’égalité, c’est la loi même du progrès humain »

Commentaires

Né un 5 avril et en tournée dès le 12 juin à Perth (Australie).
Qui suis-je ?
http://martinsansarmure.forumactif.net/

Écrit par : Mina | 18/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique