logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/04/2008

ILS SONT NES UN 2 AVRIL

Pascal Thomas - Cinéaste français
Né à Saint-Chartres, Vienne le 02 avril 1945


Adolescent déjà, Pascal Thomas monte un ciné-club avec son compère et futur scénariste de ses films Roland Duval. Exerçant le métier de journaliste, Pascal Thomas se voit proposer en 1971 par Claude Berri le scénario et la réalisation d'un court métrage 'Le Poème de l'élève Milovsky', adapté d'un roman inachevé de Claude Berri. Il passe au long métrage l'année suivante avec 'Les Zozos', chronique douce-amère sur les déboires sentimentaux d'une bande d'amis lycéens. Premier succès pour le cinéaste qui reprend les thèmes de l'adolescence et des premières amours dans son film suivant : 'Pleure pas la bouche pleine' (1973). Surfant sur cette vague 'comique', Pascal Thomas signe tout au long des années '70 des comédies dressant le portrait tendre d'une poignée de personnages habitant la province française. Au début des années '80, le réalisateur se détache du cinéma et ne réalise que des publicités pendant huit ans. Il opère un retour gagnant en 1989 avec 'Les Maris, les femmes, les amants' qui se déroule à nouveau durant la saison estivale. Mais l'échec de son film suivant 'La Pagaille' l'éloigne à nouveau du septième art. En 1999, c'est le jackpot avec 'La Dilettante', une comédie de caractère et véritable succès surprise de l'été. Il tourne ensuite un film choral, 'Mercredi, folle journée !' et retrouve sa complice Catherine Frot pour 'Mon petit doigt m'a dit' (2005), comédie policière pleine de charme adaptée d'Agatha Christie. 2007 et 'Le Grand appartement' marque son retour au film choral, en compagnie de Mathieu Amalric, Laetitia Casta et Pierre Arditi.

-0-0-0-0-0-0-0-

Malika Oufkir - Ecrivain marocaine
Née le 02 avril 1953


Née au Maroc, la romancière Malika Oufkir est la fille aînée du général Mohammed Oufkir, deuxième personnage du royaume. Après l'attentat manqué contre le roi Hassan II, le général est exécuté en 1972 et sa famille emprisonnée pendant quinze ans dans des conditions effroyables. En 1987, Malika Oufkir s'évade avec une partie de sa famille, mais ils sont repris quelques jours plus tard et assignés à résidence surveillée à Marrakech pendant quatre ans et demi. Libérés en 1991, ils seront encore privés de passeport pendant cinq années. En 1996, Malika Oufkir s'installe à Paris et écrit avec Michèle Fitoussi un témoignage sur sa jeunesse passée dans les prisons d'Hassan II, intitulé 'La prisonnière'. Un deuxième volet sort en 2006, 'L' Etrangère', dans lequel elle raconte son retour à la liberté.

-0-0-0-0-0-0-0-

Pierre Carles - Journaliste et réalisateur français
Né le 02 avril 1962

Le parcours de Pierre Carles est pour le moins houleux car ce journaliste et réalisateur a dès le début pris le parti de tout dire et surtout, la vérité. Ainsi après avoir obtenu son diplôme de l'IUT de journalisme de Bordeaux, il est embauché à Télé Lyon Métropole mais sera vite renvoyé pour avoir mis en boîte un patron local. Il devient chroniqueur chez Christophe Dechavanne mais se fait licencier pour s'être moqué de Jean Bertolino et de Jean-Pierre Foucault. Il dénonce les impostures, comme la prétendue interview de Fidel Castro, qui n'est en fait qu'une conférence montée de telle façon qu'elle ressemble à une interview. Il réalise encore un documentaire sur la connivence entre les médias et les hommes politiques. Si le projet n'est jamais diffusé à l'antenne, il sort au cinéma en 1998 sous le titre 'Pas vu pas pris'. Il se lance ensuite dans un film à petit budget sur le sociologue Pierre Bourdieu, 'La Sociologie est un sport de combat', qui est un succès dans les salles. Il réalise également le film 'Enfin pris' et coréalise 'Attention danger travail', qui traite des 'laisser pour compte' du marché du travail. Pierre Carles poursuit son exploration dans ce milieu avec le documentaire 'Volem rien foutre al pais', dans lequel il critique le système. L'ensemble de son travail se place dans un mouvement de critique des médias et Pierre Carles ouvre la voie à de nombreuses initiatives pour ceux désireux de mettre à jour ce qui est caché.

-0-0-0-0-0-0-0-

Serge Gainsbourg - Auteur, compositeur et interprète français
Né à Paris le 02 avril 1928
Décédé à Paris le 02 mars 1991


1921: un couple russe débarque en France. Sept ans plus tard naît un enfant à la 'tête de choux' : Lucien dit Serge. Son père joue du piano dans les cabarets et exige de lui une parfaite éducation scolaire et musicale. Menacés par la guerre, les Ginsburg quittent Paris pour Limoges. Ils ne reviennent qu'aux dix-sept ans de Serge qui s'inscrit au cours de dessin de l'Académie Montmartre. Ses talents n'étant pas reconnus, Serge Gainsbourg préfère se consacrer à la musique, il suit alors des cours à la Sacem et joue dans les bars du Touquet. Son premier disque 'Le Poinçonneur des Lilas' ne sort qu'en 1958 et reçoit le prix de l'Académie Charles-Cros. Constamment à l'avant-garde de la musique, précurseur de tous les genres, il enchaîne les succès et les interprètes féminines, notamment Jane Birkin avec qui il forme le couple mythique de la rive gauche parisienne. Avec des chansons comme 'La Javanaise' ou l'album concept 'Melody Nelson', Serge Gainsbourg est perçu comme un génie dans un genre qu'il a pourtant toujours considéré comme mineur. Vient ensuite la période 'Gainsbarre' où la provocation prend le dessus. Cela ne l'empêche pas de rencontrer encore et toujours le succès avec par exemple sa reprise, jugée scandaleuse, de la Marseillaise 'Aux Armes, etc.' Serge Gainsbourg meurt à 63 ans mais reste une figure incontournable et une grande influence de la chanson française.

-0-0-0-0-0-0-0-

Thierry Le Luron - Imitateur et humoriste français
Né à Paris le 02 avril 1952
Décédé à Paris le 13 novembre 1986


Vedette à 20 ans, mort à 34, Thierry Le Luron a marqué les esprits. Dès l'enfance, il se prend de passion pour la chanson et le cinéma. Très vite, il sait qu'il veut devenir un artiste. Mais ses parents ne le voient pas d'un très bon oeil et l'obligent à travailler dans une banque. Ce n'est qu'à force de persuasion qu'il arrive à leur faire entendre raison. Il a un don et il veut l'exploiter. Jacques Martin lui offre l'occasion de se faire connaître en l'invitant à son émission 'Le jeu de la chance'. Nous sommes en 1970. C'est le début du succès. Avec une voix exceptionnelle et un talent d'imitation hors pair, il provoque les applaudissements mais fait aussi grincer des dents et notamment celles des hommes politiques. Au menu de ses victimes : Johnny, Dalida, Line Renaud, VGE, François Mitterrand... Sa disparition prématurée due à un cancer des cordes vocales laisse beaucoup d'orphelins. Mais il a ouvert la voie à de nombreux imitateurs qui le citent aujourd'hui encore comme référence.

-0-0-0-0-0-0-0-

Max Ernst - Peintre français
Né à Brühl, Allemagne le 02 avril 1891
Décédé à Paris le 01 avril 1976


'Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie', cette phrase de Lautréamont n'est pas sans rappeler les collages de Max Ernst. L'un des maîtres en la matière, puisant dans les différentes ressources pour constituer une oeuvre d'art, allant 'au delà de la peinture', Max Ernst est un artiste qui aura su marquer de son influence le grand mouvement surréaliste des années d'entre-guerre. Né en Allemagne, il abandonne rapidement ses études en philosophie et histoire de l'art, pour se consacrer à la peinture. Il s'initie tout d'abord à l'expressionnisme allemand, fonde le groupe des Dada de Cologne avec Arp et se rend à Paris auprès des artistes surréalistes de Montparnasse. Très vite, il expose à Paris, Berlin et New York, dont l'importante exposition 'Fantastic art, Dada and Surrealism' du Moma en 1936. Toujours à la recherche de nouvelles expérimentations, il invente le frottage, inspiré par le célèbre texte de Léonard de Vinci sur les possibilités de rêverie et d'invention offerte par les taches de murs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'exile aux Etats-Unis aux côtés de peintres avant-gardistes tels Duchamp et Chagall et exercera une grande influence sur les peintres américains. Ce sont les biennales de Venise en 1954 qui lui vaudront, en remportant le grand prix, la reconnaissance publique et surtout financière. Ernst aura connu de par ses diverses expériences un parcours onirique à l'image de son art pluriel.

-0-0-0-0-0-0-0-

Emile Zola - Ecrivain français
Né à Paris le 02 avril 1840
Décédé à Paris le 29 septembre 1902


Après une scolarité moyenne et trois ans de galère, Zola trouve un emploi dans une librairie grâce auquel il rencontre nombre d'écrivains et se lance dans le journalisme. Mais depuis son adolescence il n'a cessé d'écrire et, en 1867, sort son premier roman, 'Thérèse Raquin'. C'est grâce au cycle romanesque des 'Rougon-Macquart', grande fresque sociale et familiale, qu'il obtient le succès et le confort matériel. La fin de sa vie est marquée par son engagement républicain et par sa lutte pour la justice. Il a en effet soutenu le Capitaine Dreyfus, victime d'un complot antisémite ; en témoigne l'article célèbre publié dans l'Aurore, 'J' accuse !'. Grand observateur du sujet humain, Zola développe dans ses romans une analyse 'naturaliste' de ses personnages. Citons parmi ses romans les plus connus, 'L' Assommoir', 'Nana' ou 'Germinal'.

-0-0-0-0-0-0-0-

Marvin Gaye - Chanteur américain
Né à Washington le 02 avril 1939
Décédé à Los Angeles le 01 avril 1984


Dès l'âge de 3 ans, Marvin Pentz Gay Junior chante dans l'église de son père, pasteur. Soliste hors pair, il quitte tôt le domicile parental et intègre les 'Rainbows'. Sa voix mélodieuse de ténor le fait remarquer. Il entre en 1961 chez Motown, puis sort quelques premiers singles, sans parvenir à s'imposer. Plusieurs duos vocaux, avec Mary Wells, Kim Weston et surtout Tammi Terrell, figurent parmi les meilleures ventes d'albums de la Motown en 1967. Un an plus tard, 'I heard it trough the grapevine' est un immense succès. Malgré le décès brutal de Tammi Terrell qui l'affecte profondément, il sort en 1971 un concept album très abouti : 'What' s going on'. Mêlant percussions, soul et jazz, l'album est surtout la révélation d'une conscience politique. Deux ans plus tard sort 'Let' s get it on', un album à la charge érotique puissante. Un duo avec Diana Ross puis 'I want you' confirment sa popularité. Sa vie personnelle empire et le succès, hormis 'Sexual healing', n'est plus toujours au rendez-vous. En 1984, une violente dispute avec son père s'achève par deux coups de feu. Marvin n'est plus.

-0-0-0-0-0-0-0-

Léon Gambetta - Avocat et président du Conseil français
Né à Cahors le 02 avril 1838
Décédé le 31 décembre 1882


Père fondateur de la IIIème République, Léon Gambetta naît de parents commerçants italiens. Il commence une carrière d'avocat libéral sous le Second Empire avant de se consacrer à la politique. Député républicain, auteur du programme radical de Belleville en avril 1869, où il y demandait entre autre, l'école gratuite, laïque et obligatoire, la liberté de la presse, le suffrage universel. Après la défaite de Sedan, il entre dans le gouvernement provisoire, participe à la journée révolutionnaire du 4 septembre 1870 au cours de laquelle furent proclamées la déchéance de l'empereur Napoléon III et la naissance de la République. Il assume alors la défense du pays envahie par les Prussiens en organisant une délégation chargée de la conduite de la guerre. Chef de l'union républicaine, il défendit la république contre la restauration monarchique et prononça un discours en 1871 pour les valeurs démocratiques. Grâce à cet homme politique clairvoyant et attentif aux réalités, la République l'emporte lors de la tentative de coup de force de 1877. En 1879, il devient président de la Chambre des Députés puis Président du Conseil en 1881. Son grand ministère est renversé après seulement quelques semaines en 1882. Après son décès, Léon Gambetta devient le symbole du patriotisme républicain.

Commentaires

aujourd'hui, beaucoup de personnes connues, Thierry Le Luron décédé trop jeune, Serge gainsbourg dommage qu'il ait mal tourné car excellent en musique. Merci pour le renseignement. Bonne journée, bises.Renée

Écrit par : Renée | 02/04/2008

Nous apprenons toujours quelque chose avec Annie. J'aime également la photo de la petite poupette ci-dessus.

Bisous.

Écrit par : judith | 02/04/2008

As tu lu le livre de Malika Oufkir ? Il en dit long sur les méthodes en vigueur au Maroc !

Gambetta et Zola, deux grands républicains, aux convictions saines !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique