logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/03/2008

ILS SONT NES UN 25 MARS

Daniel Buren - Peintre et sculpteur français -
Né à Boulogne-sur-Seine le 25 mars 1938

Formé à l'Ecole des métiers d'art, Daniel Buren a l'art traditionnel en horreur. Son goût pour les rayures lui vient de l'emploi dans ses premières oeuvres de tissu industriel à larges bandes verticales, rayures devenues très vite une signature à part entière, même si l'artiste ne se cantonne pas à la simple déclinaison de ce motif. Il accompagne ses installations sonores et visuelles de notes explicatives, s'érigeant ainsi en théoricien de son propre travail. Le 24 décembre 1966, il forme avec Mosset, Parmentier et Toroni le groupe BMPT, proche des positions de l'Internationale situationniste (qui ont largement inspiré la révolte de mai 68). Buren installe ses créations minimalistes dans des lieux publics afin de les dévoyer, selon une vision subversive de l'art. Effectivement, ses oeuvres monumentales place des Terreaux à Lyon et dans la cour du Palais-Royal de Paris (les fameuses 'Colonnes de Buren') ont été plus que controversées dès leur mise en chantier, en 1985... Ce qui n'empêche pas cet artiste d'être reconnu et exposé dans le monde entier. En 1986, il obtient le Lion d'or à la Biennale de Venise.

Elton John -Compositeur et chanteur pop britannique -
Né à Pinner le 25 mars 1947

Reginald Kenneth Dwight, de son vrai nom, est né dans une famille très stricte, élevé par des parents qui souhaitent faire de lui un banquier. Dès l'âge de 4 ans, il fait preuve d'un immense talent devant un piano, ce qui convainc ses parents de l'inscrire à l'Académie royale de musique. En 1961, Elton John forme son premier groupe, Bluesology et sort quelques années plus tard son premier titre. En 1969, il se lance dans une carrière solo et connaît très vite un succès planétaire avec des titres comme 'Honky Cat' ou 'Crocodile Rock'. Le roi de la pop se fait à la fois auteur, compositeur et interprète. Chaque chanson qu'il sort est un nouveau tube. Et plus le temps passe, plus le public découvre un Elton John extravagant, qui assume totalement son homosexualité et ses excentricités diverses. Apprécié de ses pairs et des grands de ce monde, Elton John est un homme généreux et engagé. Il n'hésite jamais à prêter son image à de grandes causes et notamment à la lutte contre le sida.

Aretha Franklin - Chanteuse américaine -
Née à Memphis, Tennesse le 25 mars 1942

Elevé par son père, révérend, et sa tante, la chanteuse de gospel Clara Ward, Aretha Franklin chante très jeune dans l'église de son père à Detroit. A dix-huit ans, elle est remarquée par John Hammond, producteur chez Columbia Records, qui lui fait enregistrer son premier album sur des mélodies de Rythm' n Blues. En 1966, elle est signée par la maison de disques Atlantic. Elle obtient la reconnaissance du public avec les titres 'I never love a Man the way I love you', 'Respect', 'Natural Woman' et 'Chain of Fools'. Dans les années 1970, elle enregistre les tubes 'All Me', 'Don' t play that song' et 'Spanish Harlem' mais sa carrière s'essouffle un peu. Elle revient à ses premières amours en enregistrant un album de gospel, 'Amazing Grace'. Sa carrière fait un bond en 1980 lorsqu'elle joue le rôle de Mrs. Murphy, la propriétaire du 'Soul Food Café', dans le film 'Les Blues Brothers'. Elle chante également avec eux le titre 'Think'. Elle remonte sur scène avec les titres 'Jump to it' et 'Get it right'. Cette même année, sort l'opus 'Who's zoomin' who ?'. En 1987, 'Lady Soul', comme on la surnomme, chante en duo avec George Michael sur le titre 'I knew you were waiting for me', ce qui lui vaut un Grammy Award. Deux ans plus tard, elle enregistre l'album 'Trough the storm', puis 'A Rose is Still a Rose' et en 2003 l'opus 'So Damn Happy'. En 1994, Aretha Franklin, la reine de la soul, reçoit le 'Grammy life time achievement Award', qui récompense l'ensemble de sa carrière.

Jean Vilar - Acteur et metteur en scène français -
Né à Sète le 25 mars 1912
Décédé à Sète le 28 mai 1971

Originaire du sud-est, Jean Vilar fait ses études de lettres à Paris et prend des cours au théâtre de Charles Dullin. En 1940, reformé, il se consacre entièrement à son travail de comédien, d'abord au sein de la troupe 'Roulotte', puis en 1943 avec sa propre troupe 'La compagnie des sept'. Il interprète les grands rôles du repertoire classique et se fait remarquer en 1945. Puis il lance le festival d'Avignon en créant 'La tragédie du roi Richard II' dans la célèbre cour d'honneur du palais des Papes. A la suite de la cinquième édition du festival, il accepte la charge de directeur du théâtre national de Chaillot. Pendant douze ans, il va faire du TNP un lieu de création et d'innovation qu'il souhaite voir ouvert au plublic le plus large possible. Loin d'une vision élitiste, le théâtre de Vilar se veut à la fois accessible et ambitieux. Il quitte le TNP en 1963 en ayant, avec quatre-vingt spectacles et plus de cinq millions de spectateurs, atteint son but.

Béla Bartok - Compositeur hongrois -
Né à Nagyszentmiklós le 25 mars 1881
Décédé à New York le 26 septembre 1945

Avant de ses consacrer au folklore hongrois, Béla Bartok entreprend des études à l'Académie royale de Budapest, puis pose grâce à ses recherches les bases de l'ethnomusicologie. Il y découvre l'échelle pentatonique et des combinaisons polyrythmiques qu'il utilise dès ses premières oeuvres. En 1908, il commence un cycle de six quatuors et des pièces pour enfants, importante contribution à la pédagogie musicale. Outre ses oeuvres vocales, ses pièces pour piano, qu'il traite en instrument à percussion comptent parmi les plus innovantes. Concertiste en Europe et aux Etats-Unis, il se produit avec le violoniste Joseph Szigeti et le clarinettiste de jazz Benny Goodman. Il fuit le régime hongrois pro-nazi et émigre aux Etats-Unis. En 1943, le succès de son 'Concerto pour orchestre' lui vaut de nombreuses commandes, trop tardives car Béla Bartok décède peu de temps après.

Simone Signoret - Actrice française -
Née à Wiesbaden, Allemagne le 25 mars 1921
Décédée à Autheuil-Anthouillet (Normandie) le 30 septembre 1985

Née en Allemagne de parents français, Simone Signoret a grandi à Paris et part en Angleterre pendant la Seconde Guerre mondiale. Alors qu'elle travaillait pour une organisation de la France libre, elle fit de la figuration dans les productions de guerre des studios anglais. Son premier mari, le cinéaste Yves Allégret, lui donne son premier grand rôle dans 'Les Démons de l'aube'. Après son mariage avec Yves Montand en 1951, sa carrière prend un tournant décisif avec 'Casque d'or' de Jacques Becker (1952) : elle donne une remarquable interprétation de femme malheureuse en amour et remporte le trophée de la British Film Academy. Elle remporte aussi le grand prix d'interprétation à Cannes en 1959 pour 'Les Chemins de Haute Ville' et l'oscar de la meilleure actrice en 1960. Devenue avec le temps une actrice mure mais toujours séduisante, elle continua d'apparaître à l'écran jusqu'en 1982 dans des rôles qui marqueront à jamais le cinéma français. Elle joue notamment dans 'La Veuve Couderc' avec Alain Delon, et interprète une magistrale résistante dans 'L' Armée des ombres' de Jean-Pierre Melville. Simone Signoret consacre ses dernières années à l'écriture, mais reste dans les mémoires comme l'inoubliable 'casque d'or'.

Jacques Audiberti - Poète, écrivain et dramaturge français -
Né à Antibes le 25 mars 1899
Décédé à Neuilly-sur-Seine le 10 juillet 1965

Fils unique d'un maître maçon, Jacques Audiberti se voit contraint de quitter l'école pour cause de santé fragile mais publie dès 1914 des poèmes et des chroniques au Réveil d'Antibes. Monté à Paris en 1924, il entre au Journal avant de couvrir les faits divers au Petit Parisien, découvrant ainsi la férocité de la nature humaine. Autodidacte, rhéteur éloquent doté d'une prodigieuse richesse verbale, Jacques Audiberti construit son oeuvre autour de cette coexistence chez l'homme, et dans le monde en général, du Bien et du Mal, du meilleur et du pire, celui-ci adouci par la présence du comique. En 1930, il publie, à compte d'auteur, son premier recueil de poésie, 'L' Empire et la Trappe', suivi de 'Race des hommes' (1937), qui reçoit le Prix de poésie de l'Académie Mallarmé, 'Des tonnes de semence' (1941) et 'Toujours' (1943). Auteur prolifique, il publie quatorze romans, dont 'Abraxas' (1938), 'Le Maître de Milan' (1950) ou 'La Poupée' (1956), et vingt-trois pièces de théâtre dont les plus connues sont 'Le Mal court' (1947) et 'Cavalier seul' (1955). Le Grand prix national des lettres lui est attribué pour l'ensemble de son oeuvre, ainsi que le Prix des critiques. Son journal 'Dimanche m'attend' paraît l'année même où il meurt des suites d'un cancer. En 1996 sortent deux recueils thématiques, 'Le Mur du Fond', qui rassemble ses critiques de cinéma, et 'La Forteresse et la marmaille', ses essais sur la littérature et les écrivains. 'Paris fut' (1999) propose les chroniques de Jacques Audiberti sur Paris.

Commentaires

Bonjour Martine,

J'aime bien ta rubrique : ils sont né(es) le...

On apprend beaucoup de choses sur des personnages qui ont marqué les époques.

Merci.
Bonjour à Christian qui j'espère va bien.

Bises.
Danièle.
---------
je ne suis pas Martine et j'espère que son Christian va bien, mais c'est bien moi qui tient la rubrique ILS SONT NES ..... Le principal c'est que çà te plaise .
Bisous
ANNIE

Écrit par : Pourmarie | 25/03/2008

casque d'or, comme j'ai aimé
bises

Écrit par : henri | 25/03/2008

Il va falloir que je clique tes rubriques qui rappellent à notre bon souvenir des idoles, people, grands hommes, chercheurs, ou cheuses... non, pas chieuses .... mets tes lunettes.
Tu peux en faire un bouquin. Vrai, je ne plaisante pas... Bises de miche

Écrit par : miche | 27/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique