logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/03/2008

ILS SONT NES UN 9 MARS .....

Valérie Lemercier - Actrice et humoriste française -  

Née à Normandie le 09 mars 1964

Après une enfance passée en pension à Rouen où elle fait ses premières pitreries pour ses camarades de chambrée, Valérie Lemercier s'inscrit, à quinze ans au conservatoire d'art dramatique. La jeune fille y suit les cours de Jean Chevrin aux côtés de Juliette Binoche. Elle décide de monter sur Paris pour courir les castings à la recherche d'un premier rôle. C'est en 1987 qu'elle entame sa carrière grâce à l'appui de Jean-Michel Ribes, qui l'engage aussitôt pour une scène de 'M' as-tu vu ?', puis pour 'Palace'. La comédienne produit sur scène son premier one-woman show au Splendid. Sa prestation dans 'Les Visiteurs' lui vaut un césar pour son second rôle. Montant son deuxième spectacle, elle rafle par la même occasion son deuxième Molière. Elle réalise ensuite 'Le Derrière', comédie sur l'homosexualité où elle épouse les clichés pour mieux les détourner. Fin 2000, elle investit les Folies Bergère pour son troisième spectacle et interprète son premier rôle dramatique dans le film de Claire Denis 'Vendredi soir'. En 2005, Valérie Lemercier se glisse de nouveau derrière la caméra pour 'Palais royal', un film résolument comique, qui met en scène une orthophoniste un peu gauche devenue reine malgré elle. Elle joue dans 'Fauteuils d'orchestre', de Danièle Thompson et sort un CD chez Tricatel. Ses dons d'imitation la dirigent vers des rôles comiques, où elle caricature souvent la bourgeoise snob, mais elle délaisse ce type d'humour un peu réducteur pour des rôles plus aboutis.

-0-0-0-0-0-0-0-0-

Juliette Binoche -  Actrice française - 

 Née à Paris le 09 mars 1964

Avec un père comédien et une mère qui anime un atelier d'art dramatique, Juliette Binoche baigne dans le milieu artistique dès l'enfance. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle joue et mette en scène des pièces alors qu'elle n'est encore qu'au lycée. Ses débuts au cinéma sont assez discrets, avec une petite réplique par-ci par-là. C'est en 1985 qu'elle se révèle au grand public dans 'Rendez-vous' d'André Téchiné. C'est le début du succès. Elle tourne par la suite auprès de grands cinéastes comme Carax, Rappeneau, Malle ou Kieslowski. Grâce à ce dernier, elle remporte d'ailleurs trois récompenses dont un césar de la meilleure actrice pour son rôle dans 'Bleu'. Sa renommée traverse également les frontières, avec notamment 'L' Insoutenable Légèreté de l'être' de l'Américain P. Kaufman. Et surtout sa performance dans 'Le Patient anglais' de Minghella qui lui vaut un oscar. On peut la voir en 2005 dans 'Paris, je t'aime' et en 2007 dans 'Le Voyage du ballon rouge'. Le réalisateur Cédric Klapisch lui offre un rôle en 2008 aux côtés de Romain Duris dans 'Paris'. Avec une filmographie bien fournie chez nous et outre-Atlantique, Juliette Binoche peut ainsi assouvir sa soif de jouer.

 -0-0-0-0-0-0-0-0-

 André Courrèges - Créateur et styliste français -  

 Né à Pau le 09 mars 1923

Ingénieur des travaux publics de formation, André Courrèges n'en a pas moins secoué le monde de la mode. Suite à sa rencontre avec le grand créateur de mode Balenciaga, il travaille à son service pendant près de dix ans, avant de créer sa propre maison de couture en 1961, et de laisser exploser sa créativité. Original et culotté, il joue essentiellement sur les formes et les matières, mais aussi sur des couleurs contrastées. Mais André Courrèges sait également saisir les opportunités ; c'est ainsi qu'il popularise en France en 1965 la célèbre - et non moins controversée - minijupe, lancée en Angleterre par la styliste Mary Quant. Largement critiqué pour l'audace de ses créations, André Courrèges a pourtant habillé des stars de l'époque telles que Françoise Hardy, Twiggy, Catherine Deneuve ou Brigitte Bardot, avec pour objectif de re-dynamiser et de rajeunir l'image de la femme.

-0-0-0-0-0-0-0-0-

Jean-Jacques Debout - Auteur, compositeur et interprète français -

Né à Paris le 09 mars 1940

 Neveu de l'éditeur Raoul Breton, Jean-Jacques Debout se découvre un talent pour la musique et le chant au pensionnat. A 15 ans, il crée un orchestre de jazz, puis suit les cours de René Simon. En 1957, il est engagé au Théâtre des Capucines. Il a déjà rencontré Charles Trénet et le duo Maurice Vidalin / Jacques Datin, lesquels lui permettront de connaître son premier succès, 'Les boutons dorés', en 1959. En 1962, il fait la première partie de Marlène Dietrich à l'Olympia. Alors qu'il a déjà écrit une chanson pour celle-ci, et quelques-uns des tubes de Johnny, il rencontre sa future femme, Chantal Goya. Ils créeront ensemble dans les années 70 le music-hall pour enfants. Il signe également plusieurs textes de Georgette Lemaire, et entame une longue collaboration avec Sylvie Vartan. A la liste d'interprètes des textes de Debout s'ajoutent rapidement Rita Zaraï, Richard Anthony, Dick Rivers, Michel Delpech, Dalida, ou encore Barbara. A partir des années 1970, il se consacre davantage à la musique de films et d'émissions de télévision, puis s'attache au triomphe de son épouse dès les années 80. En 1992, il met en scène 'Paul et Virginie' de Saint-Pierre, pièce dans laquelle il joue aux côtés de Claire Keim, Emmanuel Cortil et Véronica Antico, avant de sortir à l'occasion du nouveau millénaire une compilation de ses 40 ans de succès. Egérie de la génération Goya, Debout travaille actuellement sur sa prochaine comédie musicale, adaptée de 'Sans famille' d'Hector Malot.

-0-0-0-0-0-0-0-0-

 Ornella Muti - Actrice italienne -

Née à Rome le 09 mars 1955

 Enfant, Francesca Romana Rivelli dite Ornella Muti rêve de devenir danseuse. Mais le destin en décidera autrement. Accompagnant sa soeur aînée à une audition, le réalisateur Damiano Damiani, séduit, lui propose son premier rôle dans 'Seule contre la mafia'. Ses talents d'actrice lui permettent de multiplier les apparitions cinématographiques tant dans le registre comique que tragique. Sa carrière amorcée, sa notoriété atteint son paroxysme grâce à l'appui de trois hommes : Mario Monicelli, Marco Ferreri et Dino Risi. Chacun d'eux lui offre des rôles légendaires dans : 'Dernier amour', 'La chambre de l'évêque', 'Romances et confidences', 'La dernière femme', 'Contes de la folie ordinaire'... Dès les années 90, l'actrice se fait plus rare, mais il suffira de quelques années avant qu'Ornella Muti ne revienne en France dans 'Pour rire'. Un retour qui ne peut qu'être apprécié !

-0-0-0-0-0-0-0-0-

 Mirabeau - Homme politique français -

Né à Bignon le 09 mars 1749

 Décédé à Paris le 02 avril 1791

 Issu d'une famille de la noblesse provençale d'origine italienne, Mirabeau est élévé par son père avec une extrême dureté. Il le fait plusieurs fois enfermer au fort de Vincennes, et finalement exiler au château de Joux, dans le Jura, d'où il s'enfuit en Hollande avec Sophie de Ruffey. Mirabeau est condamné à mort par contumace, emprisonné au donjon de Vincennes. Dès sa sortie de prison, il entreprend des voyages un peu partout en Europe, à l'occasion pour des missions d'espionnage. En 1789, il est élu aux États généraux par le Tiers Etat d'Aix-en-Provence. D'apparence physique difficile, marqué par la petite vérole, Mirabeau est doté d'une voix de stentor et se montre un très grand orateur. Le 17 juin 1789, Mirabeau va aider l'abbé Emmanuel Sieyès à transformer les États généraux en Assemblée nationale. Membre d'une loge maçonnique, il défend les droits de liberté de la presse avec la publication de son 'Courrier de Provence', participa à la rédaction de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et soutint la réquisition des biens du clergé. Partisan d'une monarchie constitutionnelle, il essaye de concilier ses théories avec les principes révolutionnaires. Malgré ce double jeu et quelques animosités parmi les députés, Mirabeau est élu président de l'Assemblée nationale le 30 janvier 1791. Il ne profite pas longtemps de cette présidence en mourant le 2 avril 1791. Son décès est ressenti comme un deuil national.

Commentaires

J'ai, moi aussi, évoqué le parcours de Mirabeau dans mon blog : http://lebuzuk.blogg.org/
Bon week-end.

Écrit par : Papyves | 09/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique