logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/03/2008

ILS SONT NES UN 1er MARS

Robinson Stévenin - Acteur français - 

 Né le 01 mars 1981

 Fils de Jean-François Stévenin, Robinson Stévenin décide d'embrasser la carrière de comédien, comme son père et son frère Sagamore. Il décroche son premier rôle au cinéma en 1991 dans 'La Révolte des enfants', de Gérard Poitou-Weber avant d'enchaîner avec divers téléfilms et longs métrages dont 'Le Bel été 1914' ou 'La Crise' ainsi que 'C' est beau une ville la nuit', de et avec Richard Borhinger. Il est révélé en 1999 grâce à son rôle dans 'Mauvaises fréquentations', de Jean-Pierre Améris, qui lui vaut une nomination aux Césars comme meilleur espoir masculin. Trois ans plus tard, il gagne la récompense pour son interprétation d'un jeune travesti dans 'Mauvais genres' de Francis Girod. Après une apparition dans 'Mischka', le film de son père, il tient un petit rôle remarqué dans 'Deux', où il donne la réplique à Isabelle Huppert. En 2003, on retrouve le jeune acteur aux côtés de Ludivine Sagnier dans 'La Petite Lili', de Claude Miller. Ses talents de comédien, ajoutés à un physique à la fois angélique et tourmenté, ainsi que ses choix de rôles, originaux, sombres et parfois dérangeants, font de Robinson Stévenin une étoile du cinéma français.

 -0-0-0-0-0-0-

 Emily Holmes - Actrice canadienne - 

 Née à Ottawa, Ontario le 01 mars 1977

Après avoir obtenu un diplôme des beaux-arts à l'université de Columbia, Emily Holmes se lance dans une carrière de comédienne. Au cinéma, on l'aperçoit dans 'Des serpents dans l'avion' de David R. Ellis, aux côtés de Samuel L. Jackson, dans 'Familia' de Louise Archambault et dans 'Prisoners of the Sun' de Stephen Wallace avec John Rhys Davies et Carmen Chaplin. Parallèlement, la jeune actrice tourne dans plusieurs téléfilms et séries télévisées, notamment 'Smallville', 'Dead Like Me' ou 'Stargate SG1'. La carrière d'Emily Holmes semble décoller en 2008, puisqu'elle est au casting de 'La Ronde de nuit', qui raconte la vie de Rembrandt, dans lequel elle incarne l'une des muses du peintre.

-0-0-0-0-0-0-

Jacques Rivette - Réalisateur, scénariste et acteur français -  

 Né à Rouen le 01 mars 1928

Fondateur avec Eric Rohmer de La Gazette du cinéma, Jacques Rivette réalise son premier long métrage, 'Paris nous appartient', en 1958. Il utilise une méthode qu'il garde tout au long de sa carrière : pas de scénario mais quelques pages de synopsis et le texte est donné aux acteurs la veille ou le jour même du tournage. Jacques Rivette devient rédacteur en chef des Cahiers du cinéma en 1963. Il réalise son second film, 'La Religieuse', en 1966, d'après le roman de Diderot, qui est interdit par la censure. Il tourne ensuite 'L' Amour fou' et 'Out 1 : Spectre'. Avec 'Céline et Julie vont en bateau', il touche au fantastique mais revient à un certain réalisme dans 'Le Pont du Nord' en 1981. Il met en scène Emmanuelle Béart dans 'La Belle noiseuse' en 1991 et Sandrine Bonnaire dans un film en deux épisodes, 'Jeanne la Pucelle, les batailles', et 'Jeanne la Pucelle, les prisons', en 1994. En 2000, il réalise 'Va savoir', une comédie inspirée du 'Carrosse d'or' de Jean Renoir. Jacques Rivette fait de nouveau tourner Sandrine Bonnaire dans 'Secret Défense' en 1997, puis Emmanuelle Béart dans 'Histoire de Marie et Julien' en 2003, film qui voit le cinéaste renouer avec sa veine sombre. En 2006, il fait son retour derrière la caméra en adaptant Balzac dans 'N touchez pas à la hache'.

 -0-0-0-0-0-0-

Jean-Edern Hallier - Ecrivain français -

Né à Saint-Germain-en-Laye le 01 mars 1936

 Décédé à Deauville le 12 janvier 1997

 Ecrivain pamphlétaire s'il en est, Jean-Edern Hallier a été l'acteur de plusieurs coups d'éclats médiatiques, notamment à partir de 1981. Féroce contre le pouvoir socialiste et particulièrement contre François Mitterrand dont il a révélé l'existence de la fille cachée, Mazarine. Il reste un témoin intéressant du malaise de la fin du XXe siècle : sa première publication, en 1963, 'Les Aventures d'une jeune fille', a été suivie de bien d'autres, dont 'Fin de siècle' en 1980, et du très controversé 'Honneur perdu de François Mitterrand' en 1996. Des banquettes de la brasserie Lipp aux pistes cyclables de Deauville, ce chroniqueur avait aussi dirigé le journal satirique L'Idiot international créé par Sartre.

 -0-0-0-0-0-0-

 Ron Howard  - Acteur et réalisateur américain - 

 Né à Duncan, Oklahoma le 01 mars 1954

 Personnage chéri de l'Amérique des années 70, le jeune Richie Cunningham, alias Ron Howard, est devenu en l'espace de quelques années, l'un des réalisateurs les plus puissants d'Hollywood. Né dans une famille de comédiens, l'acteur apparaît pour la première fois à l'écran à l'âge de dix-huit mois dans 'Frontier Woman'. Il enchaîne ensuite les seconds rôles dans 'American Graffiti' et 'Le Dernier des géants'. Mais il faut attendre sa prestation dans la série 'Happy Days' (1974-1980) pour que l'acteur devienne réellement connu. Après quelques réalisations pour la télévision, il passe à la mise en scène de longs métrages. En 1984, le succès de sa comédie 'Splash' lui permet de prétendre désormais à des superproductions. Il s'essaie au médiéval-fantastique avec 'Willow', au film catastrophe spatial avec 'Apollo 13'. Il réalise également des comédies à succès, comme 'En direct sur Ed TV' (1999) et 'Le Grinch' (2000). En 2001, il est sacré meilleur réalisateur aux Oscars pour 'Un homme d'exception'. En 2004, il se lance dans la réalisation de 'The Da Vinci Code', tiré du best-seller éponyme.

-0-0-0-0-0-0-

 Etienne Mougeotte -  Journaliste français - 

 Né à La Rochefoucauld le 01 mars 1940

 Après avoir été un grand journaliste, Étienne Mougeotte est, depuis la création de TF1 en 1987, une personnalité incontournable des médias français. Fils d'un fonctionnaire de la SNCF, il suit une scolarité brillante qui le mène des bancs du Lycée henry IV à ceux de l'IEP de Paris, en passant par ceux de l'Institut français du Journalisme. C'est sur les ondes de France Inter que cet ex vice-président de l'UNEF commence sa carrière journalistique, en 1965. D'abord grand reporter il devient correspondant à Beyrouth. Après Mai 68, il gagne les rangs de la concurrente Europe 1. Il joint l'image à la parole en 1969 grâce à l'ORTF, où il officie comme rédacteur en chef adjoint du journal télévisé. Après un retour à la radio - RTL de 1972 à 1973, puis Europe 1 jusqu'à 1981 - il intègre le groupe Matra-Hachette de Jean-Luc Lagardère, pour lequel il sera successivement rédacteur en chef du Journal du Dimanche et Télé 7 Jours. En 1987, Lagardère perd l'appel d'offre du CSA pour la création d'une chaîne privée de télévision. Étienne Mougeotte rejoint alors le gagnant Bouygues et sa chaîne TF1 pour y seconder Patrick Le Lay. Il y occupe une position inconstestée de numéro deux pendant 20 années. En novembre 2007 il succède à Nicolas Beytout au poste de directeur des rédactions du groupe Le Figaro.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique