logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2008

MAIS QUI EST ELLE ???

« Ma liberté m'a très bien fait apprendre que tout plaisir en elle on peut trouver.»
Marguerite d' ANGOULÈME

 

   Marguerite d’Angoulême naît en 1492. Fille de Charles d’Orléans et de Louise de Savoie, elle est la sœur aînée du futur François Ier. En 1509, elle épouse le duc Charles d’Alençon, puis, devenue veuve, se remarie en 1527 avec le roi de Navarre, Henri d’Albret. Elle s’oppose à la politique de son époux qui cherche à se rapprocher de Charles Quint afin de récupérer la partie de la Navarre annexée par les Espagnols. Elle est la mère de Jeanne d’Albret et la grand-mère d’Henri IV.

L’influence de Marguerite de Navarre sur François Ier se fait particulièrement sentir dans le domaine religieux, où elle entraîne son frère à la tolérance. Elle professe des idées religieuses fortement teintées par le néoplatonisme tel que Marsile Ficin l’avait développé et croit à la toute-puissance de l’amour : « Dieu est amour vrayment, et amour Dieu… ». Elle ne pense pas que les œuvres peuvent permettre d’accéder au paradis et elle croit à la nécessité de la grâce et de la foi. D’accord avec les réformés, elle pense que le sacrifice du Christ a définitivement racheté l’humanité. Elle s’attaque à la superstition et prône le mépris des joies terrestres. Son « Miroir de l’âme pécheresse », publié anonymement en 1531, est condamné par la Sorbonne en 1533, ce qui provoque l’intervention du roi. Elle ne devient pas pour autant réformée, conservant jusqu’à sa mort sa fidélité à l’Église catholique.

Femme de grande culture, Marguerite de Navarre compose des écrits inspirés par la mort d’êtres proches. Ses poèmes sont d’inspiration néoplatonicienne, et sa « Comédie jouée au Mont-de-Marsan », qui met en scène les différentes opinions sur les fins de l’existence humaine, est un hymne à l’amour comme mode de compréhension du monde. Son œuvre aujourd’hui la plus connue est un recueil de nouvelles à la manière de Boccace, l’ « Heptaméron ».

 

08:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Note très intéressante... Comédie jouée au Mont-de-Marsan.. j'apprends ! bises de miche

Écrit par : miche | 25/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique