logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/02/2008

ILS SONT NES UN 11 FEVRIER ....

Leslie Nielsen  - Acteur canadien -  

 Né à Regina le 11 février 1926

 Ce n'est qu'après avoir terminé son service militaire que Leslie Nielsen se lance dans une carrière artistique. Débutant comme disc-jockey et animateur radio à Calgary (Canada), il décide de suivre des cours au Lorne Green' s Academy of Radio Arts de Toronto. Il fait ses premiers pas à la télévision au début des années 50, notamment dans 'Columbo', 'La Croisière s'amuse', 'Wild, Wild West', 'Alfred Hitchcock présente', 'M.A.S.H.' et 'Le Fugitif'- il affirme avoir fait une apparition dans plus de 1.500 programmes télévisés ! Leslie Nielsen émerge sur les toiles en 1956 avec 'The Opposite Sex' et 'The Vagabond King'. Il décroche des rôles dans plusieurs films dramatiques dont 'La Planète interdite', mais ce n'est qu'avec les fameuses séries des 'Y a-t-il ?' qu'il jouit d'une renommée internationale. Leslie Nielsen s'impose alors comme une figure marquante de la comédie parodique avec les films cultes - 'Y a-t-il un flic dans l'avion ?', 'Y a-t-il un flic pour sauver la reine ?', 'Y a-t-il un flic pour sauver le président ?', 'Scary Movie 3' et 'Scary Movie 4'. A plus de 80 ans, Leslie Nielsen ne cesse de cultiver sa passion pour le théâtre et le cinéma.

-0-0-0-0-0-0-

Didier Lockwood - Violoniste de jazz français -

 Né à Calais le 11 février 1956

 C'est avec les gènes de la musique que Didier Lockwood vient au monde. Il a ça dans le sang et le reste de sa famille aussi. En 1972, il remporte le premier prix du conservatoire national de Calais puis dans la même année, il gagne, grâce à une composition au violon le prix de la Sacem dans la catégorie musique contemporaine. Un an plus tard, il met un pied dans le rock progressif en devenant un membre à part entière du groupe Magma. A 21 ans, il fait un virage en épingle et se passionne pour le jazz. Stéphane Grappelli le remarque et lui propose de l'accompagner en tournée. C'est ensuite le pianiste Dave Brubeck qui le remarque mais il est temps pour Lockwood de commencer une carrière solo. Les albums s'enchaînent, les collaborations aussi avec par exemple des duos avec Martial Solal, Gordon Beck, Marcus Miller, Elvin Jones ou encore Barbara, Claude Nougaro. Le succès aidant, il reçoit une victoire de la musique, un disque d'or et même la Légion d'honneur en 2003. Le secret de Lockwood se trouve dans son envie d'explorer tous les horizons. C'est grâce à sa curiosité naturelle qu'il obtient une véritable ovation pour son spectacle 'Omkara' qu'il réalise avec le danseur indien Raghunath Maner. Outre son talent de musicien incontesté, Didier Lockwood est considéré aussi comme un excellent pédagogue. Il publie une méthode d'improvisation intitulée 'Cordes et âmes' et ouvre une école d'impro pour cordes.

-0-0-0-0-0-0-

Paul Bocuse - Cuisinier français - 

 Né à Collonges le 11 février 1926

Né dans une famille de cuisiniers de père en fils, perpétuant la tradition depuis le XVIIe siècle et dans le même village, c'est tout naturellement que Paul Bocuse prend la relève. Sa carrière commence pendant la guerre, en tant qu'apprenti chez Claude Maret, au 'Restaurant de la Soierie' à Lyon. Il y apprend à faire le marché... noir. Il met cependant la cuisine entre parenthèse en 1944, date à laquelle il s'engage dans la Première Division Française Libre au BM 24. Mitraillé en Alsace, il est soigné à l'hôpital de campagne américain. De retour dans sa région, il continue son apprentissage chez la Mère Brazier au Col de la Luère, où il fait la cuisine, mais s'occupe également d'entretenir le jardin, de traire les vaches, de faire la lessive et le repassage... Il parfait enfin son apprentissage dans les années cinquante, à Vienne, chez Fernand Point. Distingué Meilleur Ouvrier de France en 1961, il obtient sa première étoile Michelin, transforme l'auberge-guinguette de son père et se voit attribuer la deuxième étoile, un an plus tard. En 1965, la troisième étoile vient couronner le chef. Il rebaptise alors l''Auberge du Pont de Collonges' de son nom, 'Paul Bocuse', dont la réputation devient internationale.

 -0-0-0-0-0-0-

Thomas Edison  -Ingénieur américain - 

 Né à Milan le 11 février 1847

 Décédé à West Orange le 18 octobre 1931

C'est grâce aux revenus de son journal, qu'il imprime lui-même, que Thomas Edison crée son premier laboratoire de chimie. Mais une explosion de produits chimiques le contraint à l'abandonner. Il devient alors employé au bureau du télégraphe et invente un télégraphe duplex permettant de transmettre deux dépêches sur la même ligne. En 1869, il s'installe à New York et met au point un télégraphe multiplex qui transmet et imprime les cours des valeurs boursières. Ceci lui permet de créer sa première entreprise avec un laboratoire dans lequel il étudie le son. Il réalise alors le premier phonographe. En 1879, il décide de se consacrer à l'ampoule électrique : une révolution par rapport au gaz et à la bougie. Sa lampe à incandescence est alors présentée à l'Exposition Universelle de 1889 de Paris. Thomas Edison déposa de nombreux brevets dans des domaines comme l'électricité, le téléphone, le cinéma...

-0-0-0-0-0-0- 

Joseph L. Mankiewicz - Cinéaste américain - 

 Né à Wilkes-Barre, Pennsylvanie le 11 février 1909

 Décédé à Bedford, New York le 05 février 1993

Après de brillantes études de Lettres à l'université de Columbia, alors qu'il se destinait à la psychiatrie, il part pour Berlin, devient correspondant au Chicago Tribune et travaille pour l'UFA : il est chargé de rédiger en anglais les sous-titres des films. Se faisant renvoyer de cet emploi, il part rejoindre son frère Herman à Hollywood où le cinéma parlant vient d'apparaître et est en pleine effervescence. Il devient alors écrivain dialoguiste pour la Paramount, tout en appréhendant le métier de scénariste. En 1934, il entre à la MGM et apprend la production, avant de passer à la réalisation. En 1946, il tourne son premier film, 'Le château du dragon'. La consécration a lieu en 1949 avec 'Chaînes conjugales', pour lequel il reçoit l'Oscar du meilleur réalisateur. Rien ni personne ne lui fait peur, qu'il s'agisse de diriger les plus grands acteurs tels Ava Gartner, Humphrey Bogart ou Cary Grant, ou de mettre en scène des sujets grandioses comme 'Jules César' ou 'Cléopâtre'. En 1970, il se lance dans la réalisation d'un western 'Le reptile' avec Kirk Douglas et Henry Fonda, et son dernier film sera 'Le limier' en 1973, une fois de plus sans décevoir son public. A contre-pied du cinéma hollywoodien, ses films ont toujours surpris et sont considérés comme des productions d'auteur

-0-0-0-0-0-0- 

Serge Lama - Auteur et chanteur français - 

 Né à Bordeaux le 11 février 1943

Né d'un père chanteur d'opérettes, Serge Lama, de son vrai nom Serge Chauvier, quitte à dix-huit ans, le foyer familial et entreprend plusieurs petits boulots comme de la vente à domicile. Il fréquente le Petit Conservatoire de Mireille où il rencontre la pianiste Jackie Bayard, qui mettra en musique ses textes. Après l'échec de son audition au cabaret de l'Ecole Buissonnière, il est engagé à l'Ecluse, à vingt et un ans, pour chanter aux côtés de Barbara. En 1964, il enregistre un premier 45 tours, composé de quatre chansons qu'il a écrites dont 'A quinze ans' et 'Le Bouffon du roi'. Avec Barbara, il fait la première partie de Georges Brassens, à Bobino. Sa voix puissante et grave est remarquée par l'agent artistique Eddy Marouani qui le signe. En 1965, sort le 45 tours, 'La Voix de son maître'. Après un terrible accident de voiture cette même année, il revient quelques temps plus tard sur scène avec le tube 'Les Ballons Rouges'. Les succès s'enchaînent : 'D' aventures en aventures' en 1968, 'Je suis malade' en 1973, écrit par Alice Dona, 'Les petites femmes de Pigalle' en 1974, et 'Femme femme femme'. Il réalise son rêve de gosse : chanter à l'Olympia. Après une dizaine d'albums dont 'Lama chante Brel', il fait une pause dans sa carrière dans les années 1980 pour se consacrer à l'écriture du spectacle musical 'Napoléon'. En 2001, Serge Lama signe l'opus 'Feuille à feuille', puis 'Plurielles', et en 2005, 'Accordeonissi mots', une compilation de ses plus grands succès.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique