logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/02/2008

ILS SONT NES UN 10 FEVRIER ....

Bertolt Brecht - Poète et dramaturge allemand - 

 Né à Augsbourg le 10 février 1898

 Décédé à Berlin le 14 août 1956

Fils d'une famille bourgeoise, Bertolt Brecht fait des études de philosophie puis de médecine avant d'être mobilisé comme infirmier pendant la Première Guerre mondiale. A son retour, il fréquente la bohème de Munich et écrit des chansons. Ses premières pièces, comme 'Baal', dévoilent clairement sa personnalité asociale et ses idées anarchistes. Il publie ensuite 'Homme pour Homme', pièce épique qui provoque de graves polémiques. En 1928, 'L' opéra de quat' sous' lui apporte, sur un malentendu, le succès. Mais, après la chute de la république de Weimar et la montée des nazis, il doit finalement quitter l'Allemagne. Après des années très productives en Californie, ses travaux largement imprégnés d'idéologie marxiste le conduisent devant la commission des activités anti-américaines puis à quitter les Etats-Unis. De retour en Allemagne il mène de front des activités dramatiques (' Mère Courage'.. .), poétiques et prises de position pour une culture socialiste, notamment avec le 'Berliner Ensemble'. Il obtient le prix Staline en 1955 et décède un an plus tard d'un infarctus. Ce grand théoricien du théâtre moderne a donné toute sa place à la dramaturgie non aristotélicienne et au style épique.

-0-0-0-0-0-0- 

Catherine Clément  - Philosophe et romancière française  -  

Née à Boulogne-Billancourt le 10 février 1939

 Passant son enfance en compagnie de sa grand-mère chrétienne, Catherine Clément est privée de ses grands-parents juifs, assassinés à Auschwitz en 1944. Elle intègre l'Ecole normale supérieure en 1959 et a comme répétiteurs Michel Serres et Ferdinand Alquié. Agrégée de philosophie à 22 ans, elle devient l'assistante de Vladimir Jankélévitch à la Sorbonne. Sa rencontre en 1962 avec Claude Lévi-Strauss l'influence de manière décisive. Catherine Clément lui consacre son premier essai en 1970, et l'un de ses derniers, en 2002. Détachée du CNRS, elle participe entre autres à des documentaires de télévision à l'ORTF, aux côtés de Josée Dayan et Charles Brabant. C'est en 1976, après douze années passées à l'enseignement supérieur, que Catherine Clément demande un congé, horrifiée par les conditions de travail dans les amphithéâtres. Elle entre alors au quotidien Le Matin comme chef de rubrique culture et réalise par ailleurs de grandes interviews, notamment le dernier entretien avec Jean-Paul Sartre, et un entretien avec Claude Lévi-Strauss et François Mitterrand. Nommée en 1982 au ministère des relations extérieures, Catherine Clément est à la tête de l'AFAA et chargée de la diffusion et de l'accueil de la culture française à l'étranger. A partir de 2002, Catherine Clément dirige également l'université populaire du Quai Branly.

-0-0-0-0-0-0- 

Maxime Le Forestier  - Auteur, compositeur et interprète français - 

 Né à Paris le 10 février 1949

 Né d'un père anglais d'origine normande et d'une mère française traductrice, Maxime Le Forestier a grandi dans la culture anglo-saxonne. Mais sa mère est surtout musicienne et inculque l'amour des sons à ses enfants, et particulièrement la pratique du violon (on se souvient de 'La petite fugue'). Une vocation naît lorsque celle-ci lui offre un disque de Brassens. Renvoyé du lycée Condorcet en 1965, Maxime chante dans les marchés avec sa soeur Catherine : leur duo écume les cabarets avant d'enregistrer un premier 45 tours. Mais le frère est contraint de se séparer de sa collaboratrice de sang pour honorer ses obligations militaires qui ne l'empêchent cependant pas d'écrire plusieurs chansons. Au début des années 1970, il part aux États-Unis où il goûte aux joies de la vie hippie (San Francisco sera mise à l'honneur dans une de ses plus célèbres chansons). Il enregistre à son retour 'Mon frère' et 'Parachutiste' en 1972 qui le propulsent dans la cour des grands. Son rêve se réalise : il fait la première partie de Brassens avec des textes toujours plus engagés contre la guerre du Vietnam ou le coup d'Etat de Pinochet au Chili. Il s'éloigne quelques temps des sentiers battus et ne réapparaît qu'en 1988 avec un nouveau succès, 'Né quelque part'. Devenu un monstre sacré de la chanson française de qualité, il fait une tournée entièrement consacrée à Brassens entre 1995 et 1999. Son album, 'L' écho des étoiles' en 2000 a confirmé un talent de plus de trente ans.

 -0-0-0-0-0-0- 

 Bertrand Poirot-Delpech -  Journaliste, romancier et académicien français -  

 Né à Paris le 10 février 1929

Décédé à Paris le 14 novembre 2006

Il laisse à travers son oeuvre toute la tendresse, l'humanité et l'ironie dont il faisait preuve. Amoureux de la littérature et de la langue française, BPD, comme le surnommaient ses amis, était un des piliers du journal Le Monde. Fils de médecins universitaires, il entre en 1951 dans la rédaction du célèbre journal où il couvre les grands procès, dont celui de Klaus Barbie. Entre deux critiques théâtrales, il rédige des chroniques littéraires dès 1972. Mais il en faut plus pour cet inconditionnel de la plume qui écrit sous le pseudonyme de Bertrand Mézières. C'est en 1958 avec 'Grand dadais' qu'il se fait connaître en tant que romancier. Suivent d'autres succès comme 'La Folle de Lituanie' en 1970, récompensé par le prix du roman de l'Académie française, 'L' Eté 36', 'J' écris paludes 'et son dernier 'Je n'ai pas pleuré' en 2002. Pamphlétaire, il écrit un ouvrage incendiaire sur Valéry Giscard d'Estaing intitulé 'Tout fout le camp' signé malicieusement Hasard d'Estaing. Titillant les institutions, il est aussi l'auteur des 'Grands de ce monde' ou encore de 'L' Amour de l'humanité' pour se moquer gentiment de bénévoles tiers-mondistes et tiers-mondains... Sémillant jusqu'à un âge avancé, académicien assidu et militant contre la bêtise des récents programmes télévisuels, Poirot-Delpech décède en 2006, laissant à ses amis le souvenir d'un ami à l'esprit éternellement juvénile.

 -0-0-0-0-0-0- 

Natasha St-Pier - Chanteuse québécoise - 

 Née le 10 février 1981

Alors qu'elle a à peine 8 ans, Natasha St-Pier pose déjà un pied dans le monde musical. Elle participe à son premier concours de chant. En 1995 elle devient une star au Québec avec 'Emergence' avant de partir courir les routes pour interpréter Fleur de Lys dans la version anglo-saxonne de la comédie musicale 'Notre dame de Paris'. Elle rencontre Garou qui devient son protecteur et décide de dévoiler son talent à la France. En 2001, son premier album outre-Atlantique, 'A chacun son histoire' fait une entrée fracassante dans les bacs et le public adopte immédiatement la québécoise. C'est même le début d'une histoire d'amour puisque Natasha représente son pays d'adoption à l'Eurovision et termine dans les premières. Ensuite tout s'enchaîne et la jeune femme fait une rencontre cruciale. Pascal Obispo entre dans sa vie et lui offre 'De l'amour le mieux' qui se vend à un million d'exemplaires. Les hommes sont sous le charme, Florent Pagny lui propose un duo sur son album, Johnny Hallyday l'invite sur scène. En 2003, Natasha sort son quatrième album 'L' Instant d'après', concocté encore par Obispo. Le succès est toujours là, plus présent que jamais. Elle continue sa route et en janvier 2006 sort 'Longueur d'onde'. Pascal Obispo est toujours de la partie mais Natasha fait entrer dans sa vie Fred Château, auteur, compositeur. L'album est plus trouble, marque d'une période difficile et empreint de lyrisme.

-0-0-0-0-0-0-  

Joseph Kessel -  Romancier et journaliste français -  

 Né le 10 février 1898

 Décédé le 23 juillet 1979

 Fils de parents russes, Joseph Kessel fait ses études à Paris et choisit le journalisme. Lors de la Première Guerre mondiale, il découvre en Sibérie le goût de l'aventure. A son retour, il publie un recueil de nouvelles, 'La Steppe rouge' : succès immédiat confirmé par 'L' Equipage'. Il alterne alors voyages, grands reportages et vie mondaine. 'Les Captifs' reçoit le prix de l'Académie française en 1926 et le rend célèbre. En 1936, il dénonce la menace nazie dans 'La passante du sans-souci' et part pour un projet de travail aux Etats-Unis. Puis il s'engage dans la Résistance et rejoint Londres d'où il s'envole pour la France lors de la libération. Il poursuit ensuite sa carrière de journaliste et couvre les grands procès d'après-guerre. D'Afrique, il rapporte 'Le Lion' qui lui vaut une gloire internationale, consacrée par son élection à l'Académie française en 1962. Quatre ans plus tard, il signe son plus beau roman, 'Les cavaliers', fait un dernier voyage en Afghanistan et meurt d'une crise cardiaque à quatre vingt ans.

Commentaires

Bonsoir Annie, bien vu les nés le 10 Février, j'ai relevé entre autres Maxime Le Forestier. Bonne soirée, amitiés.Renée

Écrit par : Renée | 10/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique