logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/02/2008

ILS SONT NES UN 5 FEVRIER

Charlotte Rampling  - Actrice anglaise - 

Née à Sturmer le 05 février 1945

Fille d'un colonel britannique et d'une héritière dans l'industrie, Charlotte Rampling a neuf ans lorsque sa famille part d'Angleterre et s'installe à Fontainebleau. Mais sa famille repart en 1958 pour l'Angleterre où elle termine ses études. Après un passage en Espagne, elle se retrouve à Londres où elle travaille comme cover-girl avant de débuter au cinéma avec un petit rôle dans 'Le Knack... ou comment l'avoir' de Richard Lester. Elle prend ensuite des cours d'art dramatique à la Royal Court School et tourne avec Luchino Visconti dans 'Les Damnés'. Mais tout s'arrête en 1970 lorsqu'elle perd sa soeur. Charlotte Rampling revient au cinéma un an plus tard avec 'The Ski Bum', mais c'est grâce à 'Portier de nuit' en 1974 qu'elle trouve de la reconnaissance auprès du public. Elle est alors perçue comme une actrice qui ose jouer un rôle physiquement et psychologiquement dérangeant. Elle collabore ensuite avec John Boorman dans 'Zardoz', Woody Allen dans 'Stardust Memories' et Sidney Lumet dans 'Le Verdict'. L'année 2000 marque son retour au grand écran. Avec 'Sous le sable', François Ozon remet Charlotte Rampling sur le devant de la scène. Acclamée, elle reçoit un césar d'honneur en 2001. Deux ans plus tard, le cinéaste l'engage à nouveau pour les besoins de son nouveau film 'Swimming Pool'. L'actrice joue également aux côtés de Jacques Dutronc dans la comédie 'Embrassez qui vous voudrez'. En 2006, elle partage l'affiche avec Jean Rochefort dans la dernière comédie d'Antoine de Caunes intitulé 'Désaccord parfait' et revient sur les planches en 2007 dans 'La Danse de la mort', pièce d'Auguste Strinberg.

-0-0-0-0-0-0-

Benoît Jacquot - Réalisateur français -  

Né à Paris le 05 février 1947

C'est en réalisant des documentaires que Benoît Jacquot aborde le monde de l'audiovisuel. De 1965 à 1974, il côtoie Marguerite Duras et Jacques Rivette en qualité d'assistant réalisateur. Il signe son premier long métrage, 'L' Assassin musicien' (1975), une oeuvre intellectuelle, austère, mais touchant les cinéphiles avertis. 'Les Ailes de la colombe', adaptation d'Henry James, voit le jour. Le film, avec Isabelle Huppert, touche une audience plus vaste. Au cours de la décennie suivante, le réalisateur, plus discret, s'attelle de nouveau aux documentaires. Il réalise pour la télévision trois fictions tirées des oeuvres de Kafka, Borgès et Marivaux. En 1990, 'La Désenchantée', premier volet d'une série consacrée aux errements existentiels de jeunes filles, révèle Judith Godrèche. A Paris, le film remporte un franc succès, qui va inopinément devenir international. 'La Fille seule', avec la jeune Virginie Ledoyen en tête d'affiche, est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes et fait le tour de la planète. Son travail reconnu, le financement de ses projets s'en trouve facilité. Les tournages s'enchaînent, les présentations à Cannes, Venise, Montréal ou Toronto se succèdent. Les thèmes psychologiques sont abordés avec la même rigueur. En 1999 'Pas de scandale' réunit Isabelle Huppert, Vincent Lindon, et Fabrice Luchini et provoque un nouvel engouement du public et de la critique. 'Sade' (2000) fait quant à lui le tour des festivals. En 2006, 'L' Intouchable' met à l'honneur Isild Le Besco, qui a déjà inspiré Benoît Jacquot pour plusieurs films - 'Adolphe' en 2002, 'A tout de suite' en 2004 - et aborde un thème cher au réalisateur, celui de la quête de soi.

-0-0-0-0-0-0-

Michael Mann - Réalisateur, scénariste, producteur

et chef opérateur américain -

Né à Chicago, Illinois le 05 février 1943

 Lauréat de la London International Film School, Michael Mann débute à la télévision avant de se forger une carrière cinématographique : on lui doit ainsi des épisodes de la série 'Police Story' et 'Starsky & Hutch', ainsi que la série 'Vegas', mais également des publicités et des documentaires. En 1979, son téléfilm 'Comme un homme libre', dédié à l'univers carcéral, rafle quatre Emmy Awards et le Director's Guild Award, lui permettant d'envisager enfin des débuts au cinéma. Ceux-ci sont pourtant difficiles : son premier long métrage, 'Le Solitaire', est plutôt un échec, tandis que 'La Forteresse', deux ans plus tard, ne remporte pas les suffrages des spectateurs. Michael Mann revient au petit écran et produit la série 'Deux flics à Miami', à laquelle participent de grands noms du cinéma tel David Lynch. En 1986, il met en scène dans 'Le Sixième Sens' le tueur Hannibal Lecter imaginé par Thomas Harris, mais le succès n'est réellement au rendez-vous qu'en 1992, avec l'adaptation du roman de Fenimore Cooper, 'Le Dernier des Mohicans'. 'Heat' (1996), dont il signe le scénario, est le film de la consécration avec un face-à-face inoubliable entre Al Pacino et Robert de Niro. Suivront 'Révélations' (1999), avec Russell Crowe, 'Ali' en 2001, dans lequel Will Smith incarne le célèbre boxeur, puis 'Collateral' en 2003, un film d'action mettant à nouveau en scène un duo hollywoodien, formé par Tom Cruise et Jamie Foxx. Il retrouve ce dernier dans l'adaptation de 'Miami Vice' en 2006.

-0-0-0-0-0-0-

Daniel Balavoine - Chanteur français -

 Né à Alençon le 05 février 1952

Décédé le 14 janvier 1986

 Enfant, Daniel Balavoine s'imagine député, mais il préfère opter pour une passion tout aussi expressive : la musique. Il se produit alors comme chanteur dans différents groupes dont 'Présence' qui se disloquera. Daniel Balavoine devient le choriste de Patrick Juvet mais se révèle quelques années plus tard. Il est propulsé au rang de star aux côtés de personnalités telles que France Gall, Diane Dufresne... dans une aventure non moins légendaire : 'Starmania', l'opéra pop-rock de Michel Berger et Luc Plamondon. Entre temps, il s'enferme en studio et concocte un tube à la genèse de sa popularité : 'Le chanteur'. Les scènes de l'Olympia et du Palais des Sports l'accueillent : il triomphe. Fervent amateur de voiture et de vitesse, il participe au rallye Paris-Dakar, notamment dans le cadre d'oeuvres humanitaires... Sa dernière escapade s'avèrera fatale, il meurt à la suite d'un accident en hélicoptère laissant derrière lui femme, enfants. .. et quelques milliers de fans.

-0-0-0-0-0-0-

Joris-Karl Huysmans - Ecrivain et critique d'art français - 

Né à Paris le 05 février 1848

Décédé le 12 mai 1907

 Fonctionnaire pendant de nombreuses années, Charles-Marie-Georges Huysmans, met longtemps à s'avouer sa passion littéraire. Il commence à publier un recueil de poèmes en prose à compte d'auteur en 1874, 'Le Drageoir à épices'. Deux ans plus tard, il se lance dans le roman avec 'Marthe, histoire d'une fille'. En 1877, il publie un article dans une revue bruxelloise qui sera le tournant de sa carrière littéraire. Intitulé 'Emile Zola et l'Assommoir', il fait l'éloge de l'écrivain et finit par se lier d'amitié avec lui et les frères Goncourt. Si bien qu'après son deuxième roman (' Les Soeurs Vatard'), Huysmans participe à un ouvrage collectif d'orientation naturaliste, 'Les Soirées de Médan' (1880) dans lequel il publie une nouvelle 'Sac au dos'. Il se brouille avec Zola à la suite de la publication de son roman 'A Rebours' (1884) qu'il admettra plus tard être une dénonciation du naturalisme. Le reste de son oeuvre est ensuite lié à ses changements de philosophie personnelle. 'En Ménage' et 'A Vau-l' eau' sont empreints de son pessimisme, tandis que le personnage de 'Là-bas' (1891) se fait l'écho du satanisme de l'auteur. Il évolue ensuite vers le catholicisme avec 'La Cathédrale' (1896). Huysmans écrit par ailleurs des articles sur l'art en relation avec les salons et expositions tenues au début des années 1880. Il meurt d'un cancer en 1907.

Commentaires

J'aime bien cette actrice Charlotte Rampling, elle a su mener sa carrière discrètement dans des rôles toujours difficiles. Toutes les fois que je l'ai entendue dans des interviews, j'ai été séduit par son charme discret, et la profondeur de son regard.
Amitiés
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 05/02/2008

Balavoine ! encore un drame dont je me souviens comme si c'était hier... Bises de miche

Écrit par : miche | 07/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique