logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/11/2007

Blagounettes .....

Une Nana débute dans un bureau. Sa première tâche est d'aller chercher le café.

Au restaurant, l'autre côté de la rue, elle montre un gros thermos à la serveuse et lui demande...
- Est-ce assez gros pour contenir 6 tasses de café ?

La serveuse regarda le thermos et lui répondit :
- Ca semble contenir à peu près 6 tasses.
- Oui...
- Bon tant mieux! Alors donnez-moi en 3 normaux, 1 noir et 2 décaféinés.


-----------
 

Au tribunal, l'avocat de la couronne:

- Messieurs et mesdames les jurés, il a tué son père et sa mère ! Je demande une peine exemplaire.

L'avocat de la défense :

- Messieurs je réclame l'indulgence, n'oubliez pas qu'il est orphelin


------------

-Une institutrice demande à ses élèves d'essayer d'inclure le mot "définitivement" dans une phrase.

Un premier enfant se risque:

-Le ciel est définitivement bleu !

-Ce à quoi elle répond :  Oui et non, car quelques fois, il est nuageux et gris...

-Un autre élève se hasarde à dire :

-Le gazon est définitivement vert !

Là encore, l'institutrice répond :  Il est vert s'il est suffisamment arrosé sinon il devient brun !

-Un troisième lève la main et demande :

-Mademoiselle ? Est-ce qu'un pet est mouille ?

-Bien que surprise par la question l'institutrice répond par la négative.

-Alors le gamin lance fièrement :  Ben alors j'ai DÉFINITIVEMENT fait pipi dans ma culotte..

--------------

Un éléphant et une souris sont dans le désert et il fait très chaud.

La souris demande:

- Eh, ça te fait rien, que je marche dans ton ombre pour une petite demi-heure ? On pourra changer après… 

---------------

Sur une petite île perdue au milieu de l'océan un homme barbu agite désespérément les bras en direction d'un bateau.  Un passager demande au capitaine :
- Qui est-ce ?

- Aucune idée. On passe tous les ans devant son île et à chaque fois ça le rend fou !

---------------

Ça ne tourne pas rond dans le couple dont c'est le quinzième anniversaire de mariage aujourd'hui.

Au lieu de donner un cadeau à sa femme, le mari, radin, lui fait livrer par messager, une enveloppe contenant un fac similé d'un chèque, où il a écrit: Bon pour un million de baisers.

Le soir, en arrivant à la maison...
- As tu reçu mon chèque?
- Oui, et si tu étais arrivé une heure plus tôt, tu aurais vu que j'ai commencé à l'encaisser avec un voisin.

---------------
 

 

08:15 Publié dans J'rigole | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

ELLE AVAIT DE BELLES GAMBETTES LA MISS

le 30 novembre 1886 Pattes en l’air !
Ce soir-là on se presse, on se bouscule... Hauts-de-forme et queues-de-pie se frôlent. L’excitation monte. Ça sent la poudre, le chypre et la fumée... Nous sommes aux Folies Bergère le soir de la première revue type “music-hall” du célèbre cabaret. Ses filles dénudées en dentelles, french cancan et froufrous deviendront un des symboles forts de Paris, allié aux plaisirs, aux paillettes et à gaudriole. Mistinguett, la Belle Otero et Joséphine Baker contribueront à la réputation internationale de cet établissement. 130 ans et deux guerres mondiales plus tard, les Folies Bergère sont toujours sous les feux de la rampe.

le 30 novembre 1900 Jeux d'enfants
L'Anglais Franck Hornby met au point un nouveau jeu pour les enfants : un mécano en métal. Ce comptable de métier trouvait trop limités les accessoires pour le train miniature de son fils. Il eut donc l'idée de créer des éléments interchangeables sous forme de pièces de cuivre percées que l'on peut fixer entre elles avec des écrous minuscules. La créativité est alors illimitée.

le 30 novembre 1913 Charlot entre en scène
Parti d'Angleterre pour les Etats-Unis, Charlie Spencer Chaplin débute sa carrière d'acteur au cinéma et joue dans son premier film, 'Making a Living', réalisé par Mack Sennet. Chaplin signe ici son premier contrat et tournera une trentaine de films avec Sennet.

le 30 novembre 1974 Découverte de Lucy
Les anthropologues Tom Gray, Donald Johanson, Yves Coppens et le géologue Maurice Taïeb découvrent 52 restes d'un squelette vieux de 3 millions d'années dans la vallée desséchée de l'Omo, au sud de l'Ethiopie. Ces ossements se révèlent être ceux d'une femme de 1,10 mètre qui se serait noyée. Elle aurait à peu près 20 ans à en juger par ses dents de sagesse en bon état et aurait eu une alimentation de type végétarien. Les savants la baptisent "Lucy" en raison de la chanson des Beatles qu'ils écoutaient à leur bivouac. Cette circonstance remet au goût du jour le passionnant thème de la Préhistoire.

le 30 novembre 1978 Vandalisme
15 ans de réclusion criminelle sont obtenus pour les auteurs du plastiquage de la galerie des Batailles du château de Versailles. Ces membres de l'Armée révolutionnaire bretonne, une branche du Front de libération de la Bretagne, ont détruit par leur action du mobilier Louis Philippe et neuf grands tableaux. Un "ouf" de soulagement tout de même, il était prévu préalablement de déposer la charge explosive dans la galerie des Glaces.


le 30 novembre 1988 Revenu minimum d'insertion
Le RMI, Revenu minimum d'insertion, est officiellement instauré le 30 novembre 1988. La loi est adoptée par l'Assemblée nationale après avoir été proposée par Michel Rocard et débattue lors des mois précédents. Presque 600.000 foyers bénéficieront du RMI dès février 1989.

08:05 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

29/11/2007

JE NE RESISTE PAS....

Perdus dans le brouillard persistant qui sévissait sur Orléans aujourd'hui, nous sommes donc, petits schtroumpfs et nous restés bien au chaud cette après-midi. Légo et travaux manuels pour les uns, sieste et western pour l'autre, et émission de France Gall enregistrée l'autre Mercredi pour MAMINIE. Tout pour la musique, un grand moment de souvenirs, de tendresse, de bonheur avec les chansons de Michel Berger et une découverte qui m'a, il faut le dire scotchée devant l'écran, une boule dans la gorge, sous le coup d'une émotion.....

Le rap n'est pas ma tasse de thé, mais alors pas du tout , mais là j'avoue que la gamine m'a toute tourneboulée. Je connaissais la chanson interprétée par France Gall bien sûr, comme beaucoup. On aime la mélodie , les paroles on les fredonne, mais là remixée  en rap ??? d'abord faut le faire, faut oser demander si c'est possible et l'interpréter avec cette sensibilité à fleur de peau. Chapeau Mademoiselle DIAM'S moi j'en redemande dans le genre.  C'était, OH c'était ......  Je ne résiste pas à vous mettre les paroles

Laissez passer les rêves
Celui de Jacky Chang, celui de Luther King.
Que le matin se lève
Sur un tout nouveau monde comme on l'imagine.
Plus on avance, plus il nous faut d'espace
À force de manquer d'air
Il nous faut le paradis pour oublier l'enfer.

Laissez passer,
Laissez passer les rêves.
Laissez passer,
Laissez passer les rêves.

Laissez passer tous les fous qui dansent.
L'illusion vaut bien la révérence
Sinon la préférence.

Laissez passer,
Laissez passer les rêves, 

Laissez passer les rêves
Celui de Thérésa, et de Charly Chaplin.
Que nos visions enlèvent
Le poids de l'inconnu, le futur qu'on devine.
On a besoin d'agrandir le mystère
On a besoin de regarder la Lune pour oublier la Terre.

Laissez passer,
Laissez passer les rêves.
Laissez passer,
Laissez passer les rêves.

Stevenson, Jules Verne ou Georges Owell.
Picasso qui peint "Les Demoiselles".
Edgar Poe écrivant ses nouvelles.
L'homme oiseau qui veut battre des ailes
Pour attraper le ciel.

Laissez passer,
Laissez passer les rêves ...
Laissez passer,
Laissez passer les rêves.......

FEMMES ET HOMMES CELEBRES DU LOIRET

Louis Gallouédec, un géographe au Conseil général

medium_GALLOUEDEC.jpg

Président du Conseil général du Loiret en 1925 puis de 1934 à 1936, Louis Gallouédec fut aussi un pédagogue reconnu et un pionnier de l'enseignement de la géographie. Des générations de potaches ont planché sur ses nombreux manuels.

L'ascension par l'école. "Vous avez fait de la géographie une discipline vivante...". C'est par ces mots qu'en 1934, le président du Conseil général Marcel Donon rendait hommage à Louis Gallouédec en lui remettant sa Cravate de Commandeur de la Légion d'honneur. Né en 1874 à Morlaix, Louis Gallouédec était fils de cheminot. Ses aptitudes scolaires lui permettent d'entrer en 1885 à l'Ecole Normale de la rue d'Ulm et d'obtenir l'agrégation d'histoire géographie. Nommé au lycée Pothier d'Orléans, il a Charles Péguy comme élève. Les liens du mariage achèvent de le fixer dans le Loiret en 1890.

Mais son talent de pédagogue ne s'exprime pas seulement dans les salles de classe du lycée orléanais. Homme de plume, il parvient à collaborer à plusieurs revues spécialisées. Il rédige aussi des manuels scolaires de géographie, modèles de vulgarisation, qui lui attirent une immédiate renommée. Dès 1913, il est directeur de toute la collection des ouvrages de géographie aux prestigieuses éditions Hachette. Des générations de potaches vont plancher sur ses livres dont son atlas, réédité jusqu'en 1960, soit 23 ans après sa mort.

En bon géographe, sa curiosité se porte sur son environnement immédiat. La Loire lui offre un terrain d'étude propice, et l'occasion de produire son grand ouvrage de synthèse : La Loire, étude de fleuve, en 1910. Cet intérêt pour son pays d'adoption ira de pair avec le souci logique de sa gestion et le conduit à entrer en politique. Dreyfusard à une époque où cela n'a rien d'évident, laïc convaincu, il participe à la fondation de la section du Loiret de la ligue des Droits de l'Homme. Il reçoit son premier mandat à Saint-Jean-de-Braye où il réside. Conseiller municipal, il devient conseiller général en 1907 grâce à 25 voix d'avance et le restera jusqu'à sa disparition.

Un destin républicain. En 1911, Louis Gallouedec devient inspecteur général de l'inspection publique, puis maire de Saint-Jean-de-Braye en 1912. Il préside le Conseil général en 1925, par intérim et de 1934 à 1936. Jean Zay, alors ministre de l'éducation nationale, dira à son propos lors de ses obsèques en 1937 : "Bien que ne partageant pas les opinions politiques de Mr Gallouedec, nous reconnaissons que celui-ci était une personnalité, et qu'il a honoré grandement notre département".

Louis Gallouédec en 6 dates
17 février 1854 : Naissance à Morlaix
1888 : agrégé d'histoire et de géographie
1907 : entre au Conseil général du Loiret
1912 : maire de Saint-Jean-de-Braye
1925 : président du Conseil général du Loiret
23 janvier 1937 : décès à Saint-Jean-de-Braye

 (sources reflets du Loiret - Conseil général)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique