logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/06/2007

DE CHARTRES A NANTES - 2

Continuons à nous promener au pays de Marcel PROUST. Faisons une petite halte dans la maison de tante Léonie à ILLIERS-COMBRAY

medium_Numériser0004.5.jpg

Berceau de la famille paternelle de Marcel Proust Illiers est devenu Combray dans l'oeuvre romanesque. C'est depuis 1971 que le village s'est enrichi de ce patronyme devenue mondialement célèbre.
Aménagée en 1954 par Philibert-Louis Larcher et Germaine Amiot cette maison était celle de Jules et Elisabeth Amiot, oncle et tante paternelle du futur écrivain. Marcel Proust y passa ses vacances entre six et neuf ans. avant de faire de cet endroit un lieu d'inspiration. En 1886 à l'âge de 15 ans, après le décès de sa tante, Marcel Proust revient pour la dernière fois à Illiers et naît alors le besoin d'entreprendre un voyage imaginaire qui le mènera plus tard vers l'écriture de son oeuvre "A la Recherche du Temps Perdu".
medium_100_2455.jpg

La maison s'ouvre sur un jardin fleuri que l'écrivain décrira comme une véritable "petit officine vivante". A l'époque où l'enfant venait, on y trouvait parmi beaucoup de pensées, des orangers, des palmiers nains, des statues polychromes sur leurs socles en bois ciselé d'inspiration mauresque et la baigneuse de Falconet dont l'auteur se souvient lorsqu'il pénètre chez Madame de Montmorency dans son hôtel du Boulevard Saint Germain.
"les soirs où, assis devant la maison sous le grand marronnier, autour de la table de fer, nous entendions au bout du jardin, non pas le grelot profus et criard qui arrosait, qui étourdissait au passage de son bruit ferrugineux, intarissable et glacé, toute personne de la maison qui le déclenchait en entrant "sans sonner", mais le double tintement timide, ovale et doré de la clochette pour les étrangers, tout le monde aussitôt se demandait : "une visite, qui cela peut-il être ?" mais on savait bien que ce ne pouvait être que M. Swann."
La façade de la maison a retrouvé la décoration orientaliste que l'oncle revenu de ses voyages en Algérie avait substitué aux colombages d'origine.
medium_TANTE_LEONIE2.jpg

Au rez de chaussée, la salle à manger avec ses boiseries d'origine est la pièce où l'enfant aimait s'installer le matin pour s'adonner à sa passion : la lecture.
"Le matin je me glissais dans la salle à manger, où jusqu'à l'heure encore lointaine du déjeuner, personne n'entrerait et où je n'aurais pour compagnons, très respectueux de la lecture, que les assiettes peintes accrochées au mur, le calendrier dont la feuille de la veille avait été fraîchement arrachée, la pendule et le feu qui parlent sans demander qu'on leur réponde......"
medium_tante_léonie_3.jpg

"Dès qu'on sonnait le dîner, j'avais hâte de courir à la salle à manger où la grosse lampe de la suspension, ignorante de Golo et de Barbe Bleue , et qui connaissait mes parents et le boeuf à la casserole, donnait sa lumière de tous les soirs." .
La poursuite de la visite est un enchantement, passant de la pittoresque cuisine avec son potager intact et sa "souillarde", au salon rouge permettant de découvrir les portraits des parents ainsi que le mobilier Proust-Weil, dont une table à ouvrage en marqueterie de Boulle au chiffre de Madame Proust ainsi que son écritoire de jeune fille aux incrustations d'ivoire. Accoudé à une pièce donnant sur le jardin, le salon oriental est comme un petit coin d'Algérie.
L'escalier que dans l'oeuvre l'enfant emprunte tristement les soirs où Monsieur Swann vient dîner, avec au bout du petit couloir la chambre de Marcel avec la belle lanterne magique et ses plaques de verres peints contant les aventures de Geneviève de Brabant, celle de sa tante, là où le dimanche matin elle lui offre rituellement le petite gâteau, la madeleine trempée dans son infusion de tilleul.....
medium_madeleine.jpg

En montant au deuxième étage, on quitte la campagne beauceronne pour se retrouver dans le "Paris de Proust" à la charnière des deux siècles, grâce à un superbe ensemble de photographies de Paul Nadar, l'un des fils du grand Félix Tournachon dit "Nadar" pour une large rétrospective de la Haute société parisienne de l'époque, des personnalités du monde de l'art, des amis très chers à l'écrivain et certains des modèles qui l'inspirèrent , dont les plus célèbres furent Charles Haas pour Swann, Robert de Montesquiou pour le Baron Charlus, Madame Benardaky et Laure Hayman pour Odette de Crécy et bien sûr la comtesse Greffulhe pour la duchesse de Guermante.
La visite s'achève par le musée qui rassemble de très nombreux souvenirs liés à l'écrivain...... des livres de sa bibliothèque, des photographies, de la correspondance, des objets et documents familiaux . Deux vitrines l'une dédiée à Céleste Albaret qui resta neuf ans au service de l'écrivain entre 1913 et sa mort le 18 novembre 1922 à l'âge de cinquante et un an, l'autre à la famille Amiot et à Illiers.

à suivre

(sources documents "les amis de Marcel Proust" et perso.).

Commentaires

Bonjour Annie,

Comme quoi les impressions acquises à l'enfance demeurent indélébiles et servent de réservoir à adulte. Mais remplace t-on les madeleines tous les jours dans la coupe posée sur la table ?

Bises du grillon
-----------------
il n'y avait pas de madeleines dimanche, soit la cuisinière faisait grève ce jour là, soit des gourmands étaient passés et avaient tout raflé.
Bisous
ANNIE

Écrit par : christian | 13/06/2007

je t'ai envoyé qq chose, et je relis la Recherche, enfin le premier tome,...Baisers Annie,
Framboisine

Écrit par : framboisine | 13/06/2007

Tes photos sont adorables, on s'y croirait. J'aurais bien pris mon petit déj" dans la salle à manger, d'autant que j'adore les madeleines... Proust également d'après mes sources. Bises de miche

Écrit par : miche | 14/06/2007

JE NE PEUX PASSER SANS FAIRE LA BALLADE COMPLETE .......... LES ECRITS ET LES PHOTOS SONT DE BELLES NOTES ...... MERCI POUR TOUT .... huguette

Écrit par : macary huguette | 14/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique