logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/05/2007

DE LOUISE à THEOPHILE

Les Œillets rouges

medium_oeillets.jpg


Si j’allais au noir cimetière,
Frère, jetez sur votre soeur,
Comme une espérance dernière,
De rouges œillets tout en fleurs.

Dans les derniers temps de l’Empire,
Lorsque le peuple s’éveillait,
Rouge œillet, ce fut ton sourire
Qui nous dit que tout renaissait.

Aujourd’hui, va fleurir dans l’ombre
Des noires et tristes prisons.
Va fleurir près du captif sombre,
Et dis-lui bien que nous l’aimons.

Dis-lui que par le temps rapide
Tout appartient à l'avenir
Que le vainqueur au front livide
Plus que le vaincu peut mourir.


poème d'adieu écrit par Louise Michel est dédié à Théophile Ferré personnalité de la Commune de Paris exécuté à Satory près de Versailles en novembre 1871.

10:40 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

C'est peut-être de là que vient la Révolution des Oeillets ? tu vas surement me le dire, toi qui sait beaucoup de choses. Bises
-----------
en avril 1974 à Lisbonne des milliers de Portugais descendent dans la rue, se mêlant aux militaires insurgés. L'un des points centraux de ce rassemblement est le marché aux fleurs, alors richement fourni en œillets, dont c'est la saison. Certains militaires insurgés mettront cette fleur dans le canon de leur fusil, et ceci sera à l'origine du nom de cette révolution sans effusion de sang.
Bisous
ANNIE

Écrit par : Biche | 29/05/2007

Je savais bien que tu me dirais tout sur cette révolution ! Bonne nuit et bisous

Écrit par : Biche | 29/05/2007

cette louise quelle femme ....chapeau

Écrit par : jack | 30/05/2007

C'est vraiment émouvant ce poème que je ne connaissais pas... Je le relirai. Bises de miche

Écrit par : miche | 31/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique