logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/06/2007

DE CHARTRES à NANTES - 1

Il m'arrive de temps en temps d'avoir des vélléités de rangements de printemps, d'automne, d'hiver, d'été ou pour rien comme çà.... La dernière poussée m'a remis dans les mains un petit livre offert par un club littéraire auquel je suis adhérente et m'a entrainée dans une jolie promenade à travers la France. Il m'est venue à l'idée de vous en faire partager quelques extraits au gré de mes promenades dominicales.

medium_Numériser0047.jpg

Dès la Renaissance, les rives de la Loire ont concentré quelques-uns des plus grands talents de la littérature française : Ronsard en Vendômois, Rabelais déchaînant les guerres picrocholines autour de Chinon, du Bellay chantant les charmes perdus de son petit Liré entre Nantes et Angers.
Depuis d'autres talents se sont laissé séduire par les douceurs ligériennes : Alexandre Dumas qui nous présente d'Artagnan à Meung sur Loire, Marcel Proust décrivant son enfance à Illiers-Combray, Honoré de Balzac à Tours et la vallée où va s'éclore un lys......
Commençons ce parcours à Chartres.
Charles Péguy, né le 7 janvier 1873 à Orléans (Loiret), mort le 5 septembre 1914 à Villeroy (Seine-et-Marne) était un écrivain, poète et essayiste français. Fasciné au moment de l'affaire Dreyfus par l'héroïsme et la sainteté, hanté depuis toujours par le personnage de Jeanne d'Arc, il développera deux thèmes principaux dans toute son oeuvre : le combat, en l'homme, du divin et du mortel et la réinsertion du spirituel dans l'intemporel.
medium_peguy.gif

Convertit au catholicisme en 1908, il a composé, entre autres ouvrages, une ode à la cathédrale "Présentation de la Beauce à Notre Dame de Chartres" ....
medium_400px-PorcheCentralNordCathedraleChartre041130.jpg

Un homme de chez nous, de la glèbe féconde
a fait jaillir ici d'un seul enlèvement
et d'une seule source et d'un seul portement,
vers votre assomption la flèche unique au monde......

medium_450px-20050921CathChartresB.jpg

Rejoignons les rives du fleuve en traversant le pays de Marcel Proust des deux côtés de Combray. Illiers-Combray (la ville s'est adjointe son nom de fiction) se trouve à l'ouest de Chartres.
medium_Numériser0001.6.jpg

...."Combray de loin, à dix lieues à la ronde, vu du chemin de fer quand nous y arrivions la dernière semaine d'avant Pâques, ce n'était qu'une église résumant la ville, la représentant, parlant d'elle et pour elle aux lointains,
medium_100_2439.jpg

et, quand on approchait, tenant serrés autour de sa haute mante sombre, en plein champ, contre le vent, comme une pastoure ses brebis, les dos laineux et gris des maisons rassemblées qu'un reste de remparts du moyen Age cernait çà et là d'un trait aussi parfaitement circulaire qu'une petite ville dans un tableau de primitif.
medium_100_2459.jpg

A l'habiter, Combray était un peu triste, comme ses rues dont les maisons construites en pierre noirâtres du pays, précédées de degrés extérieurs, coiffées de pignons qui rabattaient l'ombre devant elles, étaient assez obscures pour qu'il fallût dès que le jour commençait à tomber, relever les rideaux dans les "salles".
medium_000_0249.jpg

Des rues aux graves noms des saints (desquels plusieurs se rattachaients à l'histoire des premiers seigneurs de Combray) : rue Saint Hilaire, rue Saint Jacques où était la maison de ma tante, rue Sainte Hisdegarde où donnait la grille et rue du Saint Esprit sur laquelle s'ouvrait la petit porte latérale de son jardin. Et ces rues de Combray existent dans une partie de ma mémoire...."
medium_100_2445.jpg

lorsqu'on voulait sortir de la maison familiale....
medium_100_2456.jpg

"il y avait autour de Combray deux "côtés" pour les promenades et si opposés qu'on ne sortait pas en effet de chez nous par la même porte quand on voulait aller d'un côté ou de l'autre :
medium_100_2462.jpg

medium_100_2474.jpg

le côté de Méséglise la Vineuse, qu'on appelait aussi le côté de chez Swann parce qu'on passait devant la propriété de M.Swann (le château de Tansonville) pour aller par là, et le côté de Guermantes...."

Un auteur de roman policier contemporain nous donne de cet endroit enchanteur une image nettement moins idyllique : "la maison de tante Léonie, une bâtisse grise, au carrefour de deux rues sans caractère.....
C'est pourtant à cet endroit qu'est né un des hauts lieux de la littérature française !.
à suivre


(réf. A la recherche du temps perdu - Du côté de chez Swann - Le côté de Guermantes de Marcel Proust
Meurtre chez tante Léonie - Estelle Monbrun)
sources "les plus belles promenades littéraires en France (Le Club) - Photos perso.

Commentaires

Bonjour Annie,

De la Basilique Saint Denis à la Cathédrale de Chartres, deux hauts lieux de notre histoire. J'aime beaucoup la première, moins grandiose, cernée des maisons du quartier, où les rois reposent au milieu de leur peuple.
Tu nous fait visiter ta Loire autrement, avec les gens qui l'ont aimé. Je me suis senti toujours doucement à l'aise, entre Gien et Saumur. Tu vas avoir un vaste choix de grands noms de notre littérature. Gamin, les histoires de Maurice Genevoix me tenaient éveillé, une lampe sous la couverture .

Bises du grillon

Écrit par : christian | 12/06/2007

merci pour ce passage, OBLIGE ! par chez Marcel, évocation de Combray bien joliment illustrée,
tante Léonie, Françoise, Marcel, les haies vives des chemins creux,...

Écrit par : framboisine | 12/06/2007

Chapeau Annie ( sans allusionà ta photo.., quoique..;):ta visite de Combray avec Proust pour guide!Il fallait y penser!(il sera plus facile à digérer).

Et moi qui ai laissé ( avantde lire ta note) un com chez Jean Louis en disant que je ne connaissais pas la France à partir de la LOire ( j'ai cependant vu Bourges et la Sologne et quelques châteaux).


gros bisous à tous les deux

décidément le chapeau te va bien !

Betty

Écrit par : betty | 12/06/2007

belle idée de nous faire redécouvrir paysages et monuments littéraires astrée
-----------------
et dans la région nous n'en manquons pas. Un vrai vivier. Il reste encore des ballades littéraires dominicales à faire intéressantes et surprenantes. Ce sera au programme de cet été dans la mesure du possible.
Amitiés
ANNIE

Écrit par : ngeorges | 13/06/2007

Pascal nous a toujours invités à visiter la cathédrale de Chartres, ce que nous n'avons pas fait. Bon, grâce à toi j'en vois un bout... Jolie balade, bien agréable, entourée de beau monde... Bises de miche

Écrit par : miche | 14/06/2007

a dimanche prochain pour retrouver la culture et la vie de ses artistes ! merci c'est très intéressant ! bisous ! huguette

Écrit par : macary huguette | 14/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique