logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/09/2006

LES ORGUES DU LOIRET

BEAUGENCY
Au cœur de la douce ville de Beaugency, l'abbaye Notre-Dame, église romane du XIIe siècle, abrite deux orgues (orgue de chœur et orgue tribune) construits au XIXème siècle par Stoltz. Initialement, le marché avait été attribué aux facteurs alsacien Waegmann et orléanais Müller au courant des années 1850. Cependant la réception de l'orgue de chœur en 1855 fut refusée par le conseil de fabrique en raison de la mauvaise qualité des travaux réalisés. C'est finalement le facteur Stoltz qui poursuivit le marché, à savoir l'amélioration de l'orgue de chœur et la construction du grand orgue. Une belle tribune ouvragée fut élevée au fond de la nef pour soutenir l'instrument, qui fut finalement reçu en 1862. Abîmé par la seconde guerre mondiale, relevé et modifié par Robert Boisseau, il est reconstruit en 1977 par le facteur Yves Koenig qui l'oriente vers une esthétique classique française tout en préservant la tuyauterie intacte de Stoltz. Le résultat est un orgue de 35 jeux sur quatre claviers et pédalier sonnant admirablement bien sous les voûtes de bois du XVIème siècle de l'abbaye. .

medium_orgue_beaugency.jpg

FLEURY LES AUBRAIS
Cet orgue a été construit par le facteur orléanais Alfred Lorot en 1882. Lorot nous a laissé plusieurs instruments dans le département, tel que l'orgue de Notre Dame de Consolation à Orléans, ou l'orgue de l'église de Chécy. Il a ensuite été reconstruit et agrandi en 1994-1995 par Yves Fossaert, qui lui a rajouté un buffet de pédale derrière l'orgue, et inauguré par Marie-Claire Alain le 4 Novembre 1995. A noter le buffet d'esthétique vaguement néogothique.
medium_orgue_fleury.jpg

CHECY
Succédant à un instrument de Lorot datant de 1891 dont il reprend le buffet et une partie de la tuyauterie, l'orgue de tribune de l'église Saint-Pierre Saint-Germain de Chécy est l'œuvre de Jean-Loup Boisseau. Inauguré le 15 Juin 1965 par Michel Chapuis, cet instrument épouse une esthétique classique du XVIIIème siècle français. Avant qu'il ne restaure des instruments plus grandioses tels que Notre-Dame de Paris ou Saint-Sernin de Toulouse, Jean-Loup Boisseau a signé son véritable "chef d'oeuvre" avec cet orgue . Des moyens financiers limités ont cependant empêché une restauration plus complète de la mécanique. Autre trésor de cette église, un élégant petit orgue coffre du XIXème siècle, sans tuyaux apparents, vraisemblablement un polyphone Debierre
medium_orgue_checy.jpg

medium_orgue_checy2.jpg

FAY AUX LOGES
Situé au fond du choeur, l'orgue de Fay-aux-Loges a été construit entre 1960 et 1962 par le facteur Roethinger, son harmonisation étant l'oeuvre de Robert Boisseau. Comme le souligne une plaque posée sur une face latérale du buffet, c'est Michel Chapuis qui a inauguré ce bel instrument le 3 Juin 1962. Récemment, il a fait l'objet d'un relevage par Bernard Raupp en 1991. A noter les tuyaux de cuivre de chaque côté de la façade.
medium_orgue_fay.jpg

JARGEAU
Quelle belle façade ! Et peu nombreuses sont les églises de village qui peuvent s'enorgueillir d'un buffet d'orgue de 5 tourelles ! En réalité, derrière cette façade, il n'y a RIEN. Non pas d'orgue, même pas de buffet, juste une façade, telle un décor de cinéma. Pour être plus juste, il y eut un orgue, du XIXème siècle, et qui a disparu vers les années 50, vendu à une autre paroisse. Enfin, une façade de buffet de cette taille, c'est quand même mieux qu'une tribune vide ?
medium_orgue_jargeau.jpg

CHATEAUNEUF SUR LOIRE
Orgue de Robert Boisseau, construit entre 1964 et 1968 et inauguré par le maître Pierre Cochereau. Sa transmission est mécanique. A noter l'esthétique très dépouillée du buffet, typique des années soixante
medium_orgue_chateauneuf.jpg

ST BENOIT SUR LOIRE
L'orgue actuel de l'abbaye de Fleury à St-Benoît-sur-Loire a été reconstruit en 1982-1983 par le facteur Alain Sals. Il possède un buffet moderne, sobre et dépouillé, mais d'une grande élégance. Parmi les 35 jeux répartis sur 3 claviers, 8 sont anciens et proviennent de l'ancien orgue de jubé de la cathédrale d'Orléans. A noter que l'orgue actuel de cette même cathédrale est en fait l'ancien instrument de l'abbaye, transféré en 1821 par Louis Callinet. C'est un orgue empreint d'une personnalité très affirmée.
medium_orgue_benoit.jpg

LORRIS
La belle église du gros bourg de Lorris-en-Gâtinais, construite aux XII et XIIIèmes siècles dans le style gothique, possède un superbe joyau de l'orgue français. Le buffet de l'instrument, de style Renaissance, est disposé en nid d'hirondelle au dessus du 2ème pilier de la nef à droite en entrant. L'étroite tribune finement sculptée et le buffet datent de 1501. L'esthétique et la disposition actuelle de l'instrument date du XVIIème siècle, au cours duquel l'orgue fut agrandi et le buffet avancé. Sur les 749 tuyaux que comporte l'instrument, près de 600 sont anciens. Cependant il apparaît qu'une très grande partie de sa tuyauterie est plus ancienne, et qu'elle pourrait même être de l'origine. Certaines caractéristiques techniques nous font remonter à la fin du XVème ou au début du XVIème siècle, retrouvant ainsi la date de 1501. Au XIXème siècle, à la suite d'une sombre histoire de service de messe de Noël, l'orgue, qui avait pourtant survécu à la Révolution, fut victime de la jalousie d'un de ses organistes qui le sabota en perçant ses tuyaux. Laissé ensuite à l'abandon, il fut sauvé et magnifiquement restauré entre 1967 et 1974 par l'abbé Michel Chausson et le facteur d'orgues Yves Koenig de Sarre-Union. Le buffet fut également restauré avec soin, les sculptures de la façade du buffet ont été refaites en 1975-1976 selon le modèle des deux claires-voies d'origine demeurées en place dans le haut des deux tourelles latérales. Sur les côtés de l'orgue figurent encore les gonds des volets qui permettaient d'ouvrir et de fermer l'orgue.
medium_orgue_lorris.jpg

BELLEGARDE
Très récent, cet orgue est dû à Yves Fossaert qui l'a construit et installé en 1992. Il a été inauguré par Eric Lebrun. Il est situé dans la nef, près du choeur à gauche.
medium_orgue_bellegarde.jpg

CHILLEURS AUX BOIS
D'origine du XIXème siècle, et revu au cours du XXème siècle, cet orgue a été reconstruit par les facteurs Pellerin et Uys en 1996, puis inauguré par François-Henri Houbart.
medium_orgue_chilleur.jpg

BEAUNE LA ROLANDE
Cet orgue a été construit par le facteur Charles Beaurain en 1878. Elève d'Aristide Cavaillé-Coll, Beaurain nous a laissé plusieurs instruments dans le département, tel que l'orgue de la collégiale Saint-Aignan d'Orléans, ou l'orgue de l'église de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Classé monument historique, il a été relevé en 1996 par Yves Fossaert, et inauguré par François-Henri Houbart et Olivier Périn le 19 Octobre de cette même année. Le buffet et la tribune forment un ensemble particulièrement élégant
medium_orgue_beaune.jpg

PUISEAUX
Situé sur la tribune de cette très belle église, cet orgue entièrement neuf a été inauguré en 1999. Il se compose d'une vingtaine de jeux sur deux claviers et un pédalier. Autre trésor de ces lieux, posé dans un des bas-côtés, un ancien soubassement d'orgue du XVIème Siècle, richement sculpté, et mentionné par Norbert Dufourcq dans son ouvrage "Le livre de l'Orgue Français", tome 3. Sur ce soubassement, on peut remarquer la fixation des abrégés
medium_orgue_puiseaux.jpg

(sources internet)
AMOUREUX DES ORGUES UNE PETITE BALLADE DANS LE LOIRET NE VOUS TENTE PAS ?

Commentaires

bonjour
mais c'est une collection fantastique....
et une très belle documentation ...
ça laisse reveur
merci et à bientot

Écrit par : Bernard | 21/09/2006

Je te remercie du défilé d'orgues que tu nous fais partager.

On pense à toi, et à bientôt le retour de la pleine forme.

Je t'embrasse Hélène

Écrit par : hélène | 21/09/2006

voilà une belle documentation sur les orgues dans le Loiret, tous très intéressants à observer.Lorsque je visite les églises, en promenades, voyages, je cherche automatiquement s'il y a présence des orgues. Jean-Louis aux chataigniers va apprécier tous ceux-ci et éprouvera le désir d'en jouer.Merci Annie et bonne journée.Amitiés Renée

Écrit par : Renée | 21/09/2006

En écho aux orgues duBéarn vc ceux du Loiret, je connais Château Neuf, pas les autres. Quelle richesse pour l'occident que ces témoignages esthétiques si bien entretenus,conservés,restaurés!
Et quelle variété, n'est-ce pas? Maintenant,sur mon blog,j'ai appris à faire sonner les buffets !et de lire Boisseau, Norbert Dufourc,Lebrun,Houbart, ...etc ça me fait chaud au coeur.
merci, Annie, je t'embrasse tt fort, portez-vous bien ts les 2 Framboisine

Écrit par : framboisine | 22/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique