logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/04/2006

LA DELIVRANCE D'ORLEANS

"Ô Jeanne, sans sépulcre et sans portrait, Toi qui savais que le tombeau des Héros est le Coeur des Vivants" André MALRAUX



La Guerre de Cent ans et la délivrance d'Orléans

C'est le 12 octobre 1428, que le comte de Salisbury arrive devant Orléans, par la rive gauche, avec une armée d'Anglais et de Bourguignons. Mais les Orléanais retranchés derrière leurs murailles, et ayant rasé tous leurs faubourgs sur plus de 200 mètres, avaient rendu un assaut plus difficile. Salisbury et son armée ne peuvent passer le pont, car les Orléanais en ont fait sauter une arche, et défendent le passage de la bastille St Antoine située au milieu de la Loire

Salisbury en est réduit à assiéger la ville, en l'entourant de fossés et de bastilles. En visitant ses hommes installés sur la quai des Augustins, le dimanche 17 octobre 1428, et voyant sur l'autre rive douze moulins installés sur des bateaux qui produisaient de la belle farine, se fâcha en pensant que ce n'était pas de cette manière qu'il affamerait les Orléanais. Il les fit donc couler grâce à ses bombardes. Mais les Orléanais ne se laissèrent pas intimider, et ils construisirent à toute hâte onze moulins à chevaux pour les remplacer. Ces moulins furent établis dans une rue des bords de Loire qui est maintenant la rue de l'Ecu-d'Or.

Les troupes de Salisbury sont insuffisantes pour attaquer la ville : il n'a en effet, qu'une garnison d'environ 500 hommes et quelques bombardes. Il ne peut donc que bloquer l'ouest et le sud de la Loire. Les assiégés peuvent donc sans risques continuer à communiquer avec l'extérieur par le nord ouest. Les 5000 habitants d'Orléans en état de porter les armes, se divisent en 34 compagnies pour garder les 34 tours de l'enceinte sous les ordres de Dunois , La Hire et Xaintrailles . Ils disposent de 72 bombardes. Les bombardes, principales armes, ne sont que des tubes de bois ou de fer qui lancent des boulets de 10 à 100 kilos à 1.000 mètres maximum, mais les poudres utilisées ne sont pas de qualité, les tirs peu précis, et les munitions n'étant pas explosives, les dégâts occasionnés sont minimes.

Le siège dure longtemps, très longtemps... Pour se distraire, assiégés et assiégeants s'interpellent. Salisbury, blessé, meurt des suites de sa blessure. (un boulet en pleine tête tiré de la tour Recouvrance) Tout le monde est
fatigué et le moral est très bas des deux cotés.

Alors ! Jeanne d'Arc arrive par Olivet, venant de Blois, en croyant qu'Orléans est sur la rive gauche. Elle doit donc renvoyer son armée à Blois pour passer la Loire, car le pont de Beaugency est occupé par les Anglais.

Les troupes reviennent par la rive droite, et contournent les défenses anglaises par le nord. Pendant ce temps, Jeanne d'Arc a remonté la Loire sur 10 Km et l'a franchie à Chécy le 28 avril. Le 29, elle fait son entrée à Orléans par la porte Bourgogne. Aussitôt le moral revient chez les assiégés, mais les chefs militaires veulent sa perte, entraînés notamment par Gaucourt , gouverneur de la place. Un seul la défends : Dunois. Jeanne d'Arc obtient de haute lutte que la bastille de Saint Loup soit attaquée. Gaucourt attaque seul et est repoussé avec de grosses pertes. Jeanne d'Arc arrive avec son armée, et les Anglais lâchent pied en y laissant 200 morts. Elle demande avec insistance que l'on donne l'assaut à la bastille de Saint Jean le Blanc. Et c'est seulement le 6 mai, avec 4.000 hommes, que Jeanne d'Arc passe sur l'île saint Aignan, puis sur la rive gauche, mais les Anglais se sont déjà repliés sur le couvent des Augustins.

L'armée de Jeanne d'Arc les poursuit, mais une contre attaque la rejette sur la Loire. Jeanne rejoint sa troupe et relance l'attaque, l'ennemi recule et se réfugie aux Tourelles. Jeanne d'Arc veut aller vite , elle demande à Gaucourt de faire diversion sur l'ennemi depuis la bastille Saint Antoine, pour lui permettre de donner l'assaut aux Tourelles. Gaucourt refuse et tente de l'empêcher de sortir à la porte Bourgogne, mais le peuple prend le parti de Jeanne et elle peut enfin rejoindre ses troupes. Avant de donner l'assaut, elle fait canonner violemment les positions ennemies de toutes parts. Mais son armée est un peu découragée par la résistance de l'ennemi. Alors Jeanne se jette dans le fossé et veut dresser une échelle, hélas ! une flèche la blesse grièvement à l'épaule. Elle retire elle même cette flèche dans d'atroces souffrances et revient à l'attaque avec son étendard.
Les Anglais qui croyaient avoir "tué la sorcière" sont pris de panique et se replient .

A ce moment les Orléanais opèrent une diversion et tentent de jeter des passerelles au dessus de l'arche coupée du pont depuis la bastille Saint Antoine . Les Anglais pris entre deux feux capitulent . C'est le 7 mai. Le 8 mai ils abandonnent les bastilles et s'enfuirent. Jeanne d'Arc entre dans Orléans libéré au milieu d'un peuple en délire

(sources Genabum, Aurelianum, Orléans - Texte de M. Jacques LORILLOU)

13:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

BON ANNIVERSAIRE

CHEETA vous rappelez-vous ?


Le chimpanzé de Tarzan a fêté ses 74 ans. Vedette animale des films de Tarzan tournés dans les années 30-40, CHEETA avait pris sa retraite cinématographique en 1992. Il vivait depuis dans un parc animalier en Californie. On a fêté les 74 ans de CHEETA officiellement reconnu comme doyen mondial des champanzé en captivité, avec un superbe gâteau surmonté de bougies.
Les organisateurs d'un festival de cinéma espagnol avaient même fait le voyage pour remettre à CHEETA un prix, le premier de sa carrière.
"pour son âge il est en pleine forme " affirme le directeur du parc. "mais il fait du diabète, alors le gâteau d'anniversaire avait été préparé sans sucre"

C'ETAIT IL Y A ???? ......

30 avril 1524 Mort du chevalier Bayard
Pierre Terrail, seigneur de Bayard, est mortellement touché sur les bords de la Sesia en Italie, en protégeant la retraite de l'armée. Un haut fait d'armes de plus pour celui qui a défendu, seul contre 200 Espagnols, le pont du Garigliano et qui s'est illustré à la bataille de Marignan en 1515. Il a mérité par sa vie de rester, dans les mémoires, ce "chevalier sans peurs et sans reproches", cet archétype de la chevalerie. François Ier l'honora en le faisant chevalier.

30 avril 1598 Fin des guerres de Religion en France
La conversion du protestant Henri de Navarre au catholicisme en 1593 lui permet d’être sacré roi de France en 1594 sous le nom d'Henri IV. Ne pouvant abandonner le camp qui l’a porté au pouvoir, la confession qui l'a élevé, il impose la paix religieuse par un édit de tolérance (l’édit de Nantes). Cet édit ne satisfait aucun des deux camps, mais instaure un statu quo, à peu près respecté jusqu’en 1685.

30 avril 1863 L'honneur de la Légion
Dans la petite localité de Cameron au Mexique, 64 légionnaires du corps expéditionnaire français sont encerclés par 2 000 Mexicains. Sous les ordres du commandant Danjou, les légionnaires se battent jusqu'à épuisement de leurs forces. Impressionnés par leur bravoure, les Mexicains font une haie d'honneur aux trois derniers survivants et leur laissent armes et liberté. La Légion étrangère édifie sa légende autour de l'épisode de Cameron, dont l'anniversaire est traditionnellement commémoré.

30 avril 1944 Jusqu'au boutisme morbide
Hitler se suicide dans son bunker. Autour de lui Berlin est la proie de combats d'une violence extrême dans laquelle se consument des enfants fanatisés. La défaite est inéluctable depuis déjà longtemps, mais même à l'heure de sa mort, il ne fait rien pour mettre un terme à la tuerie. Il semble vouloir entraîner dans sa chute l'ensemble de l'Allemagne et de son peuple. Sans doute pour leur faire payer leur inaptitude à réaliser son rêve. S'il y a échec, il ne peut venir que de l'outil qui n'a pas été à la hauteur, pas du "guide infaillible". L'Allemagne mérite donc de sombrer avec lui.

09:00 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/04/2006

POUR THOMAS

un extrait d'une chanson de Gilbert MONTAGNE pour THOMAS le petit fils de MICHE qui a 15 ans aujourd'hui

.....
tes quinze ans ton sourire
je les sens devant moi
mes regrets tes soupirs
me font peur quelquefois
tes quinze ans ton sourire
ma jeunesse qui s'en va
cette façon de me dire
toi et moi pourquoi pas
tes quinze ans ton sourire
c'est la vie qui veut ca
ma musique ton désir
je les ai au bout des doigts
tes quinze ans ton sourire
vont plus loin que tu crois
mes silences ton plaisir
nous n'en parlerons pas
together c'est un regret dans nos cœurs
.......

BON ANNIVERSAIRE THOMAS QUE JE NE CONNAIS PAS

medium_carte_virtuelle_flash_29d3a3.png

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique